Les Ach`ariyy et les Mâtourîdiyy

Les Ach`ariyy et les Mâtourîdiyy

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Allâh Seigneur des mondes, que Allâh honore et élève davantage en degrés notre maître MouHammad et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Esclaves de Allâh, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allâh Al-`Aliyy, Al-`ADHîm. Craignez-Le.  Je vous recommande de persévérer sur la voie du Messager de Allâh et de vous attacher à la voie des croyants. Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân Honoré :

 ﴿ وَمَن يُشَاقِقِ الرَّسُولَ مِن بَعْدِ مَا تَبَيَّنَ لَهُ الهُدَى وَيَتَّبِعْ غَيْرَ سَبِيلِ الـمُؤْمِنِينَ نُوَلِّهِ مَا تَوَلَّى وَنُصْلِهِ جَهَنَّمَ وَسَاءَتْ مَصِيرًا

ce qui signifie : « Celui qui s’écarte du Messager après avoir connu la bonne guidée et suit une voie autre que celle des croyants, Nous lui ferons subir les conséquences de ce qu’il a choisi ; et Nous le feront brûler en enfer. Et quelle mauvaise demeure !» [Sôurat An-Niçâ’/ 115]

Et At-Tirmidhiyy et d’autres rapportent que le Messager de Allâh a dit:

عَلَيْكُمْ بِالجَماعَةِ وإِيَّاكُمْ والفُرْقَةَ فَإِنَّ الشَّيْطَانَ مَعَ الوَاحِدِ وهُوَ مِنَ الاِثْنَيْنِ أَبْعَدُ فَمَنْ أَرادَ بُحْبُوحَةَ الجَنَّةِ فَلْيَلْزَمِ الجَماعَةَ 

ce qui signifie : « Attachez-vous à Al-Jamâ`ah- la grande majorité. Et gare à la dispersion ; car le chayTân s’approchera de la personne seule et sera plus loin quand elles sont deux [personnes]. Celui qui veut le plaisir du Paradis, qu’il s’attache à Al-Jamâ`ah– la grande majorité .»

Et le Prophète a dit :

وَإِنَّ هَذِهِ الـمِلَّةَ سَتَفْتَرِقُ عَلى ثَلاثٍ وسَبْعِينَ فِرْقَةٍ ثِنْتانِ وسَبْعُونَ في النارِ وواحِدَةٌ في الجَنَّةِ وهِيَ الجَماعَةُ

ce qui signifie : « Et cette communauté va se diviser en 73 groupes, 72 iront en enfer et un seul ira au Paradis ; et il s’agit de Al-Jamâ`ah– la grande majorité. » [Rapporté par Abôu Dâwôud].

Al-Jamâ`ah, c’est As-sawâdou l-‘a`DHam, c’est à dire la grande majorité de la communauté, tout comme cela est rapporté dans la version :

كُلُّهُمْ في النارِ إِلاَّ السَّوادُ الأَعْظَمُ 

ce qui signifie : « Ils seront tous en enfer sauf A-sawâdou l-‘a`DHam- le groupe de la grande majorité. » [Rapporté par Al-Bayhaqiyy et par d’autres]

Chers bien-aimés, notre bien-aimé, l’Élu nous a appris que cette communauté va être en proie à la divergence et qu’elle se partagera en groupes qui iront tous en enfer sauf un seul. Il nous a également indiqué comment reconnaître ce groupe. Et ce, par le signe qui est apparent, et c’est le fait qu’il s’agit de Al-Jamâ`ah, c’est à dire As-sawâdou l-‘a`DHam, c’est-à-dire la grande majorité, et la louange est à Allâh pour cela. Depuis son époque `alayhi S-Salâtou wa s-salâm jusqu’à la nôtre, la grande majorité de la communauté mouHammadiyyah  est sur la bonne voie du point de vue des fondements de la Croyance. Même s’ils divergent sur certaines ramifications, ils sont tous sur la croyance que Dieu n’a pas d’associé, sur la croyance que Dieu n’a aucune ressemblance avec les créatures, sur la croyance que Dieu n’est pas un corps, qu’Il est exempt de la direction, de la limite et de l’endroit. Ils ont tous pour croyance que Allâh est le Créateur de toute chose, que ce soit les substances ou les actes. De même, ils ont tous pour croyance que les actes des esclaves sont créés par Dieu et non pas par les esclaves qui les ont acquis. Tous ont la croyance qu’il n’y a pas une seule chose qui entre en existence sans qu’elle ne soit par la Volonté de Allâh, conformément à Sa Science et par Sa Toute Puissance. Ils ont tous la croyance qu’il n’est pas possible qu’il se produise une seule chose dont Allâh n’a pas voulu l’existence, et que le bien tout comme le mal sont tous deux par la Volonté de Allâh et par Sa prédestination.

Aussi, ils ont tous pour croyance que Allâh a envoyé les Prophètes qui sont porteurs de  bonnes annonces et d’avertissements d’un châtiment. Le premier d’entre eux étant ‘Âdam et le dernier notre maître MouHammad, l’imam, le messager et le maître de tous les fils de ‘Âdam dans leur totalité. Ils ont tous pour croyance que les Prophètes ont été élus par Allâh et qu’Il les a spécifiés par la protection et par la préservation de la mécréance, des grands péchés tout comme des petits péchés de bassesse, de toutes les choses indécentes et des maladies repoussantes.

Les musulmans majoritaires de la communauté mouHammadiyyah ont tous pour croyance en l’existence du Paradis et de l’enfer. Ils ont tous pour croyance qu’ils existent actuellement et qu’ils n’auront pas de fin.  Ils reconnaissent tous la résurrection pour le jour du Jugement, le Rassemblement, l’Exposition des actes, le Châtiment et tout ce qui nous est parvenu dans la Religion. Seuls des groupes singuliers d’individus se sont écartés de la majorité, et ils seront au nombre des gens de l’enfer. Il s’agit d’un nombre insignifiant par rapport à la grande majorité. Parmi ces groupes égarés, nous trouvons les moujassimah, ceux qui attribuent à Allâh les caractéristiques du corps. Ils attribuent à Allâh le corps, l’endroit, les organes, le mouvement, le déplacement, le changement, les changements d’humeur, la montée, la descente et d’autres caractéristiques propres aux créatures. Ce faisant, ils sont sortis du périmètre du TawHîd et sont tombés dans la mécréance atroce. Il y a également les mourjiʽah et les qadariyyah, ceux-là à propos desquels le Messager de Allâh a dit :

صِنْفانِ مِنْ أُمَّتِي لَيْسَ لَهُما في الإِسْلامِ نَصِيبٌ الـمُرْجِئَةُ والقَدَرِيَّةُ 

ce qui signifie : «  Dans ma communauté, il y a deux catégories qui n’ont aucune part dans l’Islam : les mourjiʽah et les qadariyyah. » [Rapporté par At-Tirmidhiyy]

Les mourjiʽah sont un groupe qui est apparu dans le passé et qui a disparu de nos jours. Ils disaient des paroles contraires à la Religion. Selon eux, aucun péché n’est préjudiciable à la Foi. C’est-à-dire que, selon leur prétention, quoique fasse le croyant comme péché, il n’aura pas à en répondre dans l’au-delà. Ainsi, ils ont contredit la Religion et sont sortis ipso facto du cercle des Musulmans. Pour ce qui est des qadariyyah, Abôu Dâwôud a rapporté dans ses Sounan  de AS-Sâdiqou l-masdôuq– celui qui est véridique et en la véracité duquel nous croyons-  a dit :

لِكُلِّ أُمَّةٍ مَجُوسٌ ومَجُوسُ هَذِهِ الأُمَّةِ الَّذِينَ يَقُولُونَ لا قَدَرَ مَنْ ماتَ مِنْهُمْ فَلا تَشْهَدُوا جَنازَتَهُ ومَنْ مَرِضَ مِنْهُمْ فَلا تَعُودُوهُمْ وهُمْ شِيعَةُ الدَّجَّالِ ـ أَيْ مُناصِرُوهُ ـ وحَقَّ عَلَى اللهِ أَنْ يُلْحِقَهُمْ بِالدَّجّالِ 

ce qui signifie : « Chaque communauté à ses propres mazdéens et les mazdéens de cette communauté sont ceux qui disent qu’il n’y a pas de prédestination. N’assistez pas au convoi funéraire de celui d’entre eux qui meure. Si l’un d’entre eux tombe malade, ne lui rendez pas visite. Ce sont les partisans de Ad-Dajjâl et Allâh a fait qu’ils rejoindront Ad-Dajjâl. »

 Al-qadariyah sont ceux qui ne croient pas en la prédestination. C’est-à-dire qu’ils nient le fait que Allâh a prédestiné les choses. Les savants ont dit que celui qui prétend qu’une seule chose s’est produite sans que ce ne soit par la Volonté de Dieu, alors il devient mécréant. Parmi les groupes qui se sont écartés de la grande majorité des Musulmans, il y a les khawârij  eux qui ont déclaré mécréant celui qui commet un grand péché. Il y a même certains d’entre eux qui déclarent mécréants les gouverneurs s’ils ont jugé avec autre que la Loi de l’Islam, même s’il ne se rend pas cela licite. Ils les déclarent mécréants même si, en ce qui concerne une seule question, ils n’appliquent pas la Loi de l’Islam. Ils déclarent même mécréants les administrés, qu’ils soient d’accord avec leur gouverneur ou pas. Ils n’exemptent de mécréance que ceux qui se sont révoltés contre un gouverneur et l’ont combattu. Conformément à cela, ils se sont rendu licite le fait de tuer les musulmans, de s’approprier leurs biens. C’est ainsi qu’à cause d’eux, des vagues de discorde et de destruction se sont produits à travers les époques.

Mes chers frères de Foi, au troisième siècle de l’Hégire, il y a eu beaucoup de groupes qui se sont singularisés. Allâh tabâraka wa ta`âlâ a fait qu’à la fin de cette époque, il y a eu deux imams : l’un d’entre eux est arabe et l’autre est non arabe. L’arabe est Abou l-Haçan Al-‘Ach`ariyy, il vivait en Irak. Le non-arabe est Abôu ManSôur Al-Mâtourîdiyy, il était en Perse. Après eux, ils ont assuré que leurs élèves répliquent à ces groupes égarés et diffusent la croyance correcte avec des preuves et des arguments, jusqu’à ce que les gens de l’égarement soient isolés et éperdus. C’est pour cela que ‘Ahlou s-Sounnah ont été référencés à ces deux imams. On dit des gens de ‘Ahlou s-Sounnah qu’ils sont ‘Ach`ariyy et Mâtourîdiyy. L’existence, la réalité est témoin de cela. Si celui qui recherche l’authentification étudiait le cas des savants de la communauté en ce qui concerne les différentes sciences, depuis l’époque de ces deux imams jusqu’à notre époque, il se rendrait compte que ces savants sont soit Ach`ariyy soit Mâtourîdiyy. Et la louange est à Allâh pour cela !

Mes bien-aimés, Al-Hâkim a rapporté dans Al-Moustadrak et ailleurs que, lorsque la parole de Allâh ta`âlâ dans [Sôurat Al-Mâidah/34] faisant l’éloge d’un groupe de personnes à été révélée, le Messager de Allâh a dit :

هُمْ قَوْمُكَ يَا أَبَا مُوسَى

ce qui signifie : « Ce sont les tiens, ô Abôu Môuçâ ! »

Et il a montré de sa main Abôu Môuçâ Al-‘Ach`ariyy.

L’Imam Al-Qouchayriyy a dit : « Ceux qui ont suivi Abou l-Haçan Al-Ach`ariyy sont des siens». Et l’Imam AHmad ainsi que Al-Hâkim ont rapporté avec une chaîne de transmission sûr-SaHîH que AS-Sâdiqou l-masdôuq– celui qui est véridique et en la véracité duquel nous croyons, le bien-aimé du Seigneur des mondes, a dit :

لَتُفْتَحَنَّ القُسْطَنْطِينِيَّةُ ولَنِعْمَ الأَمِيرُ أَمِيرُها ولَنِعْمَ الجَيْشُ ذَلِكَ الجَيْشُ 

ce qui signifie : « Constantinople sera conquise. Quel bon émir est l’émir qui va la conquérir ! Et quelle bonne armée est l’armée qui va la conquérir ! »

 Et justement, Constantinople a été conquise 800 années plus tard. C’est le Sultan MouHammad Al-FâtiH, que Allâh lui fasse miséricorde, qui l’a conquise. Il était mâtourîdiyy par la croyance tout comme cela est connu. Par la Grâce de Allâh, est-ce que le Prophète ferait l’éloge de quelqu’un qui va le contredire dans la Croyance ? Est-ce que le Prophète ferait l’éloge de quelqu’un qui va contredire sa voie et ce qu’il a amené comme vérité ? Non par Allâh ! Ces deux nouvelles indiquent que les ‘Ach`ariyy et les Mâtourîdiyy sont sur la vérité et qu’ils ont raison. À ce sujet, il suffit comme témoin le fait que les centaines de millions de musulmans des différents pays de la terre sont sur la voie de ces deux imams glorieux.

Articles en Relation