Début de la création : L’Eau, la Première Créature, Trône Deuxième Créature

Début de la création : L’Eau, la Première Créature, Trône Deuxième Créature
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Lorsqu’on demanda au prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam quel est le début de la création – c’est à dire comment cet univers a commencé -, il a dit :

« كان الله ولم يكن شىء غيره وكان عرشه على الماء وكتب في الذكر كل شىء ثم خلق السماوات والأرض »

(kâna l-Lâhou wa lam yakoun chay’oun ghayrouhou wa kâna `archouhou  `ala l-mâ’i wa kataba fi dh-dhikri koulla chay’in thoumma khalaqa s-samâwâti wa l-‘arD)

ce qui signifie : « Allâh existe de toute éternité alors que rien d’autre que Lui n’est de toute éternité, Son Trône (‘al-`arch) fut créé sur l’eau et Il a fait écrire toute chose sur la Table préservée, puis Il a créé les cieux et la terre », [rapporté par Al-Boukhâriyy].

A la question qui lui a été posée, le Messager salla l-Lâhou`alayhi wa sallam a répondu qu’il n’y a pas de début à l’existence de Allâh – c’est à dire que Allâh est éternel exempt de début – et que rien n’est exempt de début sinon Lui. En d’autre termes, Allâh ta`âlâ Lui seul est de toute éternité.

Allâh ta`âlâ  crée toute chose, l’expression :  » Il crée toute chose  » signifiant qu’Il a fait exister toutes les choses existantes après qu’elles n’existaient pas.

Allâh ta`âlâ n’a pas fait que les créatures entrent toutes en existence en même temps. S’Il l’avait voulu, cela aurait été. Mais  Il a créé les cieux, la Terre et ce qu’elle contient de fleuve, de montagnes et de vallées dans six jours. La sagesse que l’on peut en tirer, c’est que Allâh nous apprend la patience dans nos entreprises.

L’eau, première des créatures :

La première des créatures fut l’eau. Le prophète salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« إن الله خلق كل شىء من الماء »

(‘inna l-Lâha khalaqa koulla chay’in mina l-mâ’)

Ce qui signifie : « certes, Allâh ta`âlâ a créé toute chose à partir de l’eau », [rapporté par ibnou Hibbân]. Cela signifie qu’avant la création de la lumière, de l’obscurité, de la terre, des cieux, du Trône et de la Table préservée, Allâh a créé avant toute autre chose, l’eau. Il en a fait l’origine des autres créatures. Ainsi à partir de l’eau Il a créé le Trône, puis le Qalam élevé puis la Table préservée. Après quoi fut créé le reste des choses, c’est à dire la Terre, les cieux, les animaux, les montagnes, les arbres et les rivières. La dernière créature,  du point de vue du genre,  fut ‘Adam. Il a été créé après le `aSr du jour du vendredi.

Le Trône (al-`arch) deuxième créature :

C’est un lit pourvu de piliers. C’est le plus grand des corps que Allâh ta`âlâ a crées. Le Trône est le toit du paradis. Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« ما السماوات السبع في جنب الكرسي إلا كحلقة في أرض فلاة وفضل العرش على الكرسي كفضل الفلاة على الحلقة »

(ma s-samawatou s-sab`ou fi  janbi   l-koursiyyi ‘illâ kaHalqatin fi ‘arDin falatin wa faDlou l-`archi `ala l-koursiyyi kafaDli l-falati `ala l -Halqah)

ce qui signifie : « les sept cieux par rapport au Piédestal (al -koursiy) ne sont que comme un anneau dans un désert ; et le Trône  (al-`arch) est  au Piédestal ce que le désert est à l’anneau » [rapporté par Ibnou Hibbân], c’est-à-dire que les sept cieux par rapport au Piédestal sont comme un anneau dans une terre déserte. De même, le Piédestal par rapport au Trône est comme un anneau dans une terre déserte.

Ceci montre l’immensité de l’étendue du Trône qui est porté actuellement par quatre anges gigantesques. La distance séparant le lobe de l’oreille de l’épaule de chacun de ces anges est telle qu’un oiseau volant à vive allure mettrait sept cents ans à la parcourir. au jour du jugement, le Trône sera porté par huit anges (ceci pour manifester l’importance de de ce jour).

Le Trône est entouré d’anges qui glorifient Dieu ; le Trône n’est pas un lieu où Allâh ta`âlâ serait  établi car Allâh n’est pas un corps et n’a nul besoin de l’endroit. Attribuer à Dieu l’endroit ou l’établissement ou le besoin est de la mécréance qui fait sortir de l’Islam. Quant au terme istawâ cité dans le Qour’ân au sujet de Dieu les savants de l’Islam ont dit que cela veut dire que Dieu domine et préserve, voir : Les Règles d’Interprétations du Qour’ân et du Hadîth. Exégèse Correcte du Coran.

L’Imam `Aliyy, que Allâh l’agrée, a dit :

« إن الله خلق العرش إظهارا لقدرته ولم يتخذه مكانا لذاته »

Qui signifie : « Certes, Allâh a créé le Trône par manifestation de Sa puissance et Il ne l’a pas pris comme emplacement pour Lui-même », [rapporté par Abôu ManSôur Al-Baghdâdiyy dans son livre al-farqou bayna l-firaq].

Le Trône comme le koursiyy c’est Allâh Qui les a créés, comme manifestations de Sa puissance. Allâh, Lui seul est exempt d’imperfection, existe sans endroit et sans direction. Voir : Dieu existe sans endroit et sans comment

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

الحمد لله رب العالمين

Articles en Relation