Description des gens du Paradis et de l’Enfer

Description des gens du Paradis et de l’Enfer

بِسم الله الرَّحمـن الرَّحِيم

Louanges à Allâh, Celui Qui est Unique, Celui Qui n’a besoin de rien, Qui n’est pas engendré, Qui n’engendre pas et Qui n’a nul équivalent. Je loue Allâh ta`âlâ et je L’implore de me guider sur le chemin de droiture. Je recherche Son pardon et je me repens à Lui. Je recherche la préservation de Allâh contre le mal de mon âme et de mes mauvais actes. Le bien-guidé est celui que Allâh guide, et nul ne peut guider celui qu’Il égare.

Que l’honneur et l’élévation en degrés les plus complets et les plus parfaits soient accordés à notre maître MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam le maître des fils de `Adnân, celui que Allâh a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonnes nouvelles et avertisseur d’un châtiment. Le Prophète, qui est comme une lumière éclatante et une lune éclairante, a appelé à la religion agréée par Allâh. Allâh a guidé par lui la communauté. Il a dévoilé par lui les obscurités. Le Prophète a transmis le message. Il s’est acquitté de ce qu’il lui a été confié. Il a conseillé la communauté. Que Allâh le rétribue pour nous du meilleur de ce dont Il a rétribué chacun de Ses prophètes.

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh, Lui seul n’a pas d’associé. Il a envoyé Son messager avec l’enseignement de droiture et la religion de la vérité. Je témoigne que notre maître MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam est Son esclave et Son messager. Que Allâh l’honore ainsi que tous les messagers qu’Il a envoyés.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿لا يَسْتَوِي أَصْحَابُ النَّارِ وَأَصْحَابُ الْجَنَّةِ أَصْحَابُ الْجَنَّةِ هُمُ الْفَائِزُونَ﴾

(Lâ yastawî ‘aSHâbou n-nâri wa ‘aSHâbou l-jannah ; ‘aSHâbou l-jannati houmou l-fâ’izôun)

ce qui signifie: « Les gens de l’enfer et du paradis ne sont pas équivalents. Les gens du paradis seront eux les gagnants et les victorieux. » [sôurat Al-Hachr / 20].

Mes frères de foi, celui qui est intelligent, celui qui est perspicace, c’est celui qui prend des provisions de son bas-monde pour son au-delà. C’est celui qui ne vend pas son au-delà pour un bien du bas-monde. Les gens au jour du jugement seront une partie au paradis et une partie en enfer. Il s’agit des deux résidences, les gens n’en auront pas d’autre. Alors vois, mon frère laquelle tu choisis pour toi !

Le paradis a été préparé pour les croyants alors que l’enfer a été préparé pour les mécréants. Et les gens de l’enfer ne sont pas équivalents aux gens du paradis. La nourriture des gens du paradis est telle que Allâh ta`âlâ le dit :

﴿وَفَاكِهَةٍ مِّمَّا يَتَخَيَّرُونَ وَلَحْمِ طَيْرٍ مِّمَّا يَشْتَهُونَ﴾

(Wa fâkihatin mimmâ yatakhayyarôun ; Wa laHmi Tayrin mimmâ yachtahôun)

ce qui signifie : « Et des fruits qu’ils préfèrent et la chair d’oiseau qu’ils désirent. » [sôurat Al-Wâqi`ah / 20-21].

Et tout comme Allâh `azza wa jall dit :

﴿قُطُوفُهَا دَانِيَةٌ كُلُوا وَاشْرَبُوا هَنِيئًا بِمَا أَسْلَفْتُمْ فِي الأَيَّامِ الْخَالِيَةِ﴾

(QouTôufouhâ dâniyah ; Koulôu wachrabôu hanî‘an bimâ ‘aslaftoum fi l-ayyâmi l-khâliyah)

ce qui signifie : « Les arbres dont les fruits sont faciles à cueillir, mangez et buvez en paix, c’est une rétribution pour ce que vous avez accompli dans des jours révolus. » [sôurat Al-Hâqqah / 23-24].

Pour ce qui est de la nourriture des gens de l’enfer, elle est telle que Allâh ta`âlâ le dit :

﴿لَّيْسَ لَهُمْ طَعَامٌ إِلا مِن ضَرِيعٍ لا يُسْمِنُ وَلا يُغْنِي مِن جُوعٍ﴾

(Layça lahoum Ta`âmoun ‘illâ min Darî`, Lâ yousminou wa lâ youghnî min jôu`)

ce qui signifie : « Ils n’auront pas d’autre nourriture que de Darî` qui ne développe pas [le corps] et qui ne fait pas passer de faim. » [sôurat Al-Ghâchiyyah / 6-7].

Et le Darî` est un arbre qui a une très laide apparence, une très laide odeur et dont les fruits ont un goût très laid tout comme Allâh ta`âlâ le dit :

﴿إِنَّ شَجَرَةَ الزَّقُّومِ طَعَامُ الأَثِيمِ كَالْمُهْلِ يَغْلِي فِي الْبُطُونِ كَغَلْيِ الْحَمِيمِ﴾

(Inna chajarata z-zâqqôumi Ta`âmou l-‘athîm, kal-mouhli yaghlî fi l-bouTôun, kaghalyi l-Hamîm)

ce qui signifie : « Az-Zaqqôum est un arbre qui sera une nourriture pour le désobéissant et il est comme en ébullition dans les ventres, de l’ébullition de l’eau qui est extrêmement chaude. » [sôurat Ad-Doukhân / 43-46].

Et Allâh ta`âlâ dit :

﴿وَلا طَعَامٌ إِلا مِنْ غِسْلِينٍ لا يَأْكُلُهُ إِلا الْخَاطِؤُونَ﴾

(Wa lâ Ta`âmoun‘illâ min ghislîn ; Lâ ya’koulouhôu‘illa l-khâTi‘ôun)

ce qui signifie : « Ils n’auront pas d’autre nourriture que le ghislîn, que les désobéissants consommeront » [sôurat Al-Hâqqah / 36-37].

Mes frères de foi, les gens de l’enfer et les gens du paradis ne sont pas équivalents. La boisson des gens du paradis et la boisson des gens de l’enfer ne sont pas équivalentes. Les gens du paradis auront pour boisson du nectar, du raHîq qui est une source au paradis embaumée de musc dans des récipients qui sont scellés de musc et mélangé avec du tasnîm qui est également une source au paradis d’un très haut degré.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿يُسْقَوْنَ مِن رَّحِيقٍ مَّخْتُومٍ خِتَامُهُ مِسْكٌ وَفِي ذَلِكَ فَلْيَتَنَافَسِ الْمُتَنَافِسُونَ وَمِزَاجُهُ مِن تَسْنِيمٍ عَيْنًا يَشْرَبُ بِهَا الْمُقَرَّبُونَ﴾

(Yousqawna min raHîqin makhtôum ; khitâmouhôu miskoun wa fî dhâlika falyatanâfasi l-moutanâfisôun ; wa mizâjouhôu min tasnîm ; `aynan yachrabou biha l-mouqarrabôun)

ce qui signifie : « Ils recevront comme boisson du raHîq qui est mélangé avec du musc et en cela que les gens se concurrencent pour essayer de l’obtenir. Il est mélangé avec du tasnîm qui est une source de laquelle vont boire ceux qui ont les plus hauts degrés. » [sôurat Al-MouTaffifîn / 25-28].

Quant à la boisson des gens de l’enfer, il s’agit d’une eau extrêmement chaude.

﴿لا يَذُوقُونَ فِيهَا بَرْدًا وَلا شَرَابًاإِلا حَمِيمًا وَغَسَّاقًا﴾

(Lâ yadhôuqôuna fîhâ bardan wa la charâbâ ; ‘Illâ Hamîman wa ghassâqâ)

ce qui signifie : « Ils ne gouteront ni fraicheur, ni boisson, si ce n’est une boisson extrêmement chaude, du Hamîm et du ghassâq ». [sôurat An-Naba’/ 24-25].

Hamîm c’est une boisson qui est extrêmement chaude et le ghassâq c’est ce qui coule de la peau des gens de l’enfer. Ce sont les anges du châtiment qui leur donneront à boire, de sorte que leurs intestins s’en déchireront.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿وَإِن يَسْتَغِيثُوا يُغَاثُوا بِمَاء كَالْمُهْلِ يَشْوِي الْوُجُوهَ بِئْسَ الشَّرَابُ وَسَاءتْ مُرْتَفَقًا﴾

(Wa ‘in yastaghîthôu youghâthôu bimâ‘in kal-mouhli yachwi l-woujôuha bi’sa ch-charâbou wa sâ‘at mourtafaqâ)

ce qui signifie : « S’ils demandent du secours, ils seront secourus par de l’eau qui est extrêmement brulante, qui brûle les visages dès qu’elle s’en rapproche ! Quelle mauvaise boisson et quelle mauvaise demeure ! » [sôurat Al-Kahf / 29].

Mes frères de foi, les vêtements des gens du paradis et les vêtements des gens de l’enfer ne sont pas équivalents. Les vêtements des gens du paradis sont des vêtements très fins, de brocart, c’est-à-dire de la soie qui est fine et de la soie qui est épaisse. Ils auront des parures, des bracelets en argent et leur Seigneur leur accordera à boire des boissons pures. Quant aux gens de l’enfer, leurs vêtements seront de feu.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿فَالَّذِينَ كَفَرُوا قُطِّعَتْ لَهُمْ ثِيَابٌ مِّن نَّارٍ يُصَبُّ مِن فَوْقِ رُؤُوسِهِمُ الْحَمِيمُ﴾

(Fa l-ladhîna kafarôu qouTTi`at lahoum thiyâboun min nârin youSabbou min fawqi rou‘ôusihimou l-Hamîm)

ce qui signifie : « Ceux qui ont mécru, il leur sera découpé des vêtements de feu et de l’eau extrêmement chaude sera déversée par-dessus leur tête. » [sôurat Al-Hajj / 19].

Mes frères de foi, l’aspect des gens du paradis et l’aspect des gens de l’enfer ne sont pas équivalents. Les gens du paradis seront à l’image de leur père ‘Âdam `alayhi s-salâm, 60 coudées de haut sur 7 coudées de large, ils auront un très beau visage, ils ressemblent à Yôuçouf AS-Siddîq dans sa beauté. Quant aux gens de l’enfer, Allâh augmente leur taille pour qu’ils augmentent en châtiment au point que la molaire du mécréant au jour du jugement sera de la taille de la montagne de ‘OuHoud. Entre ses épaules, il y a la distance de 3 jours de marche. Chaque fois que leur peau est brûlée, ils seront recouverts d’une autre peau.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿كُلَّمَا نَضِجَتْ جُلُودُهُمْ بَدَّلْنَاهُمْ جُلُودًا غَيْرَهَا لِيَذُوقُواْ الْعَذَابَ﴾

(koullamâ naDijat joulôudouhoum baddalanâhoum joulôudan ghayrahâ liyadhôuqou l-`adhâb)

ce qui signifie : « Chaque fois que leur peau sera cuites, Nous la leur changeons par une autre peau pour qu’ils goûtent au châtiment. »[sôurat An-Niçâ’ / 56].

Mes frères de foi, notre Seigneur tabâraka wa ta`âlâ dit au sujet des gens de l’enfer :

﴿إِذَا أُلْقُوا فِيهَا سَمِعُوا لَهَا شَهِيقًا وَهِيَ تَفُورُ﴾

(Idhâ ‘oulqôu fîhâ sami`ôu lahâ chahîqan wahiya tafôur)

ce qui signifie : « Lorsqu’ils y sont projetés, l’enfer émettra un son tant il est en ébullition. » [sôurat Al-Moulk / 7].

Ainsi lorsque les mécréants seront jetés en enfer. Ils y seront lancés comme du bois dans le feu immense et l’enfer émettra un son qui est très laid comme le braiement d’un âne tellement le feu se consume et bout. Quant aux gens du paradis, ils n’entendront pas au paradis des choses laides, mauvaises, ni ce qui va les déranger. Allâh ta`âlâ dit :

﴿لا يَسْمَعُونَ فِيهَا لَغْوًا وَلا تَأْثِيمًا إِلا قِيلا سَلامًا سَلامًا﴾

(Lâ yasma`ôuna fîhâ laghwan wa lâ ta’thîmâ ; ‘Illâ qîlan salâman salâmâ)

ce qui signifie : « Ils n’entendront ni mauvaise parole, ni péché mis à part les salutations, des salutations. »[sôurat Al-Wâqi`ah / 25-26].

Mes frères de foi, que chacun d’entre nous se rende des comptes et qu’il considère ce qu’il a préparé comme provision pour le jour de la résurrection afin qu’il soit au nombre de ceux au sujet desquels il est parvenu :

﴿وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ نَّاعِمَةٌ لِسَعْيِهَا رَاضِيَةٌ فِي جَنَّةٍ عَالِيَةٍ لا تَسْمَعُ فِيهَا لاغِيَةً فِيهَا عَيْنٌ جَارِيَة ٌفِيهَا سُرُرٌ مَّرْفُوعَةٌ وَأَكْوَابٌ مَّوْضُوعَةٌ وَنَمَارِقُ مَصْفُوفَةٌ وَزَرَابِيُّ مَبْثُوثَةٌ﴾

(woujôuhoun yawma’ idhi n-nâ`imah ; lisa`yihâ râDiyah ; fî jannatin `âliyah ; lâ tasma`ou fîhâ lâghiyah ; fîhâ `aynoun jâriyah ; fîhâ sourouroun marfôu`ah ; wa ‘akwâboun mawDôu `ah ; wa namâriqou maSfôufah ; wa zarâbiyyou mabthôuthah)

ce qui signifie : « Des visages seront réjouis ce jour-là, satisfait de ce qu’ils ont accomplis, dans un paradis élevé ou ils n’entendront pas de mauvaises paroles, où il y a des sources d’eau qui coulent, où il y a des lits élevés et des verres qui sont posés et des orangers et des tapis étalés. » [sôurat Al-Ghâchiyah / 8 à 16].

Et par crainte d’être au nombre de ceux au sujet desquels il est parvenu :

﴿وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ خَاشِعَةٌ عَامِلَةٌ نَّاصِبَةٌ تَصْلَى نَارًا حَامِيَةً تُسْقَى مِنْ عَيْنٍ آنِيَةٍ لَّيْسَ لَهُمْ طَعَامٌ إِلا مِن ضَرِيعٍ لا يُسْمِنُ وَلا يُغْنِي مِن جُوعٍ﴾

(Woujôuhoun yawma’idhin khâchi`ah ;`âmilatoun nâSibah ; taSla nâran Hâmiyah ; tousqâ min `aynin ‘âniyah ; layça lahoum Ta`âmoun ‘il-lâ min Darî` ; lâ yousminou wa lâ youghnî min jôu`)

ce qui signifie : « Des visages ce jour-là seront apeurés, ils vont endurer un feu très chaud, ils seront abreuvés d’une source d’eau d’un très mauvais goût. Ils n’auront pas d’autre nourriture si ce n’est du Darî` qui ne développe pas [le corps] et ne permet pas d’évacuer la faim. » [sôurat Al-Ghâchiyah / 2 à 7].

Et le poète a dit ce qui signifie :

La mort est telle une porte par laquelle chacun va passer,

Ah si seulement je savais quelle sera ma demeure une fois je serai passé !

La demeure sera un paradis d’éden, si tu agis conformément à ce que le Seigneur agrée

Mais ce sera l’enfer si, de défaillance, preuve tu fais

Ce seront deux demeures, que les gens vont occuper

Alors, regarde bien où tu voudras aller

Regarde mon frère musulman ce que tu as préparé, pour quelle résidence tu t’es préparé car dans l’au-delà il n’y a pas une autre résidence, si ce n’est le paradis ou l’enfer.

Et les gens du paradis et de l’enfer ne sont pas équivalents.

Préserve-toi et ta famille d’un feu en apprenant ce que Allâh t’a ordonné d’apprendre comme religion, accomplis ce que Allâh t’a ordonné d’accomplir et évite ce qu’Il t’a interdit de faire afin d’être sauvé dans l’au-delà, sauvé d’un feu dont le combustible est fait d’hommes et de pierres.

Notre Seigneur tabâraka wa ta`âlâ dit :

﴿يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا قُوا أَنفُسَكُمْ وَأَهْلِيكُمْ نَارًا وَقُودُهَا النَّاسُ وَالْحِجَارَةُ عَلَيْهَا مَلائِكَةٌ غِلاظٌ شِدَادٌ لا يَعْصُونَ اللَّهَ مَا أَمَرَهُمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ﴾

(yâ ‘ayyouha l-ladhîna ‘âmanôu qôu ‘anfousakoum wa ‘ahlîkoum nâran waqôudouha n-nâsou wa l-Hijârah `alayhâ malâ ikatoun ghilâDHoun chidâdoun lâ ya`Sôuna l-Lâha mâ ‘amarahoum wa yaf`alôuna mâ you’marôun)

ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru, préservez-vous ainsi que vos familles, d’un feu dont le combustible est fait d’hommes et de pierres. Un feu qui est à la charge d’anges forts et rudes avec les mécréants, qui ne désobéissent pas à Allâh en ce qu’il leur est ordonné et qui font ce qu’il leur est ordonné. » [sôurat At-TaHrîm / 7].

Que Allâh me préserve ainsi que vous du feu de l’enfer.

Après avoir dit mes propos, je demande à ce que Allâh me pardonne ainsi qu’à vous.

Articles en Relation