L’Imam Al-Ach’ari dit que Allah existe de toute éternité sans endroit.

L’Imam Al-Ach’ari dit que Allah existe de toute éternité sans endroit.

ibn 'asakir - Tabyinou Kadhibi l-Mouftari Al-Ach'ari - Allah existe sans endroit

Le Hafidh Ibnou ‘Açakir dans son livre « Tabyinou Kadhibi l-Mouftari» (page 150) cite la voie de l’Imam Al-Ach’ari :

« Quant à lui [l’imam al-Ach’ari], il a choisi une voie qui est entre les deux, et il a dit :

 » كان -الله- ولا مكان فخلق العرش والكرسي ولـم يحتج إلى مكان ، وهو بعد خلق الـمكان كما كان قبل خلقه « 

« Allah est de toute éternité et il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il a créé Al-‘Arch –le Trône–, Al-Koursiyy –le Piédestal–, Il n’a pas besoin d’endroit et Il est, après la création de l’endroit tel qu’Il est de toute éternité avant de l’avoir créé (l’endroit) »

Avant cela le Hafidh Ibnou ‘Açakir rapporte les égarements de certaines groupes déviés en disant : « les najjariyah disent que le Créateur est dans tous les endroits … tandis que les hachawiyyah et les  moujassimah disent qu’Il est présent sur le Trône, que le Trône est son endroit, et qu’Il est assis dessus. »

 

Informations utiles :

– L’imam, le Hafidh Ibnou ‘Açakir (Abou l-Qaçim ‘Ali Ibnou Hassan Ibnou Hibatoullah Ad-Dimachqi ) est né en 499 et il est décédé en 571 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) soit il y a plus de 850 ans. C’était un grand savant du hadith, et il était de l’école de jurisprudence Chafi’ite.

– Le titre de son livre signifie « l’Élucidation du Mensonge du Calomniateur »; il l’a écrit pour défendre l’Imam Al-Ach’ari des mensonges de ceux qui l’avaient calomnié.

– Ici, après avoir cité la mauvaise croyance de certains groupes égarés, il explique la croyance de l’imam Al-Ach’ari sur ce point, qui est que Allah est sans endroit de toute éternité et qu’Il n’a pas besoin du Trône et du Piédestal.

– L’Imam Abou l-Haçan Al-Ach’ari est un savant du salaf (C’est à dire ayant vécu dans les trois premiers siècles de l’hégire) il est né en 260 (certains ont dit 270) et il est décédé en 324 de l’Hégire (d’autre ont dit 330 ou 333) rahimahou l-Lah. Un très grand nombre de savants ont fait son éloge et le considèrent comme l’un des plus grands défenseurs de la croyance de Ahlou s-sounnah wa-l jama’ah.

Articles en Relation