L’Imam Al-Boukhâri interprète « Ad-DaHik » par « Ar-RaHmah » (la miséricorde)

L’Imam Al-Boukhâri interprète « Ad-DaHik » par « Ar-RaHmah » (la miséricorde)
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-’Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Dans son commentaire du SaHîH de Al-Boukhâriyy «FatHou l-Bârî» (tome 6 page 40 de cette édition), l’Imam Ibnou Hajar Al-`asqalâniyy a dit :

« Al-KhaTTâbiyy a dit : « Al-Boukhâriyy a fait une interprétation de « ad-DaHik » à une autre occasion dans le sens de la Miséricorde (ar-raHmah), ce sont des sens proches, et s’il interprétait dans le sens de l’agrément (ar-riDâ) ce serait encore mieux ».

Informations utiles :

– Chaykhou l-‘Islam, Amir al-Mouminîn fi l-Hadîth (le Prince des croyants dans la science du Hadîth) Chihâbou d-dîn Abou l-FaDl AHmad Ibnou `aliyy Ibnou Hajar Al-`asqalâniyy est née en 773 et il est décédé en 852 de l’hégire (raHimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a environ 580 ans. C’est un très grand spécialiste de la science du Hadîth qui a écrit de nombreux ouvrages. Il est du madh-hab (Ecole de jurisprudence) de l’Imam Ach-Châfi`iyy. Son livre « FatHou l-Bârî » est incontournable, c’est l’un des plus célèbres commentaires du SaHîH de Al-Boukhâriyy.

– L’Imam, le faqîh (le spécialiste de la jurisprudence) Abôu soulayman Al-KhaTTâbiyy est né en 319 et il est décédé en 388 de l’hégire (raHimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a plus de 1040 ans. Il fait parti des savants qui avaient le plus de science dans les sujets du Hadîth. Il est de l’école de jurisprudence Chafi`iyy.

– L’Imam, le Chaykh des MouHaddith Abou `Abdi l-Lâh MouHammad Ibnou ‘Ismâ`îl Al-Boukhârî, l’auteur du célèbre « SaHîH » connu comme étant le livre le plus authentique après le Qour’ân, est né en 194 et il est décédé en 256 de l’Hégire (raHimahou l-Lâh) c’est-à-dire il y a plus de 1175 ans. Il est une référence incontournable dans la science du Hadîth.

– Le mot « Dahik » dans la langue arabe a plusieurs sens et son sens premier est « rire », mais il a également d’autre sens. On dit, par exemple : « la Terre DaHakat » lorsque de la végétation se montre en elle, et qu’elle donne des fleurs.

– Lorsque le mot « DaHik » est attribué à Allâh, il est évident qu’il n’a pas le sens de « rire » ou « sourire ». On ne dit pas que Allâh rit ou sourit. Ceci est totalement contraire à la croyance en  l’unicité de Allâh. Allâh n’est pas attribué de changement, ni d’humeur, ni de tout ce qui est des attributs des créatures et attribuer cela à Dieu est de la mécréance qui annule la foi de la personne.

– Ici, l’Imam Al-Boukhâriyy dit que « ad-DaHik » au sujet de Allâh vient dans le sens de la miséricorde (ar-raHmah). Et l’Imam Ibnou Hajar Al-`asqalâniyy précise que l’interprétation de « ad-DaHik » dans le sens de l’agrément (ar-riDâ) est encore meilleure.

– Cette interprétation de l’Imam Al-Boukhâriyy a également été rapportée par l’Imam Al-Bayhaqiyy ;

– De nombreuses interprétations ont été données par d’autres grands savants, ceci fera l’objet d’articles inchâ’a l-Lâh.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation