Interdiction de Rompre les Liens avec les Proches Parents

Interdiction de  Rompre les Liens avec les Proches Parents
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre Maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Parmi les péchés du corps, il y a rompre les relations avec les proches parents. C’est un grand péché selon l’Unanimité et cela est réalisé en faisant ressentir aux cœurs des proches parents l’abandon et l’éloignement soit en n’agissant pas avec bienfaisance envers eux, avec l’argent lorsqu’ils se retrouvent dans le besoin ou en négligeant de leur rendre visite sans excuse ; et l’excuse est comme s’il ne trouve plus les moyens financiers qui lui permettraient de les visiter ou il trouve mais il en a besoin pour ce qui est plus prioritaire.

Ce qui est visé par les proches parents ce sont les proches du côté de la mère ou du côté du père comme les grands parents, les tantes, les oncles et leurs enfants.

Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« ليس الواصل بالمكافئ ولكن الواصل من وصل رحمه إذا قطعت »

ce qui signifie : « Celui qui maintient les relations avec ses proches qui ont rompu avec lui a plus de récompense que celui qui les maintient avec ceux qui n’ont pas rompu avec lui », [rapportés par Al-Boukhâriyy, Abôu Dâwôud, ‘AHmad et At-Tirmîdhiyy, ce dernier a dit : Hadîth Haçan ou SaHîH ], ceci fait parti du bon comportement que la Loi de l’Islam a fortement recommandé.

Al-Boukhâriyy, At-Tabarâniyy et Al-Bazzâr ont rapporté que le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« من كان يؤمن بالله و اليوم الآخر فليصل رحمه »

Ce qui signifie : « celui qui croit en Allâh et au jour dernier qu’il maintienne les liens avec ses proches parents ».

Parmi les excuses pour ne pas rendre visite à ses proches parents c’est qu’il ait entendu de son proche une apostasie comme le fait d’insulter Dieu ou les Prophètes ou les anges ou l’Islam (mais s’il le visite pour le rapprocher et le sauver de la mécréance il a des récompenses en cela). De même il est permis de ne pas visiter le proche parent qui est grand pécheur qui boit de l’alcool, qui délaisse la prière ; mais dans ce cas après l’avoir informé de la cause de la rupture pour l’inciter à délaisser ces péchés.

La rupture des liens avec les proches parents est une cause pour avoir un châtiment dans cette vie avant l’au-delà ; Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« ما من ذنب أجدر بأن يُعجلَ لصاحبه العُقُوبَةُ في الدنيا معَ ما ينتظره في الآخرة من البغي و قطيعة الرحم »

Ce qui signifie : « Il n’y a pas un péché qui fait mériter à celui qui l’a fait que le châtiment lui soit avancer dans cette vie avec ce qui l’attend dans l’au-delà, comme l’injustice (nuire aux gens) et le fait de rompre les relations avec les proches parents », [rapporté par ‘AHmad].

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation