Les Jinn en Islam, diable chayTân démon

Les Jinn en Islam, diable chayTân démon

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Allâh le Seigneur des mondes Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Les jinn existent, cela est cité dans le Qour’ân honoré et la parole prophétique Hadîth , il y a même une sourat qui s’appelle Al-Jinn. Il est cité aussi qu’ils nous voient mais nous ne pouvons pas les voir sur leur véritable apparence sauf s’ils se transforment en une autre apparence. Ils peuvent ainsi prendre une apparence humaine mais toujours avec un défaut. Ils peuvent aussi prendre l’apparence d’animaux tels que serpents et chiens. Les jinn mécréants aiment bien prendre l’apparence de chien noir ; ils ont été créé à partir de feu, ils sont des corps impalpables.

Parmi eux il y a des mâles et des femelles, des musulmans et des non musulmans (qu’on appel chayTân, démon, diable), et la plus part sont des non musulmans et des grands pécheurs, ces derniers peuvent nuire aux humains et peuvent rentrer dans les corps des humains à l’exceptions des prophètes (ils ne peuvent pas rentrer dans les corps des prophètes).

Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« إنّ الشّيطان يجري من ابن آدم مجرى الدّم »

Ce qui signifie : « Le chayTân se déplace dans le fils de ‘Adam d’où se déplace le sang ».

C’est pour cela que le prophète a enseigné beaucoup d’invocations et d’évocations de protection à réciter matin et soir pour être protégé par la volonté de Allâh de leurs nuisances, en effet les jinns se propagent beaucoup au coucher du soleil et au lever de l’aube. Voir Invocations et Évocations de Protection

Les invocations et les évocations de protections et les versets du Qour’ân récités par un musulman pratiquant ayant la bonne prononciation sont un bon moyen pour faire sortir les jinn de celui ou celle qui est possédée notamment par un jinn amoureux qu’on appelle `achîq ou une jinn amoureuse appelée `achîqah.

Attention toute fois aux charlatans qui font des pactes avec des jinn mécréants (chayTân) pour qu’ils rentrent dans les corps des humains afin que ces derniers viennent les consulter et le jinn cesse de nuire à la personne pour qu’elle croit que c’est le charlatan qui a réussi à la guérir et elle lui donne de l’argent.

De cette manière aussi agissent les non musulmans soit disant exorcistes qui font un pacte avec des jinn mécréants qui rentrent dans les corps de certaines personnes qui se retrouvent ainsi possédées, et qui vont consulter ces non musulmans (juifs, chrétiens ou autres) prétendants faire de l’exorcisme et à ce moment là les jinn cessent de nuire à la personne et quittent son corps. Les gens qui assistent à la séance pensent que le soit disant exorciste été une cause de la guérison de cette personne possédée, tout cela pour faire croire que la religion de ces mécréants est vrai or Dieu nous a appris dans le Qour’ân que l’Islam est la seule religion de vérité, Allâh dit :

﴿ وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِينًا فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ ﴾

( wa man yabtaghi ghayra l-’islâmi dînan falan youqbala minhou wa houwa fi l-’âkhirati mina l-khâcirîn )

ce qui signifie : « Celui qui a autre que l’Islam pour religion, cela ne sera pas accepté de lui et il fera partie des perdants dans l’Au-Delà » [sôurat ‘Ali `Imrân / 85], voir : L’Islam est la Religion de Tous les Prophètes .

Ainsi parmi les conditions de celui qui fait la roqya, c’est à dire qui récite le Qour’ân et les évocations pour guérir les gens, est qu’il soit un musulman bon pratiquant, donc il ne s’isole pas avec une femme tout seul, il ne la touche pas par contact direct ou à travers un vêtement avec désir car tout ceci est interdit dans la religion musulmane. Il doit aussi savoir réciter correctement, c’est à dire ayant appris la récitation par transmission orale.

De plus tout ce qui est statuettes représentants des êtres vivants (des humains ou des animaux) ceci est une cause pour attitrer les jinn et donc de provoquer leurs nuisances (il est interdit de les garder ces statuettes).

Pour éviter la nuisance des jinn dans la maison on peut réciter ou demander qu’on récite du qour’ân dans de l’eau et asperger les coins de la maison avec cette eau, on peut aussi réciter du qour’ân dans les coins de la maison ou accrocher des ‘âyah de protection dans les coins.

Remarque importante : Le chayTân suggère des mauvaises choses en supposant que la personne pense à telle chose mais ne sait pas ce qu’il y a dans le cœur de la personne . En effet Seul Dieu sait ce qu’il a dans les cœurs des gens, et Seul Dieu sait les choses cachées. C’est de la mécréance de croire qu’autre que Dieu sait les choses cachées. De même les charlatans ne savent pas les choses cachées mais ils s’aident des jinn qui leurs ramènent des informations. Voir : La Magie et le Charlatanisme.

Aussi il est important de savoir que tout ce qui arrive est par la volonté éternelle de Allâh le créateur de toute chose. Allah est le Créateur du bien et du mal, mais Il agrée le bien et n’agrée pas le mal et Il fait ce qu’Il veut , Il n’a pas de compte à rendre. Voir : La Prédestination du Bien et du Mal .

Par ailleurs le fait d’apprendre la science de la religion et de l’appliquer ceci est une grande cause pour être préservé de la nuisance des jinns. Voir L’Importance d’Apprendre la Science de la Religion

Nous faisons la roqya (soigner en récitant le Qour’ân sur la personne) gratuitement veuillez nous contacter.

Quelle est la preuve du caractère permis de porter un Hirz (Hijâb) comportant du Qour’ân et ce qui est de cet ordre, contrairement aux talismans interdits ?

Réponse : Allâh ta`âlâ dit :

﴿ وَنُنَزِّلُ مِنَ الْقُرْ‌آنِ مَا هُوَ شِفَاءٌ وَرَ‌حْمَةٌ لِّلْمُؤْمِنِينَ ﴾

(wa nounazzilou mina l-qour’âni mâ houwa chifâ’oun wa raHmâtoun li l-mou’minîn)

ce qui signifie : « Nous révélons du Qour’ân ce qui comporte une guérison et une miséricorde pour les croyants » [sôurat Al-‘Isrâ’ / 82].

Il y a le Hadîth :

« قَالَ عَبْدُ اللهِ بْنِ عَمْرو : كُنَّا نُعَلِّمُ صِبْيَانَنَا الآيٰاتِ مِنَ القُرْءانِ وَمَن لَمْ يَبْلُغْ نَكْتَبُهَا عَلىٰ وَرَقَةٍ وَنُعَلِّقُهَا عَلىٰ صَدْرِهِ »

(qâla `Abdou l-Lâh Ibnou `Amr : kounna nou`allimou Sibyânanâ l-‘âyâti mina l-qour’âni wa man lam yablough naktoubouhâ `alâ waraqatin wa nou`alliqouhâ `alâ Sadrih)

ce qui signifie : « `Abdou l-Lâh Ibnou `Amr a dit : Nous enseignions à nos enfants les ‘âyah du Qour’ân. Pour ceux qui n’avaient pas encore atteint la puberté, nous les écrivions sur une feuille que nous accrochions à leur cou » [rapporté par At-Tirmîdhiyy].

Le prophète a interdit le port des amulettes et les talismans des mécréants qui comportent une adoration et une invocations des jinns et d’autres créatures. Mais les Hirz qui comportent des ‘âyah du Qour’ân sont permis tout en croyant que c’est Dieu Qui est le créateur des causes et des conséquence et du profit et de la nuisance. Voir : La Croyance, Foi en Dieu, Unicité, TawHid

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation

1 Comment

Les commentaires sont fermés