Présentation Brève des deux Témoignages : croyance musulmane

Présentation Brève des deux Témoignages : croyance musulmane

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

Mosquée Qoubâ à Médine l'illuminée / Masjid Qoubâ Madina mounawwara La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent. Et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre Maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam `alayhi s-salâm au dernier MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam.

Dieu existe et Il n’a pas de ressemblance avec les choses qui existent. Dieu est le Créateur de toute chose. Il n’a pas de ressemblance avec Ses créatures. Dieu existe sans comment, sans endroit et sans direction. Le comment, c’est tout ce qui fait partie des attributs des créatures, comme la position assise, l’établissement, l’installation, la proximité et ce qui est de cet ordre. Dieu est exempt du comment. Ceci est la croyance de tous les prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Dieu est le Créateur des corps, Il n’est pas un corps.

Dieu est le Créateur des hommes, Il n’est pas un homme.

Dieu est le Créateur des anges, Il n’est pas un ange.

Dieu est le Créateur de la lumière et de l’obscurité, Il n’est pas une lumière ni une obscurité.

Dieu est le Créateur des âmes, il n’est pas une âme.

Dieu est le Créateur de tous les endroits. Dieu est le Créateur des cieux et de la terre. Dieu n’a pas besoin de Ses créatures. Dieu existe sans endroit et sans comment et ne dépend pas du temps.

Dieu est le Créateur des directions. Il est le Créateur du haut, du bas, de la droite, de la gauche, de devant et du derrière. Dieu n’a pas besoin de Ses créatures. Dieu existe sans direction. On ne demande pas “Où est Dieu” et on ne dit pas qu’Il est partout.

Dieu est le Créateur du temps. Il n’est pas concerné par le temps. Il ne change pas.

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ ﴾

ce qui signifie : « Rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit » [ Sôurat Ach-Chôurâ / 11]. Cette ‘Ayah est la plus explicite des versets du Livre de Allâh au sujet de la totale exemption de Allâh de toute ressemblance avec les créatures. Le sens de ce verset est donc extrêmement large. On en tire que Allâh est exempt d’avoir une taille, d’être localisé dans une des directions ou dans toutes les directions. Dieu est exempt des attributs des corps tels que le mouvement, l’immobilité, le changement, l’évolution d’un état à un autre ou ce qui est de cet ordre.

Ainsi Allâh est exempt d’être au-dessus du Trône ou en dessous, ou bien à droite ou à gauche. Le trône est le plus immense des corps de par la taille, il constitue le toit du paradis. Le paradis est au-dessus des sept cieux, il en est séparé. Or comme l’a dit le quatrième Calife bien guidé, l’Imam `Aliyy :

« إن الله خلق العرش إظهارا لقدرته ولم يتخذه مكانا لذاته »

Ce qui signifie : « Certes, Allâh a créé le Trône comme manifestation de Sa toute-puissance et ne se l’est pas pris comme endroit pour Lui-même ».

L’Imam Abôu Hanîfah n’a-t-il pas dit : « Il est impossible que le Créateur ait une ressemblance avec Sa créature ». Nous, êtres humains, nous sommes dans un endroit, nous avons des organes, nous sommes limités. Dieu n’a pas de ressemblance avec Ses créatures de quelque manière que ce soit. Dieu est exempt de la forme, de l’image, de l’endroit, des directions, des membres, des limites, de la taille et du volume. Quoi que tu imagines en ton esprit, Dieu en est différent. Dieu, Rien n’est tel que Lui.

Le Prophète MouHammad a dit :

« الإيمان أن تؤمن بالله و ملائكته و كتبه ورسله واليوم الآخر وتؤمن بالقدر خيره وشره »

Ce qui signifie : « La foi est que tu croies en Allâh, en Ses anges, en Ses livres, en Ses messagers et en le jour dernier et que tu croies à la destinée qu’elle soit du bien ou du mal » [rapporté par Mouslim].

Il est donc obligatoire de croire en tous les prophètes de Allâh depuis ‘Adam, le premier prophète, jusqu’à MouHammad, qui est le sceau des messagers c’est-à-dire le dernier d’entre eux. Sachez aussi que tous les prophètes sont musulmans. ‘Adam (‘Adam), Soulaymân (Salomon), NôuH (Noé), Ibrâhîm (Abraham), Môuçâ (Moïse), `îçâ (Jésus) et MouHammad sont musulmans. Ils ont tous appelé les gens à entrer dans la religion de l’Islam. Ils ont tous dit cette même parole à leur communauté : « N’adorez que Allâh l’Unique et ne Lui associez rien ».

Allâh a envoyé les prophètes pour qu’ils transmettent aux gens ce qui est de leur intérêt pour leur religion et pour leur vie d’ici-bas. Pour cela Dieu les a dotés d’attributs louables et de bons caractères dont la véracité, l’honnêteté, l’extrême intelligence, le courage et la chasteté. Du fait que les prophètes sont des modèles pour les gens, Allâh les a préservés des attributs blâmables, de sorte que leur sont impossibles le mensonge, la vulgarité, la légèreté morale et l’idiotie. De même, ils sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés comportant une bassesse aussi bien avant l’avènement de leur mission de prophète qu’après. Cependant, il est possible que l’un d’eux commette un petit péché ne comportant aucune bassesse ou indécence, mais ils sont immédiatement avertis afin qu’ils s’en repentent, avant que d’autres ne prennent exemple sur eux.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿ وَمَن يَبْتَغِ غَيْرَ الإِسْلاَمِ دِينًا فَلَن يُقْبَلَ مِنْهُ وَهُوَ فِي الآخِرَةِ مِنَ الْخَاسِرِينَ ﴾

ce qui signifie : « Celui qui prend une autre religion que l’Islam, elle ne sera pas acceptée de sa part et il fera partie des perdants au jour du jugement » [sôurat ‘âli `imrân / 85].

Allâh ta`âlâ dit :

﴿ إِنَّ الدِّينَ عِندَ اللّهِ الإِسْلاَمُ ﴾

ce qui signifie : « Certes, la religion que Allâh agrée, c’est l’Islam » [sôurat Ali `imrân / 19].

Que l’on sache que le minimum de l’Islam, c’est de témoigner qu’il n’est de dieu que Dieu et que MouHammad est le messager de Dieu et que le minimum de la foi, c’est de croire par son cœur au sens de ces deux témoignages. Voilà le minimum par lequel a lieu la préservation et la sauvegarde de rester éternellement en enfer. L’Islam et la foi sont liés de par la validité et de par l’agrément. Ainsi, l’un n’est pas valable sans l’autre. L’Islam n’est pas valable sans la foi et la foi n’est pas valable sans l’Islam. D’autre part, la prononciation des deux témoignages n’est pas agréée selon le jugement de Allâh sans la croyance par le cœur. Et la croyance par le cœur n’est pas agréée selon le jugement de Allâh sans la prononciation des deux témoignages. Par conséquent, celui qui est croyant selon le jugement de Allâh est également musulman, et celui qui est musulman selon le jugement de Allâh est également croyant.

L’Imam Abôu Hanîfah, que Allâh l’agrée, a dit au sujet de la foi et de l’Islam : « Il n’ y a pas de foi sans Islam ni d’Islam sans foi, ils sont comme le revers et le plat d’une même chose ».

L’Imam An-Nawawiyy a dit : « Celui qui croit par son cœur et qui n’a pas prononcé par sa langue est mécréant, il restera éternellement en enfer selon l’Unanimité ». Ceci concerne celui qui n’était pas sur l’Islam alors qu’il a atteint la puberté, qu’il est sain d’esprit et qu’il a entendu les deux témoignages dans une langue qu’il comprend.

Pour entrer en Islam, que la personne dise en croyant à cela : « Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allâh » ou encore « Je témoigne qu’il n’est de dieu que Dieu et je témoigne que Abou l-Gâcim est le Messager de Dieu », Abou l-Gâcim étant le surnom du prophète MouHammad, que Dieu l’honore et l’élève davantage en degré et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation