Récit du Début de la Révélation au Prophète MouHammad

Récit du Début de la Révélation au Prophète MouHammad
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

Grotte Hirâ ou le Prophète a reçu la révélationLa louange est à ALLAH. Nous Le louons. Nous demandons qu’Il nous aide et qu’Il nous maintienne sur la voie de droiture. Nous Le remercions et nous recherchons Sa protection contre le mal de nos âmes. Certes, celui que ALLAH guide est bien guidé et nul ne peut guider celui qu’Il égare. Je témoigne qu’il n’est de dieu que Dieu, Celui Qui est Unique, Qui n’a ni associé ni semblable ni égal et je témoigne que notre maître, notre bien-aimé, notre chef, notre guide, la joie de nos yeux, MouHammad est Son esclave, Son messager, Son élu et la créature qu’Il agrée le plus. Que ALLAH l’élève davantage en degrés, lui ainsi que tous les autres Messagers.

`A’ichah que Allâh l’agréé, a dit : « La première chose par laquelle a débuté la révélation pour le Messager de Allâh, c’est le rêve prémonitoire. Il voyait en rêve des événements qui se réalisaient exactement comme il les avait vus ».

Ensuite, il allait à la grotte de Hirâ’ pour y méditer de temps à autre. Puis un jour, vint à lui notre maître Jibrîl alors qu’il était dans la grotte et le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam avait alors atteint l’âge de quarante ans. Il lui dit alors :

{ إقْرَأ }

(iqra’)

ce qui signifie : «  Récite  ». Le Messager dit :

« ما أنا بقارئ ؟ »

(mâ ‘anâ biqâri’)

ce qui signifie : «  Qu’est-ce que je récite ?  » [C’est-à-dire je n’ai pas appris quelque chose que l’on récite]. Et Jibrîl  dit :

{ إقْرَأ }

(iqra’)

ce qui signifie : «  Récite  ». [Ce n’est pas pour réaliser une récitation de sa part d’une manière effective à partir de ce qu’il aurait appris auparavant. Ce n’est pas la récitation d’une chose qu’il aurait apprise auparavant. Mais c’est dans le sens de commencer à acquérir une récitation qu’il va lui transmettre, c’est à dire que Jibrîl va lui réciter].  Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam dit alors :

« ما أنا بقارئ ؟ »

(mâ ‘anâ biqâri’)

ce qui signifie : «  Qu’est-ce que je récite ?  » Et Jibrîl `alayhi s-salâm dit une troisième fois :

{ إقْرَأ }

(iqra’)

ce qui signifie : «  Récite  ». Et le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam dit :

« ما أنا بقارئ ؟ »

(mâ ‘anâ biqâri’)

ce qui signifie : «  Qu’est-ce que je récite ?  » C’est alors que Jibrîl `alayhi s-salâm dit :

{ اقرأْ بِاسم رَبِّك الَّذي خَلَقَ خَلَقَ الإْنسان مِن عَلَق اقرأ و رَبُّكَ الأَكرم الَّذي علَّم بِالقلم علَّم الإنسان ما لم يعلم }

(iqra’ bismi Rabbika l-ladhî khalaq ; khalaqa l-‘insâna min `alaq ; ‘iqra wa Rabbouka l-‘akram ; al-ladhî `allama bi l-qalam ; `allama l-‘insâna mâ lam ya`lam)

ce qui signifie : «  Récite au nom de ton Seigneur Qui a créé. Il a créé l’homme d’un caillot de sang. Récite ! Ton Seigneur dispense de nombreux bienfaits, Qui a enseigné par le calame, Il a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas  ». [Sôurat Al-`alaq / 1-5]

Le Messager retourna auprès de Khadîjah et dit :

« زَمِّلوني زَمِّلوني »

(zammilôunî , zammilôunî)

ce qui signifie : «  Couvrez-moi, couvrez-moi  ». Alors ils le couvrirent et il lui raconta l’événement.

Après cela, le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam commença à appeler les gens à adorer Allâh uniquement et à interdire l’adoration des idoles.

Lui-même n’avait jamais adoré une statue de sa vie, mais il grandit sur la croyance en Allâh ta`âlâ depuis son enfance comme tous les prophètes.

Cependant, il ne connaissait pas entièrement les détails des Lois avant de recevoir la révélation.

La première femme qui crut en lui fut sa femme Khadijah, le premier enfant `Aliyy Ibnou Abî Tâlib et le premier des hommes Abôu Bakr AS-Siddîq.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à ALLAH, le Créateur du monde.Grotte Hirâ ou le Prophète a reçu la révélation

Articles en Relation