Les Savants Acharites et Matouridites

Les Savants Acharites et Matouridites
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent. Et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Qui sont les musulmans sunnites Ahlou s-sounnah ?

Les sunnites sont les gens de la tradition Prophétique, ce sont les gens qui se sont maintenus sur la croyance des compagnons, qu’ils ont apprise du Prophète (صلى الله عليه وسلم) et qui n’ont pas innové de nouvelles croyances ni de nouvelles idées. On dit donc Ahlou s-sounnah par opposition aux différents groupes égarés se réclamant de l’Islam. Bien que le nombre de tous les groupes égarés soit grand (72 groupes), tous réunis, ils restent une minorité par rapport à Ahlou s-sounnah.

Il a été rapporté dans le Hadîth très répandu et connu (mach-hôur) :

« وإن هذه الملَة ستفترق إلى ثلاث وسبعين فرقة ثنتان وسبعون في النَار وواحدة في الجنَة وهي الجماعة »

(wa ‘inna hâdhihi l-millata sataftariqou `alâ thalâthin wa sab`în firqatin, thintâni wa sab`ôuna fi n-nâr, wa wâHidah fi l-jannah wa hiya l- jamâ`ah)

ce qui signifie : « Certes cette communauté se séparera en soixante-treize groupes, soixante-douze sont en enfer et un seul est au paradis. C’est la majorité », [rapporté par Abôu Dâwôud].

Al-Kastaliyy a dit dans son commentaire du livre CharHou l-`Aqâ’id : « Ceux qui sont connus comme étant les gens de Ahlou s-sounnah dans la région de Khouraçân, de l’Irak, du Châm (la région de la Syrie antique) ainsi que dans la plupart des pays, sont des ‘Ach`arites, disciples de Abôu l-Haçan Al-‘Ach`ariyy. Par contre, dans les pays de l’autre côté de la rivière JayHôun, les gens de Ahlou s-sounnah sont pour la plupart des Matouridites, disciples de Abôu Mansour Al-Mâtouridiyy ».

Ibnou `Abidin a dit dans son livre Raddou l-MouHtâr `ala d-Dourri l-Moukhtâr : « Les gens de Ahlou s-sounnah wa l-Jama`ah, ce sont les ‘Ach`arites et les Matouridites ».

L ‘Imam MourtadDA Az-Zabidiyy a dit dans son livre ‘It-Hâfou s-Sadati l-Mouttaqîn : « Quand on parle de Ahlou s-sounnah, on vise les Ach`arites et les Matouridites », puis il a dit : « Et que l’on sache que les deux Imams Abôu l-Haçan et Abôu ManSôur, que Dieu les agrée et les récompense pour ce qu’ils ont fait pour l’Islam, n’ont pas innové d’avis dans la croyance et n’ont pas fondé une nouvelle doctrine. Ils n’ont fait qu’édicter la croyance du Salaf, et défendre ce sur quoi étaient les compagnons du Prophète (`alayhi s-salâtou wa salam). Ces deux Imams ont débattu avec les gens de l’égarement et avec les mauvais innovateurs jusqu’à ce qu’ils les aient évincés en les faisant taire. Ainsi se réclamer de l’un d’entre eux, c’est tenir compte du fait que chacun d’entre eux s’est lié à la voie de droiture du Salaf, s’y est tenu fortement et a établi les preuves de cette voie ; ainsi celui qui adhère à ces questions et à ces preuves est appelé ‘Ach`arite et Matouridite ».

Les savants Acharites

Les savants Acharites sont également appelés ‘Achâ`irah du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-‘Ach`ariyy né à Bassora en l’an 260 de l’Hégire, il a vécu ensuite à Bagdad. Il fut un savant éminent et a été surnommé l’Imam de Ahlou s-Sounnah. Abôu l-Haçan Al-‘Ach`ariyy est `Aliyy fils de Ismâ`îl, fils de ‘Abou Bichr ‘IsHâq, fils de Sâlim, fils de ‘Ismâ`îl, fils de `Abdoul-Lâh, fils de Môuçâ, fils du gouverneur de Bassora Bilal, fils de ‘Abôu Bourdah, fils du compagnon du Messager de Dieu ‘Abôu Môuçâ `Abdoul-Lâh, fils de Qays Al-‘Ach`ariyy le yéménite de Bassora. C’est au sujet de son peuple que Dieu a révélé la ‘âyah :

﴿ يا أيُّها الذِينَ ءامنوا مَن يَرتَدَّ مِنكم عن دينِه فسوفَ يَأتِي اللهُ بقومٍ يُحِبُّهم ويُحبّونَهُ أذِلَّةٍ على المؤمنينَ أعزّةٍ على الكافرينَ يُجٰهِدون في سبيلِ اللهِ ولا يخافونَ لَومَةَ لائمٍ ذلك فضلُ اللهِ يُؤتِيه مَن يشاء والله وٰسعٌ عليمٌ ﴾

ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru, celui d’entre vous qui apostasie sa religion, alors certainement Dieu fait qu’il y aura un groupe de gens qu’Il agrée et qui L’aiment, qui sont miséricordieux envers les croyants et forts face aux non musulmans ; ils luttent dans la voie que Dieu agrée et ne craignent pas pour cela le blâme de quiconque. Ceci est un mérite que Dieu accorde à qui Il veut et Dieu est Celui Qui sait toutes choses », [sôurat al-Mâ’idah ‘âyah 54].

Après la révélation de cette ‘ayah, le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a désigné ‘Abôu Môuçâ Al-‘Ach`ariyy que Dieu l’agrée, en disant :

« وهم قومُ هذا »

﴾wahoumou qawmou hadha) ce qui signifie : « Ce sont les gens qui le suivront ».

Al-Qouchayriyy a dit au sujet de ces gens : « Il est valable de dire que ce sont les gens qui suivront ‘Abôu Môuçâ Al-‘Ach`ariyy, en effet tout texte dans lequel le mot ﴾qawm) [peuple] est annexé au mot ﴾nabiyy) [prophète], le sens qui en est visé c’est : les gens qui le suivent. »

Les savants Matouridites

Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou ManSôur Al-Matouridiyy qui est MouHammad fils de MouHammad. Il a vécu en Perse, contemporain de l’Imam Al-‘Ach`ariyy, il est mort peu de temps après lui, en l’an 333 de l’Hégire. Il était un savant très éminent et fut surnommé l’Imam de la droiture.

Ces deux Imams ont édicté les points de croyance de Ahlou s-sounnah et les ont totalement clarifiés, tout en répliquant aux contradicteurs tels que les mou`tazilites, les mouchabbihah et autres. Après ces deux Imams, tous les gens de Ahlou s-sounnah, dans la diversité de leurs écoles de jurisprudence, qu’ils soient Chafi`ites, Hanafites, Malikites ou les éclairés parmi les Hanbalites, ont suivi l’un ou l’autre de ces deux Imams. On dit donc qu’une partie de Ahlou s-Sounnah est Ach`arite et que l’autre est Matouridite.

Le mémorisateur de Hadîth (Hâfidh) Al-Bayhaqiyy était Chafi`ite ‘Ach`arite, alors que l’Imam An-Naçafiyy était Hanafite Matouridite, et il en est de même pour le reste des savants.

Ces deux parties forment Ahlou s-Sounnah. En effet, il n’y a pas de divergence entre eux dans les fondements de la croyance.

Mentions de quelques savants acharites

Voici les noms de quelques savants de l’école de l’Imam Abou l-Haçan Al-‘Ach`ariyy, que Allâh lui fasse miséricorde :

Le HâfiDH ‘AHmad Ibnou `Aliyy Ibnou Hajar Al-`Asqalâniyy surnommé Abou l-FaDl ● Abou l-Haçan Al-Bâhiliyy ● Abôu ‘Is-Hâq Al-‘Isfirâyîniyy ● le HâfiDH Abôu Nou`aym Al-‘ASbahâniyy ● le QâDî `Abdou l-Wahhâb Al-Mâlikiyy ● le Chaykh Abôu MouHammad Al-Jouwayniyy ● son fils Abou l-Ma`âlî l’imam des deux Harâm ● Abôu ManSôur At-Tamîmiyy Al-Baghdâdiyy ● le HAfiDH Abôu Bakr Al-‘Ismâ`îliyy ● le HâfiDH Abôu Bakr Al-Bayhaqiyy ● le HâfiDH Ad-DâraqouTniyy ● le HâfiDH Al-KhaTîb Al-Baghdâdiyy ● le ‘Oustâdh Abou l-Qâcim Al-Qouchayriyy ● son fils Abôu NaSr Al-Qouchayriyy ● le Chaykh Abôu ‘Is-Hâq Ach-Chîrâziyy ● NaSr Al-Maqdiciyy ● Al-Farâwiyy ● Abou l-Wafâ’ Ibnou `Aqîl Al-Hanbaliyy ● le QâDî (juge) des QâDî Ad-damghâniyy Al-Hanafiyy ● Abou l-Walîd Al-Bâjiyy Al-Mâlikiyy ● l’imam As-sayyid ‘AHmad Ar-Rifâ`iyy ● le HâfiDH Abou l-Qâcim Ibnou `Açâkîr ● Ibnou s-soum`âniyy ● le QâDî `IyâD ● An-Nawawiyy ● l’Imam Fakhrou d-Dîn Ar-Râzî ● Al-`Izz Ibnou `Abdi s-Salâm ● Abôu `Amr Ibnou l-Hâjib Al-Mâlikiyy ● Ibnou daqîq Al-`Îd ● l’Imam `âlâ’ou d-Dîn Al-BAjiyy ● le QADI des QADI Taqiyyou d-DIn As-Soubkiyy ● le HAfiDH Al-`âlâ’iyy ● le HAfiDH Zaynou d-DIn Al-`IrAqiyy ● son fils le HAfiDH Waliyyou d-Dîn Al-`Irâqiyy ● le dernier des HâfiDH Ibnou Hajar Al-`Asqalâniyy ● le dernier des spécialistes de la langue le HâfiDH MourtaDâ Az-Zabîdiyy Al-Hanafiyy ● le Chaykh Bahâ’ou d-DIn Ar-RawwAs le Soufi ● le Moufti de la Mecque ‘AHmad ZaynI DaHlAn ● le Mousannid de l’Inde Waliyyou l-LAh Ad-Dahlawiyy ● le Moufti de l’Egypte le célèbre Chaykh MouHammad `Illaych Al-MAlikiyy ● le chaykh de la Mosquée Al-‘Azhar `Abdou l-LAh Ach-CharQAwiyy ● le célèbre Chaykh Abou l-MaHAcin Al-QAwaqjiyy ● le point final dans les chaînes de transmission des derniers le Chaykh Houçayn Al-Jisr AT-TrAboulsiyy ● l’auteur de « Ar-Riçâlatou l-HamIdiyyah » le Chaykh `Abdou l-LaTIf FatHa l-LAh ● le Moufti de Beyrouth le Chaykh `Abdou l-BAciT Al-FAkhOUriyy ● le Moufti de Beyrouth le Chaykh MouHammad Ibnou DirwIch Al-HOUt Al-Bayrôutiyy ● son fils `Abdou r-RaHmAn le délégué des Charîf de Beyrouth ● le Chaykh Moustafâ Naja qui est Moufti de Beyrouth ● le Chaykh AbôuMouHammad Al-WaylatOUriyy Al-MilibAriyy Al-Hindiyy. Il a composé une lettre qu’il a appelée Al-`AQA’idou s-Sounniyyah bi bayâni T-Tariqati l-‘Ach`ariyyah ● l’honorable Ibnou FarHOUn Al-MAlikiyy ● le QADI Abôu Bakr MouHammad Ibnou T-Tayyib Al-BAqil-lAniyy ● le HAfiDH Ibnou Fawrak ● Abôu HAmid Al-Ghazaliyy ● Abou l-FatH Ach-ChahrastAniyy ● l’Imam Abôu Bakr Ach-Châchiyy Al-Qaffâl ● Abôu `Aliyy Ad-Daqqaq An-Nayçâbôuriyy ● Al-HAkim An-Nayçâbôuriyy ● Al-HAkim An-Nayçâbôuriyy l’auteur de Al-Moustadrak ● le Chaykh MouHammad Ibnou ManSOUr Al-Houd-houdiyy ● le Chaykh Abôu `Abdi l-LAh MouHammad As-Sanôuciyy ● le Chaykh MouHammad Ibnou `AllAn As-Siddiqiyy Ach-Châfi`iyy ● le savant `Alawiyy Ibnou Tahir Al-Hadramiyy Al-HaddAd l’auteur de nombreux ouvrages ● le savant maître de son art et le jurisconsulte spécialiste de l’authentification Al-HabIb Ibnou Houçayn Ibni `Abdi l-lAh Bilfqih ● tous les maîtres de l’Hadramaout de la famille `Alawiyy ● As-saqqAf ● Al-Jounayd ● Al-`Aydarôus ● le châfi`iyy de notre époque le rifâ`iyy du moment le chaykh le spécialiste de la jurisprudence le MouHaddith le spécialiste de la science de la croyance `Abdou l-LAh Al-Harariyy  ● et d’autres parmi les Imams de la religion qui sont nombreux et dont seul Allâh sait le nombre.

Al-HâfiDH : C’est quelqu’un qui retient par cœur les différents hadiths du Prophète (`alayhi S-Salatou wa salâm) avec leurs différentes chaînes de transmission. Le HâfiDH est encore plus versé dans la science du Hadîth que le MouHaddith (Spécialiste des Hadîths).

Il y a aussi parmi eux le ministre renommé NiDHâmou l-Moulk  et le Sultan moujahid SalâHou d-Dîn Al-‘Ayyôubiyy qui a ordonné que les fondements de la croyance selon les termes de Al-‘Ach`ariyy soient récités après l’appel à la prière de al-fajr ainsi que la poésie d’Ibnou Hibati l-LAhi l-Makkiyy.

Il y a aussi parmi eux le roi Kâmil Al-‘Ayyôubiyy à Dimyat ● le Sultan noble Khalîl Ibnou l-ManSôur Sayfou d-Dîn

Il y a aussi le Sultan MouHammad al-FâtiH Al-`Outhmâniyy celui qui a conquis Constantinople.

Quiconque s’oppose à leur croyance s’oppose à la croyance des musulmans. Tous ont eu la même croyance, la croyance de Ahlou s-sounnah wal-Jamâ`ah.

Donc ne prêtez aucune attention aux calomnies des wahhabites et autres groupes égarés à l’encontre des savants Ach`arites et Matouridites.

Les wahhabites et ceux qui les suivent aveuglément ont imité la méprisable méthode des mécréants de qouraych qui calomniaient le Messager de Dieu Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, qui disaient de lui qu’il était un magicien, un poète fou et qui disaient aux gens « surtout ne l’écoutez pas ! ».

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation