La vision de Allâh ta`âlâ dans l’au-delà sans comment et sans endroit

La vision de Allâh ta`âlâ dans l’au-delà sans comment et sans endroit

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Mes bien-aimés, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allâh Al-`Aliyy, Al-`ADHîm et de d’œuvrer pour gagner dans l’au-delà. Car, Allâh soubHânahou wa ta`âlâ dit dans Son Livre honoré :

﴿ وَاللهُ يَدْعُوا إِلى دَارِ السَّلاَمِ وَيَهْدِى مَن يَشَاءُ إِلى صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ (۲٥) لِلَّذِينَ أَحْسَنُوا الْحُسْنَى وَزِيَادَةٌ وَلاَ يَرْهَقُ وُجُوهَهُمْ قَتَرٌ وَلاَ ذِلَّةٌ أُوْلئِكَ أَصْحَابُ الْجَنَّةِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ ﴾

(wal-Lâhou yad`ôu ‘ilâ dâri s-salâm wayahdî man yachâ‘ou ‘ilâ SirâTin moustaqîm ; lil-ladhîna ‘aHsanou l-Housnâ waziyâdatoun walâ yarhaqou woujôuhahoum qataroun walâ dhil-lah ; ‘oulâ’ika ‘aS-Hâbou l-jannati houm fîhâ khâlidôun)

ce qui signifie : « Allâh ordonne à œuvrer pour parvenir au paradis ; Il guide qui Il veut vers le droit chemin ; Ceux qui ont œuvré en bien dans la vie d’ici bas auront dans l’au-delà le paradis et un surplus ; Ils ne seront pas atteint par la poussière lors du rassemblement et ne seront pas humiliés ; Ceux-là sont les gens du paradis, ils y resteront éternellement », [sôurât Yôunous / 25-26].

Mes frères de foi, Allâh vous ordonne à œuvrer pour gagner la demeure de la paix, c’est-à-dire le paradis. La Loi de Allâh ta`âlâ vous indique la voie pour parvenir à Dârou s-salâm, cette résidence que Allâh a préparée pour les croyants ; et Allâh guide qui Il veut parmi Ses créatures. Ainsi, Allâh lui accorde la réussite pour suivre le chemin de droiture qu’Il a fait qu’il soit une cause permettant de parvenir à Son agrément. Celui qui suit ce chemin arrivera au Paradis et sera honoré par Allâh.

Mes frères de foi, la véritable réussite est celle qui a lieu dans l’au-delà. Bienheureux sera celui qui gagnera ! Ainsi, le chemin qui y mène est la piété qui consiste à accomplir les actes d’obéissance et à éviter les interdits. Ainsi, celui qui œuvre en bien dans ce bas-monde, tout en étant croyant, aura une récompense éminente dans l’au-delà, et plus encore tout comme Allâh nous l’apprend dans le Qour’ân :

﴿ لِلَّذِينَ أَحْسَنُوا الْحُسْنى وَزِيَادَةٌ وَلاَ يَرْهَقُ وُجُوهَهُمْ قَتَرٌ وَلاَ ذِلَّةٌ أُوْلئِكَ أَصْحَابُ الْجَنَّةِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ ﴾

(li l-ladhîna ‘aHsanou l-Housnâ waziyâdatoun walâ yarhaqou woujôuhahoum qataroun walâ dhillatoun oulâ’ika ‘aSHâbou l-jannati houm fîhâ khâlidôun)

ce qui signifie : « Ceux qui ont œuvré en bien dans la vie d’ici bas auront dans l’au-delà le paradis et un surplus ; Ils ne seront pas atteint par la poussière lors du rassemblement et ne seront pas humiliés ; Ceux là sont les gens du paradis, ils y resteront éternellement ».

Cela signifie que ceux qui ont œuvré en bien en accomplissant ce que Allâh leur a ordonné de faire comme bonnes œuvres et en s’abstenant de ce qu’Il leur a interdit comme péché, Allâh ta`âlâ leur a promis la grande réussite qui est le Paradis (al-Housnâ). Quant au supplément de bienfait qui s’y rajoute, mentionné dans le verset par le terme ziyâdah qui signifie surplus, c’est une félicité supplémentaire qu’ils obtiendront lorsqu’ils seront au Paradis. Il s’agit de la vision de Allâh ta`âlâ sans qu’Il ait aucune ressemblance avec Ses créatures. Les croyants Le verront non pas comme sont vues les créatures : ils Le verront sans comment, sans endroit et ils Le verront sans direction car Allâh ta`âlâ dit dans Son Livre honoré :

﴿ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ ﴾

(layça kamithlihî chay’)

ce qui signifie : « Rien n’est tel que Lui » [sôurat Ach-Chôurâ / 11].

Allâh ta`âlâ n’est pas un corps, Il n’a aucune ressemblance avec les corps. Les imaginations ne L’atteignent pas. En effet, Allâh ta`âlâ n’a pas de ressemblance avec les créatures. Quoi que tu imagines en ton esprit, Allâh n’est pas ainsi. Autrement dit, Il n’a de ressemblance ni avec les humains, ni avec les jinn, ni avec le ciel, ni avec la terre, ni avec l’air, ni avec le feu.

Mes frères de foi, la vision de Allâh est la plus éminente des félicités que les gens du Paradis obtiendront. Il n’y a rien que les gens du Paradis aimeront davantage que le fait de voir Allâh. Il a été rapporté que certains Le verront une fois par semaine, d’autres Le verront chaque jour deux fois. Cela est en fonction du degré et du haut statut de chacun, selon le jugement de Allâh. Car, la félicité des gens du Paradis varie selon ce que la personne aura accompli comme œuvres dans cette vie.

Cette vision que les croyants auront, aura lieu après leur entrée au Paradis. Elle est confirmée dans la Loi et il y a unanimité chez Ahlou s-Sounnah wal-Jamâ`ah à ce sujet. Par conséquent, il n’est pas permis de la nier. En effet, elle est indiquée par la parole de Allâh :

﴿ وُجُوهٌ يَوْمَئِذٍ نَّاضِرَةٌ (۲۲) إِلى رَبِّهَا نَاظِرَةٌ ﴾

(woujôuhoun yawma’idhin nâDirah ‘ilâ rabbihâ nâDHirah)

ce qui signifie : « Ce jour-là, il y aura des visages resplendissants de bonheur, ils verront leur Seigneur », [sôurat Al-Qiyâmah / 22 et 23] .

Il y a aussi la parole du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam rapportée par Mouslim dans son SaHîH :

(( إِنَّكُمْ سَتَرَوْنَ رَبَّكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ كَمَا تَرَوْنَ الْقَمَرَ لَيْلَةَ الْبَدْرِ لاَ تَضَامُّونَ في رُؤْيَتِهِ ))

qui signifie : « Certes, vous verrez votre Seigneur au Jour du Jugement, tout comme vous voyez la lune durant une nuit de pleine lune, vous ne vous bousculerez pas pour Le voir ».

En fait, la vision de Allâh n’aura pas lieu de face, ni d’une quelconque direction. Simplement, Allâh lève le voile des yeux des croyants, c’est-à-dire qu’Il donne aux croyants dans leur vue une force de sorte qu’ils pourront voir Allâh sans qu’Il ne soit dans une direction, sans qu’Il ne soit dans un endroit, tout comme cela a été indiqué par Abôu Hanîfah, que Allâh l’agrée :
« La vision de Allâh qu’auront les gens du Paradis aura lieu sans direction, sans ressemblance, sans comment ; et c’est une réalité. »
La parole du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam :

(( إِنَّكُمْ سَتَرَوْنَ رَبَّكُمْ كَمَا تَرَوْنَ الْقَمَرَ ))

qui signifie : « Certes, vous verrez votre Seigneur au Jour du Jugement, tout comme vous voyez la lune » ne veut pas dire que Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ aurait une ressemblance avec la lune, loin de là ! Simplement, le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a comparé notre vision de Allâh à la vision de la lune, en une nuit de pleine lune du fait qu’elle ne comporte aucun doute. Il n’a pas assimilé Allâh ta`âlâ à la lune. En effet, celui qui observe la lune, pendant une nuit de pleine lune avec un ciel dégagé, ne doute pas que ce qu’il voit est bien la lune. Aussi, lorsque les croyants verront Allâh ta`âlâ, ce sera une vision dans laquelle ils n’auront aucune confusion. En d’autres termes, ils ne douteront pas si celui qu’ils voient est Allâh ou autre chose. En effet, ils verront Celui Qui n’a aucune ressemblance avec Ses créatures.

Tel est le sens du Hadîth, il n’en va pas autrement, contrairement à ce que s’était imaginé un homme ignorant qui n’avait jamais appris la science de la croyance en l’unicité de Allâh, la science du TawHîd. Quand il a entendu ce Hadîth, il a eu pour croyance que Allâh ressemblerait à la lune. Évidemment, c’est une mécréance en Allâh ta`âlâ, car c’est un démenti de la parole de Allâh :

﴿ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ﴾

(layça kamithlihî chay’)

ce qui signifie : « Rien n’est tel Que Lui », [Sôurat Ach-Chôurâ / 11].

Mais, Allâh a facilité le bien à cet homme qui a posé la question à un savant à ce sujet. Le savant lui a indiqué le sens correct, c’est ainsi qu’il est revenu à l’Islam en prononçant les deux témoignages, c’est-à-dire : « Je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allâh »-. La louange est à Allâh pour cela.

Mes frères de foi, cette explication que nous avons citée a été textuellement mentionnée par les savants de Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ`ah. Elle est également comprise à partir de la version de ce Hadîth rapportée par Al-Boukhâriyy, selon laquelle les gens ont dit : « Ô Messager de Allâh, est-ce que nous allons voir notre Seigneur au Jour du Jugement ? » Il a répondu :

(( هل تُمارون –والمرية الشكّ– في القمر ليلةَ البدر ليس دونه سحابٌ ))

ce qui signifie : « Douteriez-vous de votre vision de la lune lorsque vous la voyez dans le ciel une nuit de pleine lune alors que le ciel est dégagé ? ». Ils ont répondu : « Non, ô Messager de Allâh ! ». Il leur a dit :

(( فَهَلْ تُمَارُونَ في الشَّمْسِ لَيْسَ دُونَهَا سَحَابٌ ))

ce qui signifie : « Auriez-vous un doute lorsque vous voyez le soleil alors que le ciel est dégagé ? ». Ils ont répondu : « Non ! ». Il leur a alors dit :

(( فَإِنَّكُمْ تَرَوْنَهُ كَذَلِكَ ))

ce qui signifie : « Alors, de même, vous Le verrez. »

Le HâfiDH Ibnou Hajar Al-`Asqalâniyy a dit dans son livre FatHou l-Bâriyy au sujet de la parole du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam (تَرَوْنَهُ كَذَلِكَ) qui signifie : « De même, vous Le verrez » : « Ce qui en est visé, c’est la comparaison entre l’une et l’autre vision par leur clarté, la levée du doute, l’absence de difficulté et de toute divergence ». Al-Bayhaqiyy a dit : « J’ai entendu le Chaykh Abou T-Tayyib AS-Sou`lôukiyy dire : « Vous ne vous regrouperez pas pour Le voir dans une direction, vous ne vous joindrez pas les uns aux autres, car Allâh n’est pas vu dans une direction. » Fin de citation

Notre vision de Allâh ta`âlâ n’aura pas lieu comme on voit les créatures dans une direction : par devant, par derrière, par-dessus ou par en dessous, vers la droite ou la gauche. Les croyants Le verront sans qu’Il soit soubHânah dans une direction particulière, et sans qu’Il soit dans toutes les directions. Car, toutes les directions sont créées, et Allâh existe avant toutes les directions, sans direction. Tous les endroits sont créés, c’est Allâh Qui les a créés. Allâh existe avant l’existence des endroits, sans endroit. Et après la création des directions et des endroits, Il ne change pas. Il existe sans direction et sans endroit.

Que Allâh rétribue en bien les savants de Ahlou s-Sounnah qui nous l’ont indiqué. Et que Allâh rétribue en bien notre prophète MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, qui a appelé à la vérité. Qu’Il le rétribue en bien et qu’Il nous rassemble avec lui à `Il-liyyôun, au plus haut du Paradis.

Nous demandons à Allâh ta`âlâ de nous accorder la réussite pour accomplir les bonnes œuvres, de nous accorder une fin heureuse et de nous faire entrer au Firdaws élevé par Sa grâce et de nous honorer par la vision de Son Être Honoré afin que nous soyons de ceux qui profiteront de cette félicité.

Après avoir dit mes propos, je demande à Allâh qu’Il me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation