Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

La Zakat aumône sur les Biens Commerciaux

Il est un devoir de payer la zakât sur les biens commerciaux qui sont acquis à l'origine en échange d'une contrepartie si ces biens ont atteint le seuil à la fin de l'écoulement d'une année lunaire. Et la signification du commerce, c'est faire tourner les biens de la vente et l'achat dans le but de faire des profits.

https://www.islam.ms/?p=256&l=fr

Valeur de Zakat al FiTr. Zakat fin du jeûne de Ramaḍān

La zakât de la fin du jeûne (zakâtou l-fiTr) est obligatoire pour tout musulman, s'il lui reste de quoi la payer en plus de ce qu'il faut pour payer sa nourriture de base, la nourriture de base de ceux qui sont à sa charge, ses dettes, son habillement et son logement qui sont dignes de lui, et ceci, pendant le jour de la Fête de la fin du jeûne (`Idou l-fiTr) et la nuit qui suit.

https://www.islam.ms/?p=264&l=fr

La Patience face aux Épreuves

Dans le livre as-Sounanou l-koubra de an-Naça’iyy, d’après Abou Hourayra, que Allāh l’agrée qu’il a dit: « Le Messager de Allāh, ṣalla l-Lâhou `alayhi wa s-sallam, a dit ce qui signifie: « Celui pour qui Allāh veut du bien, Il lui fait subir des épreuves ». Ce Hadîth est SaHîH. Et la signification de « yousib minhou » dans le Hadîth, c’est que Allāh lui fait subir des épreuves, c’est-à-dire que Allāh éprouve la personne par des difficultés. La signification de ce hadith, c’est que si Allāh ta`âlâ veut du bien pour Son esclave qui est croyant, s’Il veut que son esclave croyant atteigne des hauts degrés, Il le protège des épreuves dans la religion. Et Il lui multiplie les épreuves du bas-monde. Il l’éprouve dans son corps, Il l’éprouve dans ses biens et Il l’éprouve dans les êtres qui lui sont chers.

https://www.islam.ms/?p=274&l=fr

Exégèse de 'Ayatou l-Koursiyy

Allāh, il n'est de dieu que Lui, Al-Hayy, Celui Qui a pour attribut la vie , Al-Qayyôum, Celui Qui n'a besoin de rien. Il ne Lui advient ni somnolence, ni sommeil. À Lui appartient ce qu'il y a dans les cieux et sur la terre. Nul n'intercède si ce n'est par Sa permission. Il sait toute chose à leur sujet, alors qu'eux ne savent que la science qu'Il leurs a accordée. Son Koursiyy est plus grand que les cieux et la terre, et Il les préserve sans aucune difficulté et Il est Al-`Aliyy (Celui Qui a la supériorité sur les créatures par le mérite et la domination, et non par l'élévation et l'endroit), et Il est Al-`ADHîm (Celui Qui est éminent et Qui est exempt des caractéristiques des créatures).

https://www.islam.ms/?p=307&l=fr

La contagion dans l’Islam

Faire les causes en se protégeant et en prenant les médicaments, ne contredit pas le fait de se fier à Allāh ni la croyance en la prédestination, car tout cela est par la prédestination de Allāh. Lorsqu’une personne en bonne santé entre en contact avec quelqu'un de malade, il se peut qu'elle attrape sa maladie par la volonté de Dieu.

https://www.islam.ms/?p=378&l=fr

Istikhârah Prière de Consultation

On fait la prière de consultation pour demander à Dieu de nous faciliter l'affaire qui est la mieux pour nous.

https://www.islam.ms/?p=125&l=fr

Sens Figuré dans le Hadîth et le Qour'ân

Ce Hadîth très clair nous montre ce qu'on trouve dans d'autres Hadîth et 'âyah non explicite à savoir le sens figuré, que les gens égarés utilisent à tort pour assimiler Dieu à Ses créatures, pour attribuer à Dieu la forme, la couleur, ou la quantité, donc là, c'est clair ils ne vont pas dire que le Hadîth veut dire que Dieu est tombé malade, ils ne vont pas dire cela. Et de même, on ne dit pas cela parce que ce n'est pas digne de Dieu, et puis c'est expliqué qu'ici ce qu'il est visé c'est " l'esclave de Dieu qui est tombé malade " mais Dieu attribue mariDtou au début à Lui-même mais dans le sens de la figure de style de ce qui est omis majâzou Hadhf c'est-à-dire l'esclave de Dieu est tombé malade.

https://www.islam.ms/?p=55&l=fr

L’interrogation rhétorique dans la langue arabe et dans le Qour'ân

Les savants de la langue arabe ont étendu l’usage de l’interrogation à beaucoup de significations, dont la confirmation, l’étonnement ou le fait d’étonner, le reproche, le rappel et d'autres. Cet article est un extrait du chapitre sur l'interrogation du livre Al-'Itqan de As-Souyoutiyy dans lequel il cite 32 significations de l'interrogation rhétorique.

https://www.islam.ms/?p=384&l=fr

Al-Istinjâ' – Le Nettoyage Intime Suite à l'Urine et aux Selles - Détails

Al-istinjâ’ se fait avec de l’eau purificatrice jusqu'à purifier l'endroit ou en l’essuyant trois fois ou plus jusqu'à nettoyer l'endroit à l’aide d’un objet capable d’ôter la substance humide, pur, consistant et non respectable comme une pierre ou du papier.

https://www.islam.ms/?p=153&l=fr

Les bienfaits du début de Dhou l-Hijjah

Le Messager de Allāh ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: ما من أيام أعظم ولا أحب إلى الله العمل فيهن من هذه الأيام العشر فأكثروا فيهن من التهليل والتكبير والتحميد qui signifie: « Il n’y a pas de jours durant lesquels les œuvres sont plus agréées par Allāh que ces dix jours alors multipliez y le tahlîl (dire: Lâ 'ilâha 'illa l-Lâh), le takbîr (Allāhou 'Akbar) et le taHmîd (Al-Hamdou li-lLâh) ».

https://www.islam.ms/?p=346&l=fr

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allāh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allāh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allāh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

https://www.islam.ms/?p=278&l=fr

Imam 'AHmad ibnou Hanbal Biographie Fondateur de l'école Hanbalite

L’Imam ‘AHmad Ibnou Hanbal né en 164 et il est décédé en 241 de l'hégire fait partie des grands savants de l’Islam. Il a vécu lors du 2ème siècle de l’Hégire, il fait donc partie du salaf vertueux à savoir les musulmans des trois premiers siècles de l'hégire. Il a ainsi appris la science de la religion auprès de l’Imam Ach-Châfi`iyy entre autres. Il a par la suite fondé sa propre école de jurisprudence: l’école hanbalite.

https://www.islam.ms/?p=313&l=fr

Substances Impures Impuretés Selon la Loi de l'Islam NAJAÇAH Alcool

Le sang est impure, tout comme le pus, le liquide qui sort de la plaie et qui est changé, le vomi, la boisson alcoolisée, l'urine, les selles, le madhiyy, le wadiyy, le chien, le porc, le cadavres, ses os et ses poils, mais pas le cadavre des poissons, des sauterelles et des humains.

https://www.islam.ms/?p=154&l=fr

Comment Jeûner le mois de Ramaḍān

Allāh ta`âlâ dit: « يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا كُتِبَ عَلَيْكُمُ الصِّيَامُ كَمَا كُتِبَ عَلَى الَّذِينَ مِن قَبْلِكُمْ لَعَلَّكُمْ تَتَّقُونَ » qui signifie: « Ô vous qui avez cru, le jeûne vous a été prescrit tout comme il a été prescrit à ceux qui vous ont précédé, puissiez vous faire preuve de piété », [Al-baqarah / 183]. Allāh a ordonné aux musulmans de jeûner le mois de Ramaḍān. Cette obligation a été révélée au mois de Cha`bân de la deuxième année après l'Hégire. Le jeûne est une obligation indépendante de la prière. Ainsi délaisser la prière est un grand péché mais cela n'annule pas le jeûne.

https://www.islam.ms/?p=159&l=fr

La Nuit du Destin Nuit de la Grande Valeur Laylatou L-Qadr

Allāh ta`âlâ dit ce qui signifie: « Nous l'avons fait descendre pendant la nuit de Al-Qadr. (1) Et que sais-tu de la nuit de Al-Qadr ? (2) La nuit de Al-Qadr est meilleure que mille mois (3) Durant celle-ci, les anges descendent ainsi que Jibrîl, sur ordre de leur Seigneur pour toute chose [prédestinée par Allāh jusqu’à l’année suivante] (4) Elle est paix et salut jusqu'à l'apparition de l'aube (5) ». Cette sôurah éminente montre que la nuit de Al-Qadr - nuit de la Valeur - possède un grand mérite. C'est la meilleure nuit de l'année.

https://www.islam.ms/?p=90&l=fr

Comment le Prophète Ibrâhîm observa la résurrection des oiseaux morts

Notre maître Ibrâhîm `alayhi s-salâm n'a jamais été, à aucune époque dans le doute au sujet de la toute-puissance de Allāh ta`âlâ. Depuis son plus jeune âge il a été inspiré et guidé vers le bien et la foi.

https://www.islam.ms/?p=320&l=fr

La Prosternation de la Récitation et du Remerciement

Il est recommandé pour celui qui récite le Qour'ân, pour celui qui l'entend ou celui qui l'écoute de faire la prosternation de la récitation après avoir récité ou entendu une des 'Ayah de prosternation (sajdah) et ce, tant que le temps qui sépare l'instant où il entend et celui où il se prosternerait ne s'est pas prolongé selon l'usage. Si cet instant s'est prolongé, on ne fait pas la prosternation et on ne la rattrape pas. Si celui qui récite ou qui entend n'avait pas la petite ablution et fait le wouDôu' rapidement, il peut faire la prosternation, sinon il ne la fait pas. La prosternation du remerciement est recommandée lors de l'avènement d'un bien tel que l'arrivé d'un enfant, d'une somme d'argent, le retour d'un absent ou la victoire sur un ennemi et aussi à la fin d'une épreuve comme le sauvetage de la noyade ou de l'incendie. Elle n'est pas recommandée pour la poursuite d'un bien ou la poursuite du dégagement d'une épreuve. Elle a lieu comme la prosternation de la récitation du Qour'ân qui est faite en-dehors de la prière, avec les mêmes conditions et de la même manière.

https://www.islam.ms/?p=128&l=fr

Les Péchés du Corps en Islam 2

Parmi les péchés du corps, il y a le fait de se ressembler aux non-croyants et aux grands pécheurs, laisser descendre son vêtement en dessous de la cheville pour un homme par vanité,la sortie de la femme pour inciter les hommes aux péchés, l’utilisation du henné pour un homme, interrompre un rituel obligatoire, interrompre un pèlerinage ou une `oumrah surérogatoires et se moquer d'un croyant.

https://www.islam.ms/?p=193&l=fr

Exégèse tafsir sôurat `Abaça

Les Exégètes ont dit: un jour le Messager de Allāh était occupé a appeler a l'islam certains chefs de Qouraych. Le prophète espérait fortement qu'ils entrent en Islam. Alors est venu Ibnou 'Oummi Maktôum qui l'interrompit dans ce qui l'occupait en disant: "Apprends moi de ce que Allāh t'a appris." Et il a répété cela sans savoir que le prophète était occupé à appeler ces gens a l'Islam. Le prophète espérait fortement que ces gens se convertissent car ils ont une grande notoriété et cela pousserait beaucoup de leur peuple à entrer en islam, ainsi le prophète a été contrarié par l'intervention de ibnou 'oummi Maktôum et il s' est détourné de lui mais l'aveugle n a pas été touché par cela du fait qu'il ne voyait pas.

https://www.islam.ms/?p=376&l=fr

Les Musulmans Sunnites Acharites et Matouridites

Les sunnites Acharites du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-'Ach`ariyy de la descendance du grand compagnon Abôu Môuçâ Al-Ach`ariyy. Il fut un savant éminent et a été surnommé l’Imam de Ahlou s-Sounnah. Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou Mansour Al-Matouridiyy, contemporain de l’Imam Al-'Ach`ariyy

https://www.islam.ms/?p=43&l=fr
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16