islam.ms mise en garde. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés. Lorsque l’Islam est venu, il fut le premier des hommes à entrer en Islam, il avait alors trente-sept ans. Il était lui-même un compagnon du Prophète MouHammad.

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allâh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allâh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

Lettre du prophète MouHammad à Chosroês (Khosro) le roi des perses

Le Prophète envoya le compagnon Ibnou Houdhâfah auprès du roi des perses afin de lui porter une lettre. Le roi des perses déchira cette lettre et renvoya le compagnon. Le Prophète invoqua contre ce roi qui mourut. Les perses du Yémen entrèrent en Islam.

Histoire et Récit des Compagnons de la Caverne

Un jour, l’un des compagnons de notre maître `Îçâ le Messie (‘alayhi s-salâm), à savoir l’un des Hawâriyyôun « les apôtres » et qui était musulman et appelait à la religion de l’Islam, l’un des apôtres donc visita cette ville et s’y installait. Il travaillait dans un bain public (Hammam) où les gens venaient se laver. Or le propriétaire de ce bain public vit une grande bénédiction de la part de cet employé et lui confia toutes les affaires de ce bain public. Cet apôtre fit la connaissance des jeunes gens de cette ville et il leur enseigna le tawHîd, le fait que Dieu est le créateur de toute chose et qu’Il n’est donc pas concerné par le fait d’avoir un fils, une forme et d’exister dans un endroit. En effet, Celui qui a crée les formes et les endroits existe sans forme ni endroit.

La contagion dans l’Islam

Faire les causes en se protégeant et en prenant les médicaments, ne contredit pas le fait de se fier à Allâh ni la croyance en la prédestination, car tout cela est par la prédestination de Allâh. Lorsqu’une personne en bonne santé entre en contact avec quelqu'un de malade, il se peut qu'elle attrape sa maladie par la volonté de Dieu.

Les Anges, esclaves honorés de Dieu

Allâh ta`âlâ a créé les anges à partir de lumière. Il sont tous musulmans obéissants à Dieu. Ce sont des corps impalpables, dotés d’âmes honorées selon le jugement de Dieu. Ils ne sont ni mâles ni femelles. Ce sont des esclaves responsables de leurs actes, chargés de nombreuses tâches.

Dieu existe sans endroit et sans comment. Unicité de Dieu

Dieu existe sans endroit et sans comment et ne dépend pas du temps. Dieu a créé l'espace et le temps, Il existe avant les créatures et n'a besoin de rien

Châtiment, Félicité de la Tombe et l'interrogatoire des deux Anges Mounkar et Nakir

L'Imam Abôu ManSôur Al-Baghdâdiyy dans son Livre Al-Farqou bayna l-Firaq a dit: « Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ`ah ont été catégoriques à dire que ceux qui nient le supplice de la tombe seront suppliciés dans leur tombe - c'est-à-dire en raison de leur mécréance ». Il n'est donc pas permis de nier le supplice de la tombe. Nier le supplice de la tombe est de la mécréance.

Interprétation du Qour'ân Exégèse sôurat al-FâtiHah

Ghayri l-maghDôubi `alayhim veut dire ceux qui méritent le châtiment de Dieu et il n'est pas permis de dire la colère de Dieu car Dieu n'est pas concerné par la colère ni les sentiments, ni l'humeur, ni le changement et attribuer cela à Dieu est de la mécréance qui fait sortir de l'Islam

Rendre des Comptes le Jour du Jugement Dernier

Il est un devoir de croire au jour du jugement dernier. Il y aura des situations difficiles auxquelles cependant les croyants pieux échapperont. Il commence avec la sortie des gens de leurs tombes et se termine lorsque les gens du Paradis seront établis au Paradis et les gens de l'Enfer en Enfer. Les gens seront réunis pour l’exposition de leurs actes.

Explication sur les Menstrues (les règles) et les Lochies en Islam

Le minimum des menstrues est d'un jour et une nuit et le maximum des menstrues est de quinze jours avec leurs nuits. Les lochies, c'est le sang qui sort à la suite de l'accouchement, le minimum est d'un instant et le maximum est de soixante jours. Il est interdit à la femme qui a les menstrues et les lochies, la prière, porter, toucher ou lire le Qour'An, rester dans une mosquée, le jeûne avant l'arrêt de l'écoulement du sang,...

Ce qui est Recommandé lors du Jeûne de RamaDân

Il est recommandé de rompre le jeûne avec des dattes. Si on n'en trouve pas, que l'on rompe avec de l'eau et ceci, avant d'accomplir la prière de al-maghrib, conformément au Hadîth: « إذا أفطر أحدكم فليفطر على تمر فإن لم يجد فليفطر على ماء فإنّه طهور » qui signifie: « Lorsque l'un de vous rompt le jeûne, qu'il le rompe avec des dattes, s'il n'en trouve pas, qu'il le rompe avec de l'eau, elle est certes purificatrice ». Et on dit: « اللّهمّ لك صمت و على رزقك أفطرت » qui signifie: « Ô AllAh, par recherche de Ton agrément j'ai jeûné et c'est avec la subsistance que Tu m'accordes que j'ai rompu le jeûne ».

Les mérites du mois de RamaDân, Prières de nuit durant Ramadan (qiyam al-layl, tarawih)

Le prophète صلى الله عليه وسلّم a dit ce qui signifie: « Ô vous les gens, vous voici proches d’un mois éminent et béni. C’est un mois qui comporte une nuit qui est meilleure que mille mois. C’est un mois dont Allâh a fait le jeûne une obligation et la veillée de ses nuits une chose recommandée. C’est le mois de la patience; et la récompense de la patience, c’est le Paradis. C’est le mois de la compassion et de la solidarité. Celui qui donne à un jeûneur de quoi rompre son jeûne, ce sera pour lui un pardon pour ses péchés et un affranchissement du feu de l’enfer. Et, il aura une récompense semblable à la sienne sans qu’il n’en soit diminué quoi que ce soit de la récompense. [en sachant que la récompense du jeûne obligatoire est supérieure à la récompense du fait de donner à manger qui est un acte recommandé]...

Les Grands Péchés en Islam

Dieu dit: { إن تجتنبوا كبآئر ما تنهون عنه نكفر عنكم سيئاتكم } qui signifie: « Si vous évitez les grands péchés qui vous ont été interdits, nous vous expions vos petits péchés » [sôurat An-Niçâ' / 31]. Parmi les grands péchés il y a tuer sans droit, la fornication, boire de l'alcool, délaisser la prière ou le jeûne obligatoire, pratiquer la gain usuraire, la magie, voler, etc..

Les Péchés des Yeux en Islam

Parmi les péchés de l'œil, il y a regarder le visage ou les mains des femmes 'ajnabiyyah avec désir et le reste de leurs corps même sans désir. De même le regard des femmes sur les hommes 'ajnabiyy – une personne de sexe masculin qui n'est pas inépousable à jamais à cause des liens de sang, d'allaitement ou de mariage – s'il s'agit de la zone comprise entre le nombril et les genoux, le regard sur le reste du corps n'étant pas illicite s'il n'est pas avec désir.

La Bienfaisance envers les Parents

Allâh ta`âlâ dit: ( وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُواْ إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلاَهُمَا فَلاَ تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّ وَلاَ تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلاً كَرِيمًا {23} وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُل رَّبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ) qui signifie: « Ton Seigneur a ordonné que vous n’adoriez que Lui et d’être bienfaisant envers les parents, si l’un d’eux atteint un âge avancé ou les deux ne leur dis pas ouf et ne les réprimande pas et dis leurs des paroles douces et comporte toi avec humilité par miséricorde envers eux et dis mon Seigneur fais leur miséricorde tout comme ils m’ont élevé quand j’étais petit », [sôurat al-'isrâ' 'âyah 23-24].

Patienter Face aux Épreuves et se Fier à Dieu. Allâh fait ce qu'Il veut

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'An honoré: {وَلَنَبْلُوَنَّكُم بِشَيْءٍ مِّنَ الْخَوْفِ وَالْجُوعِ وَنَقْصٍ مِّنَ الْأَمْوَالِ وَالْأَنفُسِ وَالثَّمَرَاتِ وَبَشِّرِ الصَّابِرِينَ {155} الَّذِينَ إِذَا أَصَابَتْهُم مُّصِيبَةٌ قَالُوا إِنَّا لِلَّـهِ وَإِنَّا إِلَيْهِ رَاجِعُونَ {156}} qui signifie: « Nous vous éprouverons par la crainte et la faim, la diminution des biens, la mort d’êtres chers et la diminution des récoltes. Annonce la bonne nouvelle à ceux qui font preuve de patience, ceux qui, lorsqu’ils sont atteints d’une épreuve, disent: Certes, nous appartenons à Allâh et certes, nous reviendrons à Son jugement. Ceux-là leur Seigneur les élève en degré et leur fait miséricorde, ce sont eux les bien-guidés » [sôurat Al Baqarah 'âyah 155 et 156].

La Prière des deux Fêtes AID al Fitr et al ADH-HA 2020/ 1441H

`Îd, Aid l-FiTr, 1 chawwâl et Aid al- ADHâ (Aid al-Kabîr) la fête du sacrifice, 10 dhou l-Hijjah. `Îd, Aid Moubârak à tous les musulmans. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien, la paix et la piété. Que Dieu agrée votre jeûne et vos actes d’adoration. Koullou `âm wa 'antoum bikhayr. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien et la piété.

Hadith Bienfait de l’Argent Licite Halal pour l’Homme Vertueux

Le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: « L’esclave au jour du jugement ne quittera pas la station où il rendra des comptes avant d’être interrogé à propos de quatre choses: il sera interrogé à propos de sa vie, dans quoi il l’a passée ? A propos de la science de la religion, qu’est-ce qu’il en a fait ? A propos de ses biens, d’où est-ce qu’il les a acquis et dans quoi il les a dépensés ? Et à propos de son corps, dans quoi il l’a usé ? » L’homme vertueux qui obtient son argent d’une voie licite et qui le dépense dans les voies de bien, quel bienfait que cet argent pour lui !

La mi-Cha`bân. 15 Chabane

Voici, mes frères, que la mi-Cha`bân est de retour, que Allâh fasse qu’elle soit, pour nous tous et pour l’ensemble de la communauté, une occasion de bien et de bénédiction. Il convient de nous rappeler les uns aux autres certaines des bonnes œuvres qui ont été rapportées et qu’il convient d’accomplir durant cette nuit, certaines bonnes œuvres dont il nous est parvenu que notre Prophète éminent les accomplissait durant la nuit de la mi-Cha`bân, en espérant que Allâh nous pardonne et nous fasse miséricorde. En effet, chacun de nous ne sait pas quel acte sera accepté de sa part, et lequel de ses actes sera la cause de sa sauvegarde du châtiment au Jour du Jugement.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18