Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Jeûner le Mois de Ramadan. Lois et règles du jeûne

Le jeûne du mois de Ramaḍān fait partie des choses les plus importantes de l'Islam. Les musulmans se réjouissent de son approche: c'est le mois des bienfaits, des actes d'obéissances et des bénédictions. C'est le meilleur mois de l'année. Parmi les nuits de ce mois il y a la meilleure des nuits: la nuit de al-qadr, la nuit de la destinée.

https://www.islam.ms/?p=98

La Nuit du 15 Chabane. Invocation durant la nuit de mi Chabane

Le 15 cha`bân, il est recommandé de jeûner ce jour et de faire des prières surérogatoires la nuit. Le Messager de Allāh a dit: « إذا كانت ليلة النصف من شعبان فقوموا ليلها وصوموا نهارها » qui signifie: « Lorsque c'est la nuit de la mi-Chabane, accomplissez des actes surérogatoires pendant sa nuit et faites le jeûne pendant sa journée ». La nuit de mi-Chabane est une nuit bénie.

https://www.islam.ms/?p=99

Signification de je témoigne que Mouḥammad est le Messager de Dieu Allāh

La signification de 'ach-hadou 'anna Mouḥammadan raçôulou l-Lâh (je témoigne que Mouḥammad est le messager de Dieu) est: Je sais, je crois et je reconnais que Mouḥammad, fils de `Abdou l-Lâh, est l'esclave de Allāh et Son messager envoyé à tous les humains et aux jinn. Il s’en suit la croyance qu'il est né à La Mecque, qu’il a reçu la mission de prophète alors qu'il y résidait et qu'il a émigré à Médine où il a été enterré. Ce témoignage comprend qu'il est véridique en toutes les choses qu’il a fait savoir et qu’il a transmises de la part de Allāh

https://www.islam.ms/?p=101

Réplique à la théorie mensongère de darwin

Allāh Ta`âlâ dit dans le Qour'ân: {لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ} qui signifie: « Allāh a créé l'être humain avec une belle apparence ». Le Messager de Allāh a dit: « مَا بَعَثَ الله نَبِيًّا إِلاَّ حَسَنَ الْوَجْهِ حَسَنَ الصَّوْتِ وَإِنَّ نَبِيَّكُم أَحسَنُهُمْ وَجْهًا وَأَحْسَنُهُمْ صَوْتًا » qui signifie: « Dieu a envoyé les Prophètes, tous avec un beau visage et une belle voix et Certes votre Prophète a le plus beau visage et la plus belle voix d'entre eux ». Ainsi c'est de la mécréance de dire que le singe est l'origine des humains.

https://www.islam.ms/?p=113

Les ‘âyah explicites et les ‘âyah non explicites dans le Qour'ân

Allāh ta`âlâ dit ce qui signifie: « C’est Lui Qui a fait descendre sur toi le Livre dans lequel il y a des ‘âyah mouḥkamah -explicites- qui sont la référence et d’autres ‘âyah moutachâbihah - non explicites-. Ceux qui ont un égarement dans leur cœur suivent ce qui n’est pas explicite en vue de semer la discorde et pour l’interpréter de la mauvaise manière. Et seul Allāh sait son ta'wîl ainsi que ceux qui sont versés dans la science et qui disent : ‟ Tout est de la part de notre Seigneur ! ” Seuls ceux qui sont dotés de raison sont exhortés par cela » [sôurât 'Âli `Imrân / 7].

https://www.islam.ms/?p=124

Les Piliers de la Prière et ses conditions de validité

Le Prophète a dit: « لا صلاة لمن لم يقرأ بفاتحة الكتاب » ce qui signifie: « Il n'y a pas de prière pour celui qui n'a pas récité la Fātiḥah [correctement] ». Il est un devoir d'apprendre à réciter correctement la Fātiḥah en sortant les lettres de leurs points de prononciation et lettres doublées. Il faut aussi faire correctement tous les autres piliers de la prière.

https://www.islam.ms/?p=136

Ce qui est Recommandé lors du Jeûne de Ramaḍān

Il est recommandé de rompre le jeûne avec des dattes. Si on n'en trouve pas, que l'on rompe avec de l'eau et ceci, avant d'accomplir la prière de al-maghrib, conformément au Hadîth: « إذا أفطر أحدكم فليفطر على تمر فإن لم يجد فليفطر على ماء فإنّه طهور » qui signifie: « Lorsque l'un de vous rompt le jeûne, qu'il le rompe avec des dattes, s'il n'en trouve pas, qu'il le rompe avec de l'eau, elle est certes purificatrice ». Et on dit: « اللّهمّ لك صمت و على رزقك أفطرت » qui signifie: « Ô Allāh, par recherche de Ton agrément j'ai jeûné et c'est avec la subsistance que Tu m'accordes que j'ai rompu le jeûne ».

https://www.islam.ms/?p=158

Les choses qui annulent le jeûne de Ramaḍān

Parmi les choses qui annulent le jeûne: manger, même un grain de sésame ou moins que cela, délibérément et non sous la menace, en connaissant l'interdiction, et boire, même une goutte d'eau ou une goutte de médicament. la poussière du chemin n'est pas préjudiciable, ni le tamisage de la farine et ce, en raison de la difficulté qu'il y a pour s'en préserver. Il n'est pas préjudiciable non plus de goûter la nourriture sans rien en avaler.

https://www.islam.ms/?p=160

Rattraper, Compenser les jours de Jeûne manqués durant Ramadan

Celui qui annule son jeûne et qui doit le rattrapage seul jour pour jour, c'est: (a) celui qui n'a pas jeûné à cause d'une maladie dont on espère la guérison; (b) celui qui était dans un long voyage durant lequel il n'a pas jeûné; (c) la femme qui a les menstrues ou les lochies; (d) celui qui a délaissé le jeûne délibérément durant Ramaḍān sans excuse ou qui était en train de jeûner puis a annulé son jeûne par autre chose que le rapport sexuel; (e) la femme enceinte et celle qui allaite, si elles ont peur pour elles-mêmes.

https://www.islam.ms/?p=161

Le Mariage et les Fiançailles en Islam

Le Prophète ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: « تَنَاكَحُوا فَإِنِّي مُكَاثِرٌ بِكُمُ الأُمَمَ يَوْمَ القِيَامَةِ » qui signifie: « Mariez-vous, je serai fier de votre nombre parmi les autres communautés le jour du jugement ». Le mariage est recommandé pour celui qui en a besoin tout en étant capable d'assurer les dépenses. Quant à celui qui n'en a pas besoin, s'il ne peut pas assurer les dépenses, le mariage lui est déconseillé.

https://www.islam.ms/?p=171

Évocations et Invocations de Protection Citadelle du Musulman

Invocations et Évocations (‘ADHKAR) Rapportées du Messager de Allāh à Réciter Matin et Soir: est protégé celui qui les dit et rien ne lui nuit, par la volonté de Allāh. Pour être préservé contre la magie, le mauvais œil, la nuisance des jinns...

https://www.islam.ms/?p=181

Viande licite Halal en Islam

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour’an éminent : « حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالْدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلاَّ مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ » qui signifie : « Vous sont interdit : Al-Maytah-le cadavre-, le sang, la chair du porc, l’animal qui est égorgé en mentionnant autre que Allāh, l’animal qui est mort étranglé, l’animal qui est frappé jusqu’à ce que mort s’en suive, l’animal qui est mort par une chute de haut, l’animal qui été tué par un ou des coups de corne d’un autre, l’animal que les fauves ont commencé à dévorer - sauf si vous l’égorgez alors qu’il est encore vivant-, et l’animal qui a été égorgé pour une offrande pour autre que Allāh ». [sôurat Al-Mâ’idah / 3].

https://www.islam.ms/?p=187

La Magie et le Charlatanisme sont interdits en Islam

Allāh ta`âlâ: ce qui signifie: « Dis: Ne sait les choses de l'avenir et ce qui est caché dans les cieux et la terre que Allāh », [sôurat 'an-Naml 'Ayah 65]. Seul Dieu sait les choses cachés. C'est de la mécréance (chirk) de croire que le voyant (le charlatant) sait les choses cachés

https://www.islam.ms/?p=202

Règles Importantes Concernant l'Apostasie, la Mécréance et le Blasphème. Ce qui Annule l'Islam

Toute parole, tout acte ou toute croyance qui signifie une moquerie ou un dédain à l’égard de Allāh, de Ses Livres, de Ses messagers, de Ses anges, des rites de la religion agréée par Allāh, des signes de la religion agréée par Allāh, de Ses 'âyah, de Ses lois, de Sa promesse ou de Sa menace est une mécréance.

https://www.islam.ms/?p=203

La Prière des deux Fêtes AID al Fitr et al Aḍh-ḥā 2021 / 1442H

`Îd, Aid l-Fiṭr, 1 chawwâl et Aid al-Aḍ-ḥâ (Aid al-Kabîr) la fête du sacrifice, 10 dhou l-Ḥijjah. `Îd, Aid Moubârak à tous les musulmans. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien, la paix et la piété. Que Dieu agrée votre jeûne et vos actes d’adoration. Koullou `âm wa 'antoum bikhayr. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien et la piété.

https://www.islam.ms/?p=207

Ne pas Donner des avis de religion (fatwa) sans science

La voie de la sauvegarde, c'est de se préserver d'abord nous-mêmes, avant de donner un avis de jurisprudence, et de nous rappeler que nous avons devant nous le Paradis et l’enfer. Si la réponse à la question est claire pour nous, comme la clarté du soleil au milieu du ciel, on répond, sinon on ne répond pas. On ne donne aucun avis à partir de ses passions, car celui qui suit ses passions court à sa perte et chutera.

https://www.islam.ms/?p=215

Une Mauvaise Récitation du Qour'ân

Parmi les péchés de la langue, il y a la mauvaise récitation du Qour’ân en changeant le sens, ou en altérant les terminaisons grammaticales même si cela ne change pas le sens et qu’il ne l’altère pas mais qu’il l’a fait délibérément, comme de dire al-Hamdou lou-lLâh au lieu de al-Hamdou li l-Lâh en changeant la kasrah du lâm en Dammah, ceci ne change pas le sens mais c’est interdit. L’exemple de la récitation erronée en changeant le sens c'est comme de dire ‘an`amtou au lieu de ‘an`amta dans la FâtiHah

https://www.islam.ms/?p=226

L’Imam An-Nawawiyy explique le ḥadīth al-Jâriyah (ḥadīth de la femme esclave)

L’Imam An-Nawawiyy confirme que Dieu n'a aucune ressemblance avec les créatures, il est impossible à son sujet la localisation et la direction et que les ḥadîth équivoques ne sont pas interprétés dans un sens qui n'est pas dignes de Allāh

https://www.islam.ms/?p=246

L’Aumône Obligatoire - La Zakât - définition

Du point de vue de la langue arabe, le terme (az-zakât) signifie la croissance, la bénédiction et l'augmentation du bien. Et il est employé pour le fait de purifier, Allāh ta`âlâ dit: {قَدْ أَفْلَحَ من زَكَّهَا} qui signifie: « Certes, a réussi celui qui l'a purifiée »; c'est-à-dire qu'il a purifié son âme de ses souillures.

https://www.islam.ms/?p=262

L'Aumône Obligatoire - Zakât -

Allāh ta`âlâ dit: { وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَءاتُواْ الزَّكَاةَ وَارْكَعُواْ مَعَ الرَّاكِعِينَ } ce qui signifie: « Accomplissez la prière et donnez la zakât » [sôurat Al-Baqarah / 43]. Dans la langue arabe, le mot zakât signifie: la purification et l'accroissement. Selon la Loi, c'est le nom de ce que l'on paye sur un bien ou sur le corps, de façon spécifique. La zakât a été appelée ainsi parce que les biens s'accroissent par la bénédiction du versement de la zakât et parce que celle-ci purifie des péchés celui qui la paye. La zakât fait partie des choses les plus éminentes de l'Islam; Allāh l'a ordonnée la deuxième année après l'Hégire.

https://www.islam.ms/?p=263
0 1 2 3