nuire aux parents. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

L’Émigration Bénie du Prophète MouHammad: l'Hégire

Le Prophète MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a émigré de la Mecque à Médine sous l'ordre de Dieu ce n'est pas par fuite ni lâcheté, ceci n'est pas digne des prophètes qui sont les plus courageux des créatures de Dieu. Le prophète MouHammad est le plus courageux des hommes. Il lui a été accordé la force de quarante hommes forts.

Exégèse tafsir sôurat an-Nâzi`ât

« il t'est parvenu Ô MouHammad le récit de Môuçâ » et la rébellion de Pharaon. C'est à dire la victoire et la sauvegarde de Môuçâ et la défaite et la perte de Pharaon et ceci est un réconfort pour le prophète MouHammad et l'annonce de sa sauvegarde de la nuisance des mécréants

Histoire du Prophète Youçouf (Youssouf) Josèphe

Dieu a préservé Ses prophètes honorés de commettre de grands péchés exprimant une bassesse de caractère tant avant l'avènement de leur mission de prophète qu'après. On compte parmi ces prophètes éminents et préservés, notre maître Yôuçouf qui était d'une extrême beauté. Notre maître Yôuçouf avait grandi dans la maison du ministre Al-`Azîz en Égypte. Le chayTân suggéra de mauvaises pensées à Zalîkhâ la femme du ministre. Elle voulut en effet commettre l'adultère avec Yôuçouf. Mais notre maître Yôuçouf étant prophète, il ne commet pas la fornication et n'envisage pas même un instant de commettre une telle abomination. Au contraire, il exhorta Zalîkhâ en la menaçant du châtiment de Allâh et il ne lui obéit pas en ce qu'elle avait demandé.

Mise en garde contre le fait d’insulter Dieu

Insulter Dieu fait sortir de l’Islam. La personne doit revenir à l’islam en prononçant les deux témoignages en ayant délaissé la mécréance. L’injure de Allâh ne se limite pas qu'aux paroles vulgaires mais consiste en tout propos qui signifie une imperfection au sujet de Allâh, tout propos dans lequel il y a attribution à Allâh de ce qui n’est pas digne de Lui.

Les maux et les Péchés de la langue

Mes frères de Foi, les bienfaits que Allâh ta`âlâ nous a accordés sont nombreux, au point que nous ne pouvons les énumérer. Allâh ta`âlâ est Celui à Qui nous appartenons, Il est Celui à Qui appartiennent tous les bienfaits dont Il nous a faits grâce. Il nous a ordonné de Le remercier pour ces bienfaits et ce, en nous abstenant de les utiliser dans ce qu’Il ne nous a pas autorisés. C'est-à-dire de ne pas utiliser ces bienfaits dans ce que Allâh nous a interdit. Mon frère musulman, tes biens sont un bienfait de la part de Allâh, ne les dépense pas dans une autre voie que celle que Allâh t’a autorisée. Ton corps est un bienfait, ne l’utilise pas dans la désobéissance à Allâh. Ta main est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allâh n’agrée pas. Ton pied est un bienfait, ne l’utilise pas pour marcher vers ce qui te ferait mériter le châtiment de Allâh. Ton œil est un bienfait, ne regarde pas avec ce que Allâh t’a interdit de voir. Ton oreille est un bienfait, ne l’utilise pas pour écouter ce que Allâh t’a interdit d’entendre. Ta langue est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allâh t’a interdit de prononcer. Le danger de la langue est grand. Sa taille est petite mais son péché peut être grand. Autrement dit, ses dimensions sont petites mais les péchés qu’elle peut commettre sont grands.

Signification de je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh

Parmi les choses qu'il est un devoir de connaître et de croire {par le cœur} dans tous les cas, et qu’il est un devoir de prononcer {par la langue} immédiatement si quelqu’un est non-croyant {d'origine ou apostat} ou sinon {pour la personne musulmane} dans la prière, il y a les deux témoignages : أَشهَدُ أَنْ لاَ إِلهَ إِلاَّ اللّهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً رَسُولُ اللَّه ('ach-hadou 'an lâ 'ilâha 'il-la l-Lâh, wa 'ach-hadou 'anna MouHammadan raçôulou l-Lâh) c'est-à-dire : je témoigne qu'il n'est de dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allâh

La Croyance, Foi en Dieu, Unicité, TawHid

Dieu qui est le Créateur des corps et de leurs caractéristiques n'a aucune ressemblance avec Ses créatures. Ainsi Dieu n'est pas un corps palpable ni un corps impalpable et n'est pas attribué des caractéristiques des corps tel que la forme, la couleur, la localisation, la direction, l'endroit, le mouvement, l'immobilité, les sentiments... Donc on ne dit pas où, ni quand, ni comment à son Sujet, On ne dit pas qu'Il est partout, on dit que Dieu existe sans comment et sans endroit et qu'Il ne dépend pas du temps, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, rien n'est tel que Lui, Il n'a aucun équivalent, Il n'a aucune ressemblance avec les créatures et donc Il n'habite pas les cieux ni la terre, Il n'est pas assis ni établi.

Les Discordes Annoncées par le Prophète MouHammad

Le Messager de Allâh a dit: «بَادِرُوا بالأَعْمَالِ فِتَناً كَقِطَعِ اللَّيْلِ المُظْلِمِ يُصْبِحُ الرَّجُلُ مُؤْمِنًا وَيُمْسِي كَافِراً أَوْ يُمْسِي مُؤْمِنًا وَ يُصْبِحُ كَافِراً يَبِيعُ دِينَهُ بِعَرَضٍ مِنَ الدُّنْيَا » qui signifie: « Empressez-vous d'accomplir les bonnes œuvres avant la survenue des discordes qui sont comme des pans dans une nuit obscure où l'Homme se lève au matin en étant croyant et le soir il devient non-croyant. Ou bien, il est croyant le soir, et il se lève au matin en étant non-croyant. Il vend sa religion en échange d’un bien du bas monde », [rapporté par Mouslim].

La Naissance du Prophète `Îçâ Jésus `alayhi s-salâm

La mère de notre Maître `Îçâ est la Dame Maryam `alayha s-salâm. Elle est la meilleure parmi les femmes de l’humanité. Elle est celle que Allâh ta`âlâ a décrite dans le Qour’ân honoré par aS-Siddîqah, la sainte hautement véridique. Elle a grandi en étant pure et étant chaste. Elle a été élevée dans la piété, elle s’acquittait des devoirs et multipliait les actes de bien surérogatoires. Les anges lui ont annoncé la bonne nouvelle qu’elle a été élue par Allâh ta`âlâ parmi toutes les femmes, par le fait qu’elle soit pure de toute souillure et de toute vilenie.

Évocations et Invocations de Protection Citadelle du Musulman

Invocations et Évocations (‘ADHKAR) Rapportées du Messager de Allâh à Réciter Matin et Soir : est protégé celui qui les dit et rien ne lui nuit, par la volonté de Allâh. Pour être préservé contre la magie, le mauvais œil, la nuisance des jinns...

Interdiction du Mensonge en Islam en étant Sérieux ou en Plaisantant

Le Messager de Allâh عليه السلام a dit: « لا يَصْلُحُ الكَذِبُ في جِدٍّ وَلا في هَزْلٍ » qui signifie: « Le mensonge n’est valable ni étant sérieux ni en plaisantant », et il a dit: « ويل للذي يحدث القوم فيكذب ليضحكهم ويل له ويل له » qui signifie: « Malheur à celui qui parle aux gens et qui ment pour les faire rire, malheur à lui, malheur à lui ».

Récit du Prophète Yôunous

Il est important de savoir que les prophètes sont les meilleurs des créatures et sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés de bassesses avant la révélation ainsi qu'après. Ainsi ce qui est cité dans le Qour'ân que le prophète Yôunous été en colère cela veut dire en colère contre son peuple qui n'ont pas cru et cela ne veut pas dire qu'il été en colère contre Dieu, car cela est de la mécréance et attribuer cela aux prophètes est de la mécréance. De même ce qui est cité dans le Qour'ân: faDHanna an lan naqdira `alayhi cela veut dire qu'il pensait que Dieu n'aller pas le rétribuer pour avoir quitté son peuple avant d'avoir l'autorisation de la part de Dieu et cela ne veut pas dire qu'il pensait que Dieu serait impuissant, car cela est de la mécréance et attribuer la mécréance à un prophète est de la mécréance. Quand au fait que le Prophète voulait se lancer dans la mer cela ne veut pas dire qu'il voulait se suicider, mais il savait que Dieu le protégerait. en effet se suicider est un grand péché et les prophètes sont préservés de cela.

Récit d'une Partie de ce que le Prophète MouHammad Subit Comme Mal de la Part des Mécréants

Les non-croyants de la Mecque eurent connaissance de l'appel du Prophète, ils commencèrent alors à lui faire du tort et à nuire à ses compagnons. Parmi ceux qui le prirent pour ennemi et lui firent du mal, il y avait Abôu Jahl `amr Ibnou Hichâm, et son oncle Abôu lahab dont le nom est `abdou l-`ouzzâ Ibnou `abdi l-Mouttalib et la femme de ce dernier 'oummou Jamîl fille de ĥarb, qui prenait du bois épineux et le jetait sur le chemin du Messager de Allâh, pendant la nuit.

Explication sur Al-istiHâDah (sang de maladie)

Si l'écoulement de sang de la femme dépasse les quinze jours pour les menstrues, et s'il dépasse soixante jours pour les lochies, elle est dans un cas de 'istiHâDah (un sang de maladie). Al-istiHâDah est semblable à l'incontinence urinaire. Elle n'interdit pas ce que les menstrues interdisent.

Conseils sur la Nourriture en Islam

Selon le Qour'ân et le Hadîth le miel comporte une guérison. Un médecin (parmi les anciens) très réputé dans la pratique de la médecine arabe qui se nome Khâlid ibnou Kaladah a dit: « المَعِدَةُ بَيْتُ الدَاءِ و الحِمْيَةُ رَأْسُ الدَّوَاءِ » ce qui signifie: « L’estomac c’est la maison des maladies et le fait de manger que ce qui est bénéfique pour la personne c’est le chef des médicaments ». Cela veut dire que la plupart des maladies proviennent de ce que la personne mange et le fait que la personne mange ce qui est bon pour sa santé c’est le chef des médicaments.

Noms et Biographies des Femmes Épouses du Prophète, ses fils, ses filles et Sagesses

Le Prophète MouHammad était un homme chaste, il n’avait pas le cœur attaché aux femmes. Il a épousé plusieurs femmes pour des sagesses qui comporte un intérêt pour la religion de l'Islam. Ainsi il a réuni entre les tribus auprès desquelles il a eu un lien de mariage. En effet, en épousant des femmes de différentes tribus, le Prophète a pu regrouper celles-ci et ces tribus se sont aidées ensemble au service de l'Islam et donc l’appel à l’Islam s’est diffusé plus facilement. Alors qu'auparavant ces tribus été ennemies et se combattaient mutuellement.

Miracles du Prophète et Roi Dâwôud (David)

Bien qu'il possédât un pouvoir étendu, bien qu'il inspirât le respect et ne craignit pas son ennemi lorsqu'il venait à le rencontrer, le prophète et roi Dâwôud - David - `alayhi s-salâm était modeste à l'égard de Allâh, humble avec les croyants, ascète dans sa vie de tous les jours. Il est musulman comme tous les prophète qui sont tous musulmans mais ne sont pas tous arabes. Tous les Prophètes ont appelé les gens à l’Islam, ce qui diffère entre eux ce sont les lois telles que le nombre de prières, la Zakât… mais leur religion est la même. L’Islam est la seule religion que Dieu a révélée et la seule religion céleste.

Explication des Temps des Prières. Horaires Aube Fajr Véritable

Allâh ta`âlâ dit: { إِنَّ الصَّلاَةَ كَانَتْ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ كِتَابًا مَّوْقُوتًا }[sôurat an-Niçâ' / 103] qui signifie: « Certes la prière a été prescrite pour les croyants dans son temps ». Il est un devoir de vérifier les temps de prières par l'observation et il ne suffit pas de se fier à un calendrier basé sur le simple calcul ; ainsi le calendrier donne une estimation du moment où il convient d'observer visuellement pour s'assurer de l'entrée du temps de la prière.

Péchés de la langue: la Médisance et la Calomnie en Islam

La médisance c’est le fait de mentionner le musulman en son absence par quelque chose qui est vrai à son sujet dont il n’aimerait pas qu’on parle, que ce soit quelque chose relatif à son corps, son ascendance, à ses vêtements, son logement ou son comportement. La calomnie, c’est mentionner le musulman par ce qui n’est pas vrai à son sujet. La calomnie est plus grave que la médisance car cela comporte un mensonge.

L'Aumône Obligatoire - Zakât -

Allâh ta`âlâ dit: { وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَءاتُواْ الزَّكَاةَ وَارْكَعُواْ مَعَ الرَّاكِعِينَ } ce qui signifie: « Accomplissez la prière et donnez la zakât », [ sôurat Al-Baqarah / 43 ]. Dans la langue arabe, le mot zakât signifie: la purification et l'accroissement. Selon la Loi, c'est le nom de ce que l'on paye sur un bien ou sur le corps, de façon spécifique. La zakât a été appelée ainsi parce que les biens s'accroissent par la bénédiction du versement de la zakât et parce que celle-ci purifie des péchés celui qui la paye. La zakât fait partie des choses les plus éminentes de l'Islam; Allâh l'a ordonnée la deuxième année après l'Hégire.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13