sens istawa coran. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Exégèse de Sôurat AD-DouHâ

﴾{وَوَجَدَكَ ضَالًّا فَهَدَى {7﴿ (wa wajadaka Dâllan fahadâ) qui signifie: « tu ne connaissais pas le Qour'ân et les jugements de la Loi et Allâh t'a guidé vers eux ». Le Prophète, avant la révélation avait foi en Dieu et croyait en Son Unicité.

Exégèse tafsir sôurat an-Nâzi`ât

« il t'est parvenu Ô MouHammad le récit de Môuçâ » et la rébellion de Pharaon. C'est à dire la victoire et la sauvegarde de Môuçâ et la défaite et la perte de Pharaon et ceci est un réconfort pour le prophète MouHammad et l'annonce de sa sauvegarde de la nuisance des mécréants

Croire en la Volonté de Dieu. Prédestination du Bien et du Mal

La Volonté de Dieu est éternelle et ne change pas comme tous Ses Attributs. Le bien et le mal ont lieu par la Volonté de Dieu, mais Dieu récompense le bien et ne récompense pas le mal. Dieu a prédestiné le bien et le mal mais Il agrée le bien et n'agrée pas le mal, Il fait ce qu'il veut il n'a pas de compte à rendre. Dieu n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Il guide qui Il veut et Il égare qui Il veut. Le Prophète a dit: « مَا شَاءَ اللهَ كَانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ » qui signifie : « Ce que Allâh veut est, et ce qu'Il ne veut pas n'est pas ».

Exégèse de sôurat Al-Moulk

'a'amintoum m-man fi s-samâ'i c'est-à-dire ne craignez-vous pas que celui qui est au ciel c'est-à-dire l'ange chargé du châtiment, qui est Jibrîl, ne vous enfonce dans la terre, c'est-à-dire qu'elle va vers le bas comme a subit cela qârôun à l'époque de notre maître Môuçâ, la terre s'est fissurée et l'a englouti, et comme Jibrîl a fait cela avec aussi avec le peuple de LôuT. fa'idhâ hiya tamôur c'est-à-dire qu'elle bouge avec les gens sur elle.

Interprétation du Qour'ân Exégèse sôurat al-FâtiHah

Ghayri l-maghDôubi `alayhim veut dire ceux qui méritent le châtiment de Dieu et il n'est pas permis de dire la colère de Dieu car Dieu n'est pas concerné par la colère ni les sentiments, ni l'humeur, ni le changement et attribuer cela à Dieu est de la mécréance qui fait sortir de l'Islam

Exégèse tafsir sourat al-'IkhlâS qoul houwa l-Lâhou 'AHad

Al-HâfiDh Ibnou Hajar a dit dans son livre FatHou lBârî : Al-Bayhaqiyy a rapporté dans al-'Asmâ' wa Si-Sifât avec une chaîne de transmission Haçan d'après Ibnou `Abbâs que les non-croyants sont venus au prophète et lui ont dit: décris nous ton seigneur Celui que tu adores. Allâh a révélé qoul houwa lLâhou AHad jusqu'à la fin de la sôurat. Le prophète a dit: « Ce sont les attributs de mon Seigneur `zza wa jall ».

La Croyance, Foi en Dieu, Unicité, TawHid

Dieu qui est le Créateur des corps et de leurs caractéristiques n'a aucune ressemblance avec Ses créatures. Ainsi Dieu n'est pas un corps palpable ni un corps impalpable et n'est pas attribué des caractéristiques des corps tel que la forme, la couleur, la localisation, la direction, l'endroit, le mouvement, l'immobilité, les sentiments... Donc on ne dit pas où, ni quand, ni comment à son Sujet, On ne dit pas qu'Il est partout, on dit que Dieu existe sans comment et sans endroit et qu'Il ne dépend pas du temps, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, rien n'est tel que Lui, Il n'a aucun équivalent, Il n'a aucune ressemblance avec les créatures et donc Il n'habite pas les cieux ni la terre, Il n'est pas assis ni établi.

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allâh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

Exégèse de sôurat An-Nâs tafsir qoul 'a`ôudhou bi rabbi n-nâs

Allâh ta`âlâ dit ce qui signifie: « Dis Ô MouHammad, Je recherche la protection, Par le Seigneur des gens, Celui à Qui appartiennent les gens, le Dieu des gens ; du mal de celui qui suggère, celui qui suggère dans les fors intérieurs, celui qui suggère dans les poitrines des gens ; les jinn d'entre eux et les humains ».

L’Imam Al-Qourtoubi explique le Hadîth de la femme esclave et le verset « A-amintoum man fi s-samâ' »

L’Imam Al-Qourtoubi confirme que la voie des gens de la vérité est de croire que Allâh n’est ni dans les cieux, ni au-dessus des cieux, ni sur terre. Et il explique que le verset « A-'amintoum man fis-samâ' » [sôurat Al-Moulk], ainsi que le Hadîth de la femme esclave (jâriyah) et les autres textes de cet ordre, ne sont pas à prendre selon le sens apparent, mais qu’ils doivent être interprétés de manière correct.

La Foi Musulmane et ce qui l'Annule. Croyance Apostasie Mécréance

La foi est que tu crois en Allâh, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes, en Le Jour Dernier et que tu crois que Dieu a prédestiné le bien et le mal.

Exégèse de sourat al-Falaq tafsir qoul 'a`ôudhou bi Rabbi l-falaq

(min charri mâ khalaq) De tout mal que Allâh crée et ceci est général. Cela est une preuve claire que Allâh est le créateur du bien et du mal, mais Dieu agrée le bien et n'agrée pas le mal et Il fait ce qu'Il veut, Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait

Explication sur l'Apostasie : croyances qui annulent l'Islam

Il est du devoir de tout musulman de conserver son Islam et de le garder de tout ce qui le corrompt, l'annule et le rompt, c'est-à-dire de l'apostasie [ar-riddah], comme le fait de douter au sujet de Allâh, de Son Messager, du Qour'ân, du jour dernier, du paradis, de l'enfer, de la récompense, du châtiment ou de toute autre chose du même genre faisant partie de ce qui fait l'objet de l'Unanimité et qui est connu d’évidence dans la religion.

Les Attributs de Dieu Allâh

Les attributs de Dieu qu'il est un devoir de connaitre: l’existence, l'unicité, l'exemption de début et de fin, le non besoin, la puissance, la volonté, la science, l’ouïe, la vue, la vie, la parole, et la non ressemblance aux créatures

Les mérites du mois de RamaDân, Prières de nuit durant Ramadan (qiyam al-layl, tarawih)

Le prophète صلى الله عليه وسلّم a dit ce qui signifie: « Ô vous les gens, vous voici proches d’un mois éminent et béni. C’est un mois qui comporte une nuit qui est meilleure que mille mois. C’est un mois dont Allâh a fait le jeûne une obligation et la veillée de ses nuits une chose recommandée. C’est le mois de la patience; et la récompense de la patience, c’est le Paradis. C’est le mois de la compassion et de la solidarité. Celui qui donne à un jeûneur de quoi rompre son jeûne, ce sera pour lui un pardon pour ses péchés et un affranchissement du feu de l’enfer. Et, il aura une récompense semblable à la sienne sans qu’il n’en soit diminué quoi que ce soit de la récompense. [en sachant que la récompense du jeûne obligatoire est supérieure à la récompense du fait de donner à manger qui est un acte recommandé]...

Le Chaykh As-Soubki Al-Azhari explique le Hadîth de la femme esclave (al-jâriyah) et Hadîth an-Nouzoul

soubki: la signification de (yanzilou rabbounâ ‘ila s-samâ’i d-dounyâ) descend Son messager (ange) ou Sa miséricorde. Quant à la décision du Messager (Salla l-Lâhou ta`âlâ `alayhi wa `âlâ âlihi wa sallam) de libérer la femme esclave (al-jâriyah), lorsqu’elle a dirigé sa main vers le ciel, c’est parce que cela indique de sa part qu’elle n’attribue pas d’associé à Allâh. Car en montrant le ciel du doigt, il a su qu’elle n’était pas de ceux qui adorent les idoles qui sont sur terre

Al-Fatawa Al-Hindiyyah: attribuer un endroit à Allâh est de la mécréance

Dans Al-Fatawa Al-Hindiyyah, il est dit clairement qu’attribuer à Allâh un endroit est de la mécréance. Et également que celui qui dit « Allâh fi s-sama» et qui vise par cette parole que Allâh est dans un endroit, a également commis de la mécréance.

Une Mauvaise Récitation du Qour'ân

Parmi les péchés de la langue, il y a la mauvaise récitation du Qour’ân en changeant le sens, ou en altérant les terminaisons grammaticales même si cela ne change pas le sens et qu’il ne l’altère pas mais qu’il l’a fait délibérément, comme de dire al-Hamdou lou-lLâh ou lieu de al-Hamdou li l-Lâh en changeant la kasrah du lâm en Dammah, ceci ne change pas le sens mais c’est interdit. L’exemple de la récitation erronée en changeant le sens c'est comme de dire ‘an`amtou au lieu de ‘an`amta dans la FâtiHah

Explication Traité de Croyance Musulmane de l’Imam Ibnou `ASAKIR

L’imam Fakhrou d-dîn Ibnou `Asâkir (620H) a dit: Sache, que Allâh nous guide ainsi que toi-même, qu’il est un devoir pour chaque personne responsable de savoir que Allâh `azza wa jall est unique dans Sa souveraineté. Il a créé l’univers dans sa totalité, le monde supérieur et le monde inférieur, le Trône (al-`arch) et le Piédestal (al-koursiyy), les cieux et la Terre, ce qu’ils contiennent et ce qui se trouve entre eux. Toutes les créatures sont dominées par Sa puissance. La plus petite particule ne bouge que par Sa volonté.

Préserver sa Foi: Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème

Il y a des paroles, des actes et des croyances qui annulent l'Islam, même si elles sont dites en plaisantant ou en colère ou par ignorance du jugement tel que insulter Dieu, les prophètes, l'Islam ou approuver la mécréance ou aider à la mécréance.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10