croire-en-la-volonte-de-dieu-predestination-du-bien-et-du-mal. Learn Sunni Islam, Beginner. Muslim religion. Islamic Site Muslim

Éducation des Enfants en Islam

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: {يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءامَنُوا قُوا أَنفُسَكُمْ وَأَهْلِيكُمْ نَارًا وَقُودُهَا النَّاسُ وَالْحِجَارَةُ عَلَيْهَا مَلائِكَةٌ غِلاظٌ شِدَادٌ لا يَعْصُونَ اللهَ مَا أَمَرَهُمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ } qui signifie: « Ô vous qui avez cru, préservez-vous, ainsi que vos familles, d'un feu dont le combustible sera des hommes et des pierres... ».

Invocations et évocations pour la facilité et la réussite: Vie, Examen, Travail, Etudes

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân: { وَمَن يَتَّقِ اللَّهَ يَجْعَل لَّهُ مَخْرَجًا {2} وَيَرْزُقْهُ مِنْ حَيْثُ لَا يَحْتَسِبُ وَمَن يَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ فَهُوَ حَسْبُهُ } qui signifie: « Et celui qui fait preuve de piété envers Allâh , Il lui accorde une issue et lui accorde la subsistance d'où il ne s'attend pas ; et celui qui se fie à Allâh Il lui suffit ». Ainsi la piété est une grande cause pour la facilité et la réussite ; la piété consiste à accomplir tout ce que Dieu a ordonné et à éviter tout ce que Dieu a interdit. Allâh dit aussi: { وَعَلَى اللّهِ فَلْيَتَوَكَّلِ الْمُؤْمِنُونَ } qui signifie: « Que les croyants se fient à Allâh ». Il est un devoir de se fier à Dieu car Il est le Créateur de toute chose, que ce soit des choses profitables ou des nuisances et de tout ce qui entre en existence.

Il est Permis de Mettre en Garde contre les faux savants qui falsifient la religion

En Islam Il est obligatoire de juger selon la loi de l'Islam et mettre en garde contre les égarés qui falsifient la religion

Les Preuves Incontestables qu’il est Permis de Commémorer la Naissance de la Meilleure des Créatures, le Prophète MouHammad Mawlid

Preuves à partir du Qour'ân, du Hadîth et des paroles des grands savants musulmans qu'il est permis de commémorer la naissance honorée du Prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم et que cela comporte des récompenses.

La Science de la Religion est la Vie de l’Islam. L'Importance d'Apprendre l'Islam

Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: « مَنْ يُرِد اللهُ به خَيْرًا يُفَقِّهْهُ في الدِّينِ إِنمَّا العِلْمُ بالتَّعَلُّمِ والْفِقْهُ بالتَّفَقُّهِ » qui signifie: « Celui pour qui Allâh veut le bien, Il lui facilite l'apprentissage de la religion certes la science de la religion s'acquiert par transmission orale », [rapporté par Al-Boukhâriyy]. Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré: ﴾ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لاَ يَعْلَمُونَ ﴿ qui signifie: « dis sont-ils équivalents ceux qui savent et ceux qui ne savent pas », [sourat Az-Zoumar / 9]. Ainsi l’ignorance n’est pas une excuse.

Les Péchés du Corps en Islam

Parmi les péchés du corps, il y a faire mal aux parents, rompre les liens avec les proches parents, nuire au voisin, que les femmes se font ressembler aux hommes et inversement.

Ceux qui ont Droit à la Zakât Aumône Obligatoire

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân: { إنَّما الصَّدَقَاتُ لِلفُقَرَاء و الْمَسَاكِينِ و الْعَامِلِين عَلَيْها و الْمُؤَلَّفَةِ قُلُوبُهُم وَ في الرِّقَابِ وَ الغَارِمِين وَ في سَبِيلِ الله وَاْبنِ السَّبِيلِ } qui signifie: « certes les aumônes [obligatoires] ne sont [destinées] qu'aux miséreux, aux pauvres, à ceux qui travaillent au service de la zakAt, aux nouveaux convertis dont le cœur est à raffermir, aux esclaves [qui en ont besoin pour remplir leur contrat d'affranchissement] aux endettés [qui ne peuvent pas s'acquitter de leurs dettes], aux combattants [bénévoles] et au voyageur [qui n'a pas ce qui lui permet d'atteindre sa destination] ».

Mise en garde contre le fait d’insulter Dieu

Insulter Dieu fait sortir de l’Islam. La personne doit revenir à l’islam en prononçant les deux témoignages en ayant délaissé la mécréance. L’injure de Allâh ne se limite pas qu'aux paroles vulgaires mais consiste en tout propos qui signifie une imperfection au sujet de Allâh, tout propos dans lequel il y a attribution à Allâh de ce qui n’est pas digne de Lui.

Exégèse de sôurat Al-Kâfirôun

(lakoum dînoukoum) Vous avez votre religion qui est infondée, qui est du chirk le fait d'associé à Dieu, vous croyez en cela et vous le suivez. (wa liya dîn) c'est-à-dire j'ai ma religion qui est la religion de l'Islam, qui est la religion de vérité, c'est-à-dire vous avez votre égarement, votre association et moi j'ai ma croyance en l'Unicité de Dieu et ceci afin de s'innocenter à l'extrême de l'infondé qu'ils suivent. Dans cette 'âyah il y a une mise en garde et une menace.

S’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal

Parmi les péchés de la langue, il y a s’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal sans excuse valable selon la loi de l’Islam, c’est-à-dire dans le cas où étant capable de le faire et ne craignant pas pour lui-même ou pour son bien, il s’est abstenu de le faire.

Exégèse de Sôurat AD-DouHâ

﴾{وَوَجَدَكَ ضَالًّا فَهَدَى {7﴿ (wa wajadaka Dâllan fahadâ) qui signifie: « tu ne connaissais pas le Qour'ân et les jugements de la Loi et Allâh t'a guidé vers eux ». Le Prophète, avant la révélation avait foi en Dieu et croyait en Son Unicité.

La Patience face aux Épreuves

Dans le livre as-Sounanou l-koubra de an-Naça’iyy, d’après Abou Hourayra, que Allâh l’agrée qu’il a dit: « Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa s-sallam, a dit ce qui signifie: « Celui pour qui Allâh veut du bien, Il lui fait subir des épreuves ». Ce Hadîth est SaHîH. Et la signification de « yousib minhou » dans le Hadîth, c’est que Allâh lui fait subir des épreuves, c’est-à-dire que Allâh éprouve la personne par des difficultés. La signification de ce hadith, c’est que si Allâh ta`âlâ veut du bien pour Son esclave qui est croyant, s’Il veut que son esclave croyant atteigne des hauts degrés, Il le protège des épreuves dans la religion. Et Il lui multiplie les épreuves du bas-monde. Il l’éprouve dans son corps, Il l’éprouve dans ses biens et Il l’éprouve dans les êtres qui lui sont chers.

Les Savants Sunnites Acharites et Matouridites

Les sunnites Acharites du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-'Ach`ariyy né à Bassora en 260 de l’Hégire, il a vécu ensuite à Bagdad. Il fut un grand savant défenseur de la croyance de Ahlou s-Sounnah. Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou Mansour Al-Matouridiyy, contemporain de l’Imam Al-'Ach`ariyy, il a vécu en Perse

Bon Comportement et Bienfaisance envers le Mari, Époux en Islam

Si tu veux vivre avec ton époux dans le bonheur et la joie, tu dois d’abord faire preuve de piété à l’égard de Allâh, c’est à dire que tu accomplis les devoirs et tu évites les interdits. Tu pèses chacune de tes paroles et tu mesures chacun de tes actes selon la balance de la Loi. Tiens la compagnie des meilleurs, ceux qui te donnent le bon conseil, ceux qui ne font pas preuve d’hypocrisie envers toi. Attache-toi à la piété à l’égard de Allâh, et le bon comportement car ce sont la base du bonheur.

Les Péchés du Sexe en Islam

Allâh ta`âlâ dit: { وَالَّذِينَ هُمْ لِفُرُوجِهِمْ حَافِظُونَ إِلاَّ عَلَى أَزْوَاجِهِمْ أَوْ مَا مَلَكَتْ أَيْمـنُهُمْ فَإِنَّهُمْ غَيْرُ مَلُومِينَ فَمَنِ ابْتَغَى وَرَآءَ ذَلِكَ فَأُوْلَـئِكَ هُمُ العَادُونَ } qui signifie: « Et ceux qui préservent leurs sexes hormis avec leurs épouses [...], ils n’en seront pas blâmés. Mais ceux qui recherchent autre chose, ceux-là sont les injustes » [sôurat Al-Mou’minôun / 5-6-7]. Parmi les péchés du sexe il y a la fornication, la sodomie, la masturbation (faire sortir le sperme avec sa main)

Exégèse tafsir sôurat `Abaça

Les Exégètes ont dit: un jour le Messager de Allâh était occupé a appeler a l'islam certains chefs de Qouraych. Le prophète espérait fortement qu'ils entrent en Islam. Alors est venu Ibnou 'Oummi Maktôum qui l'interrompit dans ce qui l'occupait en disant: "Apprends moi de ce que Allâh t'a appris." Et il a répété cela sans savoir que le prophète était occupé à appeler ces gens a l'Islam. Le prophète espérait fortement que ces gens se convertissent car ils ont une grande notoriété et cela pousserait beaucoup de leur peuple à entrer en islam, ainsi le prophète a été contrarié par l'intervention de ibnou 'oummi Maktôum et il s' est détourné de lui mais l'aveugle n a pas été touché par cela du fait qu'il ne voyait pas.

Bon Comportement et Bienfaisance envers l'Épouse en Islam

Allâh `azza wa jall dit: وَمِنْ ءايَاتِهِ أَنْ خَلَقَ لَكُم مِّنْ أَنفُسِكُمْ أَزْوَاجًا لِّتَسْكُنُوا إِلَيْهَا وَجَعَلَ بَيْنَكُم مَّوَدَّةً وَرَحْمَةً إِنَّ فِي ذَلِكَ لآيَاتٍ لِّقَوْمٍ يَتَفَكَّرُونَ qui signifie: « Parmi les signes que Allâh vous a donné, c'est qu'Il vous a crée des épouses pour que vous trouviez du réconfort auprès d'elles et Il a fait qu'il y ait entre vous de l'amour et de la miséricorde. Il y a certes là des signes pour ceux qui réfléchissent et qui méditent » [sôurat Ar-Rôum 'âyah 21].

Bon comportement de l'époux envers l'épouse en Islam. Vie Conjugual

Le Messager de Allâh a dit: « أَكْمَلُ الْمُؤْمِنِينَ إيماناً أَحْسَنُهُمْ خُلُقاً وَخِيَارُكُمْ خِيَارُكُمْ لِنِسَائِهِم » ce qui signifie: « Les croyants qui ont la foi la plus complète sont parmi ceux qui ont le meilleur comportement, et parmi les meilleurs d'entre vous, il y a ceux qui sont les meilleurs envers leurs épouses ». La relation couple entre l'homme et la femme est basée sur l'amour et la miséricorde pour que chacun des deux époux trouvent un réconfort auprès de l'autre

La Bienfaisance envers les Parents

Allâh ta`âlâ dit: ( وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُواْ إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلاَهُمَا فَلاَ تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّ وَلاَ تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلاً كَرِيمًا {23} وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُل رَّبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ) qui signifie: « Ton Seigneur a ordonné que vous n’adoriez que Lui et d’être bienfaisant envers les parents, si l’un d’eux atteint un âge avancé ou les deux ne leur dis pas ouf et ne les réprimande pas et dis leurs des paroles douces et comporte toi avec humilité par miséricorde envers eux et dis mon Seigneur fais leur miséricorde tout comme ils m’ont élevé quand j’étais petit », [sôurat al-'isrâ' 'âyah 23-24].

Ne pas Donner des avis de religion (fatwa) sans science

La voie de la sauvegarde, c'est de se préserver d'abord nous-mêmes, avant de donner un avis de jurisprudence, et de nous rappeler que nous avons devant nous le Paradis et l’enfer. Si la réponse à la question est claire pour nous, comme la clarté du soleil au milieu du ciel, on répond, sinon on ne répond pas. On ne donne aucun avis à partir de ses passions, car celui qui suit ses passions court à sa perte et chutera.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17