Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Explication du Hadith Al-Jariyah & Versets et Hadîth Non Explicites

an-Nawawiyy, ar-Raziyy et d’autres qui ont commenté le livre de Mouslim n’ont pas pris le Hadîth de al-jariyah selon le sens apparent mais ils ont dit que ('ayna l-Lâh) vient dans le sens de l’interrogation sur la glorification et l’éminence de Allāh et non pas dans le sens de l’interrogation sur la localisation dans l’espace. Dieu ne ressemble pas à Ses créatures, Il n'habite pas les cieux ni la terre, Il existe sans endroit et sans comment. Les Hadîth et les 'âyah non explicites ne sont pas pris selon leurs sens apparents.

https://www.islam.ms/?p=56

Récit du Prophète Yôunous

Il est important de savoir que les prophètes sont les meilleurs des créatures et sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés de bassesses avant la révélation ainsi qu'après. Ainsi ce qui est cité dans le Qour'ân que le prophète Yôunous été en colère cela veut dire en colère contre son peuple qui n'ont pas cru et cela ne veut pas dire qu'il été en colère contre Dieu, car cela est de la mécréance et attribuer cela aux prophètes est de la mécréance. De même ce qui est cité dans le Qour'ân: faDHanna an lan naqdira `alayhi cela veut dire qu'il pensait que Dieu n'aller pas le rétribuer pour avoir quitté son peuple avant d'avoir l'autorisation de la part de Dieu et cela ne veut pas dire qu'il pensait que Dieu serait impuissant, car cela est de la mécréance et attribuer la mécréance à un prophète est de la mécréance. Quand au fait que le Prophète voulait se lancer dans la mer cela ne veut pas dire qu'il voulait se suicider, mais il savait que Dieu le protégerait. en effet se suicider est un grand péché et les prophètes sont préservés de cela.

https://www.islam.ms/?p=310

La Modération et le Juste Milieu

Les croyants ne sont ni outranciers ni négligents mais ce sont des gens faisant preuve de modération et suivant une voie de juste milieu c'est à dire la Loi de Dieu. Allāh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: « وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِّتَكُونُواْ شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا » ce qui signifie: « Allāh a fait de vous une communauté de juste milieu... », [sôurat Al-Baqarah / 143]. La voie saine pour se préserver soi-même ainsi que sa famille du châtiment de l'enfer passe par l'apprentissage des choses de la religion, c'est-à-dire apprendre ce que Allāh a rendu obligatoire d'apprendre et éviter ce que Allāh nous a ordonné d'éviter.

https://www.islam.ms/?p=326

L'épreuve et la Patience du Prophète 'AYYOUB

Les Prophètes ont tous une belle apparence et ils sont préservés de tout ce qui repousserait les gens d'accepter leur appel, ainsi ils ne leur arrivent pas des maladies qui repoussent les gens comme la lèpre. Ainsi c'est faux ce que certains disent que le Prophète 'Ayyôub avait des vers qui sortaient de son corps, ceci n'est pas digne des prophètes. Il est possible aux Prophètes d'avoir des maladies douloureuses mais pas des maladies qui repoussent les gens, ils sont préservés de cela.

https://www.islam.ms/?p=85

Histoire du Prophète Youçouf (Youssouf) Josèphe

Dieu a préservé Ses prophètes honorés de commettre de grands péchés exprimant une bassesse de caractère tant avant l'avènement de leur mission de prophète qu'après. On compte parmi ces prophètes éminents et préservés, notre maître Yôuçouf qui était d'une extrême beauté. Notre maître Yôuçouf avait grandi dans la maison du ministre Al-`Azîz en Égypte. Le chayTân suggéra de mauvaises pensées à Zalîkhâ la femme du ministre. Elle voulut en effet commettre l'adultère avec Yôuçouf. Mais notre maître Yôuçouf étant prophète, il ne commet pas la fornication et n'envisage pas même un instant de commettre une telle abomination. Au contraire, il exhorta Zalîkhâ en la menaçant du châtiment de Allāh et il ne lui obéit pas en ce qu'elle avait demandé.

https://www.islam.ms/?p=111

Fête et Règles du Sacrifice Aid el-Kebir aid al adha 2020/1441H

Aid al- ADHâ (Aid al-Kabîr) la fête du sacrifice est le 10 dhou l-Hijjah. Aid moubârak. Que Dieu agrée votre jeûne et vos actes d’adoration. Koullou `âm wa 'antoum bikhayr. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien et la piété. Dans un Hadîth rapporté par la Dame `A'ichah, que Allāh l'agrée, elle a dit que le Messager de Allāh, ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit ce qui signifie: « Sacrifiez, il n'y a pas un musulman qui se dirige vers la qiblah avec la bête pour la sacrifier sans que son sang et sa laine soient des Haçanât pour lui au Jour Dernier ».

https://www.islam.ms/?p=97

MouHammad le Meilleur Prophète de Dieu

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: ﴾ تِلْكَ الرُّ‌سُلُ فَضَّلْنَا بَعْضَهُمْ عَلَىٰ بَعْضٍ ﴿ qui signifie: « Dieu a accordé aux Messagers des degrés supérieurs les un les autres ». Le Prophète Mouḥammad est le maître de tous les fils de ‘Adam et ceci fait l’objet de l’accord des savants. Ceci est tiré d’un Hadîth rapporté par At-tirmîdhiyy: (( أنا سيّد ولد ءادم يوم القيامة ولا فخر )) qui signifie: « Je suis le maître de tous les fils de ‘Adam au jour du jugement et je ne dis pas cela par vanité » c’est-à-dire: ce n’est pas par vanité que je l’affirme mais je le dis pour parler des grâces que Allāh m’a accordées. Il y a en cela une preuve qu’il est permis de le qualifier comme étant le maître des humains. Le prophète Mouḥammad est donc le meilleur messager de Dieu.

https://www.islam.ms/?p=119

Les mérites du mois de Ramaḍān, Prières de nuit durant Ramadan (qiyam al-layl, tarawih)

Le prophète صلى الله عليه وسلّم a dit ce qui signifie: « Ô vous les gens, vous voici proches d’un mois éminent et béni. C’est un mois qui comporte une nuit qui est meilleure que mille mois. C’est un mois dont Allāh a fait le jeûne une obligation et la veillée de ses nuits une chose recommandée. C’est le mois de la patience; et la récompense de la patience, c’est le Paradis. C’est le mois de la compassion et de la solidarité. Celui qui donne à un jeûneur de quoi rompre son jeûne, ce sera pour lui un pardon pour ses péchés et un affranchissement du feu de l’enfer. Et, il aura une récompense semblable à la sienne sans qu’il n’en soit diminué quoi que ce soit de la récompense. [en sachant que la récompense du jeûne obligatoire est supérieure à la récompense du fait de donner à manger qui est un acte recommandé]...

https://www.islam.ms/?p=162

Adam le Premier Prophète et le Premier Homme

Adam, premier Prophète et homme, il est musulman comme tous les Prophètes. Il avait un bel aspect. Tous les prophètes ont un beau visage et une belle voix.

https://www.islam.ms/?p=12

La bataille de 'OuHoud

Les non-croyants de Qouraych étaient sortis avec leur armée jusqu'à parvenir aux alentours de Médine l'Illuminée, près de la montagne de 'Ouĥoud. Là, le Prophète éminent accomplit la prière du vendredi devant les gens. A cette occasion, il les encouragea au combat et à la persévérance. Il était sorti avec sept cent combattants courageux parmi les compagnons honorables, après que certains eurent repris le chemin de Médine, par peur du combat.

https://www.islam.ms/?p=323

L’unanimité, la bonne innovation et fêter la naissance du Prophète MouHammad

Allāh dit ce qui signifie qui signifie que « Celui qui s’oppose au Messager après que lui soit montrée Sa bonne guidée, et suit autre que la voie des croyants, ne sera pas préservé du châtiment et Allāh le fera entrer éternellement en enfer, et quel mauvais devenir » [sôurat an-Niçâ’ ‘âyah 115]

https://www.islam.ms/?p=375

Les maux et les Péchés de la langue

Mes frères de Foi, les bienfaits que Allāh ta`âlâ nous a accordés sont nombreux, au point que nous ne pouvons les énumérer. Allāh ta`âlâ est Celui à Qui nous appartenons, Il est Celui à Qui appartiennent tous les bienfaits dont Il nous a faits grâce. Il nous a ordonné de Le remercier pour ces bienfaits et ce, en nous abstenant de les utiliser dans ce qu’Il ne nous a pas autorisés. C'est-à-dire de ne pas utiliser ces bienfaits dans ce que Allāh nous a interdit. Mon frère musulman, tes biens sont un bienfait de la part de Allāh, ne les dépense pas dans une autre voie que celle que Allāh t’a autorisée. Ton corps est un bienfait, ne l’utilise pas dans la désobéissance à Allāh. Ta main est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allāh n’agrée pas. Ton pied est un bienfait, ne l’utilise pas pour marcher vers ce qui te ferait mériter le châtiment de Allāh. Ton œil est un bienfait, ne regarde pas avec ce que Allāh t’a interdit de voir. Ton oreille est un bienfait, ne l’utilise pas pour écouter ce que Allāh t’a interdit d’entendre. Ta langue est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allāh t’a interdit de prononcer. Le danger de la langue est grand. Sa taille est petite mais son péché peut être grand. Autrement dit, ses dimensions sont petites mais les péchés qu’elle peut commettre sont grands.

https://www.islam.ms/?p=277

La croyance en la Prédestination

Le prophète Mouḥammad a dit ce qui signifie: « Certes, si Allāh avait voulu châtier les gens des cieux et de la terre, Il les aurait châtiés sans être injuste envers eux. Et s'Il leur fait miséricorde, alors Sa miséricorde serait meilleure pour eux que leurs propres actes. Et si tu dépensais l’équivalent de la montagne de ‘OuHoud en or dans la voie que Allāh agrée, Allāh n’agréera de toi cet acte que si tu crois en la destinée et tu sais que ce qui t’a atteint n'était pas pour te manquer, et que ce qui t’as manqué n'était pas pour t’atteindre et si tu meurs en ayant une croyance autre que celle-ci tu entreras en enfer ».

https://www.islam.ms/?p=120

Châtiment, Félicité de la Tombe et l'interrogatoire des deux Anges Mounkar et Nakir

L'Imam Abôu ManSôur Al-Baghdâdiyy dans son Livre Al-Farqou bayna l-Firaq a dit: « Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ`ah ont été catégoriques à dire que ceux qui nient le supplice de la tombe seront suppliciés dans leur tombe - c'est-à-dire en raison de leur mécréance ». Il n'est donc pas permis de nier le supplice de la tombe. Nier le supplice de la tombe est de la mécréance.

https://www.islam.ms/?p=49

Les Mérites de la Prière, les Bienfaits de la Prière en Assemblée Jamâ`ah

La prière est tel un pilier pour l'Islam. C’est donc un de ses plus éclatants et éminents symboles, des plus profitables provisions. Elle est, après les deux témoignages, la plus importante des obligations et la plus importante des œuvres qui nous seront exposées au jour dernier, celle dont on espère le plus de récompenses, elle est soumission, crainte et glorification, elle montre notre besoin et notre recours à Allāh, elle est invocations et remerciements, elle est louanges et glorifications, elle est une soumission pour Allāh Al-`Aliyy Al-Hamîd.

https://www.islam.ms/?p=94

Les ‘âyah explicites et les ‘âyah non explicites dans le Qour'ân

Allāh ta`âlâ dit ce qui signifie: « C’est Lui Qui a fait descendre sur toi le Livre dans lequel il y a des ‘âyah mouHkamah -explicites- qui sont la référence et d’autres ‘âyah moutachâbihah - non explicites-. Ceux qui ont un égarement dans leur cœur suivent ce qui n’est pas explicite en vue de semer la discorde et pour l’interpréter de la mauvaise manière. Et seul Allāh sait son ta’wîl ainsi que ceux qui sont versés dans la science et qui disent : ‟ Tout est de la part de notre Seigneur ! ” Seuls ceux qui sont dotés de raison sont exhortés par cela. » [sôurât 'Âli `Imrân / 7].

https://www.islam.ms/?p=124

Comportement et Bienfaisance envers le Voisin en Islam

Sahl At-toustariyy avait un voisin mazdéen. La fosse septique de ce voisin se déversait dans la maison de Sahl. C’est alors que Sahl demeura une longue période évacuant de nuit les saletés qui arrivaient jusqu’à chez lui. Le jour où il tomba malade, il invita son voisin mazdéen et lui annonça qu’il craignait que ses héritiers ne puissent supporter cette nuisance que lui-même supportait et qu’ils n’entrent ainsi en conflit avec leur voisin mazdéen. Le mazdéen fut tellement étonné de sa patience face à cette grande nuisance qu’il lui a dit: « Tu m’as aidé ainsi toute cette longue période alors que je suis sur ma religion, tends moi donc ta main pour que j’entre en Islam. » et il a dit: « je témoigne qu’il n’est de dieu que Allāh et je témoigne que Mouḥammad est le messager de Allāh. » puis Sahl que Allāh l’agrée décéda.

https://www.islam.ms/?p=299

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allāh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allāh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allāh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

https://www.islam.ms/?p=278

La famille Musulmane heureuse en appliquant les règles de l'Islam. Bienfaisance envers les Parents en Islam

Allāh tabâraka wa ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: ﴾ وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُواْ إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلاَهُمَا فَلاَ تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّ وَلاَ تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلاً كَرِيمًا {23} وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُل رَّبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ﴿ qui signifie: « Allāh a ordonné que vous n’adoriez que Lui et que vous agissiez avec bienfaisance envers vos parents. Si l’un deux ou tous les deux atteignent un âge avancé, ne leur dis pas « ouff » et ne leur parle pas de façon rude mais dis leur de belles paroles ; et fais preuve de modestie envers eux par miséricorde. Dis : Seigneur, fais-leur miséricorde tout comme ils m’ont élevé lorsque j’étais petit », [sôurat al-‘isrâ’/‘âyah 23-24].

https://www.islam.ms/?p=360

Les Musulmans Sunnites Acharites et Matouridites

Les sunnites Acharites du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-'Ach`ariyy de la descendance du grand compagnon Abôu Môuçâ Al-Ach`ariyy. Il fut un savant éminent et a été surnommé l’Imam de Ahlou s-Sounnah. Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou Mansour Al-Matouridiyy, contemporain de l’Imam Al-'Ach`ariyy

https://www.islam.ms/?p=43
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18