Foi en Dieu. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Récit du Prophète Yôunous

Il est important de savoir que les prophètes sont les meilleurs des créatures et sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés de bassesses avant la révélation ainsi qu'après. Ainsi ce qui est cité dans le Qour'ân que le prophète Yôunous été en colère cela veut dire en colère contre son peuple qui n'ont pas cru et cela ne veut pas dire qu'il été en colère contre Dieu, car cela est de la mécréance et attribuer cela aux prophètes est de la mécréance. De même ce qui est cité dans le Qour'ân: faDHanna an lan naqdira `alayhi cela veut dire qu'il pensait que Dieu n'aller pas le rétribuer pour avoir quitté son peuple avant d'avoir l'autorisation de la part de Dieu et cela ne veut pas dire qu'il pensait que Dieu serait impuissant, car cela est de la mécréance et attribuer la mécréance à un prophète est de la mécréance. Quand au fait que le Prophète voulait se lancer dans la mer cela ne veut pas dire qu'il voulait se suicider, mais il savait que Dieu le protégerait. en effet se suicider est un grand péché et les prophètes sont préservés de cela.

L'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr

Mes frères de Foi, réfléchissez au sujet du rassemblement et de la résurrection. Rappelez-vous du Jour du jugement, rappelez-vous lorsque les gens seront ressuscités. Le jour du jugement est un jour de regrets. Il y a dans la résurrection des gémissements. Il y a au pont des trébuchements. Il y a lors de la pesée des actes, des larmes. L’injustice sera ce jour-là une source d’obscurité. Les livres des actes contiendront même les regards. Il y aura chagrin et regrets pour les péchés. Il y aura joie et plaisir pour les bonnes actions. Un groupe sera au paradis. Il sera élevé dans les hauts degrés. Un autre groupe sera en enfer. Il sera rabaissé dans les bas niveaux. Ce qui te sépare de tout cela, c’est qu’on dise: « Untel est mort ». Oui chers bien-aimés, Untel est mort ! Une phrase que répètent de nombreuses personnes et que beaucoup d’autres entendent. Mais la question qui se pose pour celui qui l’entend: A-t-il réfléchi et tiré la moralité pour demander des comptes à son âme ?! Pour combler ses défaillances ? Pour se poser la question sur ce qu’il a préparé si un jour on dit de lui Untel est mort ?!

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allâh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allâh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

La personne est influencée par le comportement de son compagnon

Il convient, pour choisir le compagnon, de rechercher cinq critères: qu’il soit raisonnable et sensé avec un excellent comportement, qu’il ne soit un grand pécheur, ni un mauvais innovateur, ni quelqu’un qui court derrière le bas monde. Pour ce qui est de la raison, c’est le capital, il n’y a pas de bien à tenir la compagnie de quelqu’un de stupide car il se peut qu’il veuille t’être utile mais il te nuira. Pour ce qui est de l’excellence dans le comportement, c'est indispensable car combien de ceux qui sont dotés de raison, lors de la colère ou d’un désir, suivent leurs passions. Il n’y a pas de bien à tenir la compagnie d’une telle personne. Concernant le grand pécheur, il ne craint pas Allâh, et celui qui ne craint pas Allâh, on n’a pas confiance en son comportement et en sa conduite. Il n’est pas fiable. Quant au mauvais innovateur, on craint, quand on tient sa compagnie, la transmission de sa mauvaise innovation.

Viande licite Halal en Islam

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’an éminent : « حُرِّمَتْ عَلَيْكُمُ الْمَيْتَةُ وَالْدَّمُ وَلَحْمُ الْخِنْزِيرِ وَمَا أُهِلَّ لِغَيْرِ اللّهِ بِهِ وَالْمُنْخَنِقَةُ وَالْمَوْقُوذَةُ وَالْمُتَرَدِّيَةُ وَالنَّطِيحَةُ وَمَا أَكَلَ السَّبُعُ إِلاَّ مَا ذَكَّيْتُمْ وَمَا ذُبِحَ عَلَى النُّصُبِ » qui signifie : « Vous sont interdit : Al-Maytah-le cadavre-, le sang, la chair du porc, l’animal qui est égorgé en mentionnant autre que Allâh, l’animal qui est mort étranglé, l’animal qui est frappé jusqu’à ce que mort s’en suive, l’animal qui est mort par une chute de haut, l’animal qui été tué par un ou des coups de corne d’un autre, l’animal que les fauves ont commencé à dévorer - sauf si vous l’égorgez alors qu’il est encore vivant-, et l’animal qui a été égorgé pour une offrande pour autre que Allâh ». [sôurat Al-Mâ’idah / 3].

As-Soubkiyy déclare non-croyant celui qui attribue à Dieu la direction et l'endroit

as-Soubkiyy al-Azhariyy dit que c'est de la mécréance par unanimité de croire que Allâh est dans une direction ou qu’Il est assis sur le Trône et rapporte que istawâ veut dire domination et confirme que Dieu existe sans endroit et sans direction

al-Bayhaqi confirme que l’istiwa de Allâh n’est pas un établissement

L’Imam al-Bayhaqi confirme que l’istiwa de Allâh n’est pas un établissement et nie l'endroit au sujet de Dieu

al-Qourtoubiyy rapporte que istawa au sujet de Allâh est sans comment

al-Qourtoubiyy rapporte que istawa au sujet de Allâh est sans comment

Les maux et les Péchés de la langue

Mes frères de Foi, les bienfaits que Allâh ta`âlâ nous a accordés sont nombreux, au point que nous ne pouvons les énumérer. Allâh ta`âlâ est Celui à Qui nous appartenons, Il est Celui à Qui appartiennent tous les bienfaits dont Il nous a faits grâce. Il nous a ordonné de Le remercier pour ces bienfaits et ce, en nous abstenant de les utiliser dans ce qu’Il ne nous a pas autorisés. C'est-à-dire de ne pas utiliser ces bienfaits dans ce que Allâh nous a interdit. Mon frère musulman, tes biens sont un bienfait de la part de Allâh, ne les dépense pas dans une autre voie que celle que Allâh t’a autorisée. Ton corps est un bienfait, ne l’utilise pas dans la désobéissance à Allâh. Ta main est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allâh n’agrée pas. Ton pied est un bienfait, ne l’utilise pas pour marcher vers ce qui te ferait mériter le châtiment de Allâh. Ton œil est un bienfait, ne regarde pas avec ce que Allâh t’a interdit de voir. Ton oreille est un bienfait, ne l’utilise pas pour écouter ce que Allâh t’a interdit d’entendre. Ta langue est un bienfait, ne l’utilise pas dans ce que Allâh t’a interdit de prononcer. Le danger de la langue est grand. Sa taille est petite mais son péché peut être grand. Autrement dit, ses dimensions sont petites mais les péchés qu’elle peut commettre sont grands.

Le mérite de l'invocation en faveur du Prophète MouHammad et de faire son éloge. Salat `ala n-Nabiyy

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: ﴾إِنَّ اللهَ وَمَلاَئِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءَامَنُواْ صَلُّواْ عَلَيْهِ وَسَلِّمُواْ ﴿تَسْلِيمًا qui signifie: « Certes Allâh honore et élève davantage en degré le Prophète, et les anges font des invocations en sa faveur. Vous qui êtes croyants invoquez Allâh pour qu’Il l’élève d’avantage en degré ». Le terme aS-Salâh dans cette ‘âyah, veut dire la glorification. Allâh a glorifié le rang de MouHammad et nous a ordonné de Lui demander soubHânah d’augmenter notre maître MouHammad en honneur et en gloire, (wa sallimôu taslîmâ) ce qui signifie: « et demandez-Lui de préserver sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle » c’est-à-dire de l’apaiser quant au sort de sa communauté.

Faire l’Éloge du Prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم

Allâh dit: { فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ } qui signifie: « Ceux qui ont cru en lui, qui l’ont glorifié, l’ont appuyé et ont suivi la bonne guidée qui lui a été révélée - le Qour’ân -, ce sont eux qui auront réussi ». Faire l'éloge du Prophète sincèrement est un acte de bien qui rapproche de l’agrément de Dieu.

Exégèse de sourat al-Falaq tafsir qoul 'a`ôudhou bi Rabbi l-falaq

(min charri mâ khalaq) De tout mal que Allâh crée et ceci est général. Cela est une preuve claire que Allâh est le créateur du bien et du mal, mais Dieu agrée le bien et n'agrée pas le mal et Il fait ce qu'Il veut, Il n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait

Ô Dieu pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi, accorde-moi la bonne santé et la subsistance

Lorsqu’un homme se convertissait à l’Islam, le Prophète, lui enseignait la prière, puis il lui conseillait de d’invoquer avec ces paroles : « اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِي وَارْحَمْنِي وَاهْدِنِي وَعَافِنِي وَارْزُقْنِي » qui signifie : " Ô Dieu pardonne-moi, fais-moi miséricorde, guide-moi, accorde-moi la bonne santé et la subsistance ". Rapporté par Mouslim.

Les Règles de Condoléances en Islam. Lavage du mort et préparatifs funéraires

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَمَن زُحْزِحَ عَنِ النَّارِ وَأُدْخِلَ الْجَنَّةَ فَقَدْ فَازَ وَما الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ مَتَاعُ الْغُرُورِ } ce qui signifie: « Toute âme goûtera à la mort ; vous recevrez votre rétribution au jour du jugement ; celui qui sera éloigné de l’enfer et qu’on fera entrer au paradis aura gagné ; la vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur » [sôurat ‘Ali `Imrân 'Ayah 185]

Le Ministère des Affaires Islamiques du Maroc explique l’Istiwa de Allâh

Le Ministère des Affaires Islamiques au Maroc confirme que l'endroit et la localisation sont impossibles au sujet de Dieu par unanimité et que Istawa ne peut pas être pris au sens apparent

al-Baqillani dit que le Trône n’est pas un lieu d’établissement ni un endroit pour Allâh

L’Imam Al-Baqillani dit que le Trône n’est pas un lieu d’établissement ni un endroit pour Allâh

Ibn Rouchd dit que Allâh existe sans endroit

Le QaDî Ibn Rouchd al-Jadd dit que Allâh n’est pas installé sur le trône et qu’Il est sans endroit.

Abou Hanifah confirme que Allâh exite sans endroit en expliquant istawa

L’Imam Abôu Hanîfah du salaf explique l’istiwa de Allâh, et exclu le sens de l’établissement et de la position assise.

an-Naboulouciyy déclare non-croyant ceux qui attribuent l’endroit ou la direction à Allâh

L’Imam an-Naboulouciyy déclare non-croyant ceux qui attribuent l’endroit ou la direction à Allâh

L’Imam Mâlik dit que l’istiwa de Allâh est sans comment

L’Imam Mâlik dit que l’istiwa de Allâh est sans comment, rapporté par al-Bayhaqiyy

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17