Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Imam an-Nawawiyy interprète Hadith an-Nouzoul

cela consiste à interpréter les textes en fonction de ce qui est digne de ALLAH. Ils l’ont fait et ils ont interprétés ce Hadîth avec deux explications: l’une d’entre elles est un ta’wîl par Mâlik ibn Anas et d’autres, qui a dit: ce sont Sa Miséricorde (raHmah), Son Ordre (amr) et Ses anges qui descendent, comme on peut dire: “le sultan a fait ceci” alors que cela a été fait effectivement par des personnes sous son commandement [et non par lui personnellement]“.

https://www.islam.ms/?p=317

Comment Utiliser une Boussole pour Déterminer la Direction de la Qiblah

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { قَدْ نَرَى تَقَلُّبَ وَجْهِكَ فِي السَّمَاء فَلَنُوَلِّيَنَّكَ قِبْلَةً تَرْضَاهَا فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوهَكُمْ شَطْرَهُ } qui signifie: « certes Nous voyons ton visage se tourner vers le ciel, ô toi Mouḥammad. Maintenant Nous t'accordons une Qiblah que tu aimes; oriente toi vers la mosquée sacrée; et où que vous soyez, orientez-vous vers elle », [sôurat Al-Baqarah 'Ayah 144].

https://www.islam.ms/?p=108

Al-Fatawa Al-Hindiyyah: attribuer un endroit à Allāh est de la mécréance

Dans Al-Fatawa Al-Hindiyyah, il est dit clairement qu’attribuer à Allāh un endroit est de la mécréance. Et également que celui qui dit « Allāh fi s-sama» et qui vise par cette parole que Allāh est dans un endroit, a également commis de la mécréance.

https://www.islam.ms/?p=249

Préserver sa Foi: Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème

Il y a des paroles, des actes et des croyances qui annulent l'Islam, même si elles sont dites en plaisantant ou en colère ou par ignorance du jugement tel que insulter Dieu, les prophètes, l'Islam ou approuver la mécréance ou aider à la mécréance.

https://www.islam.ms/?p=9

Explication du Hadith Al-Jariyah & Versets et Hadîth Non Explicites

an-Nawawiyy, ar-Raziyy et d’autres qui ont commenté le livre de Mouslim n’ont pas pris le Hadîth de al-jariyah selon le sens apparent mais ils ont dit que ('ayna l-Lâh) vient dans le sens de l’interrogation sur la glorification et l’éminence de Allāh et non pas dans le sens de l’interrogation sur la localisation dans l’espace. Dieu ne ressemble pas à Ses créatures, Il n'habite pas les cieux ni la terre, Il existe sans endroit et sans comment. Les Hadîth et les 'âyah non explicites ne sont pas pris selon leurs sens apparents.

https://www.islam.ms/?p=56

Paroles des Savants Musulmans sur Apostasie, Mécréance, Blasphème

Les savants sunnites sont unanimes qu'il y a des paroles, des actes et des croyances qui annulent l'Islam, même si elles sont dites en plaisantant ou en colère ou par ignorance du jugement tel que insulter Dieu, les prophètes, l'Islam ou approuver la mécréance ou aider à la mécréance

https://www.islam.ms/?p=57

Les Sortes de Mécréance et les Catégories de Mécréants. Blasphème, Apostasie

Allāh dit dans sourat an-Niçâ' 'âyah 48 ce qui signifie: « Certes Allāh ne pardonne pas qu'on adore autre que Lui et Il pardonne ce qui est en-deçà à qui Il veut ». La mécréance est le plus grand péché que Dieu ne pardonne pas. Elle se divise en trois catégories: l'assimilation, le démenti, et l'athéisme.

https://www.islam.ms/?p=84

Le Chaykh As-Soubki Al-Azhari explique le Hadîth de la femme esclave (al-jâriyah) et Hadîth an-Nouzoul

soubki: la signification de (yanzilou rabbounâ ‘ila s-samâ’i d-dounyâ) descend Son messager (ange) ou Sa miséricorde. Quant à la décision du Messager (ṣalla l-Lâhou ta`âlâ `alayhi wa `âlâ âlihi wa sallam) de libérer la femme esclave (al-jâriyah), lorsqu’elle a dirigé sa main vers le ciel, c’est parce que cela indique de sa part qu’elle n’attribue pas d’associé à Allāh. Car en montrant le ciel du doigt, il a su qu’elle n’était pas de ceux qui adorent les idoles qui sont sur terre

https://www.islam.ms/?p=247

L’Imam Al-Qourtoubi explique le Hadîth de la femme esclave et le verset « A-amintoum man fi s-samâ' »

L’Imam Al-Qourtoubi confirme que la voie des gens de la vérité est de croire que Allāh n’est ni dans les cieux, ni au-dessus des cieux, ni sur terre. Et il explique que le verset « A-'amintoum man fis-samâ' » [sôurat Al-Moulk], ainsi que le Hadîth de la femme esclave (jâriyah) et les autres textes de cet ordre, ne sont pas à prendre selon le sens apparent, mais qu’ils doivent être interprétés de manière correct.

https://www.islam.ms/?p=248

La croyance en la Prédestination

Le prophète Mouḥammad a dit ce qui signifie: « Certes, si Allāh avait voulu châtier les gens des cieux et de la terre, Il les aurait châtiés sans être injuste envers eux. Et s'Il leur fait miséricorde, alors Sa miséricorde serait meilleure pour eux que leurs propres actes. Et si tu dépensais l’équivalent de la montagne de ‘OuHoud en or dans la voie que Allāh agrée, Allāh n’agréera de toi cet acte que si tu crois en la destinée et tu sais que ce qui t’a atteint n'était pas pour te manquer, et que ce qui t’as manqué n'était pas pour t’atteindre et si tu meurs en ayant une croyance autre que celle-ci tu entreras en enfer ».

https://www.islam.ms/?p=120

Comment faire la Prière correctement. Savoir Prier en Islam

Allāh ta`âlâ dit: { إِنَّ الصَّلاَةَ كَانَتْ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ كِتَابًا مَّوْقُوتًا } ce qui signifie: « Certes la prière a été prescrite pour les croyants dans son temps ». La prière est la meilleure œuvre après la croyance en Allāh et en Son Messager. Allāh a rendu obligatoire cinq prières pendant le jour et la nuit pour tout musulman pubère et sain d'esprit. Il lui est donc obligatoire de les observer et d'apprendre comment commence le temps de chacune d'entre elles et comment il finit.

https://www.islam.ms/?p=135

La Science de la Religion est la Vie de l’Islam. L'Importance d'Apprendre l'Islam

Le Messager de Allāh, ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: « مَنْ يُرِد اللهُ به خَيْرًا يُفَقِّهْهُ في الدِّينِ إِنمَّا العِلْمُ بالتَّعَلُّمِ والْفِقْهُ بالتَّفَقُّهِ » qui signifie: « Celui pour qui Allāh veut le bien, Il lui facilite l'apprentissage de la religion certes la science de la religion s'acquiert par transmission orale », [rapporté par Al-Boukhâriyy]. Allāh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré: ﴾ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لاَ يَعْلَمُونَ ﴿ qui signifie: « dis sont-ils équivalents ceux qui savent et ceux qui ne savent pas », [sourat Az-Zoumar / 9]. Ainsi l’ignorance n’est pas une excuse.

https://www.islam.ms/?p=211

La personne est influencée par le comportement de son compagnon

Il convient, pour choisir le compagnon, de rechercher cinq critères: qu’il soit raisonnable et sensé avec un excellent comportement, qu’il ne soit un grand pécheur, ni un mauvais innovateur, ni quelqu’un qui court derrière le bas monde. Pour ce qui est de la raison, c’est le capital, il n’y a pas de bien à tenir la compagnie de quelqu’un de stupide car il se peut qu’il veuille t’être utile mais il te nuira. Pour ce qui est de l’excellence dans le comportement, c'est indispensable car combien de ceux qui sont dotés de raison, lors de la colère ou d’un désir, suivent leurs passions. Il n’y a pas de bien à tenir la compagnie d’une telle personne. Concernant le grand pécheur, il ne craint pas Allāh, et celui qui ne craint pas Allāh, on n’a pas confiance en son comportement et en sa conduite. Il n’est pas fiable. Quant au mauvais innovateur, on craint, quand on tient sa compagnie, la transmission de sa mauvaise innovation.

https://www.islam.ms/?p=301

Le jour du Jugement. Rendre des comptes

Les livres des œuvres, sur lesquels les anges ont inscrit ce que les gens ont fait comme bien et ce qu’ils ont fait comme mal, seront diffusés au jour du Jugement pour que chacun lise ce qu’il y a dans son livre. Le fait que le livre soit reçu à la main droite est une preuve que la personne est sauvée. Après cela, le croyant sera tellement heureux de savoir qu’il fait partie de ceux qui sont sauvés, qu’il va le manifester à d’autres personnes qui seront alors heureuses pour lui. Quant à celui qui fait partie des perdants le jour du Jugement celui qui reçoit son livre à sa main gauche, il trouvera sa mauvaise fin qui lui a été dévoilée. Il va souhaiter n’avoir pas reçu son livre en raison de ce qu’il voit comme laideur de ses actes. Il va souhaiter que Allāh ne l’ait pas ressuscité pour l’interrogatoire. Il dira ce qui signifie: « Si seulement, c’était la dernière ! » c'est-à-dire la vie du bas monde et qu’il n’y a plus de résurrection après.

https://www.islam.ms/?p=303

Conseils sur la Nourriture en Islam

Selon le Qour'ân et le Hadîth le miel comporte une guérison. Un médecin (parmi les anciens) très réputé dans la pratique de la médecine arabe qui se nome Khâlid ibnou Kaladah a dit: « المَعِدَةُ بَيْتُ الدَاءِ و الحِمْيَةُ رَأْسُ الدَّوَاءِ » ce qui signifie: « L’estomac c’est la maison des maladies et le fait de manger que ce qui est bénéfique pour la personne c’est le chef des médicaments ». Cela veut dire que la plupart des maladies proviennent de ce que la personne mange et le fait que la personne mange ce qui est bon pour sa santé c’est le chef des médicaments.

https://www.islam.ms/?p=325

Paroles des Savants Sunnite sur la Permission du Mawlid Nabawi Commémorer la naissance honorée du Prophète MouHammad

Dans le Livre exempt de contradiction, Il dit: « إِنَّ اللهَ وَمَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءامَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا » qui signifie: « Certes Allāh élève en degré le Prophète et les anges invoquent AllâH pour qu'Il élève davantage en degré le Prophète. Ô vous qui avez cru invoquez Allāh et demandez qu'Il l'élève encore davantage en degré et qu'Il préserve sa communauté de ce qu'il craint pour elle ». En ces jours revient à nous un heureux souvenir, le souvenir de la naissance du Bien-aimé de Allāh, la meilleure des créatures, notre maître Mouḥammad. Quelle occasion éminente que les musulmans fêtent dans les orients de la Terre et ses occidents, par remerciement envers Allāh ta`âlâ pour avoir fait apparaître notre maître Mouḥammad à ce bas-monde.

https://www.islam.ms/?p=285

Demander la main d’une femme qui es déjà fiancée à un autre musulman

Parmi les péchés de la langue, il y a demander la main d’une femme qui a déjà été demandée par un autre musulman et qui lui a été promise.

https://www.islam.ms/?p=231

Le Contrat de Mariage en Islam Mariage Musulman Ziwaj Halal

Le mariage en Islam nécessite une formule de don en mariage de la part du tuteur de la femme et une formule d'acceptation de la part du marié devant deux témoins musulmans dignes de confiance. Le tuteur prioritaire est le père, puis le grand-père paternel, puis le frère de même père et mère...

https://www.islam.ms/?p=170

Les Péchés des Yeux en Islam

Parmi les péchés de l'œil, il y a regarder le visage ou les mains des femmes 'ajnabiyyah avec désir et le reste de leurs corps même sans désir. De même le regard des femmes sur les hommes 'ajnabiyy – une personne de sexe masculin qui n'est pas inépousable à jamais à cause des liens de sang, d'allaitement ou de mariage – s'il s'agit de la zone comprise entre le nombril et les genoux, le regard sur le reste du corps n'étant pas illicite s'il n'est pas avec désir.

https://www.islam.ms/?p=188

Rencontre du Prophète Môuçâ et Al-KhaDir

Allāh ta`âlâ dit ce qui signifie : « Ils trouvèrent un de Nos esclaves pieux, à qui Nous avions accordé une miséricorde de Notre part et à qui Nous avions enseigné une science de Notre part. Môuçâ lui dit : pourrai-je t’accompagner afin que tu m’enseignes de ce que tu as appris ? l’homme lui répondit : Tu ne pourras pas faire preuve de patience en ma compagnie ! » [sôurat al-Kahf].

https://www.islam.ms/?p=206
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15