Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Le Gain Usuraire Prêt avec Intérêt Ar-Ribâ

Le Messager de AllAh a dit : « كُلُّ قَرْضٍ جَرَّ مَنْفَعَة فَهو رِبا » qui signifie : « Tout prêt où il est conditionné un intérêt c'est un gain usuraire », [rapporté par al-Bayhaqiyy]. Et il a dit aussi : « لَعَنَ اللهُ ءَاكِلَ الرِّبا وَمُوكِلَهُ وَكَاتِبَهُ وَشَاهِدَيْهِ » qui signifie : « AllAh maudit celui qui consomme le gain usuraire, celui qui le donne, celui qui l’écrit et ses deux témoins » [rapporté par Abôu Dâwôud]. Le gain usuraire (ar-ribâ) est interdit : le pratiquer, le consommer, le prendre, le noter et être témoin de son contrat.

https://www.islam.ms/?p=199

La Préservation, les Attributs et les Caractéristiques des Prophètes et des Messagers

Les prophètes sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés de bassesse. Ils ont tous un beau visage et une belle voix. Ils sont préservés des maladies repoussantes. Ils ne mentent pas et ne trahissent pas.

https://www.islam.ms/?p=8

Les Miracles des Prophètes et les Prodiges des Saints (Waliyy) en Islam

Le miracle (al-mou`jizah) est quelque chose d’extraordinaire qui vient confirmer les dires de celui qui prétend être prophète. Quant au prodige (karâmah), c’est un événement extraordinaire qui a lieu par l'intermédiaire d'un croyant droit dans son obéissance à Allāh - c'est-à-dire un saint (waliyy). C'est en cela que les prodiges se distinguent de la magie et du charlatanisme.

https://www.islam.ms/?p=76

Signification de je témoigne que Mouḥammad est le Messager de Dieu Allāh

La signification de 'ach-hadou 'anna Mouḥammadan raçôulou l-Lâh (je témoigne que Mouḥammad est le messager de Dieu) est: Je sais, je crois et je reconnais que Mouḥammad, fils de `Abdou l-Lâh, est l'esclave de Allāh et Son messager envoyé à tous les humains et aux jinn. Il s’en suit la croyance qu'il est né à La Mecque, qu’il a reçu la mission de prophète alors qu'il y résidait et qu'il a émigré à Médine où il a été enterré. Ce témoignage comprend qu'il est véridique en toutes les choses qu’il a fait savoir et qu’il a transmises de la part de Allāh

https://www.islam.ms/?p=101

Obligation du Voile en Islam Hijab

Dans tout ce que Dieu ordonne et interdit il y a une sagesse, ainsi Dieu a ordonné à la femme de couvrir sa zone de pudeur devant les hommes qui ne sont pas ses maḥram. Les maḥram sont les personnes interdits en mariage à jamais pour elle à cause des liens de sang, d'allaitement ou de mariage.

https://www.islam.ms/?p=127

Explication sur al-'istiḥāḍah (sang de maladie autre que les menstrues et lochies)

Si l'écoulement de sang de la femme dépasse les quinze jours pour les menstrues, et s'il dépasse soixante jours pour les lochies, elle est dans un cas de 'istiḥāḍah (un sang de maladie). Al-istiḥāḍah est semblable à l'incontinence urinaire. Elle n'interdit pas ce que les menstrues interdisent.

https://www.islam.ms/?p=156

Les Péchés du Ventre

Parmi les péchés du ventre il y a consommer le gain usuraire, ce qui provient du vol et du l'usurpation, la viande du cadavre et celle du porc, le bien de l'orphelin, ce qui enivre, ce qui impure ou répugnant, etc...

https://www.islam.ms/?p=191

Péchés de la langue: la Médisance et la Calomnie en Islam

La médisance c’est le fait de mentionner le musulman en son absence par quelque chose qui est vrai à son sujet dont il n’aimerait pas qu’on parle, que ce soit quelque chose relatif à son corps, son ascendance, à ses vêtements, son logement ou son comportement. La calomnie, c’est mentionner le musulman par ce qui n’est pas vrai à son sujet. La calomnie est plus grave que la médisance car cela comporte un mensonge.

https://www.islam.ms/?p=217

Les Péchés de la Langue en Islam

Le Prophète Mouḥammad a dit: « أَكْثَرُ خَطَايَا ابْنِ آدَمَ مِنْ لِسَانِهِ » qui signifie: « La plupart des péchés du fils de 'Adam proviennent de sa langue », il a dit aussi: « وهل يكبّ النّاسَ في النَّار على وجوههم إلاّ حَصائِد ألسنتهم » qui signifie: « Beaucoup de gens vont êtres jetés en enfer à cause de ce qu'ils ont dit avec leurs langues ». Allāh ta`âlâ dit: { مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلاَّ لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } qui signifie: « Il n’y a pas une parole qu’il prononce [l'esclave de Allāh] sans qu’il ait auprès de lui les deux Anges Raqîb et `Atîd » [sôurat Qāf / 18]. Ainsi les deux Anges Raqîb et `Atîd écrivent tout ce qu’on dit et tout ce qu’on fait.

https://www.islam.ms/?p=219

Discours `Âchôurâ 10 MouHarram

l’Imam AHmad rapporte dans son Mousnad, avec une chaîne de transmission jusqu’à Abôu Hourayrah, que Allāh l’agrée, que le Prophète est passé auprès de non musulmans qui étaient en train de jeûner le jour de `Âchôurâ’ et il leur a dit: « فَقالَ ما هَذا مِنَ الصَّوْمِ » ce qui signifie: « Qu’est-ce que ce jour représente pour que vous le jeûniez ? » Ils ont répondu: « C’est le jour où Allāh a sauvé de la noyade Môuçâ et les fils de ‘Isrâ’îl, alors que Pharaon est mort noyé ! Et c’est le jour où l’arche de Noūḥ s’est établi sur al-Jôudiyy. Noūḥ et Môuçâ l’ont jeûné pour remercier Allāh ta`âlâ. »

https://www.islam.ms/?p=259

Ceux qui sont agréés par Allāh: Pieux, Saints, Vertueux

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré ce qui signifie: « Celui qui obéit à Allāh et au Messager, il sera avec ceux à qui Allāh a fait grâce, parmi les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux et quelle bonne compagnie que la compagnie de ceux-là. ».[sôurat An-Niçâ’/69] Bonheur à celui qui fait partit de ceux que Allāh ta`âlâ agrée, à celui qui s’attache à ceux que Allāh agrée.

https://www.islam.ms/?p=282

Les Miracles des Prophètes

Mes frères de Foi, Allāh a soutenu chaque prophète par des preuves claires et des miracles qui indiquent de manière catégorique son statut de prophète et qui témoignent de sa véracité. Le miracle est donc un signe et une preuve de la véracité des prophètes lorsqu’ils prétendent être prophètes. Il n’y a pas eu un seul prophète qui n’ait eu un miracle. Le miracle est quelque chose d’extraordinaire. Autrement dit, c’est quelque chose qui est contraire à ce qui est habituel. Le miracle vient d’une manière conforme aux dires de ceux qui prétendent être prophètes. Il est sauf de toute opposition par quoique ce soit de semblable. Le miracle est valable pour représenter un défi.

https://www.islam.ms/?p=302

La Biographie du Deuxième Calife : le Compagnon `Oumar Ibnou l-Khaṭṭāb

`Oumar a été le deuxième calife de l’Islam. Il a dirigé les affaires du califat avec loyauté et justice. Il a instauré de bonnes innovations en Islam qui se sont avérées utiles et bénéfiques. Il a été le premier à rassembler les gens pour accomplir la prière de al-qiyam derrière un seul imam et il s’est exclamé: Quelle bonne innovation (bid`ah) que celle-ci ! [rapporté par Al-Boukhâriyy et Mâlik dans al-Mouwaṭṭa'].

https://www.islam.ms/?p=304

Noms et Biographies des Femmes Épouses du Prophète, ses fils, ses filles et Sagesses

Le Prophète Mouḥammad était un homme chaste, il n’avait pas le cœur attaché aux femmes. Il a épousé plusieurs femmes pour des sagesses qui comporte un intérêt pour la religion de l'Islam. Ainsi il a réuni entre les tribus auprès desquelles il a eu un lien de mariage. En effet, en épousant des femmes de différentes tribus, le Prophète a pu regrouper celles-ci et ces tribus se sont aidées ensemble au service de l'Islam et donc l’appel à l’Islam s’est diffusé plus facilement. Alors qu'auparavant ces tribus été ennemies et se combattaient mutuellement.

https://www.islam.ms/?p=305

Imam Mâlik Ibnou 'Anas Biographie Fondateur de l'école malikite

L’Imam Mâlik (90 - 179), que Allāh l’agrée, était de ceux qui s’attachaient à la Sounnah (la voie prophétique pure), celle sur laquelle était le Prophète. Sa croyance était celle des compagnons honorables et de la famille pure du Prophète. C’est lui qui a énoncé cette loi de grande valeur: On ne dit pas kayf [c'est-à-dire comment] au sujet du Créateur. Et le kayf [le comment] au sujet de Allāh est impossible. Donc, Allāh est exempt du comment.

https://www.islam.ms/?p=314

Explication Traité de Croyance Musulmane de l’Imam Ibnou `ASAKIR

L’imam Fakhrou d-dîn Ibnou `Asâkir (620H) a dit: Saches, que Allāh nous guide ainsi que toi-même, qu’il est un devoir pour chaque personne responsable de savoir que Allāh `azza wa jall est unique dans Sa souveraineté. Il a créé l’univers dans sa totalité, le monde supérieur et le monde inférieur, le Trône (al-`arch) et le Piédestal (al-koursiyy), les cieux et la Terre, ce qu’ils contiennent et ce qui se trouve entre eux. Toutes les créatures sont dominées par Sa puissance. La plus petite particule ne bouge que par Sa volonté.

https://www.islam.ms/?p=382