Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Les Règles de Condoléances en Islam. Lavage du mort et préparatifs funéraires

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَمَن زُحْزِحَ عَنِ النَّارِ وَأُدْخِلَ الْجَنَّةَ فَقَدْ فَازَ وَما الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ مَتَاعُ الْغُرُورِ } ce qui signifie: « Toute âme goûtera à la mort ; vous recevrez votre rétribution au jour du jugement ; celui qui sera éloigné de l’enfer et qu’on fera entrer au paradis aura gagné ; la vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur » [sôurat ‘Ali `Imrân 'Ayah 185]

https://www.islam.ms/?p=324

La Prière Funéraire AL-JINAZAH

Il convient de se rappeler souvent de la mort et de s'y préparer en faisant le repentir en réparant les injustices qu'on a faites envers ceux qui ont été lésés. Ceci est encore plus requis de la part des malades. Tout comme il fait preuve de patience envers la maladie, il abandonne les gémissements autant qu'il le peut. Il lui est recommandé de se faire soigner et pour les autres, de lui rendre visite. Il convient à celui qui lui rend visite de lui remonter le moral et de ne pas rester trop longtemps.

https://www.islam.ms/?p=129

Contredire ses Passions, Délaisser les Désobéis­sances, les Péchés. Récit de Dinâr. La Mort ne prévient pas

Allāh ta`âlâ dit: { يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّـهَ وَلْتَنظُرْ‌ نَفْسٌ مَّا قَدَّمَتْ لِغَدٍ ۖ وَاتَّقُوا اللَّـهَ ۚ إِنَّ اللَّـهَ خَبِيرٌ‌ بِمَا تَعْمَلُونَ } qui signifie: « Ô vous qui avez cru, faites preuve de piété à l’égard de Allāh et que chaque personne considère ce qu’elle prépare pour le jour du jugement. Faites preuve de piété à l’égard de Allāh, certes Allāh sait ce que vous faites ». Le Prophète Mouḥammad a dit: « أكيس الناس أكثرهم ذكرا للموت وأكثرهم له ذكرا أكثرهم له استعدادا » qui signifie: « les gens les plus intelligents ce sont ceux qui se rappellent le plus la mort et ceux qui se rappellent le plus se préparent le plus ».

https://www.islam.ms/?p=184

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allāh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

https://www.islam.ms/?p=251

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allāh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allāh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allāh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

https://www.islam.ms/?p=276

Imam Ach-Châfi`iyy: Biographie Fondateur de l'école chafiite

Le grand Imam Mouḥammad Ibnou Idrîs Ach-Châfi`iyy est né en 150 de l’Hégire, l’année de la mort du fondateur de l’école hanéfite ‘Abôu Hanîfah. Après avoir appris la science de la religion de manière approfondie, Ach-Châfi`iyy est devenu apte à donner des avis de jurisprudence (fatwas) et il a fondé sa propre école: le madh-hab châfi`ite.

https://www.islam.ms/?p=309

La biographie du troisième calife: le compagnon `Outhmân Ibnou `Affân

`Outhmân a eu la charge du califat de l’an 24 à l’an 36 de l’hégire. L’empire musulman s’est agrandi durant cette période. `Outhmân a joué un rôle décisif dans la diffusion du Mouṣ-ḥaf (le livre du Qour'ân). Durant son califat, il a repris les feuillets rassemblés par Abôu Bakr et les a fait vérifier et confirmer par les compagnons avant de les faire copier en un seul livre. Il a diffusé plusieurs exemplaires de ce livre dans l’empire musulman pour qu’ils servent de référence.

https://www.islam.ms/?p=315

Le récit de `Iça Jésus et des trois morceaux de pain

Ce récit nous rappelle l'importance de ne pas s'attacher aux biens du bas-monde. L'un d'entre nous, quoi qu'il amasse comme argent, même s'il a de l'argent qui atteint les cimes des montagnes, il va sans aucun doute s'en séparer et mourir. Faites donc preuve de piété et d'ascèse et ne faites pas que vos cœurs soient attachés à ce bas-monde éphémère qui va à sa fin.

https://www.islam.ms/?p=326

Biographie du meilleur compagnon Abou Bakr As-Siddiq Premier Calife

Notre maître Aboû Bakr est le meilleur des compagnons et il est le premier homme à être entré en Islam. Parmi ses nobles qualités, notons l’indulgence, le courage et la générosité. Il a été désigné comme premier calife la onzième année de l’hégire et les compagnons ont tous été unanimes sur son califat. Il a été surnommé `Atiq et As-Siddiq (le véridique).

https://www.islam.ms/?p=362