Le chaykh As-Sawi explique le hadith sur l’ascension (al-Mi’raj) et déclare mécréant ceux qui attribuent l’endroit à Allah

Le chaykh As-Sawi explique le hadith sur l’ascension (al-Mi’raj) et déclare mécréant ceux qui attribuent l’endroit à Allah

Dans son livre « Hachiyyatou s-Sawi ‘ala tafsir al-Jalalayn », le Chaykh As-Sawi a dit au sujet du hadith sur al-Isra wa l-Mi’raj :

« قوله   » قال فرجعت إلى ربي  » أي إلى المكان الذي ناجيت فيه ربي و ليس المراد أنَّ اللهَ في ذلك المكان و رجع له فإنَّ اعتقاد ذلك كُفر »

« Sa parole (c’est-à-dire la parole du Prophète)

« قال فرجعت الى ربي »

(qala faraja’tou ila Rabbi) signifie : l’endroit où j’ai reçu la révélation de mon Seigneur. Et il n’est pas visé que Allah est dans cet endroit et qu’il (le Prophète) serait revenu à Lui, certes, croire cela est de la mécréance » 

– Le Chaykh Ahmad Ibnou Mouhammad As-Sawi al-Misri al-Maliki est née en 1175 et il est décédé en 1241 de l’Hégire (rahimahoul-Lah), c’est-à-dire il y a environ 200 ans. Son ouvrage « Hachiyyatou s-sawi » est un commentaire du tafsir al-Jalalayn.

– Ici il explique un passage d’un long hadith concernant Al-Isra wa l-Mi’raj (le voyage nocturne et l’Ascension), la partie où le Prophète a reçu la révélation au sujet du nombre de prière obligatoire pour sa communauté.

– Il dit que la parole « فرجعت الى ربي » (faraja’tou ila Rabbi) ne signifie pas que le Prophète serait revenu à un endroit où se trouverait Allah. Le Chaykh As-Sawi dit clairement que celui qui croit cela est un mécréant.

– Le sens de la parole « فرجعت الى ربي » (faraja’tou ila Rabbi) est donc : « Je suis retourné à l’endroit où mon Seigneur m’avait révélé ».

Articles en Relation