Le chaykh Ibn ‘Achour explique que la ayah A-amintoum man fi s-Sama ne doit pas être pris selon le sens apparent et que Allah est sans endroit.

Le chaykh Ibn ‘Achour explique que la ayah A-amintoum man fi s-Sama ne doit pas être pris selon le sens apparent et que Allah est sans endroit.

Dans son volumineux tafsir « At-Tahrir wa t-Tanwir » (tome 29 page 33 de cette édition), le Chaykh Ibnou ‘Achour a dit, lors du commentaire de la ayah 16 de sourat Al-Moulk :

«  قوله : { مَن فِي السَّمَاءِ } في الـموضعين من قبيل الـمتشابه الذي يعطي ظاهره معنى الحلول في مكان ، وذلك لا يليق بالله »

« Sa parole : {مَن فِي السَّمَاءِ} (man fi s-sama) fait partie à deux reprises de ce qui n’est pas explicite et dont le sens apparent donne le sens de l’incarnation dans un endroit, mais ceci n’est pas digne de Allah »

– Le Chaykh Mouhammad At-Tahir Ibnou ‘Achour est né en 1296 et il est décédé en 1393 de l’hégire (Rahimahou l-Lah).

– Il était le président des mouftis malikites en Tunisie, le Chaykh de la mosquée de Az-Zaytounah et de ses annexes en Tunisie.

– Ici, il dit que le verset « A-amintoum man fi s-Sama  » ne doit pas être pris selon le sens apparent et que l’incarnation dans un endroit n’est pas digne de Allah.

– Son tafsir « At-Tahrir wa t-Tanwir » est en trente tomes.

Articles en Relation