Différence entre Moubarak et Mabrouk en Arabe

Différence entre Moubarak et Mabrouk en Arabe
بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-’Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Certains personnes utilisent le mot « mabrôuk » à l’occasion des fêtes dans le sens de la félicitation. Mais cette utilisation n’est pas conforme à la langue. On dit plutôt Moubârak.  En effet, il y a deux verbes dont les sens sont différents. Il y a le verbe « baraka » et le verbe « bâraka » (dont la voyelle du B est prolongée).

Dans la langue arabe et selon l’auteur du dictionnaire arabe « Liçân al-`Arab » : on dit le dromadaire « baraka » lorsqu’il s’assoit. Et on dit « bâraka » lorsqu’on fait un dou`â en faveur d’une personne pour que Dieu lui accorde la barakah c’est à dire qu’Il lui accorde davantage de bénédiction. La différence de sens entre les deux verbes est évidente.

En arabe, on peut avoir des noms issus des verbes. L’un est celui qui fait l’acte qu’on appellle « ‘ism al-fâ`il ». L’autre est celui sur qui l’acte a été réalisé et est appelé « ‘ism al-maf`ôul ». Par exemple, en français, on a les mots mangeur et « mangé » sont issus du verbe manger. Celui qui fait l’acte est le mangeur et celui sur qui l’acte a été réalisé est le « mangé ».

La règle pour déterminer « ‘ism al-maf`ôul » dans la langue arabe est la suivante : si le verbe est composé de trois lettres alors « ‘ism al-maf`ôul » est sous la forme du mot « maf`ôul ». Sinon, on prend le verbe dans le temps du « mouDâri` » (présent  / futur) tout en remplaçant la première lettre par la lettre « m » avec Dammah et on met une fat-Hah sur l’avant dernière lettre du mot.

En appliquant la règle du « ‘ism al-maf`ôul », on aura :

1- Le verbe baraka بَرَكَ est de trois lettres donc on dit mabrôuk (comme maf`ôul) ;

2- Le verbe bâraka بَارَكَ  est de quatre lettres donc on dit moubârak (car on dit youbârik dans le temps du mouDâri`).

Que l’on fasse attention pour ne pas confondre les deux mots. Si quelqu’un  dit `Îd mabrôuk alors c’est comme s’il a dit `Îd assis!!! Ceci n’a pas de sens !!! On dit plutôt `Îd moubârak.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à AllAh, le Créateur du monde.

Articles en Relation

2 Comments

  1. Omar Mazri

    Bourika fik pour ces précisions. L’arabe dialectal a pollué les termes coraniques qui finissent par perdre leur sens et leur portée.

Les commentaires sont fermés