Il est permis de dire ya MouHammad en son absence ou après sa mort [rapporté par Al-Boukhari]

Il est permis de dire ya MouHammad en son absence ou après sa mort [rapporté par Al-Boukhari]

Dans son livre « Al-Adabou l-Moufrad » (page 207 de cette édition), l’Imam Al-Boukhari a dit :

« باب ما يقول الرجل إذا خدرت رجله : حدّثنا أبو نعَيم، قال :  حدّثنا  سفيان عن أبي إسحاق عن عبد الرّحمان بن سعد قال : خدرت رجل ابن عمر ، فقال له رجلٌ : أذكر أحبّ النّاس إليكَ ، فقال : يـا محمد. »

qui signifie : « Chapitre de ce que l’ont dit lorsqu’on a la jambe paralysée : Abou Nou’aym nous a rapporté, d’après Soufyan, d’après Abou Ishaq, d’après ‘Abdou r-Rahman Ibnou Sa’d qu’il a dit : « La jambe de Ibnou ‘Oumar s’était retrouvée paralysée. Alors, un homme lui a dit : « évoque la personne que tu aimes le plus ». C’est alors qu’il a dit : « Yâ MouHammad ».

 

Informations utiles :

– L’Imam, le Chaykh des Mouhaddith Abou ‘Abdi l-Lah Mouhammad Ibnou Isma’il Al-Boukhari, l’auteur du célèbre « Sahih » connu comme étant le livre le plus authentique après le Qour-an, est né en 194 et il est décédé en 256 de l’Hégire (rahimahou l-Lah) c’est-à-dire il y a plus de 1175 ans. Il est une référence incontournable dans la science du hadith.

– Le compagnon ‘Abdou l-Lah Ibnou ‘Oumar est décédé en 73 de l’Hégire (radiya l-Lahou ‘anhou) c’est à dire il y a environ 1360 ans. Le Prophète (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) a dit de lui qu’il est un homme vertueux (salih). Il est le fils du second Calife de l’Islam : ‘Oumar Ibnou l-Khattab.

– Cette citation est une réplique aux égarés qui prétendent que tous ceux qui disent : «Ya Mouhammad» après la mort du Messager (salla l-Lahou ‘alayhi wa sallam) ou bien en son absence, sont des mécréants associateurs. Par leur parole infondée ces gens là ont déclaré mécréant un grand compagnon et un grand nombre de musulmans.

– Cette parole « Ya Mouhammad » est confirmé dans le manuscrit du livre « Al-Adabou l-Moufrad » de l’Imam Al-Boukhari, et sa chaîne de transmission est authentique.

– Cette parole est rapportée par de très nombreux savants.

Articles en Relation