Le retour des pèlerins du Hajj, Omra. Pèlerinage à la Mecque

Le retour des pèlerins du Hajj, Omra.  Pèlerinage à la Mecque

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Allâh Seigneur des mondes, que Allâh honore et élève davantage en degrés notre maître MouHammad et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Esclaves de Allâh, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de AllâhAl-`Aliyy, Al-`ADHîm, Celui Qui dit sans Son Livre Honoré :

﴿وَمَا تُقَدِّمُوا لأَنفُسِكُم مِّنْ خَيْرٍ تَجِدُوهُعِندَ اللهِ هُوَ خَيْرًا وَأَعْظَمَ أَجْرًا

Qui signifie que celui agit en bien en trouvera la récompense de la part de Allâh au jour du Jugement, [Sôurat Al-Mouzzammil / 20].

Mes frères de foi, les pèlerins de la maison sacrée de Allâh sont revenus. Ils sont revenus du voyage de leurs vies. Ce voyage duquel se languissent les âmes des croyants pour voir La ka`bah honorée, la pierre noire, le Hijr de ‘Ismâ`îl, le Maqâm de ‘Ibrâhîm, le zâbdear-raHmah,la terre de `Arafât, la montagne de An-Nôur, la montagne de ar-raHmah, la grotte de Hirâ’, lamontagne de ‘OuHoud, le Maqâm de Hamzah, le puit de Taflah,Al-Baqî` et Zam-Zam.Ils sont revenus de là où s’abreuvent les âmes des assoiffés, les âmes des amoureux en rendant visite au Maître des messagers et au bien-aimé du Seigneur des Mondes, notre Maître et notre Guide, celui qui est le plaisir de nos yeux MouHammad.

Te voici revenu ô pèlerin du voyage de l’obéissance, du voyage de l’obtempération à l’ordre du Créateur `azza wa jall. Nous invoquons Allâh ta`âlâ afin qu’Il fasse que ton Hajj soit mabrôur et que ton sa`y soit bien rétribué.

Mes frères de foi, les familles des pèlerins attendent leurs proches et leurs bien-aimés impatiemment pour les retrouver après une absence, pour se réunir après la séparation, pour entendre d’eux les péripéties de leur voyage et tout le bien qu’ils ont pu avoir. Ils attendent certains cadeaux comme un siwâk ou de l’eau de Zam-Zam ou la datte de Médine, que Allâh honore et élève davantage celui qui y réside [notre maître MouHammad], de la meilleure des élévations en degrés et du meilleur des honneurs.

Mes frères de foi, n’oubliez pas de demander le pardon en votre faveur également. Il a ainsi été rapporté dans le Hadîth de Al-Bayhaqiyy que le Prophète a dit :

« اللَّهُمَّ اغْفِرْ لِلْحاجِّ ولِمَنِ اسْتَغْفَرَ لَهُ الحاجُّ « 

Ce qui signifie :« Ô Allah, accorde Ton Pardon à celui qui a fait lepèlerinage et à celui en faveur de qui le pèlerin demande le pardon. »

Mes frères de foi, si le musulman savait ce qui est parvenu au sujet du siwâk, de l’eau de Zam-Zam, des dattes et plus particulièrement la datte `ajwah de Médine, de l’utilisation de la soubHah, de porter le qamîs et d’autres choses au sujet desquelles il est parvenu des nouvelles, il verra la valeur de ces choses que le pèlerin ramène avec lui. Alors mes frères de foi, veillez à conserver ces habitudes car les habitudes des meilleurs des gens sont les meilleures des habitudes.

Tâches que le siwâk soit ton compagnon durant toute l’année et pas uniquement le mois qui suit l’arrivée du pèlerin. Conserve tant que tu peux l’habillement des musulmans et à le montrer. N’aies pas honte de porter le siwâk, n’aies pas honte de porter la qalansouwah et le qamîs. Habituez vos enfants à ces belles choses car l’usage du siwâk, le port du qamîs et de la qalansouwah n’est pas restreint à la saison du retour des pèlerins.

Bonheur à celui qui a appris et qui a œuvré conformément à ce qu’il a appris. En effet, beaucoup de gens n’apprennent pas et beaucoup de ceux qui apprennent n’appliquent pas, et beaucoup de ceux qui œuvrent ne sont pas sincères [ne recherchent pas uniquement l’agrément de Allâh par leurs bonnes œuvres]. Alors veille à te contrôler mon frère croyant et rend-toi des comptes avant qu’il ne te soit demandé des comptes.

Et vous, jeunesse de l’Islam, vous les jeunes de l’Islam, il y a parmi vous ceux qui suivent certaines habitudes qui ne comportent pas de bien comme les tatouages, comme le fait de porter des colliers autour du cou pour les hommes et d’autres qui comportent des ressemblances avec les non-musulmans dans la manière de se coiffer ou autre. Il y a même certains jeunes qui se font la concurrence entre eux pour ces mauvaises habitudes. Vous devriez plutôt, vous les jeunes de l’Islam, vous concurrencez pour faire le bien, pour suivre les habitudes des savants, du salâf vertueux et du comportement du Prophète, celui que Allâh nous a accordé comme guide et comme modèle. Notre Seigneur tabâraka wa ta`âlâ dit :

﴿لَقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ يَرْجُواْ اللهَ وَالْيَوْمَ الآخِرَ وَذَكَرَ اللهَ كَثِيرًا

Ce qui signifie :« Vous avez en la personne du Messager de Allâh un très bon modèle, pour celui qui souhaite l’agrément de Allâh, la victoire au Jour dernier et qui invoque beaucoup Allâh. »[Sôurat Al-‘Azâb/ 20]

Et toi, ô pèlerin, ta famille et tes bien-aimés attendent le bien de ta part, alors gardes-toi de leur ramener ce qui comporte un poison comme certains livres colorés et décorés qui sont distribués aux pèlerins dans différents langues, alors qu’ils ont plein de poison, de choses fausses dans la croyance, d’assimilation de Allâh à Ses créatures, de l’interdiction du tawassoul et de l’interdiction de la visite de la tombe du bien-aimé, l’Elu.Méfies-toi de ces livres avec leurs belles couvertures et qui sont distribués gratuitement car ils comportent ce qui mène à la perte la personne qui a pour croyance ce qu’ils contiennent.

Il est étonnant de trouver de gens qui se laissent méprendre par l’aspect de ces livres, leurs couleurs, leurs dorures sans même voir leurs contenus et ce qu’ils comportent comme déviations, sans s’assurer de la validité de ce qui est écrit… Il distribue et diffuse des livres qui lui sont donnés sans vérifier le contenu… Il s’empresse de lire des livres qui ont de belles couleurs, qui lui ont été donnés par des gens dont le mauvais état n’est pas une chose cachée…

Où est donc la balance de la Loi ?  Pourquoi ne pas suivre la voie du salaf vertueux dans la Science ? Est-ce que les gens du salaf vertueux prenaient la Science par la simple lecture des livres, sans aucune transmission, sans contrôle auprès des gens de la connaissance ?!Mes frères de foi, cette Science est la religion, alors vérifiez auprès de qui vous prenez votre religion !

Que Allâh accepte de vous et de nous les bonnes œuvres et la louange est à Allâh pour nous avoir ramené sains et saufs nos pèlerins musulmans. Que Allâh nous pardonne ainsi qu’à eux ‘Âmîn.

Articles en Relation