Adam le Premier Prophète et le Premier Homme

Adam le Premier Prophète et le Premier Homme

بسم الله الرحمن الرحيم

Télécharger : ‘Adam premier prophète 1 mp3
Télécharger : ‘Adam premier prophète 2 mp3
Télécharger : ‘Adam premier prophète 3 mp3



La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent. Et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

‘Adam est le premier prophète messager, il a été envoyé a ses enfants qui étaient tous musulmans, Chîth également a été envoyé aux musulmans et Idrîs par la suite a lui aussi était envoyé a des musulmans parce que la mécréance parmi les humains sur terre ne s’est produite que après le décès de notre maître Idris `alayhi s-salâm c’est après que la mécréance s’est diffusée parmi les humains qui étaient dispersé sur terre, donc quand la mécréance s’est diffusée parmi eux Allâh a envoyé notre maître NôuH `alayhi s-salâm pour inviter les gens à entrer en Islam et à s’attacher aux lois de l’Islam.

Il a été confirmé dans le hadith que notre maître NôuH fut le premier messager envoyé aux gens de la terre c’est-à-dire après l’apparition de la mécréance parmi les humains ceci est cité dans un Hadîth qui a été rapporté par Al-Boukhâriyy, le jour du jugement quand les gens vont demander l’intersession a différents prophètes, ils vont s’adresser a notre maître NôuH `alayhi s-salâm en disant tu es le premier messager envoyé aux gens de la terre c’est-à-dire aux gens de la terre qui étaient a l’époque tous mécréants après la mort de Idrîs `alayhi s-salâm, il était donc le premier a être envoyé a des mécréants parce que il a été confirmé dans d’autres textes du Qour’ân et du Hadîth que ‘Adam `alayhi s-salâm était prophète, que Idrîs était prophète et donc afin de concilier les textes pour qu’il n’y est pas de contradiction entre les textes ce texte là a été expliqué en disant que NôuH était le premier prophète envoyé aux mécréants aux gens de la terre quand la mécréance s’est diffusée parmi les gens de la terre et c’était après la mort de notre maître Idrîs `alayhi s-salâm.

Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas eu de prophète ni de messagers avant lui avant NôuH. En effet ‘Adam était un prophète messager. Ce qui témoigne de sa prophétie c’est le Hadîth rapporté par At-Tirmîdhiyy :

« ءادم فمن سواه من الأنبياء تحت لوائي يوم القيامة »

(‘Adamou faman siwâhou mina l-‘anbiyâ’i taHta liwâ’î yawma l-qiyâmah)

qui signifie : « ‘Adam et les autres prophètes seront sous ma bannière au jour dernier », At-Tirmîdhiyy l’ayant déclaré Haçan. Dans ce Hadîth le prophète `alayhi s-salatou wa sallam a indiqué que tout les prophètes étaient sous sa bannière c’est-à-dire qu’il est le meilleur de tout les prophètes, il est le maître de tout les prophètes. Les musulmans ont été unanimes sur cela. Ce sujet est connu d’évidence parmi eux. Cela s’est diffusé parmi les musulmans c’est cela le sens de connu d’évidence c’est à dire c’est quelque chose qui est connu chez le savant tout comme celui qui fait partie des gens du commun, qui veut dire que c’est quelque chose qui est diffusé parmi les musulmans, connu d’évidence, ainsi si quelqu’un qui vit parmi les musulmans qui est exposé a cela et dit ‘Adam n’était pas prophète, il le renie, il n’est pas musulman.

Celui donc qui renie la prophétie de ‘Adam est un mécréant selon l’unanimité tout comme cela est mentionné dans le livre marâtibou l-‘ijmâ`. Ce livre dans lequel il est indiqué que celui qui renie le statut du prophète de notre maître ‘Adam `alayhi s-salâm il devient mécréant par l’unanimité.

Celui qui doute de la prophétie de ‘Adam ou de la mécréance de celui qui en doute est un mécréant. Celui qui doute de son statut de messager également est mécréant.

Certaines personnes dans notre époque et il s’agit des wahhabites renie le statut de prophète de notre maître ‘Adam, ils prétendent que le premier prophète c’est NôuH, ils ce sont basé sur le Hadîth de Al-Boukhâriyy et ils ont rejeté les autres Hadiths qui indiquent que ‘Adam est un prophète, ils n’ont même pas pris en compte l’unanimité de la communauté. En effet, celui qui renie le statut de prophète de notre maître ‘Adam il contredit l’unanimité, il contredit le Qour’ân, celui qui renie le statut de prophète de notre maître ‘Adam `alayhi s-salâm c’est comme s’il a dit que les descendants de ‘Adam ont vécu pendant un certain temps comme les animaux, sans qu’ils aient de lois qui régissent leur vie, puisque avant ‘Adam il y avait pas de prophète. Celui qui renie le statut du prophète de ‘Adam regardez l’atrocité des conséquences de sa parole.

Par ailleurs Allâh ta`âlâ nous a appris que lorsque Qâbîl avait tué son frère Hâbîl, qu’il était tombé dans le péché, comment serait ce un péché s’il n’y avait pas de loi, si c’est un péché c’est par rapport à une loi.

De plus notre prophète salla l-Lâhou `alayhi wa sallam nous a appris que chaque fois que quelqu’un assassine quelqu’un d’autre c’est-à-dire quelqu’un tue quelqu’un injustement, le premier fils de ‘Adam à avoir commis cet acte aura une part dans le péché, comment aurait il une part de ce péché s’il n’avait pas eu de loi.

Par ailleurs il est connu que notre maître ‘Adam `alayhi s-salâm marierait ses fils avec ses filles quand ils n’étaient pas frères et sœurs jumeaux, là encore cela veut dire qu’il agissait conformément à une loi que Dieu lui a révélée. Puis le jugement dans la loi du fils de ‘Adam Chîth cela a a changé c’est-à-dire il n’était plus permis qu’un garçon épouse sa sœur même si elle n’était pas sa sœur jumelle, comment un jugement pourrait il changer après la mort de ‘Adam si ce n’est que son fils Chîth était prophète messager chez qui donc la loi a changé.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿ كَانَ النَّاسُ أُمَّةً وَاحِدَةً ﴾

(kâna n-nâsou ‘oummatan wâHidah)

Ce qui signifie : « Avant, les humains étaient tous sur une seule religion [l’Islam] » , [ Sôurat ‘Al-Baqarah, ‘Ayah 213].

Pendant deux mille ans, au début de l’humanité, il n’y avait que des musulmans.
C’est l’époque où vécurent successivement les Prophètes ‘Adam, Chîth et Idrîs.
‘Adam `alayhi s-salâm fut le premier homme et le premier Prophète. Il avait une belle apparence.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿ لَقَدْ خَلَقْنَا الإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ ﴾

(laqad khalqna l’insâna fî ‘aHsani taqwîm)

Ce qui signifie : « Allâh a créé l’être humain avec une belle apparence », [sôurat At-Tîn, ‘Ayah 4].

Ainsi c’est de la mécréance de dire que le singe est l’origine des humains.

Le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam nous explique dans le Hadîth que ‘Adam `alayhi s-salâm était grand de soixante coudées sur sept coudées de large (60 coudées = environ 27m).

‘Adam a enseigné l’Islam aux humains, il a aussi enseigné la fabrication de ce dont ils ont besoin tel que le tissage, la forge, et aussi l’agriculture, comment semer le blé et en faire du pain ; il a enseigné les langues telles que l’arabe, l’hébreu, le syriaque, le latin et il a enseigné comment construire.

‘Adam a vécu cent trente ans au Paradis et huit cent soixante-dix ans sur terre, il a donc vécu mille ans.

Tous les Prophètes ont enseigné l’Islam, l’unique religion valable et céleste ; mais tous les Prophètes ne sont pas arabes ; quatre d’entre eux sont arabes : Hôud, SâliH, Chou`ayb et le Prophète MouHammad, mais ils sont tous musulmans.

La création de ‘Adam `alayhi s-salâm

Allâh ta`âlâ a ordonné à Jibrîl (`alayhi s-salâm) de prendre une poignée de toutes les sortes de sols de la Terre.

C’est de cette terre que Allâh a créé notre maître ‘Adam (`alayhi s-salâm). La variété dans la descendance de ‘Adam vient de la diversité des constituants de la terre dont fut créé ‘Adam.

Ainsi, on trouve parmi eux des blancs, des noirs et des gens de couleur intermédiaire entre le blanc et le noir. Et on trouve aussi parmi eux des croyants et des mécréants.

Jibrîl (`alayhi s-salâm) a pris cette terre, est monté avec au paradis et l’a pétrie avec de l’eau du paradis. Elle est alors devenue de la boue, et Allâh lui a donné la forme de notre maître ‘Adam.

Après un certain temps, la boue est devenue comme de la terre glaise, c’est-à-dire une boue sèche. Puis l’âme lui fut insufflée. ‘Adam a parlé et la première chose qu’il a dite, fut : (al-Hamdou li l-Lâh), ce qui signifie :  » Louange à Allâh « , c’est-à-dire : « Je remercie Allâh ».

Allâh ta`âlâ a créé en ‘Adam (`alayhi s-salâm) la connaissance, la foi et lui a enseigné qu’il a un Seigneur Créateur Qui l’a créé et Qui a créé toute chose. Il lui a enseigné aussi que ce Seigneur est Celui Qui mérite d’être adoré et que nul autre que Lui ne mérite l’adoration.

Allâh ta`âlâ a créé pour notre maître ‘Adam (`alayhi s-salâm) une épouse qui s’appelait Hawwâ’. Il l’a créée à partir d’une côte de ‘Adam, la plus courte de son côté gauche.

Ensuite ils ont eu des enfants, c’est-à-dire ‘Adam avec Hawwâ’.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿ هُوَ الَّذِي خَلَقَكُم مِّن نَّفْسٍ وَاحِدَةٍ وَجَعَلَ مِنْهَا زَوْجَهَا ﴾

(Houwa l-Ladhî khalaqakoum min nafsin wâHidah)

ce qui signifie : « C’est Lui Qui vous a créés à partir d’une seule personne », [sôurat Al-‘A`râf ‘Ayah 189], c’est-à-dire du prophète ‘Adam,

(wa ja`ala minhâ zawjahâ)

Ce qui signifie : « Et Il en a créé son épouse », c’est-à-dire qu’Il a créé Hawwâ’ du corps de ‘Adam (`alayhi s-salâm ).

‘Adam (`alayhi s-salâm) avait une taille de soixante coudées (de la coudée du bras) et une largeur de sept coudées, selon ce qui a été rapporté du Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam.

Allâh ta`âlâ a créé Hawwâ’ à partir d’une côte de ‘Adam et Il ne l’a pas créée petite fille. Allâh l’a créée avec la forme sous laquelle elle a vécu : adulte, grande d’une taille qui convient à celle de ‘Adam.

Allâh ta`âlâ a fait habiter ‘Adam et Hawwâ’ au paradis, puis Il les en a faits sortir et les a faits descendre sur cette Terre.

‘Adam a commis un petit péché qui ne comporte pas de bassesse et il n’est pas permis de dire qu’il a commis un grand péché ou le péché capital comme disent les mécréants car les prophètes sont préservés des grands péchés et des petits péchés de bassesse.

Le petit péché de ‘Âdam est qu’il a mangé du fruit de l’arbre que Dieu lui a interdit (il n’a pas été rapporté de quel arbre il s’agit) puis il s’est repenti et Dieu lui a pardonné donc il n’est pas permis de dire qu’il a été chassé du paradis mais nous disons que Dieu l’a fait sortir du paradis.

Allâh tabâraka wa ta`âlâ a ordonné aux anges de se prosterner pour ‘Adam. Les anges ont obéi à l’ordre de Allâh et se sont tous prosternés parce que les anges, comme Allâh nous l’a appris :

﴿ لاَ يَعْصُونَ اللَّهَ مَا أَمَرَهُمْ وَيَفْعَلُونَ مَا يُؤْمَرُونَ ﴾

(lâ ya`Sôuna l-Lâha mâ ‘amarahoum wa yaf`alôuna mâ you’marôun)

Ce qui signifie : « Ils ne désobéissent pas à Allâh en ce qu’Il leur ordonne et ils font ce qui leur est ordonné », [sôurat At-TaHrîm ‘Ayah 6].

Quant à ‘iblîs il a fait preuve d’orgueil il s’est opposé à Allâh et n’a pas obéi à Son ordre. Et il a dit ce qui est rapporté dans le Qour’ân :

« قَالَ أَنَاْ خَيْرٌ مِّنْهُ خَلَقْتَنِي مِن نَّارٍ وَخَلَقْتَهُ مِن طِينٍ »

(‘ana khayroun minhou khalaqtanî min nârin wa khalaqtahou min Tîn)

Ce qui signifie : « il a dit : je suis mieux que lui. Tu m’as créé à partir du feu et Tu l’as créé à partir de la terre », [sôurat Al-‘A`râf ‘Ayah 12].

Il est devenu mécréant et il s’est manifesté en lui de son propre choix ce que Allâh sait et veut de toute éternité en fait de mécréance et d’opposition. Il a été rapporté qu’avant sa mécréance, ‘iblîs s’appelait `Azazil.

Mouslim et d’autres ont rapporté du Hadîth de Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, qu’il a dit : Le Messager de Allâh a dit : ce qui signifie : « Lorsque le fils de ‘Adam [le musulman] récite As-Sajdah et se prosterne, le chayTân se retrouve seul et se met à pleurer en disant : Le fils de ‘Adam a reçu l’ordre de se prosterner, il s’est prosterné et il a le paradis et moi j’ai reçu l’ordre de me prosterner, j’ai refusé et j’ai l’enfer ».

Et après que ‘iblîs le maudit apprit sa malédiction, il demanda à Allâh de le laisser en vie jusqu’au jour de la résurrection, le jour où les morts vont sortir de leurs tombes. Allâh ne l’a pas exaucé en cela mais Il l’a laissé jusqu’au premier souffle du cor pour que lui-même (le chayTân) subisse la mort, cette mort que Allâh a destinée à Ses créatures.

Allâh, au sujet de la parole de ‘iblîs nous apprend dans [sôurat Sad / 80] ce qui signifie : « Tu seras laissé jusqu’au premier souffle dans le cor » et Allâh dit dans [sôurat Al-QaSaS / 88] ce qui signifie : « Toute chose sera anéantie sauf Sa souveraineté » et cela correspond à l’heure du premier souffle qui est le souffle de Isrâfîl dans le cor. Ainsi tous ceux qui étaient vivants des humains et des jinn mourront à cause de ce son.

De plus, lorsque ‘iblîs le maudit s’est opposé à Allâh, lorsqu’il a refusé l’ordre de Allâh et qu’il est devenu mécréant, Allâh lui a ordonné de sortir du paradis mais il n’en est pas sorti immédiatement et resta un certain temps au paradis pour suggérer à ‘Adam et à Hawwâ’ de désobéir à Allâh. Il est connu que le chayTân ne rentre pas dans le corps des prophètes et qu’il n’est pas de paroles sortant de leur bouche qui seraient celles du chayTân.

Allâh dit :

﴿ قَالَ اخْرُجْ مِنْهَا مَذْؤُومًا مَّدْحُورًا ﴾

(Qala khrouj minhâ madh-‘ôuman mad-Hôurâ)

Ce qui signifie : « Il dit : Sors du paradis, maudit et humilié », [sôurat Al-‘A`râf / 18].

et Allâh dit :

﴿ قَالَ فَاخْرُجْ مِنْهَا فَإِنَّكَ رَجِيمٌ ﴿77﴾ وَإِنَّ عَلَيْكَ لَعْنَتِي إِلَى يَوْمِ الدِّينِ ﴾

( fakhrouj minhâ fa’innaka rajîm wa ‘inna `alayka la`natî ‘ilâ yawmi d-dîn)

Ce qui signifie : « Sors du paradis, tu es maudit et sur toi [‘iblîs] la malédiction de Allâh jusqu’au jour du jugement », [sôurat Sad ‘Ayah 77-78].

Iblîs, avant ce temps-là était musulman croyant. Il faisait partie des jinn. Il adorait Allâh avec les anges, et ce, avant de devenir mécréant et de s’opposer à Allâh.

Il n’est pas vrai qu’il aurait fait partie des chefs des anges ni qu’il aurait été le président des anges comme le prétendent certains ignorants. Ce ne sont que des paroles inventées.

Al-Haçan Al-BaSriyy a dit : « ‘iblîs n’a pas fait partie des anges ne fut-ce qu’un instant ».

Chahr Ibnou Hawchab a dit : ‘iblîs faisait partie des jinn pour preuve Sa parole ta`âlâ :

﴿ وَإِذْ قُلْنَا لِلْمَلَائِكَةِ اسْجُدُوا لِآدَمَ فَسَجَدُوا إِلَّا إِبْلِيسَ كَانَ مِنَ الْجِنِّ فَفَسَقَ عَنْ أَمْرِ رَبِّهِ ﴾

Ce qui signifie : « Nous avons dit aux anges prosternez-vous pour ‘Adam, ils se sont prosternés sauf ‘iblîs qui comptait parmi les jinn. Il a désobéi à l’ordre de Son Seigneur », [sôurat Al-Kahf Ayah 50].

Et une preuve aussi que ‘iblîs comptait parmi les jinn, Sa parole ta`âlâ : (Façajada l-malâ’ikatou koullouhoum ‘ajma`ôun) [sôurat Al-Hijr ‘Ayah 30] ce qui signifie : « Les anges se sont tous prosternés, tous sans exception », s’il avait fait partie des anges, il n’aurait pas désobéi à son Seigneur parce que Allâh a décrit les anges dans le Qour’ân par Sa parole : (Lâ ya`Sôuna l-Lâha mâ ‘amarahoum wa yaf`alôuna mâ you’marôun) [sôurat At-TaHrîm ‘Ayah 6] ce qui signifie : « Ils ne désobéissent pas à Allâh en ce qu’Il leur ordonne et ils font ce qui leur est ordonné ».

Parmi les preuves qui indiquent également que ‘iblîs ne faisait pas partie des anges mais qu’il faisait bien partie des jinn, c’est Sa parole ta`âlâ [sôurat Al-‘A`râf ‘Ayah 12] ce qui signifie : « Qu’est-ce qui t’a empêché de te prosterner puisque Je te l’ai ordonné. Il a dit : Je suis mieux que lui, Tu m’as créé de feu et Tu l’as créé de terre ». Dans cette ‘Ayah il y a une preuve que Iblîs a été créé à partir du feu contrairement aux anges, qui eux ont été créés à partir de la lumière conformément à ce qui est parvenu dans le saHîH de Mouslim et d’autres d’après `A’ichah, que Allâh l’agrée, d’après le Messager qui a dit : ce qui signifie : « Les anges ont été créés à partir de lumière, les jinn ont été créés à partir de feu et ‘Adam a été créé à partir de ce qui vous a été décrit ».

Allâh ta`âlâ a envoyé les messagers par miséricorde pour Ses esclaves et Il a exigé l’obéissance envers eux. Par conséquent, il est obligatoire d’obéir à chaque Messager de son époque.

Le premier des messagers fut ‘Adam (`alayhi s-salâm). Allâh ta`âlâ lui a enseigné les langues sans qu’il les étudiât. ‘Adam s’exprimait avec éloquence et il n’utilisait pas de gestes pour parler.

Allâh lui a enseigné la culture du blé, la confection des vêtements et la fabrication de la monnaie d’or et d’argent.

L’ange Jibrîl (`alayhi s-salâm ; Il est le meilleur des anges. Il a six cents ailes, chaque aile couvre l’espace entre le levant et le couchant) est descendu avec la révélation (lorsque Jibrîl descend vers l’un des prophètes de Allâh ta`âlâ et lui enseigne les lois, cela s’appelle une révélation) à notre maître ‘Adam. Ainsi, notre maître ‘Adam est devenu un prophète appelant à l’Islam. ‘Adam a vécu mille ans puis il est mort.

Après sa mort, ses descendants sont restés sur l’Islam. Ils n’adoraient nul autre que Allâh ta`âlâ. Ils n’adoraient ni le soleil, ni la lune, ni quoi que ce soit d’autre que Allâh ta`âlâ. Ils sont restés comme cela pendant un autre millénaire. Il n’y avait parmi eux ni idolâtrie ni mécréance.

Chîth, le deuxième Prophète

Notre maître ‘Adam (`alayhi s-salâm) a vécu sur l’Islam. De même, Hawwâ’ a vécu sur l’Islam. Ils adoraient Allâh ta`âlâ et n’adoraient que Lui. Leurs enfants ont vécu aussi sur l’Islam.

Après la mort de ‘Adam, Allâh a envoyé un prophète faisant partie des fils de ‘Adam ; il s’appelait Chîth. Ainsi, après ‘Adam, les hommes ont vécu sur l’Islam durant toute la vie de Chîth.

Après la mort de Chîth est venu un autre prophète qui reçut la révélation ; il s’appelait ‘Idrîs. Il a vécu longtemps apprenant aux gens les lois de l’Islam.

Ainsi les gens ont vécu tous sur l’Islam pendant deux milles ans.

Après la mort de ‘Idrîs, il y a eu des gens qui ont adorés des représentations et par cela est apparu la mécréance pour la première fois parmi les humains.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation

4 Comments

  1. Sunnite

    Dieu a accordé Ève comme épouse à Adam et c’est Dieu Qui instaure les lois ainsi Dieu a révélé à Adam qu’il été permis à l’enfant d’épouser sa sœur qui n’été pas jumelle. En effet Ève a eu quarante grossesse à chaque fois des jumeaux un garçon et une fille et il été interdit au garçon d’épouser sa sœur jumelle et suite à cela l’humanité s’est propagée. Dieu fait changer les lois selon une sagesse (mais la croyance reste la même) et dans la loi du deuxième prophète il est devenu interdit à l’homme d’épouser sa sœur même non jumelle.

Les commentaires sont fermés