Interdiction pour un homme de s’isoler avec une femme épousable

Interdiction pour un homme de s’isoler avec une femme épousable

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

Il est interdit en Islam pour un homme de s’isoler avec une femme épousable (‘ajnabiyyah), et de même il est interdit à une femme de s’isoler avec un homme épousable (‘ajnabiyy). Le fait de s’isoler (al-khalwah) avec une femme épousable (‘ajnabiyyah) c’est-à-dire se retrouver seul en présence d’une femme épousable (‘ajnabiyyah) sans qu’il y ait avec eux une troisième personne qui ne soit pas aveugle et devant laquelle on éprouve de la pudeur.

La femme épousable (‘ajnabiyyah) en Islam est la femme qui n’est pas maHram. La maHram est la femme inépousable à jamais à cause des liens de sang, d’allaitement ou de mariage, voir explication dans cet article: Femmes inépousables à jamais MaHram et Conditions d’Allaitement en Islam

Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« لا يخلون رجل بامرأة إلا كان الشيطان ثالثهما »

Ce qui signifie : « Il n’y a pas un homme qui ne s’isole avec une femme sans que le chayTân soit le troisième d’entre eux », c’est-à-dire que le chayTân travaille pour les faire tomber dans l’interdit car à ce moment il est plus fort sur eux ; le Hâdîth est rapporté par At-Tirmîdhiyy et l’a jugé SaHîH.

Dans le SaHîH de Mouslim, le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« لا يدخلَنَّ أحدكم على مُغِيبَة إلاّ ومعه رجل أو رجلان »

(lâ yadkhoulanna ‘aHadoukoum `alâ moughîbatin ‘il-lâ wa ma`ahou rajouloun ‘aw rajoulân)

ce qui signifie : « Que l’un d’entre vous n’entre pas auprès d’une femme dont le mari est absent sauf en ayant avec lui un homme ou deux ».

Il est permis que deux hommes ou plus se retrouvent seuls en présence d’une femme ‘ajnabiyyah à condition que cet homme soit digne de confiance. Quant à ce qui a été mentionné dans le commentaire de Mouslim et autres, dans certains livres de savants châfi`iyy qu’il est interdit que deux hommes se retrouvent seuls en présence d’une femme ceci est contraire à ce qui est correct.

Information utile : Dans le livre At-TawassouT de Al-‘Adhrou`iyy d’après Al-Qaffâl, il a dit : « Si une femme entre dans une mosquée alors qu’il s’y trouve un homme, ce ne sera pas une khalwah car tout un chacun peut y entrer ». D’autres ont dit : « Ceci est restreint par le fait que ce soit une mosquée où les gens viennent régulièrement et habituellement, de sorte que la fréquentation ne s’y interrompt pas d’habitude. Semblable à cela le chemin ou tout autre endroit fréquenté, contrairement à l’endroit qui n’est pas généralement fréquenté » fin de citation.

Ach-Chabramâlliciyy a dit : « On déduit à partir de cela que ce qui caractérise la khalwah c’est la réunion d’un homme et une femme où toute suspicion n’est pas levée habituellement. Ce n’est pas le cas si de manière catégorique il n’y a pas de suspicion habituellement. Ce n’est pas considéré alors comme une khalwah » [fin de citation].

Ainsi la mixité en Islam n’est pas interdite dans l’absolu tant qu’il n’y a pas d’isolement, ni de contact direct peau contre peau et que les zones de pudeurs soient couvertes. Ainsi à l’époque du prophète les femmes priaient derrière les hommes sans rideaux.

 

Articles en Relation