La Prédestination du Bien et du Mal

La Prédestination du Bien et du Mal

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

Télécharger l’audio La Prédestination du Bien et du Mal mp3

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

Il est un devoir de croire que Dieu a prédestiné le bien et le mal, mais Allâh agrée le bien et n’agrée pas le mal (Il récompense le bien et ne récompense pas le mal), Il ordonne le bien et interdit le mal. Dieu est le créateur des actes des esclaves, de leurs volontés et de leurs intentions qu’ils soient du bien ou du mal. Dieu dit dans le Qour’ân :

﴿ إِنَّا كُلَّ شَىْءٍ خَلَقْنَاهُ بِقَدَرٍ ﴾

Ce qui signifie : « Certes, Nous créons toute chose selon une destinée », [sourat Al-Qamar ‘âyah 49], (ici c’est le Nous de glorification qui désigne Dieu).

Dieu est le Créateur de tout, que cela soit du bien ou du mal. Il est impossible selon la raison qu’une chose arrive malgré Dieu, en effet si une chose arrivait malgré lui Il serait faible et impuissant et celui qui est ainsi n’est pas Dieu. Donc est mécréant celui qui croyait que le mal existe sans la prédestination de Dieu ou doutait que le mal existe par la création de Dieu. Pour revenir à l’Islam la personne doit délaisser la mauvaise croyance et prononcer les deux témoignages: il n’est de dieu que Dieu et MouHammad est le messager de Dieu, voir : Comment le Musulman Préserve sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème

Extrait de l’éxégèse de sourat al Falaq: {مِنْ شَرِّ مَا خَلَق} (min charri mâ khalaq) De tout mal que Allâh crée et ceci est général. Cela est une preuve claire que Allâh est le créateur du bien et du mal, mais Dieu agrée le bien et n’agrée pas le mal et Il fait ce qu’Il veut, Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait.

Le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« ما شاء الله كان و ما لم يشأ لم يكن »

Ce qui signifie : « Ce que Dieu veut est, ce qu’Il ne veut pas n’est pas », [rapporté par Abôu Dâwôud].

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿وَلَوْ شِئْنَا لَآتَيْنَا كُلّ نَفْسٍ هُدَاهَا وَلَكِنْ حَقّ الْقَوْلُ مِنِّي لَأَمْلَأَنّ جَهَنّمَ مِنَ الْجِنّةِ وَالنّاسِ أَجْمَعِينَ﴾

Ce qui signifie : « si Dieu voulait, Il aurait guidé tout le monde [à l’Islam], mais Dieu a voulu qu’il y ait des humains et des jinn qui entrent en Enfer », [sôurat As-sajdah ‘Ayah 13]. Dieu fait ce qu’Il veut, il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait. Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿لاَ يُسْأَلُ عَمّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْأَلُونَ﴾

Ce qui signifie : « Dieu n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait et les esclaves seront interrogés », [sôurat Al-‘Anbiyâ’ ‘Ayah 23]. Et Il dit aussi Ta`âlâ :

« إِنّ رَبّكَ فَعّالٌ لِّمَا يُرِيدُ »

Ce qui signifie : « Certes, ton seigneur réalise tout ce qu’Il veut », [sôurat Hôud ‘Ayah 107].

Tout ce qui arrive dans ce monde est sous la volonté éternelle de Dieu qui ne change pas. Tous les attributs de Dieu ne changent pas, car celui qui change a besoin de qui le fait changer et Dieu n’a besoin de rien. Dieu fait changer les créatures et Lui ne change pas. Ainsi on dit dans les pays musulmans :

« سبحان الذي يُغَيِّر و لا يَتَغَيَّر »

Ce qui signifie : « Dieu est exempt d’imperfection, Il fait changer les créatures mais Lui ne change pas ».

Le bien parmi les actes des esclaves entrent en existence par la prédestination de Dieu et Son agrément et le mal parmi les actes des esclaves entrent en existence par la prédestination de Dieu et non pas par Son agrément car Dieu n’agrée pas le mal.

Le Prophète MouHammad salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« الإِيمَانُ أَنْ تُؤْمِنَ بِاللهِ وَمَلاَئِكَتِهِ وَكُتُبِهِ وَرُسُلِهِ وَالْيَوْمِ الآخِرِ وَتُؤْمِنَ بِالْقَدَرِ خَيْرِهِ وَشَرِّهِ »

ce qui signifie : « La foi est que tu croies en Allâh, en Ses anges, en Ses livres, en Ses messagers et en le jour dernier et que tu croies à la destinée qu’elle soit du bien ou du mal » [rapporté par Mouslim].

La signification de ce Hadîth est la suivante : les créatures que Allâh ta`âlâ a prédestinées, parmi lesquelles il y a le bien et le mal, existent par la prédestination éternelle de Allâh. Ainsi, la prédestination qui est un attribut de Allâh ne peut être qualifiée de mauvaise en soi.

La volonté de Allâh ta`âlâ de faire exister se réalise donc en tout ce qu’Il veut, conformément à Sa science.

Par conséquent, rien n’entre en existence dans ce monde que par Son vouloir. Rien n’atteint l’esclave de Allâh, que ce soit bien, mal, santé, maladie, pauvreté, richesse ou autre que cela, sinon par le vouloir de Allâh ta`âlâ, et aucune chose que Allâh a prédestinée et voulue qu’elle l’atteigne ne manquera l’esclave de Allâh. Il a été rapporté du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam qu’il a enseigné à l’une de ses filles :

« مَا شَاءَ اللهَ كَانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ »

(mâ châ’a l-Lâhou kâna wa mâ lam yacha’ lam yakoun)

ce qui signifie : « Ce que Allâh veut est, et ce qu’Il ne veut pas n’est pas ». Ce Hadîth a été rapporté par Abôu Dâwôud dans ses Sounan et il a été transmis par la suite à un grand nombre de personnes par un grand nombre de personnes de sorte qu’il s’est largement répandu parmi les gens de la communauté.

Ainsi la volonté des créatures est sous la volonté de Dieu et non pas l’inverse et le fait de croire que la volonté de Dieu est sous la volonté des créatures, ceci est de la mécréance qui fait sortir de l’islam. Il ne faut pas confondre. Nous avons un choix, nous choisissons mais notre choix est créé par Dieu et prédestiné par Dieu car Dieu est le créateur de notre actes et de nos pensées et de notre volonté. Voir: La Croyance en Dieu, Unicité, TawHid. Selon la raison il est impossible qu’une chose arrive malgré Dieu et celui qui croit qu’une chose arrive sans la volonté de Dieu ceci est de la mécréance, voir : Comment le Musulman Préserve sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

﴿وَمَا تَشَاؤُونَ إِلَّا أَن يَشَاء اللَّهُ رَبُّ الْعَالَمِينَ﴾

Ce qui signifie : « Et vous ne voulez que ce que Dieu veut le seigneur des mondes », [sôurat At-takwîr ‘Ayah 29]. Ainsi cela nous indique que l’être humain a une volonté mais elle est créée par Dieu et elle est sous la volonté de Dieu.

Notre sentiment de vouloir telle ou telle chose de bien ou de mal, c’est cela notre propre volonté et tout cela est créé par Dieu, c’est-à-dire c’est Dieu Qui nous créé notre volonté de vouloir le bien ou de vouloir le mal, donc c’est Dieu Qui nous créé notre choix. Nous avons une volonté mais qui est une créature de Dieu, c’est-à-dire c’est Dieu Qui nous créé le sentiment de vouloir telle ou telle chose. Voir : La Croyance en Dieu, Unicité, TawHid.

Dieu a créé le bien et le mal, mais Il ordonne le bien et Il interdit le mal. Il récompense le bien et ne récompense pas le mal.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

« وَلَوْ شِئْنَا لَآتَيْنَا كُلّ نَفْسٍ هُدَاهَا وَلَكِنْ حَقّ الْقَوْلُ مِنِّي لَأَمْلَأَنّ جَهَنّمَ مِنَ الْجِنّةِ وَالنّاسِ أَجْمَعِينَ »

Ce qui signifie : « si Dieu voulait, Il aurait guidé tout le monde [à l’Islam], mais Dieu a voulu qu’il y ait des humains et des jinn qui entrent en Enfer », [sôurat as-Sajdah ‘âyah 13].

Dieu fait ce qu’Il veut, il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

« لاَ يُسْأَلُ عَمّا يَفْعَلُ وَهُمْ يُسْأَلُونَ »

Ce qui signifie: « Dieu n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait et les esclaves seront interrogés », [sôurat Al-‘Anbiyâ’ ‘Ayah 23].

Ainsi on ne dit pas pourquoi Dieu nous a créé des péchés, ou pourquoi Dieu a égaré telle personne, ou pourquoi Dieu créé des catastrophes naturelles, des famines ou des guerres. Ainsi celui qui émet une objection (qui se révolte) envers Allâh devient mécréant. Voir : Comment le Musulman Préserve sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème.

Tout est crée par Dieu y compris la volonté de l’être humain ; et celui pour qui Allâh veut le bien Il lui crée la volonté et les actes de bien et celui pour qui Allâh veut le mal Il lui crée la volonté et les actes pour faire le mal, mais Dieu agrée le bien et Il n’agrée pas le mal et Il fait ce qu’Il veut, Il n’est pas interrogé sur ce qu’Il fait.

Allâh ta`âlâ dit :

« إِنّ رَبّكَ فَعّالٌ لِّمَا يُرِيدُ »

Ce qui signifie : « Certes, ton seigneur réalise tout ce qu’Il veut », [sôurat Hôud ‘Ayah 107].

Ainsi la volonté des créatures est sous la volonté de Dieu et non pas l’inverse et le fait de croire que la volonté de Dieu est sous la volonté des créatures, ceci est de la mécréance qui fait sortir de l’islam.

Allâh ta`âlâ dit :

« وَلَوْ شَاء اللّهُ مَا اقْتَتَلُواْ وَلَـكِنَّ اللّهَ يَفْعَلُ مَا يُرِيدُ »

ce qui signifie : « Et si Dieu voulait, des gens ne se seraient pas entre-tués, mais certes Dieu fait ce qu’Il veut » [sôurat Al-Baqarah / ‘âyah 253]

Et Allâh ta`âlâ dit, dans sôurat Ach-Chams ‘Ayah 7 :

« وَنَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَاهَا »

Ce qui signifie : « Allâh crée en la personne le penchant et la volonté à faire le mal et le penchant et la volonté à faire le bien ».

Allâh égare par Sa justice et guide par Sa grâce.

La volonté de Allâh est éternelle, sans début et sans fin et ne change pas comme tous Ses Attributs.

Quelle est la sagesse dans la création des jinn et des humains ?

Réponse : Allâh les a créés pour leur ordonner de L’adorer, mais Dieu n’a pas besoin de leur adoration, Il n’a besoin de rien et toutes les créatures ont besoin de Dieu (voir: La Croyance en Dieu). Allâh ta`âlâ dit :

﴿ وَمَا خَلَقْتُ الجِنَّ والإِنسَ إِلاَّ لِيَعْبُدُون ﴾

(wa mâ khalaqtou l-jinna wa l-‘insa ‘il-lâ li­ya`boudôun)

ce qui signifie : « Je n’ai créé les jinn et les humains que pour leur ordonner de M’adorer » [sôurat Adh-Dhâriyât / 56].

Et il y a le Hadîth :

« حقُّ اللهِ عَلَى العِبَادِ أَنْ يَعْبُدُوهُ ولاَ يُشْرِكُوا بِهِ شَيئًا »

(Haqqou l-Lâhi `ala l-`ibâdi ‘an ya`boudôuhou wa lâ youchrikôu bihi chay’â)

ce qui signifie: « Les esclaves ont pour devoir d’adorer Allâh sans rien Lui associer » [rapporté par les deux chouyoukh ; les deux chouyoukh sont Al-Boukhâriyy et Mouslim].

Dieu ne change pas et ses attributs ne change pas

Dieu fait changer les créatures et Lui ne change pas. Allâh dit:

﴿ كُلَّ يَوْمٍ هُوَ فِي شَأْنٍ ﴾

(koulla yawmin houwa fî cha’n)

[sôurat Ar-RaHmân, ‘âyah 29], le Messager de Allâh a expliqué cette ‘Ayah en disant :

« يغفر ذنبًا ويكشف كربًا ويرفع قومًا ويضع آخرين »

ce qui signifie : « Il pardonne un péché, Il lève une épreuve, Il élève un peuple et Il en rabaisse d’autres ». Ainsi Dieu fait changer les créatures et lui ne change pas.

Ceci est en accord avec la parole des musulmans qui disent :

« سُبحان الّذي يُغَيّر ولا يتغيَّر »

(soubHâna l-Ladhî youghayyir wa lâ yataghayyar)

ce qui signifie : « Il est exempt de toute imperfection Celui Qui fait changer alors que Lui Il ne change pas ». Ce sont de belles paroles parce que le changement advient aux créatures et non pas à Allâh ni à Ses attributs. Voir: Les Attributs de Dieu. Ainsi attribuer à Dieu le changement est de la mécréance qui fait sortir de l’Islam, voir : Comment le Musulman Préserve sa Foi. Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème.

Allâh ta`âlâ dit :

﴿وَإِذَا سَأَلَكَ عِبَادِي عَنِّي فَإِنِّي قَرِيبٌ أُجِيبُ دَعْوَةَ الدَّاعِ إِذَا دَعَانِ فَلْيَسْتَجِيبُوا لِي وَلْيُؤْمِنُوا بِي لَعَلَّهُمْ يَرْشُدُونَ﴾

ce qui signifie « Lorsque Mes esclaves t’interrogent à Mon sujet, [qu’ils sachent que] Je suis Celui Qui sait tout d’eux et qui les préserve, Je récompense celui qui M’invoque quand il M’invoque. Alors, qu’ils M’obéissent et qu’ils croient en Moi, puissent-ils être bien guidés » [sôurat al-Baqarah ‘âyah 186].

Ainsi si quelqu’un invoque Dieu et qu’il exaucé cela veut dire que Dieu a prédestiné que untel lui arrivera telle épreuve et qu’ensuite à telle moment il invoque Dieu et que Dieu lui accorde telle soulagement, croire en la prédestination fait partie des fondements de la foi , celui qui croit que Dieu Lui même change n’est pas musulman, car celui qui change a besoin de qui le fait changer et celui qui change cela veut dire qu’il est créé. Ainsi celui qui croyait que Dieu change, doit délaisser cette croyance et revenir à l’Islam en délaissant cette mauvaise croyance et en prononçant les deux témoignages: il n’est de dieu que Dieu et MouHammad est le messager de Dieu. Voir: La Prédestination du Bien et du Mal.

Parmi les choses contre lesquelles il convient de mettre en garde, il y a une invocation que certaines personnes se sont habituées à répéter durant cette nuit ; ils disent : (Allâhoumma ‘in kounta katabtanî `indaka fî ‘oummi l-kitâbi maHrôuman ‘aw maTrôudan ‘aw mouqattaran `alayya fi r-rizq famHou l-Lâhoumma bifaDlika chaqâwatî wa Hirmânî wa Tardî wa ‘iqtâra rizqî …), ces termes, certains les ont rapportés de `Oumar, Ibnou Mas`ôud et de Moujâhid mais cela n’a pas été confirmé.

En effet, celui qui croit que Allâh change Sa volonté par l’invocation de quelqu’un qui invoque, sa croyance a été corrompue parce que la volonté de Allâh est éternelle exempte de début et exempte de fin. Il n’advient à la volonté de Allâh ni changement ni modification, ni à aucun de Ses attributs, ni à Sa science, ni à Sa puissance ni à Sa prédestination. Ainsi, il n’est pas permis à l’homme de croire qu’il pourrait advenir à Allâh de vouloir une chose qu’Il ne voulait pas de toute éternité, tout comme il n’est pas permis de dire qu’il Lui advient la connaissance d’une chose qu’Il ne savait pas de toute éternité. Ainsi, la volonté de Allâh ne change pas par l’invocation de quelqu’un qui invoque ou par l’aumône de quelqu’un qui donne une aumône ou par le vœu de celui qui fait le vœu.

Le Messager de Allâh a dit :

« إنَّ النّذرَ لا يَرُدُّ منْ قدَرِ اللهِ وإِنّمَا يُستَخْرَجُ بِهِ مِنَ البَخيلِ »

(Inna n-nadhra lâ yarouddou min qadari l-Lâh wa ‘innamâ youstakhrajou bihi mina l-bakhîl)

ce qui signifie : « Le vœu n’empêche pas la destinée de Allâh, seulement c’est par le vœu que l’avare donne », [rapporté par Mouslim]. La chose dont Allâh sait et veut l’existence de toute éternité, il est indispensable qu’elle soit et cela ne change pas. La chose qu’Il sait qu’elle n’aura pas lieu, n’entrera pas en existence. Voir: Croire en la Volonté de Dieu. Prédestination du Bien et du Mal.

Quant à la parole de Allâh ta`âlâ :

﴿ يَمْحُو اللَّـهُ مَا يَشَاءُ وَيُثْبِتُ ۖ وَعِندَهُ أُمُّ الْكِتَابِ ﴾

(yamHou l-Lâhou mâ yachâ’ou wa youthbit)

elle signifie que Allâh ta`âlâ efface ce qu’Il veut du Qour’ân et l’abroge et Il confirme ce qu’Il veut à partir du Qour’ân et ne l’abroge pas et ceci est marqué dans la Table préservée, [sôurat ar-Ra`d ‘âyah 39]. Ainsi la volonté de Allâh ne change pas par l’invocation, l’aumône ou le vœu ou autre que cela.

Parmi les preuves dans le Hadîth que la volonté de Allâh ne change pas par l’invocation: le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« سألت ربي أربعًا فأعطاني ثلاثًا ومنعني واحدة : سألته أن لا يكفِّر أمتي جملة فأعطانيها وسألته أن لا يهلكهم بما أهلك به الأمم قبلهم فأعطانيها، وسألته أن لا يظهر عليهم عدوًا من غيرهم فيستأصلهم فأعطانيها، وسألته أن لا يجعل بأسهم بينهم فمنعنيها »

(sa’altou rabbi ‘arba`an fa’a`Tânî thalâthan wa mana`anî wâHidah : …)

ce qui signifie : « J’ai demandé à Mon Seigneur quatre choses. Il m’en a accordées trois et ne m’en a pas exaucé une. Je lui ai demandé de faire que ma communauté ne soit pas dans sa totalité mécréante. Il me l’a accordé. Je lui ai demandé de ne pas les faire périr par ce par quoi Il a fait périr les communautés avant eux. Il me l’a accordé. Je lui ai demandé de faire qu’il n’y ait pas un ennemi étranger à eux qui prenne le dessus sur eux tous et les déracine. Il me l’a accordé. Et je lui ai demandé de faire qu’il n’y ait pas de guerres entre eux mais Il ne me l’a pas exaucé », [rapporté par le HâfiDH `Abdou r-RaHmân Ibnou Abî Hâtim d’après Abôu Hourayrah].

Mouslim a rapporté ce Hadîth d’après Thawbân, d’après le Messager de Allâh :

« سألت ربي ثلاثًا فأعطاني ثنتين ومنعني واحدة »

(sa’altou Rabbî thalâthan fa’a`Tânî thintayn wa mana`anî wâHidah : …)

ce qui signifie : « J’ai demandé à mon Seigneur trois choses Il m’a accordé deux et m’en a refusée une », Et dans une autre version :

« قال لي يا محمد إني إذا قضيت قضاء فإنه لا يرد »

(Qâla lî yâ MouHammad ‘Innî ‘idhâ qaDaytou qaDâ’an fa’innahou lâ youradd)

ce qui signifie : « Il m’a dit : Ô MouHammad, si Je destine quelque chose, elle ne sera pas changée ».

Remarque: Le mot arabe mektoub en français veut dire ce qui écrit, el mektoub veut dire que tout ce qui va avoir lieu dans ce bas monde (naissance, mariage, mort, épreuves, etc..) jusqu’à la fin du monde, tout cela est écrit dans la table préservée, voir : la Table Préservée. Tout est prédestiné par Dieu. Certains écrivent mekoube, el mektoube, mais en translittération on écrit maktôub en prolongeant le ou.

Le mot inchâ’allâh veut dire si Dieu veut. Certains écrivent inchallah, mais en translittération on écrit inchaa’allaah avec la prolongation qu’il faut. Il faut bien prononcer Allaah en prolongeant le a et en doublant le l sinon c’est un péché de mal prononcer le nom de Allâh

A voir aussi : Croire en la Volonté de Dieu

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation

5 Comments

  1. Sunnite

    Et Allâh ta`âlâ dit, dans sôurat Ach-Chams ‘Ayah 7 :

    « وَنَفْسٍ وَمَا سَوَّاهَا فَأَلْهَمَهَا فُجُورَهَا وَتَقْوَاهَا »

    Ce qui signifie : « Allâh crée en la personne le penchant et la volonté à faire le mal et le penchant et la volonté à faire le bien ».

Les commentaires sont fermés