Réplique à la théorie mensongère de darwin

Réplique à la théorie mensongère de darwin
 بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre Maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam `alayhi s-salâm au dernier MouHammad Salla  l-Lâhou `alayhi wa sallam.

Allâh Ta`âlâ dit dans le Qour’ân :

{ لَقَدْ خَلَقْنَا الْإِنسَانَ فِي أَحْسَنِ تَقْوِيمٍ }

(laqad khalqna l’insâna fî ‘aHsani taqwîm)

Ce qui signifie : « Allâh a créé l’être humain avec une belle apparence », [ Sôurat At-Tîn / 4].

Ainsi c’est de la mécréance de dire que le singe est l’origine des humains.

Le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam nous explique dans le Hadîth que ‘Adam `alayhi s-salâm était grand de soixante coudées sur sept coudées de large (60 coudées = environ 27m).

‘Adam a enseigné l’Islam aux humains, il a aussi enseigné la fabrication de ceux dont ils ont besoin tel que le tissage, la forge, et aussi l’agriculture, comment semer le blé et en faire du pain ; il a enseigné les langues tel que l’arabe, l’hébreu, le syriaque, le latin et il a enseigné comment construire.

Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« مَا بَعَثَ الله نَبِيًّا إِلاَّ حَسَنَ الْوَجْهِ حَسَنَ الصَّوْتِ وَإِنَّ نَبِيَّكُم أَحسَنُهُمْ وَجْهًا وَأَحْسَنُهُمْ صَوْتًا »

(mâ ba`atha l-Lâhou nabiyyan ‘illâ Hasan l-wajhi Hasna s-Sawti wa ‘inna nabiyyakoum ‘aHsanouhoum wajhan wa ‘aHsanouhoum Sawtâ)

Ce qui signifie : « Dieu a envoyé les Prophètes, tous avec un beau visage et une belle voix et Certes votre Prophète a le plus beau visage et la plus belle voix d’entre eux », rapporté par At-Tirmîdhiyy.

Les Prophètes ont tous une belle apparence et ils sont préservés de tout ce qui repousserait les gens d’accepter leur appel.

Voici les répliques des scientifiques contre la théorie mensongère de Darwin. C’est une théorie corrompue qui, à la base, n’a aucun fondement scientifique.

Cette théorie est apparue d’abord dans les civilisations chinoises, puis s’est propagée chez les grecs, jusqu’à parvenir à un britannique nommé charles darwin, qui a réécrit et diffusé de cette théorie, en publiant en 1859 un écrit appelé « L’origine des espèces » puis en écrivant en 1871 un livre appelé « L’origine des humains ».

Le résumé de cette théorie, c’est qu’elle prétend que l’origine des êtres vivants serait issue de matières organiques qui auraient évolué avec le temps jusqu’à constituer une cellule unique. Puis, cette cellule se serait divisée en deux cellules qui auraient ensuite évolué pour former un organisme vivant dans l’eau, qui aurait lui aussi évolué pour former différentes espèces de poissons, puis, une partie de ces poissons auraient été à l’origine des lézards, des crocodiles, des oiseaux et des singes, et selon Darwin toujours, une catégorie de ces singes seraient ensuite devenus des être humains. Darwin et ceux qui l’ont suivi prétendent que l’existence des êtres vivants est du à un simple hasard et à un rassemblement de circonstances favorables à l’émergence de la vie.

Il est étonnant que ceux qui entendent cette théorie corrompue, la considèrent comme étant une réalité scientifique alors que ceux qui ont rédigé cette théorie la présente déjà comme étant seulement des avis théoriques et non pas comme des vérités scientifiques. Ni Darwin, ni aucun de ceux qui l’ont suivi n’ont de preuve et de confirmation certaine de la vérité de cette théorie.

Par ailleurs les scientifiques qui étudient des théories disent que la manière pour parvenir à une théorie scientifique c’est de commencer par l’observation et de la confronter à l’expérience. Mais la théorie dite de l’évolution ne comporte pas ces éléments car personne n’a pu observer un poisson se transformer en crocodile, ni un crocodile se transformer en singe, ni un singe se transformer en être humain. Il est avéré donc qu’il ne s’agit aucunement d’une théorie scientifique.

La plupart des fautes évidentes de cette théorie vient de ce qui est appelé par ses partisans : « la recherche des maillons manquants » qui se résume comme suit : « Darwin prétend que le poisson s’est mis à évoluer, au fur et à mesure des années, d’une évolution progressive, jusqu’à devenir un lézard puis un crocodile, puis, que ce crocodile, à son tour, se serait mis à évoluer petit à petit, après de longues années, jusqu’à devenir un singe. Et ce singe aurait évolué ensuite jusqu’à devenir un être humain ». En conséquence de ses paroles et de sa prétention, il y aurait eu des créatures intermédiaires entre le poisson et le crocodile, et entre le crocodile et le singe. Mais ici apparaît au grand jour le mensonge de cette théorie, ceux qui la soutiennent ne trouveront jamais de squelette ou d’ossements d’une créature qui descendrait du poisson jusqu’au crocodile, ou du crocodile jusqu’au singe tout en sachant que les archéologues ont creusé durant des années, à travers les différents recoins du monde, et qu’ils n’ont trouvé que des fossiles de poissons, de crocodiles ou de singes, dans l’aspect dans lequel ces êtres vivaient.

Ils n’ont jamais trouvé de fossiles de ce qu’ils prétendent être une évolution de l’un vers l’autre. Bien que selon les paroles de Darwin, il y aurait eu des millions, voir des milliards d’espèces intermédiaires pour pouvoir parvenir aux espèces que nous connaissons aujourd’hui. Car selon lui, il y aurait eu à chaque évolution toutes les possibilités liées à l’environnement et aux conditions dans lesquelles ces espèces intermédiaires auraient vécues.

Il y a un homme connu pour ses recherches archéologiques, qui était en accord avec Darwin, c’est un chercheur appelé Raymond dart, de l’université Witwatersrand à Johannesburg en Afrique du sud, qui a pendant trente ans rechercher des fossiles de ces prétendues créatures intermédiaires mais en vain. Il est revenu de cette recherche les mains vides. Il explique ainsi ses fausses illusions dans son livre appelé « Les aventures du maillon manquant ».

Louis Pasteur a dit que pour vivre, une cellule a besoin de toutes ses unités, et il cite parmi elles : l’appareil de Golgi, le réticulum endoplasmique, le noyau, les ribosomes et d’autres éléments encore. Ces unités travaillent en synergie et sont complémentaires et essentiels pour le bon fonctionnement d’une cellule. Lorsque la théorie de Darwin lui a été mentionné, Louis pasteur a répondu : « la matière peut-elle s’organiser elle-même ? Non bien sûr ! ».

En réalité, le fonctionnement d’une fusée qui déploierait un satellite dans l’espace, est beaucoup moins complexe que le fonctionnement d’une seule cellule organique. La cellule est une base d’activité qui fait entrer et sortir des composants, qui intègre et traite une multitude d’informations. Il suffit pour s’en assurer d’observer l’évolution de cellules de l’embryon pour confirmer toute la complexité d’organisation et de traitement de l’information, et d’observer qu’à partir de ces cellules, ont été constituées un être vivant aussi complexe que l’être humain. Même les laboratoires les plus sophistiqués au monde n’ont pas été capable de fabriquer une simple cellule de manière artificielle. Des scientifiques disent que les constituants de la cellule doivent s’associer de manière très précise : les cellules les plus simples du corps sont faites de 100 composants différents, qui sont eux-mêmes constitués à partir de 4 éléments (carbone, azote, oxygène et hydrogène). Ils disent que la cellule la plus simple qui se divise et se multiplie possède à elle seule 400 composants.

Le docteur Hoyle (mathématicien américain) a exprimé l’impossibilité de formation d’une cellule vivante à partir du hasard en disant que : « la probabilité que des formes de vies apparaissent par chance ou par hasard, ressemble à la probabilité qu’une tornade, balayant un dépôt de ferraille sur son passage, assemble de manière parfaite un Boeing 747 ».

Ainsi, cette théorie dite de l’évolution est impuissante à expliquer quoi que ce soit concernant la structure même de l’ADN, ainsi que la capacité d’organisation de la reproduction des espèces entre elles. De plus, la structure très complexe de la molécule d’ADN découverte par les chercheurs Watson et Crick en 1952 ont confirmé qu’une structure aussi sophistiquée n’aurait jamais pu émerger par hasard. Cet ADN est capable, à partir de cette structure complexe, de mémoriser toute l’information génétique d’un être humain, ce qui forme des milliards d’informations structurées intégrées dans le noyau d’une cellule d’un millième de millimètre.

الحمد لله رب العالمين

La louange est à Allâh, le Créateur du monde.

Articles en Relation

5 Comments

  1. sonia

    Salam alaykoum , je ne crois pas en la théorie idiote de darwin, mais par contre Dieu a châtié des gens des fils de Isrâ’îl qui ont désobéit le samedi ! IL les a transformés en singe et en cochon. Il a été dit qu’il y a une ressemblance étrange de l’ADN du singe avec celle de l’humain ?!! mais Allâhou ‘A`lam (Allâh sait plus que tout autre)

    1. Sunnite

      Wa `alaykoum ssalâm
      Effectivement il est cité dans le Qour’ân que Dieu a châtié des gens des fils de Isrâ’îl qui ont désobéit le samedi, n’ayant pas respecté l’interdiction de la pêche le samedi et ils ont été transformé en singes et cochons, mais ils n’ont pas eu de descendances
      En rappelant aussi que Isrâ’îl est le deuxième nom du prophète Ya`qôub, il est musulman comme le sont tous les prophètes, il avait douze enfants qui ont donné naissance aux douze tribus des fils de ‘IsrA’Il ; parmi le peuple des fils de ‘IsrA’Il il y avait des musulmans et des non musulmans, voir Le Prophète MOUÇA -Moïse-

    2. Mohamed Boutnaf

      Pas plus que ne l’est l’ADN des autres espèces. La relation au singe est donc à exclure bien qu’Allah a voulu que l’homme, créature extraterrestre, soit biologiquement conforme aux autres espèces existant avant lui sur terre. C’est d’ailleurs l’une des manifestations de la sagesse d’Allah qui, s’il avait mis sur terre un être différent sur le plan biologique aurait conduit ce dernier à être encore plus gonflé d’orgueil que nous le sommes [c’est à dire beaucoup d’humains de manière général, sans parler des prophètes qui sont les meilleurs des créatures, Adam étant le premier des prophètes]. Quant à la relation faite par les évolutionnistes elle doit rester pour nous une forfaiture née dans des esprits malades de la foi. Elle est la conséquent d’un aveuglement fatal et définitif de ceux qui ont refusé de reconnaître les évidences et qu’Allah ne cesse de punir en mettant en échec leurs desseins. Depuis plus de 15O qu’ils s’évertuent à inventer leurs fumeuses théories ils n’ont jamais pu produire la moindre preuve de leurs assertions sur l’origine des espèces en général et de l’homme en particulier. Tout leur a été opposé déniant leurs théories: les fossiles qui ont au contraire dirigé l’esprit vers la création: espèces animales apparues brusquement au Cambien (époque située à plus de 500 millions d’années dans le passé), les sciences nouvelles comme la biologie, la biochimie qui ont détruit les prétentions « scientifiques » attribuées à la recherche évolutionniste, etc… Wa Salam Aleikoum, wa RahmatulLAH wa Barakatuh

  2. l'artist

    La théorie de darwin est aussi fumeuse que les déviances des 72 groupes égarés(wahhabite y compris) Al hamdou lil lLah nous AHlou s-Sounnah nous sommes le seul groupe bien guidé sur les 73 groupes divisé . Que Allaah nous accorde de mourrir sur l’islam Aamiin

Les commentaires sont fermés