Récit de ce qui est Arrivé au Prophète MouHammad

Récit de ce qui est Arrivé au Prophète MouHammad

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمَنِ الرَّحِيم

La louange est à Dieu le Créateur du monde Celui Qui existe sans début, sans fin, sans endroit, sans comment et ne dépend pas du temps, rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit, quoi que tu puisses imaginer Dieu en est différent, et que l’élévation en degré et la préservation de sa communauté de ce qu’il craint pour elle soient accordées à notre maître MouHammad Al-‘Amîn, l’Honnête, celui qui a appelé à la religion de vérité, l’Islam la religion de tous les Prophètes du premier ‘Adam au dernier MouHammad.

‘Aminah mourut alors que le Messager de Allâh n’avait que six ans. C’est donc son grand-père `Abdou l-Mouttalib qui le prit en charge chez lui. Ensuite ce dernier le confia à son oncle AbOu Talib et lui demanda de le mettre sous sa protection. Il le prit alors chez lui, il l’aimait et le préférait à ses propres enfants.

Lorsque le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam atteignit l’âge de douze ans, AbOu Talib voyagea pour le commerce avec lui en direction de Ach-Châm. Un homme du nom de BaHIrA Ar-Râhib le vit alors et alla vers le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, le prit dans ses bras, l’accueillit et l’invita à manger. Il se mit ensuite à le regarder entre les yeux puis découvrit son dos et vit le sceau de la prophétie entre ses épaules.

Puis il dit à Abôu Talib : « Ton neveu que voici a certes un degré éminent. Repars avec lui dans son pays et prends garde des mécréants des fils de Isrâ’îl à son sujet ». Quand ils en eurent terminé avec leur commerce, ils sortirent en se hâtant et s’en retournèrent ; dès lors il ne sortit plus en voyage avec lui, craignant pour lui.

Après un certain temps, son oncle lui proposa de faire du commerce avec Khadijah, fille de Khouwaylid, et il accepta. Il voyagea avec son esclave à elle, Mayçarah, dans une caravane de marchandises vers les plus proches des pays de Ach-Châm du côté du Hijâz.

Lorsqu’il faisait trop chaud, Mayçarah voyait deux anges faire de l’ombre au Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam pour le protéger du soleil et lorsqu’il revint auprès de la dame Khadijah, il lui raconta ce qu’il avait vu.

Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam épousa Khadijah, que Allâh l’agrée, alors qu’il avait vingt-cinq ans.

Lorsque le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam atteignit l’âge de trente-cinq ans, l’édifice de la Ka`bah était fragilisé, alors que les gens de Qouraych rénovèrent sa construction et lorsqu’ils arrivèrent au moment de poser la Pierre Noire, ils furent en désaccord pour décider qui aurait l’honneur de déposer la Pierre. Ils se mirent d’accord et décidèrent que le premier qui entrerait arbitrerait entre eux ; c’est là qu’entra le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam. Ils dirent alors : « C’est Al-‘Amîn (l’Honnête), nous accepterons son arbitrage ». Il prit un vêtement et mit dessus la Pierre et dit :  » Que chaque chef de tribu prenne un côté du tissu puis soulevez-le ensemble », puis il prit Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam la Pierre de sa main et la replaça à son emplacement.

Articles en Relation