caractéristiques des prophètes. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Récit de l'Allaitement du Prophète MOUHAMMAD

'Aminah enfanta le Messager de Allâh dans l'année de l'éléphant et l'allaitait au début. Et parmi les habitudes des arabes, ils faisaient venir des nourrices pour allaiter leurs enfants. Les Banôu sa`d vinrent auprès de la tribu des Qouraych pour prendre les nouveau-nés et les allaiter contre salaire. Le Prophète fut présenté aux nourrices et aucune n'accepta de le prendre car il était orphelin. Chaque nourrice espérait avoir la chance d'obtenir un enfant de riche. Chaque nourrice accueillit un enfant et il ne resta que le Prophète. Ce fut Halîmah qui le prit.

La famille Musulmane heureuse en appliquant les règles de l'Islam. Bienfaisance envers les Parents en Islam

Allâh tabâraka wa ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: ﴾ وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُواْ إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلاَهُمَا فَلاَ تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّ وَلاَ تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلاً كَرِيمًا {23} وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُل رَّبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ﴿ qui signifie: « Allâh a ordonné que vous n’adoriez que Lui et que vous agissiez avec bienfaisance envers vos parents. Si l’un deux ou tous les deux atteignent un âge avancé, ne leur dis pas « ouff » et ne leur parle pas de façon rude mais dis leur de belles paroles ; et fais preuve de modestie envers eux par miséricorde. Dis : Seigneur, fais-leur miséricorde tout comme ils m’ont élevé lorsque j’étais petit », [sôurat al-‘isrâ’/‘âyah 23-24].

Voyager pour visiter la tombe du Prophète MouHammad à Médine l'illuminée

Il est parvenu dans l’explication de la ‘âyah ce qui signifie: « Et lorsqu’ils étaient injustes envers eux-mêmes, s’ils venaient à toi et qu’ils ont demandé à Allâh le pardon et que le Messager a demandé à Allâh le pardon en leur faveur. Ils verront que Allâh est Celui Qui accepte le repentir et Qui est miséricordieux. » [sôurat An-Niçâ’ 'âyah 64]

Rechercher des Bénédictions par les Traces Physiques du Prophète MouHammad tabarrouk

La recherche des bénédictions par les traces physiques du Prophète MouHammad est une cause permise selon l'unanimité des savants musulmans tout en croyant que Dieu est le Seul Créateur du profit et de la nuisance

Le Mariage et les Fiançailles en Islam

Le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: « تَنَاكَحُوا فَإِنِّي مُكَاثِرٌ بِكُمُ الأُمَمَ يَوْمَ القِيَامَةِ » qui signifie: « Mariez-vous, je serai fier de votre nombre parmi les autres communautés le jour du jugement ». Le mariage est recommandé pour celui qui en a besoin tout en étant capable d'assurer les dépenses. Quant à celui qui n'en a pas besoin, s'il ne peut pas assurer les dépenses, le mariage lui est déconseillé.

Le Pèlerinage à La Mecque Hajj et `Oumrah

ALLAH ta`âlâ dit: { وَلِلّهِ عَلَى النَّاسِ حِجُّ الْبَيْتِ مَنِ اسْتَطَاعَ إِلَيْهِ سَبِيلاً } ce qui signifie: « ALLAH a ordonné de faire le pèlerinage à la Maison sacrée pour qui en a la capacité », [sôurat 'Ali `Imrân / 97]. Le pèlerinage est une obligation éminentes. il est un devoir de l'accomplir une fois dans la vie pour toute personne responsable (moukallaf), libre, qui en a la capacité.

Les Grands Péchés en Islam

Dieu dit: { إن تجتنبوا كبآئر ما تنهون عنه نكفر عنكم سيئاتكم } qui signifie: « Si vous évitez les grands péchés qui vous ont été interdits, nous vous expions vos petits péchés » [sôurat An-Niçâ' / 31]. Parmi les grands péchés il y a tuer sans droit, la fornication, boire de l'alcool, délaisser la prière ou le jeûne obligatoire, pratiquer la gain usuraire, la magie, voler, etc..

Les Péchés des Yeux en Islam

Parmi les péchés de l'œil, il y a regarder le visage ou les mains des femmes 'ajnabiyyah avec désir et le reste de leurs corps même sans désir. De même le regard des femmes sur les hommes 'ajnabiyy – une personne de sexe masculin qui n'est pas inépousable à jamais à cause des liens de sang, d'allaitement ou de mariage – s'il s'agit de la zone comprise entre le nombril et les genoux, le regard sur le reste du corps n'étant pas illicite s'il n'est pas avec désir.

La Bienfaisance envers les Parents

Allâh ta`âlâ dit: ( وَقَضَى رَبُّكَ أَلاَّ تَعْبُدُواْ إِلاَّ إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا إِمَّا يَبْلُغَنَّ عِندَكَ الْكِبَرَ أَحَدُهُمَا أَوْ كِلاَهُمَا فَلاَ تَقُل لَّهُمَآ أُفٍّ وَلاَ تَنْهَرْهُمَا وَقُل لَّهُمَا قَوْلاً كَرِيمًا {23} وَاخْفِضْ لَهُمَا جَنَاحَ الذُّلِّ مِنَ الرَّحْمَةِ وَقُل رَّبِّ ارْحَمْهُمَا كَمَا رَبَّيَانِي صَغِيرًا ) qui signifie: « Ton Seigneur a ordonné que vous n’adoriez que Lui et d’être bienfaisant envers les parents, si l’un d’eux atteint un âge avancé ou les deux ne leur dis pas ouf et ne les réprimande pas et dis leurs des paroles douces et comporte toi avec humilité par miséricorde envers eux et dis mon Seigneur fais leur miséricorde tout comme ils m’ont élevé quand j’étais petit », [sôurat al-'isrâ' 'âyah 23-24].

La Prière des deux Fêtes AID al Fitr et al ADH-HA 2020/ 1441H

`Îd, Aid l-FiTr, 1 chawwâl et Aid al- ADHâ (Aid al-Kabîr) la fête du sacrifice, 10 dhou l-Hijjah. `Îd, Aid Moubârak à tous les musulmans. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien, la paix et la piété. Que Dieu agrée votre jeûne et vos actes d’adoration. Koullou `âm wa 'antoum bikhayr. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien et la piété.

Les Règles de Condoléances en Islam. Lavage du mort et préparatifs funéraires

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَمَن زُحْزِحَ عَنِ النَّارِ وَأُدْخِلَ الْجَنَّةَ فَقَدْ فَازَ وَما الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ مَتَاعُ الْغُرُورِ } ce qui signifie: « Toute âme goûtera à la mort ; vous recevrez votre rétribution au jour du jugement ; celui qui sera éloigné de l’enfer et qu’on fera entrer au paradis aura gagné ; la vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur » [sôurat ‘Ali `Imrân 'Ayah 185]

Le Ministère des Affaires Islamiques du Maroc explique l’Istiwa de Allâh

Le Ministère des Affaires Islamiques au Maroc confirme que l'endroit et la localisation sont impossibles au sujet de Dieu par unanimité et que Istawa ne peut pas être pris au sens apparent

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allâh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allâh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

La contagion dans l’Islam

Faire les causes en se protégeant et en prenant les médicaments, ne contredit pas le fait de se fier à Allâh ni la croyance en la prédestination, car tout cela est par la prédestination de Allâh. Lorsqu’une personne en bonne santé entre en contact avec quelqu'un de malade, il se peut qu'elle attrape sa maladie par la volonté de Dieu.

Les Livres Célestes. Livres révélés Sacrés

Il est obligatoire de croire en tous les livres célestes que Dieu a révélés à certains Prophètes ; tous ces livres appellent à suivre la religion de l’islam qui est l’unique religion céleste. Le seule qui n'a pas été falsifié est le Qour'ân, qui est en langue arabe. Il n'est pas permis de le traduire mot à mot mais on traduit le sens des versets (selon l’interprétation des vrais savants de l'Islam).

Histoire de la Ka`bah la Mecque eau de zamzam

Allâh ta`âlâ dit: إنَّ أوَّلَ بَيتٍ وُضِعَ للنَّاسِ لَلَّذي ببكَّةَ مُبَارَكًا وهُدًى لِلعَالَمينَ qui signifie: « La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakkah (La Mecque) bénie et c’est une bonne direction pour les créatures ».

Discours `Âchôurâ 10 MouHarram

l’Imam AHmad rapporte dans son Mousnad, avec une chaîne de transmission jusqu’à Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, que le Prophète est passé auprès de non musulmans qui étaient en train de jeûner le jour de `Âchôurâ’ et il leur a dit: « فَقالَ ما هَذا مِنَ الصَّوْمِ » ce qui signifie: « Qu’est-ce que ce jour représente pour que vous le jeûniez ? » Ils ont répondu: « C’est le jour où Allâh a sauvé de la noyade Môuçâ et les fils de ‘Isrâ’îl, alors que Pharaon est mort noyé ! Et c’est le jour où l’arche de NôuH s’est établi sur al-Jôudiyy. NôuH et Môuçâ l’ont jeûné pour remercier Allâh ta`âlâ. »

Jugement de Délaisser la Prière en Islam

Le Messager de Dieu a dit, ce qui signifie: « cinq prières que Dieu a prescrites sur les esclaves, celui qui les accomplis parfaitement il a la promesse de Dieu d'entrer au paradis et celui qui ne les accomplis pas si Dieu veut Il le châtie et si Il veut Il le fait rentrer au paradis », ainsi la parole du Prophète qui signifie "si Il veut Il le fait rentrer au paradis" indique que celui qui n'accomplit pas la prière par paresse n'est pas non-croyant mais c'est un grand pécheur. Mais s'il renie la prière ou la rabaisse, il devient non-croyant.

Le Siwak, eau de Zamzam, Ithmid, KoHl, ce que le Pélerin ramène de la Mecque

Quelle chose importante et quel bonheur de profiter de ce que le Messager de Allâh صلى الله عليه وسلم a enseigné à sa communauté ! Parmi ses enseignements, il y a l’incitation à utiliser le siwâk, à passer du ‘ithmid sur les yeux, à porter la qalansouwah – chéchia –, à porter la jallâbiyyah blanche – djellaba –, à boire de l’eau de zamzam, à se parfumer et à d’autres choses utiles encore que le pèlerin peut ramener avec lui. Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « السواك مطهرةٌ للفم ومرضاةٌ للرب » qui signifie : « Le siwâk est une purification pour la bouche et une cause pour obtenir l’agrément du Seigneur ».

Les Pièges de ChayTân. Récit de l'ermite égaré

Un jour, deux jeunes hommes voulurent quitter leur région pour faire fructifier leurs biens commerciaux. Ces jeunes hommes subvenaient à leur charge ainsi qu'à celle de leur sœur. Avant de la quitter le temps de leur voyage, ils voulurent charger une personne digne de confiance pour qu'elle puisse s'occuper d'elle, en lui achetant ce dont elle avait besoin durant leur absence.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18