Unicité de Dieu. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Le compagnon Khâlid Ibnou l-walid recherche les bénédictions (tabarrouk) avec les cheveux du Prophète

Al-Hakim rapporte dans son livre Al-Moustadrak ainsi que d'autres, avec une chaîne de transmission, que: "Khalid Ibnou l-Walid avait perdu sa toque le jour de la bataille du Yarmouk. Il a dit: "Mettez-vous à sa recherche". Mais ils ne l'ont pas trouvée. Puis ils se sont remis à sa recherche et l'ont finalement retrouvée. Khalid a dit: "Le Messager de Allâh a fait une `Oumrah et s'est rasé le crâne. Les gens ont alors pris les cheveux des côtés et je les ai précédés pour la mèche du haut du front. Je l'ai placée dans cette toque. Je n'ai pas été présent lors d'une bataille, l'ayant sur moi sans que la victoire ne me soit accordée".

La bataille de 'OuHoud

Les non-croyants de Qouraych étaient sortis avec leur armée jusqu'à parvenir aux alentours de Médine l'Illuminée, près de la montagne de 'Ouĥoud. Là, le Prophète éminent accomplit la prière du vendredi devant les gens. A cette occasion, il les encouragea au combat et à la persévérance. Il était sorti avec sept cent combattants courageux parmi les compagnons honorables, après que certains eurent repris le chemin de Médine, par peur du combat.

La Grande Bataille de Badr

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { وَلَقَدْ نَصَرَكُمُ اللّهُ بِبَدْرٍ وَأَنتُمْ أَذِلَّةٌ فَاتَّقُواْ اللّهَ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ } qui signifie: « Allâh vous a accordé la victoire à Badr alors que vous étiez en petit nombre. Craignez Allâh puissiez vous être de ceux qui Le remercient », [sôurat 'âli `îmrân 'âyah 123].

Le Soufisme Islamique Véritable

Le Soufisme véritable, c'est d'apprendre la religion et de l'appliquer en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits et d'avoir le cœur détaché de ce bas-monde et ceci est la voie qu'a enseigné le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, ainsi il a dit en s'adressant au compagnon Mou`âdh 'ibnou Jabal: « إِيَّاكَ والتّنعُّم فإنّ عِبَادَ اللهِ لَيْسُوا بِالمتنعِّمِينَ » ce qui signifie: « Ne t'attaches pas au luxe et au superflu car certes les esclaves vertueux de ALLAH ne suivent pas cela », [rapporté par AHmad ].

Le récit de `Iça Jésus et des trois morceaux de pain

Ce récit nous rappelle l'importance de ne pas s'attacher aux biens du bas-monde. L'un d'entre nous, quoi qu'il amasse comme argent, même s'il a de l'argent qui atteint les cimes des montagnes, il va sans aucun doute s'en séparer et mourir. Faites donc preuve de piété et d'ascèse et ne faites pas que vos cœurs soient attachés à ce bas-monde éphémère qui va à sa fin.

Le Jugement de la Loi de l'Islam Relatif aux Actes des Personnes Responsables

Les actes des personnes responsables sont de sept catégories selon le jugement de la Loi de l'Islam : Le devoir ; l'acte surérogatoire ; l'illicite ou l'interdit ; l'acte déconseillé ; l'acte autorisé ; l'acte valable et l'acte non valable. Le devoir est l'acte pour lequel celui qui le fait sera récompensé et celui qui le délaisse mérite d'être châtié.

Le récit de l'homme qui invoquait Allâh en faveur du Prophète

Il y a un grand bienfait dans ce bas-monde et dans l'au-delà, dans le fait de multiplier les invocations en faveur du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam. C'est une cause d'expiation de péchés, c'est aussi une cause d'élévation en degrés et un moyen par lequel on obtient l'intercession du Messager Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam au Jour du Jugement par la volonté de Allâh.

Hadith: Profite de cinq choses avant cinq autres

Le Messager de Allâh عليه السلام a dit: اغتنم خمسا قبل خمسا اغتنم حياتك قبل موتك وصحتك قبل سقمك وشبابك قبل هرمك وغناك قبل فقرك وفراغك قبل شغلك qui signifie: " Profites de cinq choses avant cinq autres: profite de ta vie avant ta mort, de ta bonne santé avant ta maladie, de ta jeunesse avant ta vieillesse, de ta richesse avant ta pauvreté, et de ton temps libre avant d'être occupé ".

Rencontre du Prophète Mouhammad avec Certains Médinois

Le Messager de Allâh, ŝalla l-Lâhou `alayhi wa sallam se réunissait à la saison du pèlerinage avec les différentes tribus et les invitait à l'Islam. Un jour, il se réunit donc avec un groupe de gens de Médine et les appela à l'islam. Ils se convertirent et dirent: "Nous allons retourner à Médine et appeler notre peuple à l'Islam", et lui donnèrent rendez-vous pour la saison du pèlerinage de l'année suivante.

Le Décès et la Mort du Prophète MouHammad

Allâh tabâraka wa ta`âlâ dit en s’adressant à Son Prophète Élu dans le Qour’ân honoré: { إِنَّكَ مَيِّتٌ وَإِنَّهٌمْ مَيِّتُونَ } qui signifie: « Tu vas certes mourir et eux aussi mourront » [sôurat Az-Zoumar 'Ayah 30].

L'Émigration de certains compagnons du prophète MouHammad en ABYSSINIE

Le tort que les non-croyants faisaient au Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam et à ses compagnons empira. Alors il ordonna Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam à ses compagnons de partir en terre d'Abyssinie, et une partie d'entre eux émigra.

Les Pièges de ChayTân. Récit de l'ermite égaré

Un jour, deux jeunes hommes voulurent quitter leur région pour faire fructifier leurs biens commerciaux. Ces jeunes hommes subvenaient à leur charge ainsi qu'à celle de leur sœur. Avant de la quitter le temps de leur voyage, ils voulurent charger une personne digne de confiance pour qu'elle puisse s'occuper d'elle, en lui achetant ce dont elle avait besoin durant leur absence.

L'histoire des Gens de l’Éléphant

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { أَلَمْ تَرَ كَيْفَ فَعَلَ رَبُّكَ بِأَصْحَابِ الْفِيلِ {1} أَلَمْ يَجْعَلْ كَيْدَهُمْ فِي تَضْلِيلٍ {2} وَأَرْسَلَ عَلَيْهِمْ طَيْرًا أَبَابِيلَ {3} تَرْمِيهِم بِحِجَارَةٍ مِّن سِجِّيلٍ {4} فَجَعَلَهُمْ كَعَصْفٍ مَّأْكُولٍ {5} } qui signifie: « Ne sais tu pas ce qu'a fait ton Seigneur des gens de l'éléphant (1) n'a t'Il pas mis en échec leur manigance (2) et Il a envoyé sur eux des oiseaux par groupes (3) qui leurs jettent des cailloux d'argile et de pierre (4) et Il a fait qu'ils soient comme des feuilles mangées [par les bêtes] (5) », [sôurat Al-Fîl].

Les bienfaits du début de Dhou l-Hijjah

Le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: ما من أيام أعظم ولا أحب إلى الله العمل فيهن من هذه الأيام العشر فأكثروا فيهن من التهليل والتكبير والتحميد qui signifie: « Il n’y a pas de jours durant lesquels les œuvres sont plus agréées par Allâh que ces dix jours alors multipliez y le tahlîl (dire: Lâ 'ilâha 'illa l-Lâh), le takbîr (Allâhou 'Akbar) et le taHmîd (Al-Hamdou li-lLâh) ».

Le Récit de Isma`îl et du Sacrifice et Jour de `ARAFAH

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاء اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ } qui signifie: « Il a dit ô mon fils je me vois en songe en train de t’égorger...il a dit ô mon père, fais ce qui t’es ordonné, tu me trouveras in châ’a l-Lâh du nombre des endurants », [sôurat AS-Sâffât 'Ayah 103].

Histoire des Prophètes Zakariyyâ (Zakaria) Zakaria et YaHyâ (YaHia) Jean

Peu avant la naissance du prophète `Içâ (Issa) -Jésus- `alayhi s-salâm, Allâh envoya le prophète Zakariyyâ (Zakaria) -Zakarie- `alayhi s-salâm comme messager aux fils de Isrâ'îl. Ya`qôub (Jacob) s'appelle aussi 'Isrâ'îl (Israel), il est musulman comme le sont tous les prophètes, il avait douze enfants qui ont donné naissance aux douze tribus des fils de 'Isrâ'îl (Israel) ; parmi le peuple des fils de 'Isrâ'îl (Israel) il y avait des musulmans et des non musulmans.

Récit de l'Allaitement du Prophète MOUHAMMAD

'Aminah enfanta le Messager de Allâh dans l'année de l'éléphant et l'allaitait au début. Et parmi les habitudes des arabes, ils faisaient venir des nourrices pour allaiter leurs enfants. Les Banôu sa`d vinrent auprès de la tribu des Qouraych pour prendre les nouveau-nés et les allaiter contre salaire. Le Prophète fut présenté aux nourrices et aucune n'accepta de le prendre car il était orphelin. Chaque nourrice espérait avoir la chance d'obtenir un enfant de riche. Chaque nourrice accueillit un enfant et il ne resta que le Prophète. Ce fut Halîmah qui le prit.

L’unanimité, la bonne innovation et fêter la naissance du Prophète MouHammad

Allâh dit ce qui signifie qui signifie que « Celui qui s’oppose au Messager après que lui soit montrée Sa bonne guidée, et suit autre que la voie des croyants, ne sera pas préservé du châtiment et Allâh le fera entrer éternellement en enfer, et quel mauvais devenir » [sôurat an-Niçâ’ ‘âyah 115]

Les Points de Prononciation des Lettres Arabes et les Règles de Tajwid

Sachez que la science du tajwîd est une obligation d'ordre communautaire. Il convient donc de l'apprendre auprès de ceux qui sont qualifiés pour l'enseigner. En effet, la science ne s'apprend que par transmission orale auprès de gens dignes de confiance. Le prophète MouHammad a dit ce qui signifie : « Ô Abôu Dhar si tu te déplaces et tu apprends une 'Ayah du Qour'ân tu sera plus récompensé que si tu priais cent rak‘ah (des prières surérogatoires) et si tu te déplaces et tu apprends un chapitre de la religion tu sera plus récompensé que si tu priais mille rak‘ah (des prières surérogatoires) ».

Histoire du Prophète Youçouf (Youssouf) Josèphe

Dieu a préservé Ses prophètes honorés de commettre de grands péchés exprimant une bassesse de caractère tant avant l'avènement de leur mission de prophète qu'après. On compte parmi ces prophètes éminents et préservés, notre maître Yôuçouf qui était d'une extrême beauté. Notre maître Yôuçouf avait grandi dans la maison du ministre Al-`Azîz en Égypte. Le chayTân suggéra de mauvaises pensées à Zalîkhâ la femme du ministre. Elle voulut en effet commettre l'adultère avec Yôuçouf. Mais notre maître Yôuçouf étant prophète, il ne commet pas la fornication et n'envisage pas même un instant de commettre une telle abomination. Au contraire, il exhorta Zalîkhâ en la menaçant du châtiment de Allâh et il ne lui obéit pas en ce qu'elle avait demandé.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16