Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

L’Aumône Obligatoire - La Zakât - définition

Du point de vue de la langue arabe, le terme (az-zakât) signifie la croissance, la bénédiction et l'augmentation du bien. Et il est employé pour le fait de purifier, ALLAH ta`âlâ dit: {قَدْ أَفْلَحَ من زَكَّهَا} qui signifie: « Certes, a réussi celui qui l'a purifiée »; c'est-à-dire qu'il a purifié son âme de ses souillures.

https://www.islam.ms/?p=262

Valeur de Zakat al FiTr. Zakat fin du jeûne de Ramaḍān

La zakât de la fin du jeûne (zakâtou l-fiTr) est obligatoire pour tout musulman, s'il lui reste de quoi la payer en plus de ce qu'il faut pour payer sa nourriture de base, la nourriture de base de ceux qui sont à sa charge, ses dettes, son habillement et son logement qui sont dignes de lui, et ceci, pendant le jour de la Fête de la fin du jeûne (`Idou l-fiTr) et la nuit qui suit.

https://www.islam.ms/?p=264

Différence entre Moubarak et Mabrouk en Arabe

Certains personnes utilisent le mot « mabrôuk » à l’occasion des fêtes dans le sens de la félicitation. Mais cette utilisation n’est pas conforme à la langue. On dit plutôt Moubârak. En effet, il y a deux verbes dont les sens sont différents. Il y a le verbe « baraka » et le verbe « bâraka » (dont la voyelle du B est prolongée).

https://www.islam.ms/?p=321

Les Actes Recommandés de la Prière, Prières Surérogatoires

Les actes recommandées de la prière sont les actes qui augmentent les récompenses de la prière, mais ils ne sont pas une condition de la validité de la prière. Les prières surérogatoires sont des prières qu'il est recommandée de faire, mais elles ne sont pas obligatoires.

https://www.islam.ms/?p=132

Femmes inépousables à jamais MaHram et Conditions d'Allaitement en Islam

AllAh ta`âlâ dit: {حُرِّمَتْ عَلَيْكُمْ أُمَّهَاتُكُمْ وَبَنَاتُكُمْ وَأَخَوَاتُكُمْ وَعَمَّاتُكُمْ وَخَالاَتُكُمْ وَبَنَاتُ الأَخِ وَبَنَاتُ الأُخْتِ وَأُمَّهَاتُكُمُ اللاَّتِي أَرْضَعْنَكُمْ وَأَخَوَاتُكُم مِّنَ الرَّضَاعَةِ وَأُمَّهَاتُ نِسَآئِكُمْ وَرَبَائِبُكُمُ اللاَّتِي فِي حُجُورِكُم مِّن نِّسَآئِكُمُ اللاَّتِي دَخَلْتُم بِهِنَّ فَإِن لَّمْ تَكُونُواْ دَخَلْتُم بِهِنَّ فَلاَ جُنَاحَ عَلَيْكُمْ وَحَلاَئِلُ أَبْنَائِكُمُ الَّذِينَ مِنْ أَصْلاَبِكُمْ وَأَن تَجْمَعُواْ بَيْنَ الأُخْتَيْنِ} qui signifie: « Vous sont interdites en mariage vos mères, vos filles, vos sœurs, vos tantes, vos nièces, vos mères de lait, vos sœurs de lait, les mères de vos épouses, les filles de vos épouses avec lesquelles vous avez consommé le mariage et si vous n’avez pas consommé elles ne sont pas interdite, les épouses de vos enfants. Et il vous est interdit de vous marier avec deux sœurs [de sang] en même temps », [sôurat an-Niçâ' / 23].

https://www.islam.ms/?p=168

an-Naboulouciyy déclare non-croyant ceux qui attribuent l’endroit ou la direction à Allāh

L’Imam an-Naboulouciyy déclare non-croyant ceux qui attribuent l’endroit ou la direction à Allāh

https://www.islam.ms/?p=38

Sens Figuré dans le Hadîth et le Qour'ân

Ce Hadîth très clair nous montre ce qu'on trouve dans d'autres Hadîth et 'âyah non explicite à savoir le sens figuré, que les gens égarés utilisent à tort pour assimiler Dieu à Ses créatures, pour attribuer à Dieu la forme, la couleur, ou la quantité, donc là, c'est clair ils ne vont pas dire que le Hadîth veut dire que Dieu est tombé malade, ils ne vont pas dire cela. Et de même, on ne dit pas cela parce que ce n'est pas digne de Dieu, et puis c'est expliqué qu'ici ce qu'il est visé c'est " l'esclave de Dieu qui est tombé malade " mais Dieu attribue mariDtou au début à Lui-même mais dans le sens de la figure de style de ce qui est omis majâzou Hadhf c'est-à-dire l'esclave de Dieu est tombé malade.

https://www.islam.ms/?p=55

Qui est la personne responsable en Islam Moukallaf ?

Une personne responsable en Islam est celle qui va rendre des comptes dans l'au delà. Selon la Loi de l'Islam c'est quelqu'un qui est pubère, sain d'esprit et à qui est parvenu l'appel à l'Islam, à savoir qu'il n'est de dieu que Allāh et que Mouḥammad est le messager de Allāh.

https://www.islam.ms/?p=86

Récit du Début de la Révélation au Prophète MouHammad

`A'ichah que Allāh l'agréé, a dit: « La première chose par laquelle a débuté la révélation pour le Messager de Allāh, c'est le rêve prémonitoire. Il voyait en rêve des événements qui se réalisaient exactement comme il les avait vus ».

https://www.islam.ms/?p=115

Récit de ce qui est Arrivé au Prophète MouHammad

Lorsque le Messager de Allāh ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam atteignit l'âge de douze ans, Abôu Talib voyagea pour le commerce avec lui en direction de Ach-Châm. Un homme du nom de BaHîrâ Ar-Râhib le vit alors et alla vers le Messager de Allāh ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam, le prit dans ses bras, l'accueillit et l'invita à manger. Il se mit ensuite à le regarder entre les yeux puis découvrit son dos et vit le sceau de la prophétie entre ses épaules.

https://www.islam.ms/?p=116

Rattraper, Compenser les jours de Jeûne manqués durant Ramadan

Celui qui annule son jeûne et qui doit le rattrapage seul jour pour jour, c'est: (a) celui qui n'a pas jeûné à cause d'une maladie dont on espère la guérison; (b) celui qui était dans un long voyage durant lequel il n'a pas jeûné; (c) la femme qui a les menstrues ou les lochies; (d) celui qui a délaissé le jeûne délibérément durant Ramaḍān sans excuse ou qui était en train de jeûner puis a annulé son jeûne par autre chose que le rapport sexuel; (e) la femme enceinte et celle qui allaite, si elles ont peur pour elles-mêmes.

https://www.islam.ms/?p=161

Le Contrat de Mariage en Islam Mariage Musulman Ziwaj Halal

Le mariage en Islam nécessite une formule de don en mariage de la part du tuteur de la femme et une formule d'acceptation de la part du marié devant deux témoins musulmans dignes de confiance. Le tuteur prioritaire est le père, puis le grand-père paternel, puis le frère de même père et mère...

https://www.islam.ms/?p=170

La zakât sur les Monnaies Précieuses, Or et Argent métal

Allāh dit: { و الَّذِينَ يَكْنِزُونَ الذَّهَبَ وَ الفِضَّةَ وَ لاَ يُنفِقُونَهَا في سَبِيلِ اللهِ فَبَشِّيرْهُم بِعَذَابٍ ألِيمٍ } qui signifie: « Et ceux qui thésaurisent de l'or et de l'argent [métal] et n'en dépensent pas dans la voie que Allāh agrée, annonce leur un châtiment douloureux »

https://www.islam.ms/?p=258

L'Aumône Obligatoire - Zakât -

Allāh ta`âlâ dit: { وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَءاتُواْ الزَّكَاةَ وَارْكَعُواْ مَعَ الرَّاكِعِينَ } ce qui signifie: « Accomplissez la prière et donnez la zakât », [ sôurat Al-Baqarah / 43 ]. Dans la langue arabe, le mot zakât signifie: la purification et l'accroissement. Selon la Loi, c'est le nom de ce que l'on paye sur un bien ou sur le corps, de façon spécifique. La zakât a été appelée ainsi parce que les biens s'accroissent par la bénédiction du versement de la zakât et parce que celle-ci purifie des péchés celui qui la paye. La zakât fait partie des choses les plus éminentes de l'Islam; Allāh l'a ordonnée la deuxième année après l'Hégire.

https://www.islam.ms/?p=263

L'Émigration de certains compagnons du prophète MouHammad en ABYSSINIE

Le tort que les non-croyants faisaient au Prophète ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam et à ses compagnons empira. Alors il ordonna ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam à ses compagnons de partir en terre d'Abyssinie, et une partie d'entre eux émigra.

https://www.islam.ms/?p=337

Œuvrer par Recherche de l'Agrément de Allāh / Dépenser dans les Voies de Bien

Allāh ta`âlâ dit dans le Qour'ân: « مَّثَلُ الَّذِينَ يُنفِقُونَ أَمْوَالَهُمْ فِي سَبِيلِ اللّهِ كَمَثَلِ حَبَّةٍ أَنبَتَتْ سَبْعَ سَنَابِلَ فِي كُلِّ سُنبُلَةٍ مِّئَةُ حَبَّةٍ وَاللّهُ يُضَاعِفُ لِمَن يَشَاء وَاللّهُ وَاسِعٌ عَلِيمٌ » ce qui signifie : « L'exemple de ceux qui dépensent leurs biens dans la voie agrée par Allāh est tel un grain qui a donné naissance à sept épis, dans chaque épi il y a cent grains et Allāh multiplie à qui Il veut... », [ sôurat Al-Baqarah / 'Ayah 261]. Ainsi si une personne donne en aumône, Allāh lui accorde des bénédictions dans le bien qui lui reste pour en profiter plus que si elle n'avait pas donné.

https://www.islam.ms/?p=341

La Femme Vertueuse en Islam

Ce rare récit se déroula il y a fort longtemps. Une princesse vivait d'une vie de vertu et de piété, dans le palais de son père qui était roi. Les bienfaits du bas monde ainsi que ses loisirs ne faisaient pas partie de ses préoccupations. Néanmoins, elle consacrait son temps à la science de la religion, les évocations, l'obéissance, le soutien et l'aide aux pauvres ainsi qu'aux miséreux.

https://www.islam.ms/?p=298

Al-QâDî `IyâD rapporte l'unanimité sur le fait que l'ange de la mort s'appelle `Azrâ'îl

Dans son livre Ach-Chifa (page 489 de cette édition) Al-Qadi 'Iyad a dit au sujet du nom des Anges: « والمشتهر المتفق عليه بالإجماع القاطع كجبريل و ميكائيل ومالك […] وكعزرائيل…» « Ce qui est connu par accord et qui fait l’unanimité de manière catégorique: Jibrîl (ange Gabriel), Mika'îl (ange Mikael), Malik […] et 'Azrâ'îl… »

https://www.islam.ms/?p=109

Le compagnon Khâlid Ibnou l-walid recherche les bénédictions (tabarrouk) avec les cheveux du Prophète

Al-Hakim rapporte dans son livre Al-Moustadrak ainsi que d'autres, avec une chaîne de transmission, que: "Khalid Ibnou l-Walid avait perdu sa toque le jour de la bataille du Yarmouk. Il a dit: "Mettez-vous à sa recherche". Mais ils ne l'ont pas trouvée. Puis ils se sont remis à sa recherche et l'ont finalement retrouvée. Khalid a dit: "Le Messager de Allāh a fait une `Oumrah et s'est rasé le crâne. Les gens ont alors pris les cheveux des côtés et je les ai précédés pour la mèche du haut du front. Je l'ai placée dans cette toque. Je n'ai pas été présent lors d'une bataille, l'ayant sur moi sans que la victoire ne me soit accordée".

https://www.islam.ms/?p=322

Centres Islamiques Culturels Cultuels Mosquées Apprendre l'Arabe et l'Islam Associations Musulmanes, Imams

Le Messager de Allāh, ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit : « يَا أبا ذَر لأن تَغدُوَ فَتَتَعَلَّمَ ءايَة مِن كِتَاب الله خَيْرٌ لَكَ مِن أَن تُصَلّيَ مِائةَ رَكْعَةٍ ولأن تَغدُوَ فَتَتَعَلَّمَ بَاباً مِن العِلمِ خَيْرٌ لَكَ مِن أَن تُصَلّيَ أَلفَ رَكْعَةٍ » Ce qui signifie : « Ô Abôu Dhar si tu te déplaces et tu apprends une ‘Ayah du Qour’ân tu sera plus récompensé que si tu priais cent rak`ah (des prières surérogatoires) et si tu te déplaces et tu apprends un chapitre de la religion tu sera plus récompensé que si tu priais mille rak`ah (des prières surérogatoires) », Hadîth Haçan, rapporté par Ibnou Mâjah.

https://www.islam.ms/?p=355
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18