le partage des biens dans la religion islamique. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Récit d'une Partie de ce que le Prophète MouHammad Subit Comme Mal de la Part des Mécréants

Les non-croyants de la Mecque eurent connaissance de l'appel du Prophète, ils commencèrent alors à lui faire du tort et à nuire à ses compagnons. Parmi ceux qui le prirent pour ennemi et lui firent du mal, il y avait Abôu Jahl `amr Ibnou Hichâm, et son oncle Abôu lahab dont le nom est `abdou l-`ouzzâ Ibnou `abdi l-Mouttalib et la femme de ce dernier 'oummou Jamîl fille de ĥarb, qui prenait du bois épineux et le jetait sur le chemin du Messager de Allâh, pendant la nuit.

La Femme qui Coiffait la Fille de Pharaon

Notre prophète MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam était dans le voyage de Al-'isrâ', le voyage nocturne, et il était sur le dos de Al-Bourâq, notre maître Jibrîl était avec lui, et il sentit alors une belle odeur émanant de la tombe de cette coiffeuse et de ses enfants, comme si elle le saluait. Que Allâh l'agrée et lui donne satisfaction.

Rencontre du Prophète Mouhammad avec Certains Médinois

Le Messager de Allâh, ŝalla l-Lâhou `alayhi wa sallam se réunissait à la saison du pèlerinage avec les différentes tribus et les invitait à l'Islam. Un jour, il se réunit donc avec un groupe de gens de Médine et les appela à l'islam. Ils se convertirent et dirent: "Nous allons retourner à Médine et appeler notre peuple à l'Islam", et lui donnèrent rendez-vous pour la saison du pèlerinage de l'année suivante.

al-Qourtoubiyy rapporte que istawa au sujet de Allâh est sans comment

al-Qourtoubiyy rapporte que istawa au sujet de Allâh est sans comment

Invocations et évocations pour la facilité et la réussite: Vie, Examen, Travail, Etudes

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân: { وَمَن يَتَّقِ اللَّهَ يَجْعَل لَّهُ مَخْرَجًا {2} وَيَرْزُقْهُ مِنْ حَيْثُ لَا يَحْتَسِبُ وَمَن يَتَوَكَّلْ عَلَى اللَّهِ فَهُوَ حَسْبُهُ } qui signifie: « Et celui qui fait preuve de piété envers Allâh , Il lui accorde une issue et lui accorde la subsistance d'où il ne s'attend pas ; et celui qui se fie à Allâh Il lui suffit ». Ainsi la piété est une grande cause pour la facilité et la réussite ; la piété consiste à accomplir tout ce que Dieu a ordonné et à éviter tout ce que Dieu a interdit. Allâh dit aussi: { وَعَلَى اللّهِ فَلْيَتَوَكَّلِ الْمُؤْمِنُونَ } qui signifie: « Que les croyants se fient à Allâh ». Il est un devoir de se fier à Dieu car Il est le Créateur de toute chose, que ce soit des choses profitables ou des nuisances et de tout ce qui entre en existence.

Taire la science obligatoire alors qu’il y a quelqu’un qui la demande

Parmi les péchés de la langue, il y a taire la science obligatoire alors qu’il y a quelqu’un qui la demande.

Le récit de l'homme qui invoquait Allâh en faveur du Prophète

Il y a un grand bienfait dans ce bas-monde et dans l'au-delà, dans le fait de multiplier les invocations en faveur du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam. C'est une cause d'expiation de péchés, c'est aussi une cause d'élévation en degrés et un moyen par lequel on obtient l'intercession du Messager Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam au Jour du Jugement par la volonté de Allâh.

L'Imam al-Ach`ari dit que Allâh existe de toute éternité sans endroit.

Ibnou `Asâkir rapporte que l'imam al-'Acha`ariyy dit: « Allâh est de toute éternité et il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il a créé al-`Arch –le Trône–, al-Koursiyy –le Piédestal–, Il n’a pas besoin d’endroit et Il est, après la création de l’endroit tel qu’Il est de toute éternité avant de l’avoir créé (l’endroit) »

Différence entre Moubarak et Mabrouk en Arabe

Certains personnes utilisent le mot « mabrôuk » à l’occasion des fêtes dans le sens de la félicitation. Mais cette utilisation n’est pas conforme à la langue. On dit plutôt Moubârak. En effet, il y a deux verbes dont les sens sont différents. Il y a le verbe « baraka » et le verbe « bâraka » (dont la voyelle du B est prolongée).

La Femme Vertueuse en Islam

Ce rare récit se déroula il y a fort longtemps. Une princesse vivait d'une vie de vertu et de piété, dans le palais de son père qui était roi. Les bienfaits du bas monde ainsi que ses loisirs ne faisaient pas partie de ses préoccupations. Néanmoins, elle consacrait son temps à la science de la religion, les évocations, l'obéissance, le soutien et l'aide aux pauvres ainsi qu'aux miséreux.

Traité de Croyance Musulmane de l’Imam Ibnou `ASAKIR

Dieu existe de toute éternité avant la création, sans début ni fin, sans haut ni bas, sans droite ni gauche, sans avant ni arrière. Il n’est ni composé, ni un composant. On ne dit pas : quand a-t-Il existé ? ni : où était-Il ? ni : comment ? Il existe de toute éternité alors qu’aucun endroit n’existe de toute éternité. Il a fait exister les êtres et Il a établi le temps. Il ne dépend pas du temps et il n’est pas spécifié par l’endroit.

Récit du Début de la Révélation au Prophète MouHammad

`A'ichah que Allâh l'agréé, a dit: « La première chose par laquelle a débuté la révélation pour le Messager de Allâh, c'est le rêve prémonitoire. Il voyait en rêve des événements qui se réalisaient exactement comme il les avait vus ».

La Grande Bataille de Badr

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { وَلَقَدْ نَصَرَكُمُ اللّهُ بِبَدْرٍ وَأَنتُمْ أَذِلَّةٌ فَاتَّقُواْ اللّهَ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ } qui signifie: « Allâh vous a accordé la victoire à Badr alors que vous étiez en petit nombre. Craignez Allâh puissiez vous être de ceux qui Le remercient », [sôurat 'âli `îmrân 'âyah 123].

Hadith sur le fait de jeter des regards à droite et à gauche dans la prière

Selon la sainte `A’ichah, que Dieu l’agrée, elle a dit: J’ai demandé au Messager de Dieu, que Dieu l’élève davantage en degrés, sur le fait de jeter des regards [à droite et à gauche] durant la prière, il a dit ce qui signifie: « C’est une prise [rapide, faite à la personne qui est insouciante à ce moment-là] par le diable, qu’il prend durant la prière de la personne ». Rapporté par Al-Boukhâriyy.

Célébrer Mariage musulman site de rencontre musulman Mariage Halal Ziwaj

Nous dispensons des cours gratuits sur les conditions du mariage en Islam et la science de la religion selon la voie sunnite. Pour nous contacter ou poser des questions sur le mariage et la religion musulmane: [email protected]

Le devoir le plus éminent à l’égard de Allâh de la part de Ses esclaves

Le devoir le plus éminent à l’égard de Allâh de la part de Ses esclaves est de croire en Son unicité ta`âlâ (tawHîd) et de ne pas adorer autre que Lui (ne rien Lui associer). En effet, adorer autre que Allâh est de la mécréance et la mécréance est le plus grand péché que puisse commettre l’esclave.

Interdiction du Mensonge en Islam en étant Sérieux ou en Plaisantant

Le Messager de Allâh عليه السلام a dit: « لا يَصْلُحُ الكَذِبُ في جِدٍّ وَلا في هَزْلٍ » qui signifie: « Le mensonge n’est valable ni étant sérieux ni en plaisantant », et il a dit: « ويل للذي يحدث القوم فيكذب ليضحكهم ويل له ويل له » qui signifie: « Malheur à celui qui parle aux gens et qui ment pour les faire rire, malheur à lui, malheur à lui ».

Ne pas rendre le Salam qu’il t’est obligatoire de rendre

Parmi les péchés de la langue, il y a ne pas rendre le salâm qu’il t’est obligatoire de rendre d’une obligation d’ordre personnel, comme dans le cas où un musulman responsable a adressé le salâm en premier à un autre musulman précis, ou d’ordre communautaire comme dans le cas où un musulman responsable l’a adressé en premier à un groupe de gens responsables, ceci dans le cas où il s’agit de gens du même sexe.

Le Jugement de la Loi de l'Islam Relatif aux Actes des Personnes Responsables

Les actes des personnes responsables sont de sept catégories selon le jugement de la Loi de l'Islam : Le devoir ; l'acte surérogatoire ; l'illicite ou l'interdit ; l'acte déconseillé ; l'acte autorisé ; l'acte valable et l'acte non valable. Le devoir est l'acte pour lequel celui qui le fait sera récompensé et celui qui le délaisse mérite d'être châtié.

Interdiction d'insulter, maudire ou se moquer d'un musulman

Parmi les péchés de la langue, il y a le fait de se moquer d’un musulman c’est-à-dire de le rabaisser et également lui dire toute parole qui lui fait du mal ou qui lui nuise, de même le maudire et l'insulter est interdit.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19