video islamique. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Hadith Bienfait de l’Argent Licite Halal pour l’Homme Vertueux

Le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: « L’esclave au jour du jugement ne quittera pas la station où il rendra des comptes avant d’être interrogé à propos de quatre choses: il sera interrogé à propos de sa vie, dans quoi il l’a passée ? A propos de la science de la religion, qu’est-ce qu’il en a fait ? A propos de ses biens, d’où est-ce qu’il les a acquis et dans quoi il les a dépensés ? Et à propos de son corps, dans quoi il l’a usé ? » L’homme vertueux qui obtient son argent d’une voie licite et qui le dépense dans les voies de bien, quel bienfait que cet argent pour lui !

L'Imam al-Ach`ari dit que Allâh existe de toute éternité sans endroit.

Ibnou `Asâkir rapporte que l'imam al-'Acha`ariyy dit: « Allâh est de toute éternité et il n’y a pas d’endroit de toute éternité. Il a créé al-`Arch –le Trône–, al-Koursiyy –le Piédestal–, Il n’a pas besoin d’endroit et Il est, après la création de l’endroit tel qu’Il est de toute éternité avant de l’avoir créé (l’endroit) »

La Zakat aumône sur les Biens Commerciaux

Il est un devoir de payer la zakât sur les biens commerciaux qui sont acquis à l'origine en échange d'une contrepartie si ces biens ont atteint le seuil à la fin de l'écoulement d'une année lunaire. Et la signification du commerce, c'est faire tourner les biens de la vente et l'achat dans le but de faire des profits.

La Zakât sur les Récoltes, les Raisins Secs et les Dattes

La Zakât est obligatoire sur les récoltes que les gens prennent comme nourriture de base quand ils ont le choix c'est à dire celles dont les hommes font provision d’ordinaire afin de s’en nourrir, comme le blé, l’orge ou le maïs; ce n’est pas le cas des fruits tels que les pommes et les oranges. Concernant les fruits: la zakât est obligatoire sur deux sortes d’entre eux : les dattes et les raisins secs.

La Zakât sur le Bétail

Concernant le bétail, la zakat est un devoir sur trois catégories qui sont: 1 - Les chameaux, mâles et femelles; 2 - Les bovins, mâles et femelles; 3 - Les chèvres et les moutons. La zakât n'est pas un devoir sur d'autres animaux que ceux ci. Elle n'est donc pas un devoir ni sur les chevaux ni sur les ânes, sur ces choses là en tant que telles sauf si ils sont utilisés pour faire du commerce, et n'est pas un devoir non plus sur d'autres tels que la volaille, par l'Unanimité des savants.

L’Aumône Obligatoire - La Zakât - définition

Du point de vue de la langue arabe, le terme (az-zakât) signifie la croissance, la bénédiction et l'augmentation du bien. Et il est employé pour le fait de purifier, ALLAH ta`âlâ dit: {قَدْ أَفْلَحَ من زَكَّهَا} qui signifie: « Certes, a réussi celui qui l'a purifiée »; c'est-à-dire qu'il a purifié son âme de ses souillures.

L'Aumône Obligatoire - Zakât -

Allâh ta`âlâ dit: { وَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ وَءاتُواْ الزَّكَاةَ وَارْكَعُواْ مَعَ الرَّاكِعِينَ } ce qui signifie: « Accomplissez la prière et donnez la zakât », [ sôurat Al-Baqarah / 43 ]. Dans la langue arabe, le mot zakât signifie: la purification et l'accroissement. Selon la Loi, c'est le nom de ce que l'on paye sur un bien ou sur le corps, de façon spécifique. La zakât a été appelée ainsi parce que les biens s'accroissent par la bénédiction du versement de la zakât et parce que celle-ci purifie des péchés celui qui la paye. La zakât fait partie des choses les plus éminentes de l'Islam; Allâh l'a ordonnée la deuxième année après l'Hégire.

Valeur de Zakat al FiTr. Zakat fin du jeûne de RamaDân

La zakât de la fin du jeûne (zakâtou l-fiTr) est obligatoire pour tout musulman, s'il lui reste de quoi la payer en plus de ce qu'il faut pour payer sa nourriture de base, la nourriture de base de ceux qui sont à sa charge, ses dettes, son habillement et son logement qui sont dignes de lui, et ceci, pendant le jour de la Fête de la fin du jeûne (`Idou l-fiTr) et la nuit qui suit.

Les Preuves Incontestables qu’il est Permis de Commémorer la Naissance de la Meilleure des Créatures, le Prophète MouHammad Mawlid

Preuves à partir du Qour'ân, du Hadîth et des paroles des grands savants musulmans qu'il est permis de commémorer la naissance honorée du Prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم et que cela comporte des récompenses.

Paroles des Savants Sunnite sur la Permission du Mawlid Nabawi Commémorer la naissance honorée du Prophète MouHammad

Dans le Livre exempt de contradiction, Il dit: « إِنَّ اللهَ وَمَلائِكَتَهُ يُصَلُّونَ عَلَى النَّبِيِّ يَا أَيُّهَا الَّذِينَ ءامَنُوا صَلُّوا عَلَيْهِ وَسَلِّمُوا تَسْلِيمًا » qui signifie: « Certes Allâh élève en degré le Prophète et les anges invoquent AllâH pour qu'Il élève davantage en degré le Prophète. Ô vous qui avez cru invoquez Allâh et demandez qu'Il l'élève encore davantage en degré et qu'Il préserve sa communauté de ce qu'il craint pour elle ». En ces jours revient à nous un heureux souvenir, le souvenir de la naissance du Bien-aimé de Allâh, la meilleure des créatures, notre maître MouHammad. Quelle occasion éminente que les musulmans fêtent dans les orients de la Terre et ses occidents, par remerciement envers Allâh ta`âlâ pour avoir fait apparaître notre maître MouHammad à ce bas-monde.

Les Lois du Hajj, Le Pèlerinage à La Mecque et la Omra

La Parole de Allâh ta`âlâ dans Son Livre qui ne comporte pas d’incohérence qui signifie: « Le Hajj est accompli dans des mois bien définis, celui qui s’engage à accomplir le Hajj, qu’il n’y commette ni de rapports [sexuels], ni de grands péchés et ni de débats inutiles. Et tout le bien que vous faites, Allâh le sait. Et prenez des provisions, certes la meilleure des provisions, c’est la piété. Et craignez-Moi en accomplissant les devoirs et en évitant les péchés, ô vous qui êtes dotés de raison. » [sôurat Al-Baqarah/ 197].

L’Amour envers notre Prophète MouHammad

L’amour envers notre Maître MouHammad Salla l-LAhou `alayhi wa sallam est une obligation pour les personnes responsables. À ce sujet, Allâh Al-`Aliyy, Al-`ADHîm dit dans le Qour’ân honoré: ﴾ قُلْ إِنْ كُنْتُمْ تُحِبُّونَ اللَّهَ فَاتَّبِعُونِي يُحْبِبْكُمُ اللَّهُ وَيَغْفِرْ لَكُمْ ذُنُوبَكُمْ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَحِيمٌ ﴿ qui signifie: « Dis: “Si vous aimez AllAh, alors obéissez-moi. Ainsi, AllAh vous agrée et vous pardonne vos péchés. Certes, Allâh est Celui Qui pardonne et Qui est miséricordieux » [sôurat ‘Ali `Imrân / 31].

La biographie du troisième calife: le compagnon `Outhmân Ibnou `Affân

`Outhmân a eu la charge du califat de l’an 24 à l’an 36 de l’hégire. L’empire musulman s’est agrandi durant cette période. `Outhmân a joué un rôle décisif dans la diffusion du MouS-Haf (le livre du Qour'ân). Durant son califat, il a repris les feuillets rassemblés par Abôu Bakr et les a fait vérifier et confirmer par les compagnons avant de les faire copier en un seul livre. Il a diffusé plusieurs exemplaires de ce livre dans l’empire musulman pour qu’ils servent de référence.

Comment le Prophète Ibrâhîm observa la résurrection des oiseaux morts

Notre maître Ibrâhîm `alayhi s-salâm n'a jamais été, à aucune époque dans le doute au sujet de la toute-puissance de Allâh ta`âlâ. Depuis son plus jeune âge il a été inspiré et guidé vers le bien et la foi.

La Modération et le Juste Milieu

Les croyants ne sont ni outranciers ni négligents mais ce sont des gens faisant preuve de modération et suivant une voie de juste milieu c'est à dire la Loi de Dieu. Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: « وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِّتَكُونُواْ شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا » ce qui signifie: « Allâh a fait de vous une communauté de juste milieu... », [sôurat Al-Baqarah / 143]. La voie saine pour se préserver soi-même ainsi que sa famille du châtiment de l'enfer passe par l'apprentissage des choses de la religion, c'est-à-dire apprendre ce que Allâh a rendu obligatoire d'apprendre et éviter ce que Allâh nous a ordonné d'éviter.

Le Soufisme Islamique Véritable

Le Soufisme véritable, c'est d'apprendre la religion et de l'appliquer en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits et d'avoir le cœur détaché de ce bas-monde et ceci est la voie qu'a enseigné le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, ainsi il a dit en s'adressant au compagnon Mou`âdh 'ibnou Jabal: « إِيَّاكَ والتّنعُّم فإنّ عِبَادَ اللهِ لَيْسُوا بِالمتنعِّمِينَ » ce qui signifie: « Ne t'attaches pas au luxe et au superflu car certes les esclaves vertueux de ALLAH ne suivent pas cela », [rapporté par AHmad ].

Apprendre l'Islam aux Enfants, Éducation des Petits Musulmans, Enseigner l'Islam aux Jeunes

L’Imam Al-Ghazâliyy cite dans son livre IHyâ'ou `Oulôumi d-Dîn après avoir cité des questions de croyance: « .. Sache que ce que nous avons mentionné dans la présentation de la croyance, il convient de l’enseigner à l'enfant dès son plus jeune âge, afin de le protéger et pour qu'il l’apprenne par cœur. Ensuite il en découvrira le sens petit à petit lorsqu'il grandira ». (fin de citation).

Le Récit de Isma`îl et du Sacrifice et Jour de `ARAFAH

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { فَلَمَّا بَلَغَ مَعَهُ السَّعْيَ قَالَ يَا بُنَيَّ إِنِّي أَرَى فِي الْمَنَامِ أَنِّي أَذْبَحُكَ فَانظُرْ مَاذَا تَرَى قَالَ يَا أَبَتِ افْعَلْ مَا تُؤْمَرُ سَتَجِدُنِي إِن شَاء اللَّهُ مِنَ الصَّابِرِينَ } qui signifie: « Il a dit ô mon fils je me vois en songe en train de t’égorger...il a dit ô mon père, fais ce qui t’es ordonné, tu me trouveras in châ’a l-Lâh du nombre des endurants », [sôurat AS-Sâffât 'Ayah 103].

Récit de l'Allaitement du Prophète MOUHAMMAD

'Aminah enfanta le Messager de Allâh dans l'année de l'éléphant et l'allaitait au début. Et parmi les habitudes des arabes, ils faisaient venir des nourrices pour allaiter leurs enfants. Les Banôu sa`d vinrent auprès de la tribu des Qouraych pour prendre les nouveau-nés et les allaiter contre salaire. Le Prophète fut présenté aux nourrices et aucune n'accepta de le prendre car il était orphelin. Chaque nourrice espérait avoir la chance d'obtenir un enfant de riche. Chaque nourrice accueillit un enfant et il ne resta que le Prophète. Ce fut Halîmah qui le prit.

Faire l’Éloge du Prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم

Allâh dit: { فَالَّذِينَ آمَنُواْ بِهِ وَعَزَّرُوهُ وَنَصَرُوهُ وَاتَّبَعُواْ النُّورَ الَّذِيَ أُنزِلَ مَعَهُ أُوْلَـئِكَ هُمُ الْمُفْلِحُونَ } qui signifie: « Ceux qui ont cru en lui, qui l’ont glorifié, l’ont appuyé et ont suivi la bonne guidée qui lui a été révélée - le Qour’ân -, ce sont eux qui auront réussi ». Faire l'éloge du Prophète sincèrement est un acte de bien qui rapproche de l’agrément de Dieu.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18