La foi en Allâh et en Son Messager

La foi en Allâh et en Son Messager

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lâhi r-RaHmâni r-RaHîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Allâh Seigneur des mondes, que Allâh honore et élève davantage en degrés notre maître MouHammad et qu’Il préserve sa communauté de ce que le Prophète craint pour elle.

Ô vous esclaves de Allâh, notre Seigneur `azza wa jall  a dit dans Son Livre Honoré :

﴿يا أَيُّهَا الَّذِينَ آَمَنُوا اتَّقُوا اللهَ وَكُونُوا مَعَ الصَّادِقِينَ

(yâ ‘ayyouha l-ladhîna ‘âmanou t-taqou l-Lâha wa kôunôu ma`a S-Sâdiqîn)

ce qui signifie : « Ô vous qui avez cru, faites preuve de piété à l’égard de Allâh et soyez avec les véridiques ».

Je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Allâh Al-`Aliyy Al-`ADHîm. Craignez-Le, obéissez-Lui et évitez ce qu’Il a interdit.

Sachez, mes frères de Foi, que la base de la piété, c’est de connaître Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ,  croire en Lui selon ce qui est digne de Lui et croire en Son Messager Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam selon ce qui est digne de lui. En effet, il s’agit là du premier des devoirs, la base même de tous les devoirs, le plus important d’entre eux et le meilleur. Al-Boukhâriyy a rapporté dans son ″SaHîH″, avec une chaîne remontant jusqu’à Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, que le Messager de Allâh Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a été interrogé :

 » أَيُّ الْعَمَلِ أَفْضَلُ « 

(ayyou l-`amali ‘afDal)

ce qui signifie : « Quelle est la meilleure des œuvres ? ». Il a répondu `alayhi S-Salâtou wa s-salâm :

 » إِيمَانٌ بِاللَّهِ وَرَسُولِهِ« 

(‘îmânoun bi l-Lâhi wa raçôulih)

ce qui signifie : « La Foi en Allâh et en Son Messager ».

Ainsi, la meilleure des œuvres dans l’absolu, c’est de croire en Allâh et en Son Messager. Et ceci est la base sans laquelle les actes ne sont pas valables.

La signification de la Foi en Allâh, c’est d’avoir la croyance catégorique que Allâh ta`âlâ existe sans aucun doute et qu’Il n’a aucune ressemblance avec tout ce entre en existence. Il n’est pas un corps et Il n’a pas de ressemblance avec les corps. Il n’est pas un être ayant un volume et Il n’a pas de ressemblance avec ce qui a un volume. Il n’est pas un corps palpable tel que l’être humain, la pierre ou l’arbre. Il n’est pas un corps impalpable tel que l’air, les jinn et les anges. Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ n’a de ressemblance ni avec l’être humain, ni avec les plantes, ni avec les objets inanimés. Il n’a de ressemblance ni avec l’air, ni avec l’âme, ni avec la lumière, ni avec les anges, ni avec les jinn. Allâh ta`âlâ existe et n’a de ressemblance avec quoi que ce soit de ce monde.

Ceci est conforme à ce qu’Il nous a appris à Son sujet dans Son Livre Honoré :

﴿ لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَىْءٌ وَهُوَ السَّمِيعُ البَصِيرُ

(layça kamithlihî chay’oun wa houwa s-samî`ou l-baSîr)

ce qui signifie : « Rien n’est tel que Lui et Il est Celui Qui entend et Qui voit » [sôurat Ach-Chôurâ /11].

Quoique tu imagines en ton esprit, Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ en est différent. C’est-à-dire qu’Il n’a pas de ressemblance avec ce que l’on peut imaginer. On ne peut ni Le concevoir dans les illusions, ni Le représenter dans les imaginations.

L’extrême limite de notre connaissance au sujet de Allâh, c’est d’avoir la certitude de Son existence ta`âlâ sans comment et sans endroit. La limite ici signifie ce à quoi peut parvenir la connaissance de la personne au sujet de Allâh ta`âlâ. Il s’agit d’avoir la croyance ferme que Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ existe, mais qu’Il n’est pas comme tout ce qui existe ; Qu’Il a des attributs de perfection qui sont dignes de Lui et qui n’ont pas de ressemblance avec les attributs des créatures. Également, il s’agit d’avoir la croyance ferme que Allâh soubHânahôu wa ta`âlâ  n’est ni dans une des six directions, ni dans un quelconque endroit. C’est cela le sens de la Foi en Allâh.

Pour ce qui est de la Foi en Son Messager Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, chers bien-aimés, cela veut dire que la personne a pour croyance ferme et catégorique, une croyance qui n’est entachée d’aucun doute, que MouHammad Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam est le messager de Allâh.  Il est un envoyé de la part de Allâh, et il est véridique en tout ce qu’il transmet de la part de Allâh, que cela soit au sujet de ce qui est licite ou interdit, au sujet des nouvelles concernant les communautés antérieures, au sujet de ce qui aura lieu dans le barzakh (c’est-à-dire ce qui aura lieu entre la mort et la résurrection), ou encore au sujet de ce qui aura lieu l’au-delà, il ne se trompe en rien de tout cela. Allâh l’a soutenu par des miracles éclatants qui sont une preuve catégorique de sa véracité. Allâh l’a embelli des caractères louables tels que la véracité, l’honnêteté, la préservation et la chasteté comme le sont tous ses frères Prophètes et Envoyés. Il ne commet pas de mécréance, ni avant d’avoir été envoyé en tant que prophète ni après. De même, aucun grand péché, aucun acte indécent qui indique une bassesse et une vilénie, ne proviennent de lui.

Le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a appelé les gens à la religion de l’Islam qui est la religion de tous les Prophètes. C’est la religion que Allâh a agréée pour Ses esclaves et qu’Il nous a ordonné de suivre. Celui qui meurt sur cette religion, il est confirmé qu’il entrera assurément au Paradis, même si auparavant il séjournera en enfer en raison de ses péchés, si Allâh ne les lui pardonne pas.

Celui qui suit une religion autre que l’Islam, elle ne sera pas acceptée de lui et il sera dans l’au-delà au nombre des perdants, de ceux qui vont à leur perte. Il n’y a pas de voie pour être sauvé du séjour éternel en enfer autre que le fait de croire en Allâh et en Son Messager.

En effet, Allâh ta`âlâ dit :

﴿ وَمَن لَّمْ يُؤْمِن بِاللهِ وَرَسُولِهِ فَإِنَّا أَعْتَدْنَا لِلْكَافِرِينَ سَعِيرًا

(wa man lam you’min bi l-Lâhi wa raçôulihî fa’innâ ‘a`tadnâ lil-kâfirîna sa`îrâ)

ce qui signifie : « Et quant à celui qui ne croit pas en Allâh et en Son Messager, certes nous avons réservé pour les mécréants l’enfer ».

Et Allâh ta`âlâ  a dit :

﴿ إِنَّ الَّذِينَ كَفَرُواْ لَن تُغْنِيَ عَنْهُمْ أَمْوَالُهُمْ وَلاَ أَوْلاَدُهُم مِّنَ اللهِ شَيْئًا وَأُوْلَئِكَ أَصْحَابُ النَّارِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

(‘inna l-ladhîna kafarôu lan toughniya `anhoum ‘amwâlouhoum wa lâ ‘awlâdouhoum mina l-Lâhi chay’â ; wa ‘oulâ’ika ‘aS-Hâbou n-nâri houm fîhâ khâlidôun)

ce qui signifie : « Certes, ceux qui ont été mécréants, leurs biens et leurs enfants ne leur éviteront pas le châtiment de Allâh. Ceux-là iront en enfer où ils y resteront éternellement ».

Nous demandons à Allâh qu’Il fasse que nous persévérions sur la Foi, Qu’Il nous honore par une mort sur la Foi complète et Qu’Il fasse que nous soyons de ceux qui entrent au Paradis sans être châtiés au préalable. Certes, Il est Celui Qui accorde avec largesse et Qui est miséricordieux.

Articles en Relation