Internet, avantages et dangers. Discours du vendredi

بِسمِ اللهِ الرَّحمـنِ الرَّحِيم

Bismi l-Lâhi r-Raḥmāni r-Raḥîm

الحَمدُ للهِ رَبِّ العَالَمِين والصَّلاةُ والسَّلامُ عَلى سَيِّدِنَا مُحَمَّدٍ رَسُولِ اللهِ

Louanges à Dieu, nous Le remercions, nous recherchons Son aide, nous recherchons Sa bonne guidée, nous recherchons Son pardon, nous demandons qu’Il nous guide, nous demandons que Dieu nous préserve du mal de nos âmes et de nos mauvaises œuvres, celui que Dieu guide, nul ne peut l’égarer et celui qu’Il égare, nul ne peut le guider.

Je témoigne qu’il n’est de dieu que Dieu, qu’Il est le dieu unique et qu’Il n’a pas d’associé, qu’Il n’a pas de semblable ni de ressemblant, quoi que tu imagines en ton esprit Dieu n’a pas de ressemblance avec cela et quiconque qualifie Dieu par une signification des humains a commis de la mécréance. Je témoigne que notre maître et notre bien-aimé, notre éminence et notre guide, la cause de notre joie, محمّد Mouḥammad, est l’esclave de Dieu et Son Messager, celui qu’Il a élu et qu’Il agrée le plus, celui que Dieu a envoyé avec la bonne guidée et la religion de vérité, guide annonciateur de bonne nouvelle pour les croyants et avertisseur d’un châtiment pour ceux qui mécroient, appelant à la religion que Dieu agrée par Sa volonté, tel un flambeau qui illumine. Dieu a guidé par lui la communauté et a dévoilé par lui le voile des ténèbres, Il a fait sortir par lui les gens des obscurités vers la lumière, que Dieu le rétribue pour nous du meilleur de ce dont Il a rétribué l’un de Ses prophètes. Ô Dieu, honore et élève davantage en degré notre maître محمّد Mouḥammad ainsi que sa famille et ses compagnons bons et purs, et ceux qui les ont suivis sur la droiture, jusqu’au Jour dernier.

Esclaves de Dieu, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard de Dieu العَظِيم Al-`Aḍhîm –Celui Qui a l’éminence sur toute chose–, craignez donc Dieu le Seigneur des mondes.

Dieu تعالى dit dans le قرآن Qour’ān honoré dans la sourate التَّوۡبَة At-Tawbah :

﴿ وَقُلِ ٱعۡمَلُواْ فَسَيَرَى ٱللَّهُ عَمَلَكُمۡ وَرَسُولُهُۥ وَٱلۡمُؤۡمِنُونَۖ وَسَتُرَدُّونَ إِلَىٰ عَٰلِمِ ٱلۡغَيۡبِ وَٱلشَّهَٰدَةِ فَيُنَبِّئُكُم بِمَا كُنتُمۡ تَعۡمَلُونَ ﴾

(wa qouli i`malou fasayara l-Lāhou `amalakoum wa raçoūlouhou wa l-mou’minoūna wa satouraddoūna ‘ilā `Alimi l-ghaybi wach-chahādati fayounabbi’oukoum bimā kountoum ta`maloūn) [9/105]

ce qui signifie : « Et dis : Œuvrez, Dieu vous accordera une miséricorde spécifique pour ce que vous faites et Son Messager ainsi que les croyants le verront, et vous serez ramenés à la vie pour être jugés par Celui Qui sait les choses cachées et les choses apparentes, Il vous fera savoir ce que vous faisiez. »

Nous vivons de nos jours une époque de grand développement dans l’industrie des équipements et des outils technologiques qui ont conquis les habitations, les institutions et les entreprises. La vie de nombreuses personnes est devenue fortement dépendante de l’informatisation et des technologies modernes et ce dans différents domaines. La Terre est devenue, telle qu’une personne à l’extrême orient peut converser avec quelqu’un se trouvant à l’extrême occident, par l’écrit ou par l’oral, avec l’image aussi, comme s’ils étaient assis dans une même pièce, malgré la grande distance qui les sépare. Les moyens que les gens utilisaient dans les transports, dans leurs communications et dans l’information, ou encore lors des activités commerciales et industrielles, ont changé. Et cette évolution ne cesse de continuer, jour après jour, sans que l’on sache où ces moyens vont nous mener, ni ce que les jours à venir vont nous permettre de voir comme réalisations et comme découvertes.

Si nous voulions effectuer une comparaison simple entre notre quotidien actuel et notre histoire passée, nous verrions des choses vraiment étonnantes. En effet, ces moyens n’étaient pas connus à l’époque de nos vertueux prédécesseurs, et malgré cela, ils avaient beaucoup plus de science, plus de vertu et plus d’expérience dans les sujets de la vie. Ils savaient mieux comment gérer les affaires des gens, comment veiller à l’intérêt général et comment préserver les pays et les populations.

Nous constatons qu’aujourd’hui, et malgré tous ces moyens, nous sommes beaucoup moins efficaces à faire tout cela, et beaucoup de gens se sont même détachés de la foi, des bons comportements et ont délaissé la droiture. Cela signifie que l’outil technologique à lui seul ne suffit pas pour assurer l’élévation de l’être humain et que la technologie à elle seule n’est pas suffisante pour l’élévation des peuples et l’avancée des communautés. Mais cela n’implique pas que nous appelons à nous détourner de toute cette grande variété d’industries avancées et des réalisations scientifiques. Nous voulons au contraire œuvrer à en tirer profit, à les utiliser dans ce qui est utile pour la société.

Toutefois, nous constatons que beaucoup de ceux qui utilisent et sont actifs dans les différents réseaux sociaux tels que WhatsApp, Facebook, Twitter ou autres applications, s’y sont noyés et perdus. En effet, ces applications ont submergé les cœurs et les esprits de nos enfants, et ont dominé nos foyers au point de devenir comme des choses indispensables de la vie.

Nous sommes témoins aujourd’hui d’une génération qui ne connaît pas les moyens de gagner sa vie, qui ne perçoit pas l’ampleur des responsabilités qui pèsent sur les épaules des jeunes, parce qu’ils ne voient la vie qu’à travers la lorgnette de l’internet et ce qui s’en suit comme moyens de communication. Par conséquent, cette génération grandit de manière contraire aux espérances et contraire à toutes les prévisions que les parents avaient envisagées.

Nous voyons que les gens ont différents objectifs dans l’exploitation de ces moyens de communication. La plupart les utilise dans ce qui ne comporte aucun bien, ce qui entraîne a minima une perte de temps. Parfois, leur utilisation n’est que pure nuisance, et ce jeune homme, ou cette jeune femme, devient une proie facile entre les mains du chayṭān rajīm –du démon maudit–.

Les exemples à ce sujet sont nombreux, parmi ce que nous vivons à cette époque comme corruption, comme ignorance, comme perte et comme duperie [de la part des jeunes] envers ceux qui préméditent la destruction des fondements glorieux de la communauté, en raison de l’attirance des jeunes pour une prétendue civilisation et de leur addiction à ces médias, malgré la nocivité de leur utilisation.

Beaucoup de gens, notamment les plus jeunes, sont devenus accros à rester assis devant leur écran internet au point que cela les a détournés des sujets importants. Combien de personnes captivées ont délaissé par cette cause la prière, ou ont délaissé ce que Dieu a ordonné de faire, que ce soit la bienfaisance envers les parents, l’entretien des liens avec les proches parents, ou autre que cela.

Combien voyons-nous de jeunes qui se sont égarés du fait des mauvais amis avec lesquels ils sont en contact par le biais d’internet, de sorte à être attiré vers la perversité et à avoir un très mauvais comportement, et ne pas avoir d’autres objectifs que d’aller dans les forums de débauche, et de suivre les nouvelles des prostituées. Outre ce qui se passe sur internet comme opérations d’escroquerie, de chantage pour extorquer l’argent des gens, ou porter atteinte à leur honneur. Sans compter ce qui est diffusé comme incitations et appels suspects, dans les réseaux d’organisations terroristes, pour lesquels internet est le pilier fondamental, afin d’égarer les jeunes et les faire dévier au titre du jihad ou pour d’autres prétextes.

Ou encore la participation à des forums de dialogue ou à des communications chiffrées avec des gens qui suivent des mauvaises innovations, de sorte que l’ignorant est influencé par les idées que ces démons lui transmettent. Ils l’attirent vers la perversité ou vers la mécréance, ou bien vers la pratique de jeux nuisibles bien particuliers.

C’est-ce que nous avons constatés récemment puisque certains jeux électroniques par lesquels les gens naïfs se laissent tromper et qu’ils se mettent à pratiquer, jusqu’à que l’un d’entre eux devienne addict et aliéné par ce que ce jeu lui suggère, au point qu’il devient complétement dérangé et que cela le mène au suicide. En effet, nous avons constaté dans certains pays arabes un certain nombre de suicides résultant de ces jeux.

Il n’échappera pas qu’en plus de ce qui précède, il y a le fait que les addicts à internet négligent leur vie sociale, leurs devoirs envers leurs enfants, leurs épouses ou leurs parents. Cette addiction à consulter des sites internet mènent à des problèmes psychologiques, comme l’anxiété due aux veilles prolongées et au manque de repos suffisant pour que le corps reprenne des forces.

En plus de tout cela, nous constatons un danger très grave, à savoir que beaucoup de gens ont délaissé les assemblées de science de la religion et ont délaissé l’acquisition des sujets de la religion dont ils ont besoin, de sorte que dès qu’ils ont besoin de connaître un jugement ou de comprendre une question, ils foncent vers « Google » et s’empressent de chercher sur internet des questions de religion. Comme si ces outils étaient des témoins dignes de confiance auxquels on se réfère pour confirmer un jugement religieux. Tout en sachant que nombre de ceux dont les enregistrements et les écrits apparaissent en premier en ligne, à la base, ne font pas partie de ceux que l’on prend en compte, et qu’ils n’ont même jamais étudié la science de la religion ni cherché à devenir aptes à enseigner.

Il y a parmi eux ceux qui contredisent le قرآن Qour’ān et le حديث ḥadīth et qui renient ainsi le supplice de la tombe. Un autre qui prétend que le Prophète موسى Moūçā ne connaissait pas Dieu et qu’il aurait demandé à Dieu, : « Ô Seigneur, est-ce que tu dors ? » comme l’ont propagé certains incultes, que Dieu nous en préserve. En voici un autre qui prétend que Dieu n’a pas créé le mal, contredisant ainsi la parole لا إله إلَّا الله lā ‘ilaāha ‘il-la l-Lāh qui signifie Il n’est de dieu que Dieu c’est-à-dire que Dieu est le seul Créateur ! Il a donc attribué un associé à Dieu dans la création. Ou encore un pervers qui défend ’Iblīs -Satan- en prétendant qu’il n’aurait jamais commis de mécréance. Il contredit ainsi la parole de Dieu تعالى dans sourate البَقَرَة Al-Baqarah :

﴿ إِلَّآ إِبۡلِيسَ أَبَىٰ وَٱسۡتَكۡبَرَ وَكَانَ مِنَ ٱلۡكَٰفِرِينَ ﴾

(‘il-lā ‘iblīça ‘abā wa stakbara wa kāna mina l-kāfirīn) [2/35]

ce qui signifie : « Hormis ‘Iblis qui a refusé et s’est enorgueilli, et il est devenu mécréant. »

Tout cela est confirmé dans des enregistrements qui sont conservés, avec la voix de ceux qui ont dit ces paroles, et c’est un égarement clair et une sortie de la communauté des croyants. Tout cela est une infime partie des nombreux dangers qui continuent d’advenir par le biais d’internet. C’est-ce qui nous amène à faire face avec résolution, par le biais des conseils et de la sensibilisation convenables. Ceci nous amène aussi à nous habituer nous-mêmes ainsi que nos enfants à n’utiliser ces moyens qu’un temps bien déterminé chaque jour, en fonction du besoin, puis à laisser le reste du temps pour se consacrer à d’autres choses plus importantes, de sorte que ceux qui ont innové ces moyens ne puissent pas les utiliser pour avoir une emprise sur nous et sur les générations de nos enfants, et ce, avant que ce mal ne s’aggrave encore et encore.

Voilà mes propos, et je demande que Dieu me pardonne.

https://www.islam.ms/?p=388
dangers internet avantages internet interet internet mal internet Rappels islamiques Fin du monde Fin du monde un discours du vendredi islam rappel rappel en islam rappel islam rappel islamique rappels islam Signes de la fin du Monde discours du vendredi en arabe et en français discours du vendredi en Français khotab en français khotba en français Khoutab Khoutba en Français le jour de achoura 2021 prêches du discours du vendredi en arabe et en français Rappels islamiques discours du vendredi sunnite