convoi funéraire. Learn Sunni Islam, Beginner. Muslim religion. Islamic Site Muslim

Des droits du musulman envers un musulman

Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, a rapporté que le Messager de Allâh a dit: (حقُّ المسلمِ على المسلمِ سِتٌّ) ce qui signifie: « Les droits du musulman sur un autre musulman sont au nombre de six »... ( إذا لَقِيتَهُ فسلِّم عليهِ وإذا دعاكَ فأجِبْهُ، وإذا استنصحَكَ فانصَحْ له وإذا عطَسَ فحمِدَ اللهَ فشَمّتْهُ، وإذا مرِضَ فعُدْهُ، وإذا ماتَ فاتبَعْهُ) ce qui signifie: « Que tu lui passes le salâm lorsque tu le rencontres, que tu répondes à son invitation lorsqu’il t’invite, que tu lui donnes le conseil lorsqu’il t’en fait la demande, que tu invoques Allâh pour lui afin qu’Il lui accorde le bien et la bénédiction lorsqu’il éternue et dit Al-Hamdou lil-Lâh , que tu lui rendes visite lorsqu’il tombe malade et, que tu l’accompagnes en suivant son convoi funéraire lorsqu’il meurt » [rapporté par Mouslim].

La Prière Funéraire AL-JINAZAH

Il convient de se rappeler souvent de la mort et de s'y préparer en faisant le repentir en réparant les injustices qu'on a faites envers ceux qui ont été lésés. Ceci est encore plus requis de la part des malades. Tout comme il fait preuve de patience envers la maladie, il abandonne les gémissements autant qu'il le peut. Il lui est recommandé de se faire soigner et pour les autres, de lui rendre visite. Il convient à celui qui lui rend visite de lui remonter le moral et de ne pas rester trop longtemps.

Noms et Biographies des Femmes Épouses du Prophète, ses fils, ses filles et Sagesses

Le Prophète MouHammad était un homme chaste, il n’avait pas le cœur attaché aux femmes. Il a épousé plusieurs femmes pour des sagesses qui comporte un intérêt pour la religion de l'Islam. Ainsi il a réuni entre les tribus auprès desquelles il a eu un lien de mariage. En effet, en épousant des femmes de différentes tribus, le Prophète a pu regrouper celles-ci et ces tribus se sont aidées ensemble au service de l'Islam et donc l’appel à l’Islam s’est diffusé plus facilement. Alors qu'auparavant ces tribus été ennemies et se combattaient mutuellement.

Les Règles de Condoléances en Islam. Lavage du mort et préparatifs funéraires

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { كُلُّ نَفْسٍ ذَآئِقَةُ الْمَوْتِ وَإِنَّمَا تُوَفَّوْنَ أُجُورَكُمْ يَوْمَ الْقِيَامَةِ فَمَن زُحْزِحَ عَنِ النَّارِ وَأُدْخِلَ الْجَنَّةَ فَقَدْ فَازَ وَما الْحَيَاةُ الدُّنْيَا إِلاَّ مَتَاعُ الْغُرُورِ } ce qui signifie: « Toute âme goûtera à la mort ; vous recevrez votre rétribution au jour du jugement ; celui qui sera éloigné de l’enfer et qu’on fera entrer au paradis aura gagné ; la vie du bas monde n’est qu’un bien trompeur » [sôurat ‘Ali `Imrân 'Ayah 185]

Imam 'AHmad ibnou Hanbal Biographie Fondateur de l'école Hanbalite

L’Imam ‘AHmad Ibnou Hanbal né en 164 et il est décédé en 241 de l'hégire fait partie des grands savants de l’Islam. Il a vécu lors du 2ème siècle de l’Hégire, il fait donc partie du salaf vertueux à savoir les musulmans des trois premiers siècles de l'hégire. Il a ainsi appris la science de la religion auprès de l’Imam Ach-Châfi`iyy entre autres. Il a par la suite fondé sa propre école de jurisprudence: l’école hanbalite.

Histoire et Récit du Prophète Mouça -Moïse- Moussa

Notre maître Môuçâ `alayhi s-salâm fait partie de la descendance de Ya`qôub (Jacob), le prophète de Allâh [Ya`qôub (Jacob) s'appelle aussi 'Isrâ'îl (Israel), il est musulman comme le sont tous les prophètes, il avait douze enfants qui ont donné naissance aux douze tribus des fils de 'Isrâ'îl (Israel) ; parmi le peuple des fils de 'Isrâ'îl (Israel) y avait des musulmans et des non musulmans]. Môuçâ est né en Égypte où il a vécu un certain temps avant d'en sortir pour la quitter. L’Égypte était à son époque gouvernée par Pharaon qui était un non-croyant.

Apostasie: actes et paroles qui annulent l'Islam

La règle est que toute croyance, tout acte ou toute parole qui signifie un rabaissement à l'égard de Allâh, de Ses Livres, de Ses messagers, de Ses anges, des signes emblématiques de la religion agréée par Allâh, de Ses lois, de Sa promesse ou de Sa menace est une mécréance. Que cela soit en étant sérieux, en plaisantant ou en colère.

Les Musulmans Sunnites Acharites et Matouridites

Les sunnites Acharites du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-'Ach`ariyy de la descendance du grand compagnon Abôu Môuçâ Al-Ach`ariyy. Il fut un savant éminent et a été surnommé l’Imam de Ahlou s-Sounnah. Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou Mansour Al-Matouridiyy, contemporain de l’Imam Al-'Ach`ariyy

Les Miracles du Pophète Jésus `Içâ (`Issâ)

Lorsque le prophète `Içâ (Jésus) le Messie eut trente ans, il reçut la révélation de la part de Dieu. En tant que Prophète, il lui fut ordonné d’appeler les gens à l'adoration de Dieu, l'Unique Qui n'a pas d'associé. `Içâ (Jésus) partit donc parcourir les contrées et traverser les villages, appelant les gens à l’Islam. Dieu lui a accordé des miracles prouvant sa véracité

Le Châtiment de la Tombe et son Supplice

L'Imam Abôu Hanîfah, que Allâh l'agrée a dit dans Al-Fiqhou l-‘Akbar: « La pression de la tombe et son supplice sont une vérité. C'est quelque chose qui aura lieu pour le non-croyant et certains musulmans désobéissants. » Il n'est donc pas permis de nier le supplice de la tombe. Nier le supplice de la tombe est de la mécréance. L'Imam Abôu ManSôur Al-Baghdâdiyy dans son Livre Al-Farqou bayna l-Firaq a dit: « Ahlou s-Sounnah wa l-Jamâ`ah ont été catégoriques à dire que ceux qui nient le supplice de la tombe seront suppliciés dans leur tombe - c'est-à-dire en raison de leur mécréance. »

Les Musulmans: Sunnites Acharites et Matouridites

At-Tirmidhiyy et d’autres rapportent que le Messager de Allâh a dit: ″ عَلَيْكُمْ بِالجَماعَةِ وإِيَّاكُمْ والفُرْقَةَ فَإِنَّ الشَّيْطَانَ مَعَ الوَاحِدِ وهُوَ مِنَ الاِثْنَيْنِ أَبْعَدُ فَمَنْ أَرادَ بُحْبُوحَةَ الجَنَّةِ فَلْيَلْزَمِ الجَماعَةَ ″ ce qui signifie: « Attachez-vous à Al-Jamâ`ah- la grande majorité. Et gare à la dispersion ; car le chayTân s'approchera de la personne seule et sera plus loin quand elles sont deux [personnes]. Celui qui veut le plaisir du Paradis, qu’il s’attache à Al-Jamâ`ah- la grande majorité .» Et le Prophète a dit: ″ وَإِنَّ هَذِهِ الـمِلَّةَ سَتَفْتَرِقُ عَلى ثَلاثٍ وسَبْعِينَ فِرْقَةٍ ثِنْتانِ وسَبْعُونَ في النارِ وواحِدَةٌ في الجَنَّةِ وهِيَ الجَماعَةُ ″ ce qui signifie: « Et cette communauté va se diviser en 73 groupes, 72 iront en enfer et un seul ira au Paradis ; et il s’agit de Al-Jamâ`ah- la grande majorité. » [Rapporté par Abôu Dâwôud].

L'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr

Mes frères de Foi, réfléchissez au sujet du rassemblement et de la résurrection. Rappelez-vous du Jour du jugement, rappelez-vous lorsque les gens seront ressuscités. Le jour du jugement est un jour de regrets. Il y a dans la résurrection des gémissements. Il y a au pont des trébuchements. Il y a lors de la pesée des actes, des larmes. L’injustice sera ce jour-là une source d’obscurité. Les livres des actes contiendront même les regards. Il y aura chagrin et regrets pour les péchés. Il y aura joie et plaisir pour les bonnes actions. Un groupe sera au paradis. Il sera élevé dans les hauts degrés. Un autre groupe sera en enfer. Il sera rabaissé dans les bas niveaux. Ce qui te sépare de tout cela, c’est qu’on dise: « Untel est mort ». Oui chers bien-aimés, Untel est mort ! Une phrase que répètent de nombreuses personnes et que beaucoup d’autres entendent. Mais la question qui se pose pour celui qui l’entend: A-t-il réfléchi et tiré la moralité pour demander des comptes à son âme ?! Pour combler ses défaillances ? Pour se poser la question sur ce qu’il a préparé si un jour on dit de lui Untel est mort ?!

L'imam ‘Abôu Hanîfah : Biographie Fondateur de l'école Hanafite

L’Imam moujtahid ‘Abôu Hanîfah (80 - 150 H) est le fondateur de l’école de jurisprudence (madh-hab) hanafite. Il était moujtahid absolu (mouTlaq) apte à déduire les lois à partir du Qour’ân et de la Sounnah (Hadîth). Il a énormément insisté sur la propagation de la croyance en l’existence de Dieu sans endroit et sans comment auprès des gens. Il a dit entre autres: « Dieu existait et il n’y avait pas d’endroit, Il existait avant de créer les créatures, Il existait il n’y avait pas d’endroit ni créatures ni aucune chose et Il est le créateur de toute chose. »

Les Signes de la Fin du Monde. Annonciateurs du Jour du Jugement

Il y'a des petits signes et des grands signes cités dans le Qour'ân et le Hadîth qui annoncent la fin du monde. Seul Dieu sait la date exacte de la fin du monde

Contredire ses Passions, Délaisser les Désobéis­sances, les Péchés. Récit de Dinâr. La Mort ne prévient pas

Allâh ta`âlâ dit: { يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا اتَّقُوا اللَّـهَ وَلْتَنظُرْ‌ نَفْسٌ مَّا قَدَّمَتْ لِغَدٍ ۖ وَاتَّقُوا اللَّـهَ ۚ إِنَّ اللَّـهَ خَبِيرٌ‌ بِمَا تَعْمَلُونَ } qui signifie: « Ô vous qui avez cru, faites preuve de piété à l’égard de Allâh et que chaque personne considère ce qu’elle prépare pour le jour du jugement. Faites preuve de piété à l’égard de Allâh, certes Allâh sait ce que vous faites ». Le Prophète MouHammad a dit: « أكيس الناس أكثرهم ذكرا للموت وأكثرهم له ذكرا أكثرهم له استعدادا » qui signifie: « les gens les plus intelligents ce sont ceux qui se rappellent le plus la mort et ceux qui se rappellent le plus se préparent le plus ».

Récit de l'Allaitement du Prophète MOUHAMMAD

'Aminah enfanta le Messager de Allâh dans l'année de l'éléphant et l'allaitait au début. Et parmi les habitudes des arabes, ils faisaient venir des nourrices pour allaiter leurs enfants. Les Banôu sa`d vinrent auprès de la tribu des Qouraych pour prendre les nouveau-nés et les allaiter contre salaire. Le Prophète fut présenté aux nourrices et aucune n'accepta de le prendre car il était orphelin. Chaque nourrice espérait avoir la chance d'obtenir un enfant de riche. Chaque nourrice accueillit un enfant et il ne resta que le Prophète. Ce fut Halîmah qui le prit.

La Prière en Assemblée AL-JAMA`AH

La prière en assemblée pour les cinq prières est une obligation communautaire farDou kifâyah. L'obligation est réalisée en accomplissant la prière en assemblée de façon que l'accomplissement du rite ait un signe manifeste. Ainsi, elle est faite dans la petite ville en un lieu unique et dans la grande ville en plusieurs lieux de sorte que celui qui compte y aller puisse l'atteindre sans difficulté apparente. La prière pour laquelle l'assemblée est la plus requise, c'est celle de As-SoubH, puis celle de al-`ichâ', puis celle de al-`aSr.

Les Piliers de la Prière et ses conditions de validité

Le Prophète a dit: « لا صلاة لمن لم يقرأ بفاتحة الكتاب » ce qui signifie: « Il n'y a pas de prière pour celui qui n'a pas récité la FâtiHah [correctement] ». Il est un devoir d'apprendre à réciter correctement la FâtiHah en sortant les lettres de leurs points de prononciation et lettres doublées. Il faut aussi faire correctement tous les autres piliers de la prière.

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allâh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés. Lorsque l’Islam est venu, il fut le premier des hommes à entrer en Islam, il avait alors trente-sept ans. Il était lui-même un compagnon du Prophète MouHammad.

0 1