Demander la main d’une femme qui es déjà fiancée à un autre musulman

Parmi les péchés de la langue, il y a demander la main d’une femme qui a déjà été demandée par un autre musulman et qui lui a été promise. Cela devient interdit après la réponse par l’affirmative de la part du tuteur de la femme. En revanche, si le premier fiancé l’y autorise, il n’y a plus d’interdiction en cela. Il en est de même si le premier fiancé se désiste et abandonne ses fiançailles.

Ceci est interdit en raison de la nuisance et de la rupture des liens que cela comporte. Al-Boukhâriyy et Mouslim ont rapporté du Hadîth de Ibnou `Oumar que Allâh les agrée tous les deux, il a dit: le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit:

« لا يخطب أحدكم على خطبة أخيه حتى يترك الخاطب قبله أو يأذن له »

(lâ yakhTib ‘aHadoukoum `alâ khiTbati ‘akhîhi Hattâ yatrouka l-khâTibou qablahou ‘aw ya’dhana lahou)

Ce qui signifie: « Que l’un de vous ne demande pas la main d’une femme alors qu’elle est fiancée à son frère en islam jusqu’à ce que celui qui le précède délaisse ou lui donne la permission ».

femme fiancée demande interdite péchés langue jurisprudence islamique rappels islamiques