Ach Chafi^iyy. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Imam Ach-Châfi`iyy: Biographie Fondateur de l'école chafiite

Le grand Imam MouHammad Ibnou Idrîs Ach-Châfi`iyy est né en 150 de l’Hégire, l’année de la mort du fondateur de l’école hanéfite ‘Abôu Hanîfah. Après avoir appris la science de la religion de manière approfondie, Ach-Châfi`iyy est devenu apte à donner des avis de jurisprudence (fatwas) et il a fondé sa propre école: le madh-hab châfi`ite.

Imam 'AHmad ibnou Hanbal Biographie Fondateur de l'école Hanbalite

L’Imam ‘AHmad Ibnou Hanbal né en 164 et il est décédé en 241 de l'hégire fait partie des grands savants de l’Islam. Il a vécu lors du 2ème siècle de l’Hégire, il fait donc partie du salaf vertueux à savoir les musulmans des trois premiers siècles de l'hégire. Il a ainsi appris la science de la religion auprès de l’Imam Ach-Châfi`iyy entre autres. Il a par la suite fondé sa propre école de jurisprudence: l’école hanbalite.

Imam Mâlik Ibnou 'Anas Biographie Fondateur de l'école malikite

L’Imam Mâlik (90 - 179), que Allâh l’agrée, était de ceux qui s’attachaient à la Sounnah (la voie prophétique pure), celle sur laquelle était le Prophète. Sa croyance était celle des compagnons honorables et de la famille pure du Prophète. C’est lui qui a énoncé cette loi de grande valeur: On ne dit pas kayf [c'est-à-dire comment] au sujet du Créateur. Et le kayf [le comment] au sujet de Allâh est impossible. Donc, Allâh est exempt du comment.

L'imam ‘Abôu Hanîfah : Biographie Fondateur de l'école Hanafite

L’Imam moujtahid ‘Abôu Hanîfah (80 - 150 H) est le fondateur de l’école de jurisprudence (madh-hab) hanafite. Il était moujtahid absolu (mouTlaq) apte à déduire les lois à partir du Qour’ân et de la Sounnah (Hadîth). Il a énormément insisté sur la propagation de la croyance en l’existence de Dieu sans endroit et sans comment auprès des gens. Il a dit entre autres: « Dieu existait et il n’y avait pas d’endroit, Il existait avant de créer les créatures, Il existait il n’y avait pas d’endroit ni créatures ni aucune chose et Il est le créateur de toute chose. »

Savants Sunnites ayant Répliqué Contre MouHammad Ibnou `abdi L-Wahhâb

Savants Sunnites ayant Répliqué Contre MouHammad Ibnou `abdi L-Wahhâb le fondateur de la secte wahhabite prétendue salafites

Paroles des Savants Musulmans dans La Croyance Musulmane 1

Les fondateurs des 4 écoles de jurisprudence islamique, à savoir ‘Abôu Hanîfah, Mâlik, Ach-Châfi`iyy et AHmad Ibnou Hanbal sont tous sur la même croyance : celle du Prophète et de ses compagnons. Ils croient tous quatre en l’existence de Dieu (Allâh) sans endroit sans comment et sans direction. Ainsi ils sont unanimes sur le fait qu’ attribuer une direction à Dieu est de la mécréance.

Explication détaillée sur la Croyance Musulmane

La signification de Bismi l-Lâh est je commence en citant le nom de Allâh et le terme Allâh est un Nom propre, spécifique à Dieu, qui désigne l'Être glorifié, Qui mérite l'extrême glorification, Qui mérite l'extrême limite de l'humilité et de la soumission, Celui Qui a la Divinité, la puissance pour créer c'est-à-dire faire passer du néant à l'existence.

Trouver la Direction de la Qiblah, Ka`bah, Mecque. Obligation de s'orienter vers la Qiblah pour la Prière.

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { وَمِنْ حَيْثُ خَرَجْتَ فَوَلِّ وَجْهَكَ شَطْرَ الْمَسْجِدِ الْحَرَامِ وَحَيْثُ مَا كُنتُمْ فَوَلُّواْ وُجُوهَكُمْ شَطْرَهُ } qui signifie: « d'où que vous sortiez, tournez-vous dans la direction de la mosquée sacrée et où que vous soyez, tournez-vous dans sa direction » [sôurat Al-Baqarah 'Ayah 150].

Les Savants Sunnites Acharites et Matouridites

Les sunnites Acharites du nom de l’Imam Abôu l-Haçan Al-'Ach`ariyy né à Bassora en 260 de l’Hégire, il a vécu ensuite à Bagdad. Il fut un grand savant défenseur de la croyance de Ahlou s-Sounnah. Les savants Matouridites tirent leur nom de l’Imam Abou Mansour Al-Matouridiyy, contemporain de l’Imam Al-'Ach`ariyy, il a vécu en Perse

Les Ventes Interdites en Islam

Le Messager de Allâh صلى الله عليه وسلّم a dit: « إنّ الله ورسوله حرّم بيع الخمر والميتة ولـحم الخنزير والأصنام » qui signifie: « Allâh et Son Messager ont interdit la vente de l'alcool, de l'animal mort sans que cela soit de manière légale, la viande de porc et les statues». On lui a dit alors : « Ô Messager de Allâh, quel est le jugement de la graisse des animaux qui sont morts avec laquelle on badigeonne les navires et avec laquelle on graisse les peaux et dont les gens se servent pour s'éclairer ? » Il a dit: « لا هو حرام » qui signifie: « Non, c'est interdit », [rapporté par at-Tirmîdhiyy]. Ce Hadîth constitue donc une preuve pour l'interdiction de la vente de l'alcool à brûler qui est une substance enivrante, à quelqu’un qui le recherche pour s'enivrer ou pour l’utiliser autrement.

Explication Traité de Croyance Musulmane de l’Imam Ibnou `ASAKIR

L’imam Fakhrou d-dîn Ibnou `Asâkir (620H) a dit: Sache, que Allâh nous guide ainsi que toi-même, qu’il est un devoir pour chaque personne responsable de savoir que Allâh `azza wa jall est unique dans Sa souveraineté. Il a créé l’univers dans sa totalité, le monde supérieur et le monde inférieur, le Trône (al-`arch) et le Piédestal (al-koursiyy), les cieux et la Terre, ce qu’ils contiennent et ce qui se trouve entre eux. Toutes les créatures sont dominées par Sa puissance. La plus petite particule ne bouge que par Sa volonté.

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allâh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

Signification de je témoigne qu’il n’est de dieu que Allâh

Parmi les choses qu'il est un devoir de connaître et de croire {par le cœur} dans tous les cas, et qu’il est un devoir de prononcer {par la langue} immédiatement si quelqu’un est non-croyant {d'origine ou apostat} ou sinon {pour la personne musulmane} dans la prière, il y a les deux témoignages : أَشهَدُ أَنْ لاَ إِلهَ إِلاَّ اللّهُ وَأَشْهَدُ أَنَّ مُحَمَّداً رَسُولُ اللَّه ('ach-hadou 'an lâ 'ilâha 'il-la l-Lâh, wa 'ach-hadou 'anna MouHammadan raçôulou l-Lâh) c'est-à-dire : je témoigne qu'il n'est de dieu que Allâh et je témoigne que MouHammad est le Messager de Allâh

Comment faire le Hajj le pèlerinage à la Mecque et la Oumra

Piliers du Hajj le pèlerinage à la Mecque et la `Oumra avec et les sounnah et les dou`a recommandés: Le Prophète a dit ce qui signifie: « Quiconque fera le pèlerinage sans y avoir fait de rapport sexuel et sans commettre de grand péché est déchargé de ses péchés et redevient comme au jour ou sa mère l'a mis au monde ».

Les Transactions en Islam

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: {وَأَحَلَّ الله البَيْعَ وحَرّمَ الرِّبا} qui signifie: « Allâh a rendu licite la vente et a rendu illicite le gain usuraire » [sôurat Al-Baqarah / 275]. Le prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم a dit: « إنما البيع عن تراضٍ » qui signifie: « Certes la vente est selon un consentement mutuel »

Les Transactions en Islam

Allâh ta`âlâ dit : {وَأَحَلَّ الله البَيْعَ وحَرّمَ الرِّبا} qui signifie : « Allâh a rendu licite la vente et a rendu illicite le gain usuraire » [sôurat Al-Baqarah / 275]. Le prophète MouHammad صلى الله عليه وسلم a dit : « إنما البيع عن تراضٍ » qui signifie : « Certes la vente est selon un consentement mutuel »

Il est Permis de Mettre en Garde contre les faux savants qui falsifient la religion

En Islam Il est obligatoire de juger selon la loi de l'Islam et mettre en garde contre les égarés qui falsifient la religion

Croire en la Volonté de Dieu. Prédestination du Bien et du Mal

La Volonté de Dieu est éternelle et ne change pas comme tous Ses Attributs. Le bien et le mal ont lieu par la Volonté de Dieu, mais Dieu récompense le bien et ne récompense pas le mal. Dieu a prédestiné le bien et le mal mais Il agrée le bien et n'agrée pas le mal, Il fait ce qu'il veut il n'a pas de compte à rendre. Dieu n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Il guide qui Il veut et Il égare qui Il veut. Le Prophète a dit: « مَا شَاءَ اللهَ كَانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ » qui signifie : « Ce que Allâh veut est, et ce qu'Il ne veut pas n'est pas ».

Explication sur l'Apostasie : croyances qui annulent l'Islam

Il est du devoir de tout musulman de conserver son Islam et de le garder de tout ce qui le corrompt, l'annule et le rompt, c'est-à-dire de l'apostasie [ar-riddah], comme le fait de douter au sujet de Allâh, de Son Messager, du Qour'ân, du jour dernier, du paradis, de l'enfer, de la récompense, du châtiment ou de toute autre chose du même genre faisant partie de ce qui fait l'objet de l'Unanimité et qui est connu d’évidence dans la religion.

Paroles des Savants Musulmans dans La Croyance Musulmane 4

Les savants du salaf et du khalaf sont tous unanimes que Dieu (Allâh) existe sans endroit sans comment et sans direction et que celui qui croit le contraire n'est pas musulman

0 1 2 3 4 5 6 7 8