Purification. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Comment Faire le WouDou' la Petite Ablution Correctement

Allâh ta`âlâ: يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُواْ إِذَا قُمْتُمْ إِلَى الصَّلاةِ فاغْسِلُواْ وُجُوهَكُمْ وَأَيْدِيَكُمْ إِلَى الْمَرَافِقِ وَامْسَحُواْ بِرُؤُوسِكُمْ وَأَرْجُلَكُمْ إِلَى الْكَعْبَينِ qui signifie : " Ô vous qui avez cru, quand vous vous apprêtez à faire la prière, lavez vos visages, vos mains et vos avant-bras jusqu'aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vos pieds jusqu'aux chevilles " [sourat Al-Mâ'idah 'âyah 6]

Explication sur Al-istiHâDah (sang de maladie)

Si l'écoulement de sang de la femme dépasse les quinze jours pour les menstrues, et s'il dépasse soixante jours pour les lochies, elle est dans un cas de 'istiHâDah (un sang de maladie). Al-istiHâDah est semblable à l'incontinence urinaire. Elle n'interdit pas ce que les menstrues interdisent.

Plus d'Explication sur les menstrues (les règles) et les lochies en Islam

Le corps de la femme qui a les règles est pur, ainsi que sa transpiration et ses larmes et sa salive et il n’est pas déconseillé de côtoyer une femme qui a les règles. Ainsi il a été rapporté par Al-Boukhâriyy dans le Hadîth SaHîH que le Messager de Allâh récitait le Qour’ân en ayant la tête appuyé sur le corps de `A’ichah alors qu’elle avait les menstrues, de même il a été rapporté dans le Hadîth SaHîH que `A’ichah lui peignait les cheveux alors qu’elle avait les menstrues.

Explication sur les Menstrues (les règles) et les Lochies en Islam

Le minimum des menstrues est d'un jour et une nuit et le maximum des menstrues est de quinze jours avec leurs nuits. Les lochies, c'est le sang qui sort à la suite de l'accouchement, le minimum est d'un instant et le maximum est de soixante jours. Il est interdit à la femme qui a les menstrues et les lochies, la prière, porter, toucher ou lire le Qour'An, rester dans une mosquée, le jeûne avant l'arrêt de l'écoulement du sang,...

Comment faire le Ghousl - La Grande Ablution - Obligatoire

Le ghousl - la grande ablution-, selon la Loi de l'Islam, consiste à faire couler l'eau sur tout le corps, avec une intention spécifique. Les choses qui le rendent obligatoire sont au nombre de cinq: la sortie du maniyy, le rapport sexuel, la fin des règles, la fin du sang des lochies et l'accouchement.

Jugement de Délaisser la Prière en Islam

Le Messager de Dieu a dit, ce qui signifie: « cinq prières que Dieu a prescrites sur les esclaves, celui qui les accomplis parfaitement il a la promesse de Dieu d'entrer au paradis et celui qui ne les accomplis pas si Dieu veut Il le châtie et si Il veut Il le fait rentrer au paradis », ainsi la parole du Prophète qui signifie "si Il veut Il le fait rentrer au paradis" indique que celui qui n'accomplit pas la prière par paresse n'est pas non-croyant mais c'est un grand pécheur. Mais s'il renie la prière ou la rabaisse, il devient non-croyant.

Explication sur le Tayammoum - l'ablution sèche -

Le tayammoum - l'ablution sèche -, selon la Loi de l'Islam, c'est faire parvenir de la terre poussiéreuse jusqu'au visage et aux mains, avec une intention spécifique et des conditions particulières. Et c'est une chose particulière à la communauté de notre maître MouHammad; elle n'a pas été décrétée pour une autre communauté qu'elle. AllAh ta`âlâ dit:{ فَتَيَمَّمُوا صَعِيدًا طَيِّبًا } ce qui signifie: « Et faites le tayammoum avec la terre pure », [sôurat An-Niçâ'].

L'Importance d'Apprendre l'Islam par Transmission Orale auprès des gens dignes de Confiance

Le prophète a dit ce qui signifie: Celui pour qui Allâh veut le bien, Il lui facilite l'apprentissage de la religion certes la science de la religion s'acquiert par transmission orale.

Explication sur le GHOUSL Grande Ablution obligatoire

Si une personne se trouve jounoub - par la sortie du maniyy ou le rapport sexuel - après le lever du soleil, il ne lui est pas un devoir de faire le ghousl immédiatement. Mais elle peut sortir avant de faire le ghousl et régler ses affaires puis revenir, alors qu'il reste suffisamment de temps pour accomplir la purification et la prière, et elle fait le ghousl puis accomplit la prière de aDH-DHouhr.

Les Sortes d'Eau en Islam: Pure, Impure, Purificatrice

Les eaux sont de différentes sortes: il y a celle avec laquelle il est valable de se purifier et celle avec laquelle il n'est pas valable de se purifier.

Comment faire le Hajj le pèlerinage à la Mecque et la Oumra

Piliers du Hajj le pèlerinage à la Mecque et la `Oumra avec et les sounnah et les dou`a recommandés: Le Prophète a dit ce qui signifie: « Quiconque fera le pèlerinage sans y avoir fait de rapport sexuel et sans commettre de grand péché est déchargé de ses péchés et redevient comme au jour ou sa mère l'a mis au monde ».

Les Choses qui Annulent le WouDôu’ petite ablution (plus d'explication)

Les choses qui annulent le wouDôu' sont: 1- Tout ce qui sort des orifices inférieurs, 2- Qu'un homme touche peau contre peau une personne de sexe féminin 'ajnabiyyah et qui a atteint l'âge auquel elle peut être désirée par quelqu'un de normal, 3- La perte de conscience, 4- Le toucher par contact direct du sexe d'un humain ou de son anus avec l'intérieur des mains par contact direct. Le Prophète a dit: « من مسّ ذَكَرَه فليَتوضّأ » ce qui signifie: « Celui qui touche son sexe, qu'il fasse le wouDôu' ».

Substances Impures Impuretés Selon la Loi de l'Islam NAJAÇAH Alcool

Le sang est impure, tout comme le pus, le liquide qui sort de la plaie et qui est changé, le vomi, la boisson alcoolisée, l'urine, les selles, le madhiyy, le wadiyy, le chien, le porc, le cadavres, ses os et ses poils, mais pas le cadavre des poissons, des sauterelles et des humains.

Le Siwak, eau de Zamzam, Ithmid, KoHl, ce que le Pélerin ramène de la Mecque

Quelle chose importante et quel bonheur de profiter de ce que le Messager de Allâh صلى الله عليه وسلم a enseigné à sa communauté ! Parmi ses enseignements, il y a l’incitation à utiliser le siwâk, à passer du ‘ithmid sur les yeux, à porter la qalansouwah – chéchia –, à porter la jallâbiyyah blanche – djellaba –, à boire de l’eau de zamzam, à se parfumer et à d’autres choses utiles encore que le pèlerin peut ramener avec lui. Le Prophète صلى الله عليه وسلم a dit : « السواك مطهرةٌ للفم ومرضاةٌ للرب » qui signifie : « Le siwâk est une purification pour la bouche et une cause pour obtenir l’agrément du Seigneur ».

La Prière des deux Fêtes AID al Fitr et al ADH-HA 2020/ 1441H

`Îd, Aid l-FiTr, 1 chawwâl et Aid al- ADHâ (Aid al-Kabîr) la fête du sacrifice, 10 dhou l-Hijjah. `Îd, Aid Moubârak à tous les musulmans. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien, la paix et la piété. Que Dieu agrée votre jeûne et vos actes d’adoration. Koullou `âm wa 'antoum bikhayr. Que Dieu vous fasse revivre cette occasion dans le bien et la piété.

La Modération et le Juste Milieu

Les croyants ne sont ni outranciers ni négligents mais ce sont des gens faisant preuve de modération et suivant une voie de juste milieu c'est à dire la Loi de Dieu. Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: « وَكَذَلِكَ جَعَلْنَاكُمْ أُمَّةً وَسَطًا لِّتَكُونُواْ شُهَدَاء عَلَى النَّاسِ وَيَكُونَ الرَّسُولُ عَلَيْكُمْ شَهِيدًا » ce qui signifie: « Allâh a fait de vous une communauté de juste milieu... », [sôurat Al-Baqarah / 143]. La voie saine pour se préserver soi-même ainsi que sa famille du châtiment de l'enfer passe par l'apprentissage des choses de la religion, c'est-à-dire apprendre ce que Allâh a rendu obligatoire d'apprendre et éviter ce que Allâh nous a ordonné d'éviter.

Savants Sunnites ayant Répliqué Contre MouHammad Ibnou `abdi L-Wahhâb

Savants Sunnites ayant Répliqué Contre MouHammad Ibnou `abdi L-Wahhâb le fondateur de la secte wahhabite prétendue salafites

Explication détaillée sur la Croyance Musulmane

La signification de Bismi l-Lâh est je commence en citant le nom de Allâh et le terme Allâh est un Nom propre, spécifique à Dieu, qui désigne l'Être glorifié, Qui mérite l'extrême glorification, Qui mérite l'extrême limite de l'humilité et de la soumission, Celui Qui a la Divinité, la puissance pour créer c'est-à-dire faire passer du néant à l'existence.

Les Mérites de la Prière, les Bienfaits de la Prière en Assemblée Jamâ`ah

La prière est tel un pilier pour l'Islam. C’est donc un de ses plus éclatants et éminents symboles, des plus profitables provisions. Elle est, après les deux témoignages, la plus importante des obligations et la plus importante des œuvres qui nous seront exposées au jour dernier, celle dont on espère le plus de récompenses, elle est soumission, crainte et glorification, elle montre notre besoin et notre recours à Allâh, elle est invocations et remerciements, elle est louanges et glorifications, elle est une soumission pour Allâh Al-`Aliyy Al-Hamîd.

La Prosternation de la Récitation et du Remerciement

Il est recommandé pour celui qui récite le Qour'ân, pour celui qui l'entend ou celui qui l'écoute de faire la prosternation de la récitation après avoir récité ou entendu une des 'Ayah de prosternation (sajdah) et ce, tant que le temps qui sépare l'instant où il entend et celui où il se prosternerait ne s'est pas prolongé selon l'usage. Si cet instant s'est prolongé, on ne fait pas la prosternation et on ne la rattrape pas. Si celui qui récite ou qui entend n'avait pas la petite ablution et fait le wouDôu' rapidement, il peut faire la prosternation, sinon il ne la fait pas. La prosternation du remerciement est recommandée lors de l'avènement d'un bien tel que l'arrivé d'un enfant, d'une somme d'argent, le retour d'un absent ou la victoire sur un ennemi et aussi à la fin d'une épreuve comme le sauvetage de la noyade ou de l'incendie. Elle n'est pas recommandée pour la poursuite d'un bien ou la poursuite du dégagement d'une épreuve. Elle a lieu comme la prosternation de la récitation du Qour'ân qui est faite en-dehors de la prière, avec les mêmes conditions et de la même manière.

0 1 2