cinq piliers de l Islam. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

La Foi Musulmane et ce qui l'Annule. Croyance Apostasie Mécréance

La foi est que tu crois en Allâh, en Ses Anges, en Ses Livres, en Ses Prophètes, en Le Jour Dernier et que tu crois que Dieu a prédestiné le bien et le mal.

Le Pèlerinage à La Mecque Hajj et `Oumrah

ALLAH ta`âlâ dit: { وَلِلّهِ عَلَى النَّاسِ حِجُّ الْبَيْتِ مَنِ اسْتَطَاعَ إِلَيْهِ سَبِيلاً } ce qui signifie: « ALLAH a ordonné de faire le pèlerinage à la Maison sacrée pour qui en a la capacité », [sôurat 'Ali `Imrân / 97]. Le pèlerinage est une obligation éminentes. il est un devoir de l'accomplir une fois dans la vie pour toute personne responsable (moukallaf), libre, qui en a la capacité.

Les Piliers de la Prière et ses conditions de validité

Le Prophète a dit: « لا صلاة لمن لم يقرأ بفاتحة الكتاب » ce qui signifie: « Il n'y a pas de prière pour celui qui n'a pas récité la FâtiHah [correctement] ». Il est un devoir d'apprendre à réciter correctement la FâtiHah en sortant les lettres de leurs points de prononciation et lettres doublées. Il faut aussi faire correctement tous les autres piliers de la prière.

Explication sur l'Apostasie : croyances qui annulent l'Islam

Il est du devoir de tout musulman de conserver son Islam et de le garder de tout ce qui le corrompt, l'annule et le rompt, c'est-à-dire de l'apostasie [ar-riddah], comme le fait de douter au sujet de Allâh, de Son Messager, du Qour'ân, du jour dernier, du paradis, de l'enfer, de la récompense, du châtiment ou de toute autre chose du même genre faisant partie de ce qui fait l'objet de l'Unanimité et qui est connu d’évidence dans la religion.

Règles Importantes Concernant l'Apostasie, la Mécréance et le Blasphème. Ce qui Annule l'Islam

Toute parole, tout acte ou toute croyance qui signifie une moquerie ou un dédain à l’égard de Allâh, de Ses Livres, de Ses messagers, de Ses anges, des rites de la religion agréée par Allâh, des signes de la religion agréée par Allâh, de Ses 'âyah, de Ses lois, de Sa promesse ou de Sa menace est une mécréance.

Apostasie: actes et paroles qui annulent l'Islam

La règle est que toute croyance, tout acte ou toute parole qui signifie un rabaissement à l'égard de Allâh, de Ses Livres, de Ses messagers, de Ses anges, des signes emblématiques de la religion agréée par Allâh, de Ses lois, de Sa promesse ou de Sa menace est une mécréance. Que cela soit en étant sérieux, en plaisantant ou en colère.

Préserver sa Foi: Éviter Apostasie, Mécréance, Blasphème

Il y a des paroles, des actes et des croyances qui annulent l'Islam, même si elles sont dites en plaisantant ou en colère ou par ignorance du jugement tel que insulter Dieu, les prophètes, l'Islam ou approuver la mécréance ou aider à la mécréance.

Les Lois du Hajj, Le Pèlerinage à La Mecque et la Omra

La Parole de Allâh ta`âlâ dans Son Livre qui ne comporte pas d’incohérence qui signifie: « Le Hajj est accompli dans des mois bien définis, celui qui s’engage à accomplir le Hajj, qu’il n’y commette ni de rapports [sexuels], ni de grands péchés et ni de débats inutiles. Et tout le bien que vous faites, Allâh le sait. Et prenez des provisions, certes la meilleure des provisions, c’est la piété. Et craignez-Moi en accomplissant les devoirs et en évitant les péchés, ô vous qui êtes dotés de raison. » [sôurat Al-Baqarah/ 197].

Télécharger, Dourous, cours islamiques audio, invocation à écouter, Qour'ân Mp3

dourous, cours islamiques audio, invocations, cours arabe, grammaire à écouter, à télécharger, Coran Mp3

Les Sortes de Mécréance et les Catégories de Mécréants. Blasphème, Apostasie

Allâh dit dans sourat an-Niçâ' 'âyah 48 ce qui signifie: « Certes Allâh ne pardonne pas qu'on adore autre que Lui et Il pardonne ce qui est en-deçà à qui Il veut ». La mécréance est le plus grand péché que Dieu ne pardonne pas. Elle se divise en trois catégories: l'assimilation, le démenti, et l'athéisme.

La Miséricorde de Dieu est réservée aux Musulmans dans l'au-delà

Dans cette vie Dieu fait miséricorde aux musulmans et aux non-musulmans. Même l’air que respirent les non-croyants est une miséricorde de Dieu, mais dans l’au-delà, la miséricorde de Dieu est spécifique aux musulmans. Donc il n’est pas permis de demander miséricorde pour celui qui meurt non-musulman car Dieu ne pardonne pas à celui qui meurt non-croyant.

Le Chaykh As-Soubki Al-Azhari explique le Hadîth de la femme esclave (al-jâriyah) et Hadîth an-Nouzoul

soubki: la signification de (yanzilou rabbounâ ‘ila s-samâ’i d-dounyâ) descend Son messager (ange) ou Sa miséricorde. Quant à la décision du Messager (Salla l-Lâhou ta`âlâ `alayhi wa `âlâ âlihi wa sallam) de libérer la femme esclave (al-jâriyah), lorsqu’elle a dirigé sa main vers le ciel, c’est parce que cela indique de sa part qu’elle n’attribue pas d’associé à Allâh. Car en montrant le ciel du doigt, il a su qu’elle n’était pas de ceux qui adorent les idoles qui sont sur terre

Paroles des Savants Musulmans sur Apostasie, Mécréance, Blasphème

Les savants sunnites sont unanimes qu'il y a des paroles, des actes et des croyances qui annulent l'Islam, même si elles sont dites en plaisantant ou en colère ou par ignorance du jugement tel que insulter Dieu, les prophètes, l'Islam ou approuver la mécréance ou aider à la mécréance

Sens Figuré dans le Hadîth et le Qour'ân

Ce Hadîth très clair nous montre ce qu'on trouve dans d'autres Hadîth et 'âyah non explicite à savoir le sens figuré, que les gens égarés utilisent à tort pour assimiler Dieu à Ses créatures, pour attribuer à Dieu la forme, la couleur, ou la quantité, donc là, c'est clair ils ne vont pas dire que le Hadîth veut dire que Dieu est tombé malade, ils ne vont pas dire cela. Et de même, on ne dit pas cela parce que ce n'est pas digne de Dieu, et puis c'est expliqué qu'ici ce qu'il est visé c'est " l'esclave de Dieu qui est tombé malade " mais Dieu attribue mariDtou au début à Lui-même mais dans le sens de la figure de style de ce qui est omis majâzou Hadhf c'est-à-dire l'esclave de Dieu est tombé malade.

L’Imam An-Nawawiyy explique le Hadîth al-Jâriyah (Hadîth de la femme esclave)

L’Imam An-Nawawi confirme que Dieu n'a aucune ressemblance avec les créatures, il est impossible à son sujet la localisation et la direction et que les Hadîth équivoques ne sont pas interprétés dans un sens qui n'est pas dignes de Dieu

L’Imam Al-Qourtoubi explique le Hadîth de la femme esclave et le verset « A-amintoum man fi s-samâ' »

L’Imam Al-Qourtoubi confirme que la voie des gens de la vérité est de croire que Allâh n’est ni dans les cieux, ni au-dessus des cieux, ni sur terre. Et il explique que le verset « A-'amintoum man fis-samâ' » [sôurat Al-Moulk], ainsi que le Hadîth de la femme esclave (jâriyah) et les autres textes de cet ordre, ne sont pas à prendre selon le sens apparent, mais qu’ils doivent être interprétés de manière correct.

Al-Fatawa Al-Hindiyyah: attribuer un endroit à Allâh est de la mécréance

Dans Al-Fatawa Al-Hindiyyah, il est dit clairement qu’attribuer à Allâh un endroit est de la mécréance. Et également que celui qui dit « Allâh fi s-sama» et qui vise par cette parole que Allâh est dans un endroit, a également commis de la mécréance.

Ibnou Mou`allam al-Qourachiyy rapporte la déclaration de mécréance de celui qui fait ressembler Dieu aux créatures

Ibnou Mou`allam al-Qourachiyy a dit : « Ceci est de la mécréance selon l'Unanimité et nous déclarons non-croyant ceux qui se réclament de l'Islam qui disent que la Parole de Dieu est crée et ceux qui disent que Dieu ne sait pas les choses avant leur existence et celui qui ne croit pas en la Prédestination et celui qui croit que Dieu est assis sur le trône tout comme a rapporté ce jugement le juge -Al QâDî - Houçayn d'après le texte de Ach-Châfi`iyy ».

Mise en garde contre le fait d’insulter Dieu

Insulter Dieu fait sortir de l’Islam. La personne doit revenir à l’islam en prononçant les deux témoignages en ayant délaissé la mécréance. L’injure de Allâh ne se limite pas qu'aux paroles vulgaires mais consiste en tout propos qui signifie une imperfection au sujet de Allâh, tout propos dans lequel il y a attribution à Allâh de ce qui n’est pas digne de Lui.

Jugement de Délaisser la Prière en Islam

Le Messager de Dieu a dit, ce qui signifie: « cinq prières que Dieu a prescrites sur les esclaves, celui qui les accomplis parfaitement il a la promesse de Dieu d'entrer au paradis et celui qui ne les accomplis pas si Dieu veut Il le châtie et si Il veut Il le fait rentrer au paradis », ainsi la parole du Prophète qui signifie "si Il veut Il le fait rentrer au paradis" indique que celui qui n'accomplit pas la prière par paresse n'est pas non-croyant mais c'est un grand pécheur. Mais s'il renie la prière ou la rabaisse, il devient non-croyant.

0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17