Mendier quand on a sa suffisance

Parmi les péchés de la langue et qui est un grand péché, c’est que quelqu’un ayant sa suffisance grâce à ses biens ou grâce à son métier mendie, c’est-à-dire dans le cas où quelqu’un possède de quoi suffire à ses besoins de base ou bien s’il est capable de subvenir à ses besoins d’une manière qui soit licite. Le Messager de Allāh ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit :

« لا تحل المسألة لغني ولا لذي مرة سوي »

(lâ taHillou l-mas'alatou lighaniyyin wa lâ lidhî mirratin sawiyy)

ce qui signifie : « Il n’est pas permis de demander l’aumône de la part de quelqu’un qui a sa suffisance ni de la part de quelqu’un qui a la capacité de gagner sa vie », [Rapporté par Abôu Dâwôud et Al-Bayhaqiyy].

Cependant ce qui se passe entre amis, le fait qu’ils demandent les uns les autres des choses de ce qui est habituel, ceci n’est pas considérer comme une mendicité interdite comme s’il lui dit si tu reviens du Hajj offre nous des siwâk, de l’eau de Zamzam et ce qui est du même genre de ce qui est habituel.

https://www.islam.ms/?p=227&l=fr
mendier mendicité péchés langue jurisprudence islamique rappels islamiques mendier mentir