Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Mendier quand on a sa suffisance

Parmi les péchés de la langue et qui est un grand péché, c’est que quelqu’un ayant sa suffisance grâce à ses biens ou grâce à son métier mendie, c’est-à-dire dans le cas où quelqu’un possède de quoi suffire à ses besoins de base ou bien s’il est capable de subvenir à ses besoins d’une manière qui soit licite.

https://www.islam.ms/?p=227

Omettre de laisser un testament signalant une dette

Parmi les péchés de la langue, il y a omettre de laisser un testament signalant une dette ou signalant un objet appartenant à autrui laissé chez soi à titre de dépôt (wadî`ah) ou ce qui est de cet ordre, si on craint que cette dette ou cet objet soient égarés avec sa mort par exemple causée par une maladie mortelle qui l'aurait atteint dans le cas ou personne d'autre n'a connaissance de la dette ou de l'objet.

https://www.islam.ms/?p=229

Prétendre descendre de quelqu’un d’autre que de son père

Parmi les péchés de la langue et qui est un grand péché, il y a prétendre descendre de quelqu’un d’autre que de son père comme de dire je suis le fils de untel alors qu’il n’est pas son fils.

https://www.islam.ms/?p=230

Demander la main d’une femme qui es déjà fiancée à un autre musulman

Parmi les péchés de la langue, il y a demander la main d’une femme qui a déjà été demandée par un autre musulman et qui lui a été promise.

https://www.islam.ms/?p=231

Citer les qualités du défunt en élevant la voix et se lamenter

Parmi les péchés de la langue, il y a citer les qualités du défunt en élevant la voix comme de dire: « Ô toi qui était mon protecteur ! » et se lamenter c’est-à-dire crier à la manière de l’hystérique suite à un décès.

https://www.islam.ms/?p=234

S’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal

Parmi les péchés de la langue, il y a s’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal sans excuse valable selon la loi de l’Islam, c’est-à-dire dans le cas où étant capable de le faire et ne craignant pas pour lui-même ou pour son bien, il s’est abstenu de le faire.

https://www.islam.ms/?p=237

Taire la science obligatoire alors qu’il y a quelqu’un qui la demande

Parmi les péchés de la langue, il y a taire la science obligatoire alors qu’il y a quelqu’un qui la demande.

https://www.islam.ms/?p=238

Ne pas rendre le Salam qu’il t’est obligatoire de rendre

Parmi les péchés de la langue, il y a ne pas rendre le salâm qu’il t’est obligatoire de rendre d’une obligation d’ordre personnel, comme dans le cas où un musulman responsable a adressé le salâm en premier à un autre musulman précis, ou d’ordre communautaire comme dans le cas où un musulman responsable l’a adressé en premier à un groupe de gens responsables, ceci dans le cas où il s’agit de gens du même sexe.

https://www.islam.ms/?p=241

Jeûner 6 Jours de Chawwal

Le Prophète a dit: « من صام رمضان ثم أتبعه بست من شوال فكأنما صام الدهر » qui signifie: « Celui qui jeûne le mois de RamaDan et six jours du mois de Chawwal, c’est comme s’il avait jeûné toute une année ». Il est recommandé de jeûner six jours durant le mois qui succède à RamaDan, le mois de Chawwal à l’exception du jour de `Idou l-FiTr, c’est-à-dire le premier jour de ce mois.

https://www.islam.ms/?p=163

Croire en la Volonté de Dieu. Prédestination du Bien et du Mal

La Volonté de Dieu est éternelle et ne change pas comme tous Ses Attributs. Le bien et le mal ont lieu par la Volonté de Dieu, mais Dieu récompense le bien et ne récompense pas le mal. Dieu a prédestiné le bien et le mal mais Il agrée le bien et n'agrée pas le mal, Il fait ce qu'il veut il n'a pas de compte à rendre. Dieu n'est pas interrogé sur ce qu'Il fait. Il guide qui Il veut et Il égare qui Il veut. Le Prophète a dit: « مَا شَاءَ اللهَ كَانَ وَمَا لَمْ يَشَأْ لَمْ يَكُنْ » qui signifie : « Ce que Allāh veut est, et ce qu'Il ne veut pas n'est pas ».

https://www.islam.ms/?p=14

Le Calame élevé, la Table préservée, les sept Cieux et Terres

Après que ALLAH ta`âlâ a créé l'eau et le Trône, Il a créé le calame élevé, la Table préservée. Cinquante mille ans après cela, ALLAH a créé les cieux et la terre dans six jours. Après la création des sept cieux, ALLAH ta`âlâ a créé les commodités de la terre. Ensuite, ALLAH ta`âlâ a créé 'Adam à la fin du sixième jour, qui était le vendredi. 'Adam fut la dernière créature du point de vue du genre et fut le premier des prophètes. La création des anges, des jinn et des animaux avait précédé la création de 'Adam.

https://www.islam.ms/?p=19

Dieu est le Créateur de l’Univers

Rationnellement il est indispensable que ce monde, avec ce qu'il comporte de créatures ait un Créateur vivant, ayant une volonté, une science et une toute puissance et c'est Dieu le Créateur de l'univers. Dieu n'a aucune ressemblance aux créatures, Il existe avant l'espace et le temps.

https://www.islam.ms/?p=60

Traité de Croyance Musulmane de l’Imam Ibnou `ASAKIR

Dieu existe de toute éternité avant la création, sans début ni fin, sans haut ni bas, sans droite ni gauche, sans avant ni arrière. Il n’est ni composé, ni un composant. On ne dit pas : quand a-t-Il existé ? ni : où était-Il ? ni : comment ? Il existe de toute éternité alors qu’aucun endroit n’existe de toute éternité. Il a fait exister les êtres et Il a établi le temps. Il ne dépend pas du temps et il n’est pas spécifié par l’endroit.

https://www.islam.ms/?p=62

La Croyance Musulmane est Unique

La bonne croyance qui est celle de tous les prophètes est de croire en l’existence d'un Dieu Unique qui n'a pas d’associé, qui n'a pas de début à son existence et qui n'a pas de fin à son existence. Dieu existe sans endroit sans comment et ne dépend pas du temps. Allāh est Unique de par Son Être, de par Ses attributs et de par Ses actes.

https://www.islam.ms/?p=70

Explication détaillée sur la Croyance Musulmane

La signification de Bismi l-Lâh est je commence en citant le nom de Allāh et le terme Allāh est un Nom propre, spécifique à Dieu, qui désigne l'Être glorifié, Qui mérite l'extrême glorification, Qui mérite l'extrême limite de l'humilité et de la soumission, Celui Qui a la Divinité, la puissance pour créer c'est-à-dire faire passer du néant à l'existence.

https://www.islam.ms/?p=82

Jeûner le Mois de RamaDan. Lois et règles du jeûne

Le jeûne du mois de Ramaḍān fait partie des choses les plus importantes de l'Islam. Les musulmans se réjouissent de son approche: c'est le mois des bienfaits, des actes d'obéissances et des bénédictions. C'est le meilleur mois de l'année. Parmi les nuits de ce mois il y a la meilleure des nuits: la nuit de al-qadr, la nuit de la destinée.

https://www.islam.ms/?p=98

Détermination Date Début du Ramadan 2020 / 1441H

Le Messager de Allāh a dit ce qui signifie: « N'anticipez pas Ramaḍān d'un jour ou deux. Jeûnez à la vue [du croissant] et interrompez le jeûne à la vue [du croissant] et si vous ne l'avez pas vue, poursuivez le compte de Cha`bân à trente jours » [Al-Boukhâriyy et Mouslim]. La vision du croissant lunaire détermine le début du mois de Ramadan et de tous les mois lunaire. On observe le 29ème de chaque mois lunaire après le coucher.

https://www.islam.ms/?p=121

La Prière du Vendredi Joumou`a

La prière du vendredi (al-joumou`ah) est constituée de deux rak`ah. C'est une obligation d'ordre personnel (farDou `ayn) pour tout musulman, pubère, sain d'esprit, libre, de sexe masculin, résident, n'ayant pas d'excuse l'autorisant à ne pas la faire, s'il y a quarante résidents établis à vie (moustawTin). Ainsi, la prière du vendredi n'est pas obligatoire pour l'enfant non pubère, ni pour le fou, ni pour la personne de sexe féminin, ni pour le voyageur même si son voyage est d'une distance inférieure à la distance qui permet de raccourcir la prière, ni pour celui qui a une excuse qui permet son délaissement, comme le malade d'une maladie à cause de laquelle il lui est difficile de se rendre à l'endroit où a lieu la prière du vendredi.

https://www.islam.ms/?p=130

La Prière en Assemblée AL-JAMA`AH

La prière en assemblée pour les cinq prières est une obligation communautaire farDou kifâyah. L'obligation est réalisée en accomplissant la prière en assemblée de façon que l'accomplissement du rite ait un signe manifeste. Ainsi, elle est faite dans la petite ville en un lieu unique et dans la grande ville en plusieurs lieux de sorte que celui qui compte y aller puisse l'atteindre sans difficulté apparente. La prière pour laquelle l'assemblée est la plus requise, c'est celle de As-SoubH, puis celle de al-`ichâ', puis celle de al-`aSr.

https://www.islam.ms/?p=131

La prière du retardataire (Al-masbôuq)

Le retardataire (al-masbôuq), c'est celui qui entre dans la prière en assemblée après que l'imam l'a déjà commencée, de sorte qu'il n'a pas été avec l'imam dans la position debout une durée au moins équivalente à celle suffisant pour réciter la FâtiHah, ou bien qui entre dans la prière alors que l'imam se trouve dans un autre pilier comme par exemple l'inclination, le redressement (al-i`tidâl), la prosternation ou le tachahhoud.

https://www.islam.ms/?p=137
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18