Terre. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Les Péchés des Pieds en Islam

Parmi les péchés du pied et qui est grand péché, il y a se pavaner en marchant, c’est-à-dire de marcher avec une démarche d’orgueil et de fierté. Allâh ta`âlâ dit: { وَلاَ تَمْشِ فِي الأَرْضِ مَرَحًا إِنَّكَ لَن تَخْرِقَ الأَرْضَ وَلَن تَبْلُغَ الْجِبَالَ طُولاً } qui signifie: « et ne marches pas avec orgueil et fierté certes tu ne vas pas fissurer la terre et tu n’atteindras pas la hauteur des montagnes ». Le Prophète a dit: « من تعظّم في نفسه أو اختال في مشيته لقي الله وهو عليه غضبان » qui signifie: « Celui qui marche en se pavanant ou avec fierté viendra au jour du jugement sous la menace du châtiment de Allâh » [rapporté par Al-Bayhaqiyy].

La Magie et le Charlatanisme sont interdits en Islam

ALLAh ta`âlâ : « قُل لاَّ يَعْلَمُ مَن فِي السَّمَاوَاتِ وَالأَرْضِ الْغَيْبَ إِلاَّ اللَّهُ » ce qui signifie : « Dis : Ne sait les choses de l'avenir et ce qui est caché dans les cieux et la terre que ALLAh », [sôurat 'an-Naml 'Ayah 65]. Seul Dieu sait les choses cachés. C'est de la mécréance (chirk) de croire que le voyant (le charlatant) sait les choses cachés

La Science de la Religion est la Vie de l’Islam. L'Importance d'Apprendre l'Islam

Le Messager de Allâh, Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam a dit: « مَنْ يُرِد اللهُ به خَيْرًا يُفَقِّهْهُ في الدِّينِ إِنمَّا العِلْمُ بالتَّعَلُّمِ والْفِقْهُ بالتَّفَقُّهِ » qui signifie: « Celui pour qui Allâh veut le bien, Il lui facilite l'apprentissage de la religion certes la science de la religion s'acquiert par transmission orale », [rapporté par Al-Boukhâriyy]. Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré: ﴾ قُلْ هَلْ يَسْتَوِي الَّذِينَ يَعْلَمُونَ وَالَّذِينَ لاَ يَعْلَمُونَ ﴿ qui signifie: « dis sont-ils équivalents ceux qui savent et ceux qui ne savent pas », [sourat Az-Zoumar / 9]. Ainsi l’ignorance n’est pas une excuse.

Le Chaykh As-Soubki Al-Azhari explique le Hadîth de la femme esclave (al-jâriyah) et Hadîth an-Nouzoul

soubki: la signification de (yanzilou rabbounâ ‘ila s-samâ’i d-dounyâ) descend Son messager (ange) ou Sa miséricorde. Quant à la décision du Messager (Salla l-Lâhou ta`âlâ `alayhi wa `âlâ âlihi wa sallam) de libérer la femme esclave (al-jâriyah), lorsqu’elle a dirigé sa main vers le ciel, c’est parce que cela indique de sa part qu’elle n’attribue pas d’associé à Allâh. Car en montrant le ciel du doigt, il a su qu’elle n’était pas de ceux qui adorent les idoles qui sont sur terre

Explication du Hadîth au sujet de celui qui soulage un croyant d'un tourment.

Mouslim a rapporté, d'après Abou Hourayrah qu'il a dit: le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: "celui qui soulage un croyant d'un des tourments du bas monde, Allâh le soulage d'un des tourments du Jour du Jugement, celui qui facilite pour quelqu'un qui est dans la difficulté, Allâh lui facilite dans le bas monde et dans l'au-delà, celui qui ne dévoile pas un musulman, Allâh ne le dévoile pas dans le bas monde et dans l'au-delà, Allâh aide l'esclave tant que l'esclave aide son frère, et celui qui suit un chemin par lequel il recherche d'acquérir une science, Allâh lui facilite grâce à ce chemin un chemin pour le Paradis, et toutes les fois que des gens se réunissent dans une des mosquées pour réciter le Livre de Allâh et pour l'étudier entre eux, alors la sérénité descend sur eux, la miséricorde les enveloppe, et les anges les entourent et Allâh fait qu'ils soient mentionnés par les anges des plus hauts degrés, et celui qui n'œuvre pas suffisamment, son ascendance ne va pas lui compenser son manquement."

Les Prophètes et les Messagers

Les prophètes sont les meilleurs des créatures de Allâh. Allâh `azza wa jall les a choisis et Il sait ce qu’Il choisit et Il leur a accordé une grâce et un mérite par rapport aux autres créatures. Les Prophètes sont les gens qui ont le plus de science, qui ont le plus de piété, qui ont le plus d’indulgence, de patience, de miséricorde, ils sont les meilleurs des gens. Allâh leur a accordés spécifiquement le statut de Prophète par Sa grâce et Sa miséricorde. Ce n’est pas un statut qu’ils ont acquis par une action de leur part qui leur aurait fait mériter cela. Car notre Seigneur choisit et accorde Sa Miséricorde à qui il veut et Il n'a aucun devoir, rien n’est obligatoire pour Lui SoubHânah. Allâh ta`âlâ les a préservés de ce qui n’est pas digne du statut de celui qui reçoit une telle mission, Il les a guidés vers le bien et les a préservés des défauts, ce sont les imams et les guides.

Ceux qui sont agréés par Allâh: Pieux, Saints, Vertueux

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour’ân honoré ce qui signifie: « Celui qui obéit à Allâh et au Messager, il sera avec ceux à qui Allâh a fait grâce, parmi les prophètes, les véridiques, les martyrs et les vertueux et quelle bonne compagnie que la compagnie de ceux-là. ».[sôurat An-Niçâ’/69] Bonheur à celui qui fait partit de ceux que Allâh ta`âlâ agrée, à celui qui s’attache à ceux que Allâh agrée.

Le simple appel au secours adressé à autre que Allâh n'est pas du chirk

At-Tirmidhiyy a rapporté dans ses Sounan d’après Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, que le Prophète a dit ce qui signifie: « Lorsque le fils de ‘Âdam meurt, ses actes seront interrompus sauf ce qui lui parvient à partir de 3 sources: une aumône qui court, une science par laquelle on tire profit et un enfant vertueux qui lui fait des invocations. »

Le retour des pèlerins du Hajj, Omra. Pèlerinage à la Mecque

Les pèlerins de la maison sacrée de Allâh sont revenus. Ils sont revenus du voyage de leurs vies. Ce voyage duquel se languissent les âmes des croyants pour voir La ka`bah honorée, la pierre noire, le Hijr de ‘Ismâ`îl, le Maqâm de ‘Ibrâhîm, le Mîzâb de ar-raHmah,la terre de `Arafât, la montagne de An-Nôur, la montagne de ar-raHmah, la grotte de Hirâ’, la montagne de ‘OuHoud, le Maqâm de Hamzah, le puits de Taflah, Al-Baqî` et Zam-Zam. Ils sont revenus de là où s’abreuvent les âmes des assoiffés, les âmes des amoureux en rendant visite au Maître des messagers et au bien-aimé du Seigneur des Mondes, notre Maître et notre Guide, celui qui est le plaisir de nos yeux MouHammad.

Les Lois du Hajj, Le Pèlerinage à La Mecque et la Omra

La Parole de Allâh ta`âlâ dans Son Livre qui ne comporte pas d’incohérence qui signifie: « Le Hajj est accompli dans des mois bien définis, celui qui s’engage à accomplir le Hajj, qu’il n’y commette ni de rapports [sexuels], ni de grands péchés et ni de débats inutiles. Et tout le bien que vous faites, Allâh le sait. Et prenez des provisions, certes la meilleure des provisions, c’est la piété. Et craignez-Moi en accomplissant les devoirs et en évitant les péchés, ô vous qui êtes dotés de raison. » [sôurat Al-Baqarah/ 197].

Incitation à la bienfaisance envers les parents et la mise en garde contre le `ouqouq

Notre Seigneur tabâraka wa ta`âlâ dit dans le Qour’an Honoré dans sôurât Al-‘Isrâ’/ 23 et 24, ce qui a pour sens que Allâh a ordonné à Ses esclaves, d’un ordre catégorique, de n’adorer que Lui, et Il a ordonné d’agir avec bienfaisance envers les parents et de les honorer.

Allâh existe sans endroit

Parmi les fondements de la croyance des musulmans, indiqués par les preuves et par les arguments catégoriques tirés à partir du Qour’ân, du Hadîth, de la raison et de l’unanimité -al-‘ijmâ`-, il y a l’exemption de Allâh soubHânahou wa ta`âlâ de la localisation dans un endroit ou du fait d’être diffus dans tous les endroits. Notre Seigneur soubHânahou wa ta`âlâ est le Créateur des endroits, Il existe avant l’existence de tous les endroits, sans en avoir besoin. Ensuite, Il a créé les endroits et après les avoir créés, Il est tel qu’Il est de toute éternité, c'est-à-dire sans endroit. En effet, Allâh soubHânah fait changer les choses alors que Lui-même ne change pas, tout comme cela s’est répandu parmi les musulmans du commun ainsi que parmi leurs savants. En effet, si le changement était possible au sujet de Allâh, Il aurait besoin de qui le ferait changer. Or, celui qui a besoin d’autrui ne peut être un dieu.

Imam 'AHmad ibnou Hanbal Biographie Fondateur de l'école Hanbalite

L’Imam ‘AHmad Ibnou Hanbal né en 164 et il est décédé en 241 de l'hégire fait partie des grands savants de l’Islam. Il a vécu lors du 2ème siècle de l’Hégire, il fait donc partie du salaf vertueux à savoir les musulmans des trois premiers siècles de l'hégire. Il a ainsi appris la science de la religion auprès de l’Imam Ach-Châfi`iyy entre autres. Il a par la suite fondé sa propre école de jurisprudence: l’école hanbalite.

La biographie du troisième calife: le compagnon `Outhmân Ibnou `Affân

`Outhmân a eu la charge du califat de l’an 24 à l’an 36 de l’hégire. L’empire musulman s’est agrandi durant cette période. `Outhmân a joué un rôle décisif dans la diffusion du MouS-Haf (le livre du Qour'ân). Durant son califat, il a repris les feuillets rassemblés par Abôu Bakr et les a fait vérifier et confirmer par les compagnons avant de les faire copier en un seul livre. Il a diffusé plusieurs exemplaires de ce livre dans l’empire musulman pour qu’ils servent de référence.

Comment le Prophète Ibrâhîm observa la résurrection des oiseaux morts

Notre maître Ibrâhîm `alayhi s-salâm n'a jamais été, à aucune époque dans le doute au sujet de la toute-puissance de Allâh ta`âlâ. Depuis son plus jeune âge il a été inspiré et guidé vers le bien et la foi.

La Grande Bataille de Badr

Allâh ta`âlâ dit dans le Qour'ân honoré: { وَلَقَدْ نَصَرَكُمُ اللّهُ بِبَدْرٍ وَأَنتُمْ أَذِلَّةٌ فَاتَّقُواْ اللّهَ لَعَلَّكُمْ تَشْكُرُونَ } qui signifie: « Allâh vous a accordé la victoire à Badr alors que vous étiez en petit nombre. Craignez Allâh puissiez vous être de ceux qui Le remercient », [sôurat 'âli `îmrân 'âyah 123].

Conseils sur la Nourriture en Islam

Selon le Qour'ân et le Hadîth le miel comporte une guérison. Un médecin (parmi les anciens) très réputé dans la pratique de la médecine arabe qui se nome Khâlid ibnou Kaladah a dit: « المَعِدَةُ بَيْتُ الدَاءِ و الحِمْيَةُ رَأْسُ الدَّوَاءِ » ce qui signifie: « L’estomac c’est la maison des maladies et le fait de manger que ce qui est bénéfique pour la personne c’est le chef des médicaments ». Cela veut dire que la plupart des maladies proviennent de ce que la personne mange et le fait que la personne mange ce qui est bon pour sa santé c’est le chef des médicaments.

Le Soufisme Islamique Véritable

Le Soufisme véritable, c'est d'apprendre la religion et de l'appliquer en accomplissant les devoirs et en évitant les interdits et d'avoir le cœur détaché de ce bas-monde et ceci est la voie qu'a enseigné le Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam, ainsi il a dit en s'adressant au compagnon Mou`âdh 'ibnou Jabal: « إِيَّاكَ والتّنعُّم فإنّ عِبَادَ اللهِ لَيْسُوا بِالمتنعِّمِينَ » ce qui signifie: « Ne t'attaches pas au luxe et au superflu car certes les esclaves vertueux de ALLAH ne suivent pas cela », [rapporté par AHmad ].

Le récit de l'homme qui invoquait Allâh en faveur du Prophète

Il y a un grand bienfait dans ce bas-monde et dans l'au-delà, dans le fait de multiplier les invocations en faveur du Prophète Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam. C'est une cause d'expiation de péchés, c'est aussi une cause d'élévation en degrés et un moyen par lequel on obtient l'intercession du Messager Salla l-Lâhou `alayhi wa sallam au Jour du Jugement par la volonté de Allâh.

Rencontre du Prophète Mouhammad avec Certains Médinois

Le Messager de Allâh, ŝalla l-Lâhou `alayhi wa sallam se réunissait à la saison du pèlerinage avec les différentes tribus et les invitait à l'Islam. Un jour, il se réunit donc avec un groupe de gens de Médine et les appela à l'islam. Ils se convertirent et dirent: "Nous allons retourner à Médine et appeler notre peuple à l'Islam", et lui donnèrent rendez-vous pour la saison du pèlerinage de l'année suivante.

0 1 2 3 4 5 6 7