Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Les Péchés de la Langue en Islam

Le Prophète Mouḥammad a dit: « أَكْثَرُ خَطَايَا ابْنِ آدَمَ مِنْ لِسَانِهِ » qui signifie: « La plupart des péchés du fils de 'Adam proviennent de sa langue », il a dit aussi: « وهل يكبّ النّاسَ في النَّار على وجوههم إلاّ حَصائِد ألسنتهم » qui signifie: « Beaucoup de gens vont êtres jetés en enfer à cause de ce qu'ils ont dit avec leurs langues ». Allāh ta`âlâ dit: { مَا يَلْفِظُ مِن قَوْلٍ إِلاَّ لَدَيْهِ رَقِيبٌ عَتِيدٌ } qui signifie: « Il n’y a pas une parole qu’il prononce [l'esclave de Allāh] sans qu’il ait auprès de lui les deux Anges Raqîb et `Atîd » [sôurat Qāf / 18]. Ainsi les deux Anges Raqîb et `Atîd écrivent tout ce qu’on dit et tout ce qu’on fait.

https://www.islam.ms/?p=219

Interdiction d'insulter les compagnons du Prophète

Parmi les péchés de la langue, il y a insulter les compagnons du Prophète. Insulter tous les compagnons est de la mécréance ; ainsi celui qui dit qu’ils n’ont pas de mérites par rabaissement envers eux, il devient non-croyant de même celui qui dit qu’ils ne sont pas honnêtes pour transmettre la Loi, il devient non-croyant, car les compagnons sont ceux qui nous ont transmis la religion ; le Qour’ân nous est parvenu par leur voie, ainsi que tous les sujets de la religion car aucun d’entre nous n’a rencontré le Prophète ṣalla l-Lâhou `alayhi wa sallam.

https://www.islam.ms/?p=220

Interdiction d'insulter, maudire ou se moquer d'un musulman

Parmi les péchés de la langue, il y a le fait de se moquer d’un musulman c’est-à-dire de le rabaisser et également lui dire toute parole qui lui fait du mal ou qui lui nuise, de même le maudire et l'insulter est interdit.

https://www.islam.ms/?p=224

Enseigner ou apprendre toute science nuisible selon l’Islam

Parmi les péchés de la langue, il y a enseigner aux autres toute science nuisible selon la Loi de l’Islam et en faire l’apprentissage.

https://www.islam.ms/?p=233

Diffamer la Religion de l’Islam

Parmi les péchés de la langue, toute parole diffamant la religion, un des prophètes, les savants, le Qour’ân ou un rite quelconque de la religion agréée par Allāh, tout cela fait sortir de l’Islam.

https://www.islam.ms/?p=236

S’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal

Parmi les péchés de la langue, il y a s’abstenir d’ordonner le bien et d’interdire le mal sans excuse valable selon la loi de l’Islam, c’est-à-dire dans le cas où étant capable de le faire et ne craignant pas pour lui-même ou pour son bien, il s’est abstenu de le faire.

https://www.islam.ms/?p=237

Hadith Bienfait de l’Argent Licite Halal pour l’Homme Vertueux

Le Messager de Allāh a dit ce qui signifie: « L’esclave au jour du jugement ne quittera pas la station où il rendra des comptes avant d’être interrogé à propos de quatre choses: il sera interrogé à propos de sa vie, dans quoi il l’a passée ? A propos de la science de la religion, qu’est-ce qu’il en a fait ? A propos de ses biens, d’où est-ce qu’il les a acquis et dans quoi il les a dépensés ? Et à propos de son corps, dans quoi il l’a usé ? » L’homme vertueux qui obtient son argent d’une voie licite et qui le dépense dans les voies de bien, quel bienfait que cet argent pour lui !

https://www.islam.ms/?p=243

Invocation quand on se réveille au milieu de la nuit

Dans le jâmi` de at-tirmîdhiyy, d’après `Abdou l-Lâh, le fils de `Amr Ibnou l-`Āṣ, il a dit: « Le Messager de Allāh, ṣalla l-Lâhou `alayhi wa s-sallam, nous a enseigné une invocation à dire quand on se réveille en pleine nuit: « 'a`ôudhou bi kalimâti l-Lâhi t-tâmmâti min ghaḍabihi wa `iqâbih wa charri `ibâdih wa min hamazâti ch-chayâṭîn wa 'an yaḥḍourôun » `Abdou l-Lâh, le fils de `Amr disait: « Nous enseignons cette invocation à ceux qui avait atteint le discernement parmi nos enfants. Et ceux qui n’avait pas encore atteint le discernement, on l’écrivait et on l’accrochait à leurs cous ».

https://www.islam.ms/?p=244

L’Imam An-Nawawiyy explique le ḥadīth al-Jâriyah (ḥadīth de la femme esclave)

L’Imam An-Nawawiyy confirme que Dieu n'a aucune ressemblance avec les créatures, il est impossible à son sujet la localisation et la direction et que les ḥadîth équivoques ne sont pas interprétés dans un sens qui n'est pas dignes de Allāh

https://www.islam.ms/?p=246

Al-Fatawa Al-Hindiyyah: attribuer un endroit à Allāh est de la mécréance

Dans Al-Fatawa Al-Hindiyyah, il est dit clairement qu’attribuer à Allāh un endroit est de la mécréance. Et également que celui qui dit « Allāh fi s-sama» et qui vise par cette parole que Allāh est dans un endroit, a également commis de la mécréance.

https://www.islam.ms/?p=249

Les Discordes Annoncées par le Prophète Mouḥammad

Le Messager de Allāh a dit: «بَادِرُوا بالأَعْمَالِ فِتَناً كَقِطَعِ اللَّيْلِ المُظْلِمِ يُصْبِحُ الرَّجُلُ مُؤْمِنًا وَيُمْسِي كَافِراً أَوْ يُمْسِي مُؤْمِنًا وَ يُصْبِحُ كَافِراً يَبِيعُ دِينَهُ بِعَرَضٍ مِنَ الدُّنْيَا » qui signifie: « Empressez-vous d'accomplir les bonnes œuvres avant la survenue des discordes qui sont comme des pans dans une nuit obscure où l'Homme se lève au matin en étant croyant et le soir il devient non-croyant. Ou bien, il est croyant le soir, et il se lève au matin en étant non-croyant. Il vend sa religion en échange d’un bien du bas monde », [rapporté par Mouslim].

https://www.islam.ms/?p=252

Réciter le Coran Qour'ân en Faveur des Morts Musulmans est Permis selon l'Unanimité des Savants Sunnites des Quatre Écoles

Le Messager de Allāh a dit: « إِقْرَءُوا يَس عَلَى مَوْتَاكُم » qui signifie: « Récitez Yâ-sîn pour vos morts ». L'Imam An-Nawawiyy a également dit dans CharHou l-Madh-hab ce qui suit: « Il est recommandé à celui qui rend visite aux tombes de réciter ce qu'il peut du Qour'ân et après quoi de leur faire des invocations. Les gens de ‘Ahlou s-Sounnah sont unanimes à dire que les invocations des musulmans et la demande de pardon sont utiles au mort musulman ».

https://www.islam.ms/?p=253

L'Héritage en Islam : Lois, Partage des Biens. Règles de succession

Il n'est pas valable de partager un héritage laissé par un défunt avant que ne soient réglés tous les droits qui pèsent sur ce défunt: les dettes qu'il avait, avant que ne soient exécutés ses legs, et que ne soient mis de côté le prix d'un pèlerinage et d'une `oumrah qui sont à sa charge.

https://www.islam.ms/?p=254

Discours `Âchôurâ 10 MouHarram

l’Imam AHmad rapporte dans son Mousnad, avec une chaîne de transmission jusqu’à Abôu Hourayrah, que Allāh l’agrée, que le Prophète est passé auprès de non musulmans qui étaient en train de jeûner le jour de `Âchôurâ’ et il leur a dit: « فَقالَ ما هَذا مِنَ الصَّوْمِ » ce qui signifie: « Qu’est-ce que ce jour représente pour que vous le jeûniez ? » Ils ont répondu: « C’est le jour où Allāh a sauvé de la noyade Môuçâ et les fils de ‘Isrâ’îl, alors que Pharaon est mort noyé ! Et c’est le jour où l’arche de Noūḥ s’est établi sur al-Jôudiyy. Noūḥ et Môuçâ l’ont jeûné pour remercier Allāh ta`âlâ. »

https://www.islam.ms/?p=259

Achoura 10 Mouḥarram 1443 - 2021

Il est recommandé de jeûner ce jour, ainsi qu'un jour avant (et un jour après). Il est recommandé de jeûner ce jour, ainsi qu'un jour avant (et un jour après). Le jour de `Achôurâ' est le jour durant lequel Dieu a sauvé Môuçâ et a fait noyer Pharaon. C'est aussi le jour où Il a accepté le repentir de 'Adam, où Il a sauvé l'Arche de Noūḥ. Le Messager de Allāh a dit ce qui signifie: « Aujourd'hui c’est le jour de `Achôurâ', Allāh n'a pas fait un devoir pour vous de le jeûner; que celui qui le veut jeûne, et que celui qui ne le veut pas ne jeûne pas ».

https://www.islam.ms/?p=260

L’Aumône Obligatoire - La Zakât - définition

Du point de vue de la langue arabe, le terme (az-zakât) signifie la croissance, la bénédiction et l'augmentation du bien. Et il est employé pour le fait de purifier, Allāh ta`âlâ dit: {قَدْ أَفْلَحَ من زَكَّهَا} qui signifie: « Certes, a réussi celui qui l'a purifiée »; c'est-à-dire qu'il a purifié son âme de ses souillures.

https://www.islam.ms/?p=262

La Naissance du Prophète `Îçâ Jésus `alayhi s-salâm

La mère de notre Maître `Îçâ est la Dame Maryam `alayha s-salâm. Elle est la meilleure parmi les femmes de l’humanité. Elle est celle que Allāh ta`âlâ a décrite dans le Qour’ân honoré par aS-Siddîqah, la sainte hautement véridique. Elle a grandi en étant pure et étant chaste. Elle a été élevée dans la piété, elle s’acquittait des devoirs et multipliait les actes de bien surérogatoires. Les anges lui ont annoncé la bonne nouvelle qu’elle a été élue par Allāh ta`âlâ parmi toutes les femmes, par le fait qu’elle soit pure de toute souillure et de toute vilenie.

https://www.islam.ms/?p=266

L'interrogatoire par les deux anges Mounkar et Nakîr

Mes frères de Foi, réfléchissez au sujet du rassemblement et de la résurrection. Rappelez-vous du Jour du jugement, rappelez-vous lorsque les gens seront ressuscités. Le jour du jugement est un jour de regrets. Il y a dans la résurrection des gémissements. Il y a au pont des trébuchements. Il y a lors de la pesée des actes, des larmes. L’injustice sera ce jour-là une source d’obscurité. Les livres des actes contiendront même les regards. Il y aura chagrin et regrets pour les péchés. Il y aura joie et plaisir pour les bonnes actions. Un groupe sera au paradis. Il sera élevé dans les hauts degrés. Un autre groupe sera en enfer. Il sera rabaissé dans les bas niveaux. Ce qui te sépare de tout cela, c’est qu’on dise: « Untel est mort ». Oui chers bien-aimés, Untel est mort ! Une phrase que répètent de nombreuses personnes et que beaucoup d’autres entendent. Mais la question qui se pose pour celui qui l’entend: A-t-il réfléchi et tiré la moralité pour demander des comptes à son âme ?! Pour combler ses défaillances ? Pour se poser la question sur ce qu’il a préparé si un jour on dit de lui Untel est mort ?!

https://www.islam.ms/?p=267

La Naissance du Prophète Mouḥammad Mawlid Nabawiyy

Al-Bayhaqiyy a rapporté d'après Ibnou `Abbâs qu'il a dit: le prophète est né l'année de l'éléphant. Quant au mois de sa naissance c'est rabî`ou l-'awwal (3ème mois lunaire), et ce qui est retenu par les savants qu'il est né la douzième nuit de ce mois. Quant au jour de sa naissance il s'agit du lundi sans divergence, ainsi Mouslim a rapporté d'après Abôu Qatâdah al-'anŝâriyy que Allāh l'agrée qu'il a dit: le prophète a été interrogé sur le jeûne du lundi il a dit: « ذاك يوم ولدت فيه، وأُنزل عليّ فيه », ce qui signifie: « en ce jour je suis né et en ce jour j'ai reçu la révélation ».

https://www.islam.ms/?p=268

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés

Abou Bakr As-Siddiq, le premier des califes bien guidés. Lorsque l’Islam est venu, il fut le premier des hommes à entrer en Islam, il avait alors trente-sept ans. Il était lui-même un compagnon du Prophète Mouḥammad.

https://www.islam.ms/?p=269
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11