10 de MouHarram. Apprendre Islam sunnite. Informations religion musulmane. Site Islamique, Musulman

Achoura 10 MouHarram 1441 2019

Il est recommandé de jeûner ce jour, ainsi qu'un jour avant (et un jour après). Il est recommandé de jeûner ce jour, ainsi qu'un jour avant (et un jour après). Le jour de `Achôurâ' est le jour durant lequel Dieu a sauvé Môuçâ et a fait noyer Pharaon. C'est aussi le jour où Il a accepté le repentir de 'Adam, où Il a sauvé l'Arche de NOUH. Le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: « Aujourd'hui c’est le jour de `Achôurâ', Allâh n'a pas fait un devoir pour vous de le jeûner; que celui qui le veut jeûne, et que celui qui ne le veut pas ne jeûne pas ».

Discours `Âchôurâ 10 MouHarram

l’Imam AHmad rapporte dans son Mousnad, avec une chaîne de transmission jusqu’à Abôu Hourayrah, que Allâh l’agrée, que le Prophète est passé auprès de non musulmans qui étaient en train de jeûner le jour de `Âchôurâ’ et il leur a dit: « فَقالَ ما هَذا مِنَ الصَّوْمِ » ce qui signifie: « Qu’est-ce que ce jour représente pour que vous le jeûniez ? » Ils ont répondu: « C’est le jour où Allâh a sauvé de la noyade Môuçâ et les fils de ‘Isrâ’îl, alors que Pharaon est mort noyé ! Et c’est le jour où l’arche de NôuH s’est établi sur al-Jôudiyy. NôuH et Môuçâ l’ont jeûné pour remercier Allâh ta`âlâ. »

Paroles des Savants Musulmans dans La Croyance Musulmane 5

Tous les prophètes et les savants sunnites sont unanimes que Dieu (Allâh) existe sans endroit sans comment et sans direction et que celui qui croit le contraire n'est pas musulman

La zakât sur les Monnaies Précieuses, Or et Argent métal

Allâh dit: { و الَّذِينَ يَكْنِزُونَ الذَّهَبَ وَ الفِضَّةَ وَ لاَ يُنفِقُونَهَا في سَبِيلِ اللهِ فَبَشِّيرْهُم بِعَذَابٍ ألِيمٍ } qui signifie: « Et ceux qui thésaurisent de l'or et de l'argent [métal] et n'en dépensent pas dans la voie que Allâh agrée, annonce leur un châtiment douloureux »

Détermination Date Début du Ramadan 2020 / 1441H

Le Messager de Allâh a dit ce qui signifie: « N'anticipez pas RamaDân d'un jour ou deux. Jeûnez à la vue [du croissant] et interrompez le jeûne à la vue [du croissant] et si vous ne l'avez pas vue, poursuivez le compte de Cha`bân à trente jours » [Al-Boukhâriyy et Mouslim]. La vision du croissant lunaire détermine le début du mois de Ramadan et de tous les mois lunaire. On observe le 29ème de chaque mois lunaire après le coucher.

Histoire de la Ka`bah la Mecque eau de zamzam

Allâh ta`âlâ dit: إنَّ أوَّلَ بَيتٍ وُضِعَ للنَّاسِ لَلَّذي ببكَّةَ مُبَارَكًا وهُدًى لِلعَالَمينَ qui signifie: « La première Maison qui ait été édifiée pour les gens, c’est bien celle de Bakkah (La Mecque) bénie et c’est une bonne direction pour les créatures ».

Récit du Prophète Yôunous

Il est important de savoir que les prophètes sont les meilleurs des créatures et sont préservés de la mécréance, des grands péchés et des petits péchés de bassesses avant la révélation ainsi qu'après. Ainsi ce qui est cité dans le Qour'ân que le prophète Yôunous été en colère cela veut dire en colère contre son peuple qui n'ont pas cru et cela ne veut pas dire qu'il été en colère contre Dieu, car cela est de la mécréance et attribuer cela aux prophètes est de la mécréance. De même ce qui est cité dans le Qour'ân: faDHanna an lan naqdira `alayhi cela veut dire qu'il pensait que Dieu n'aller pas le rétribuer pour avoir quitté son peuple avant d'avoir l'autorisation de la part de Dieu et cela ne veut pas dire qu'il pensait que Dieu serait impuissant, car cela est de la mécréance et attribuer la mécréance à un prophète est de la mécréance. Quand au fait que le Prophète voulait se lancer dans la mer cela ne veut pas dire qu'il voulait se suicider, mais il savait que Dieu le protégerait. en effet se suicider est un grand péché et les prophètes sont préservés de cela.

La biographie du troisième calife: le compagnon `Outhmân Ibnou `Affân

`Outhmân a eu la charge du califat de l’an 24 à l’an 36 de l’hégire. L’empire musulman s’est agrandi durant cette période. `Outhmân a joué un rôle décisif dans la diffusion du MouS-Haf (le livre du Qour'ân). Durant son califat, il a repris les feuillets rassemblés par Abôu Bakr et les a fait vérifier et confirmer par les compagnons avant de les faire copier en un seul livre. Il a diffusé plusieurs exemplaires de ce livre dans l’empire musulman pour qu’ils servent de référence.