explication sourat. Apprendre l'Islam pour les convertis et les débutants gratuitement. Informations religion musulmane. Site Musulman Sunnite. Islam.ms

Exégèse tafsir soūrat `Abaça

Les Exégètes ont dit: un jour le Messager de Allāh était occupé a appeler a l'islam certains chefs de Qouraych. Le prophète espérait fortement qu'ils entrent en Islam. Alors est venu Ibnou 'Oummi Maktoūm qui l'interrompit dans ce qui l'occupait en disant: "Apprends moi de ce que Allāh t'a appris." Et il a répété cela sans savoir que le prophète était occupé à appeler ces gens a l'Islam. Le prophète espérait fortement que ces gens se convertissent car ils ont une grande notoriété et cela pousserait beaucoup de leur peuple à entrer en islam, ainsi le prophète a été contrarié par l'intervention de Ibnou 'oummi Maktoūm et il s' est détourné de lui mais l'aveugle n a pas été touché par cela du fait qu'il ne voyait pas.

Exégèse tafsir soūrat al-Kawthar

Le Prophète a dit ce qui signifie: «​​​​​​​ Al-Kawthar est une rivière au paradis, dont les berges sont en or et sont lit est de perles et de rubis, sa terre est plus odorante que le musc, son eau est plus douce que le miel et plus blanche que la neige ». At-Tirmidhiyy a dit que ce ḥadīth est Haçan ṣaḥīḥ - fiable, sûr -.

L’interrogation rhétorique dans la langue arabe et dans le Qour'ān

Les savants de la langue arabe ont étendu l’usage de l’interrogation à beaucoup de significations, dont la confirmation, l’étonnement ou le fait d’étonner, le reproche, le rappel et d'autres. Cet article est un extrait du chapitre sur l'interrogation du livre Al-'Itqan de As-Souyoutiyy dans lequel il cite 32 significations de l'interrogation rhétorique.

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 1 à 8

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 1 à 8: d'après `Abdou l-Lāh Ibnou `Abbās, que Allāh les agrée tous les deux, cela signifie: « Yā 'inçān: Ô toi être humain ». Et d'après Ibnou Al-Hanafiyah, cela signifie: « Ô toi Mouḥammad »

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 13 à 17

Le Prophète `Īçā' a envoyé sur l'ordre de Dieu, deux qui s'appellent Ṣādaq et Ṣadoūq. Quand ils sont arrivés au village, ils ont vu un homme âgé qui s'occupait d'un petit troupeau, il était berger. Il s'appelle Ḥabīb An-Najār.

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 9 à 12

Ibnou Al-Jawziyy a dit dans le sens de la 'āyah, il y a deux avis. Allāh ta`ālā a fait qu'ils ne peuvent pas trouver le chemin de vérité, Il l'a voilé sur eux, c'est-à-dire qu'ils ne peuvent pas sortir de la mécréance car c'est Dieu qui ouvre le cœur et ferme le cœur. C'est Dieu qui guide et égare soubḥānahou wa ta`ālā. Et la deuxième explication est qu'ils ne peuvent pas voir le prophète pour lui nuire. Le prophète a récité ces 'āyah, quand il est sorti pour l'émigration, il citait ces 'āyah et il mettait du sable sur la tête des mécréants, ils ne l'ont pas vu. Il récitait les 'āyah de soūrat Yāçīn jusqu'à فَهُمْ لَا يُبْصِرُونَ ( fahoum lā youbṣiroūn).

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 18 à 25

Nous avons évoqué l'explication de soūrat yāçīn et comment `Īçā' a envoyé des gens pour appeler des gens qui adorent les statues, les idôlatres à l'Islam. Il a envoyé deux personnes ensuite une troisième. Et il y en a un qui s'appelle Ḥabīb An-Najār qui a cru. Et il est cité comment il dit à son peuple: « Suivez ces envoyés, ceux-là, ceux qui ne vous demandent pas de salaire et ils sont sur un bon chemin ».

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 26 à 32

Ḥabīb An-Najār a dit: « Si seulement mon peuple sait le pardon que Dieu m'a accordé et ce par quoi Il m'a honoré qui est le Paradis », qui est la récompense du musulman. Et il lui a été dit: « Entre au Paradis », c'est-à-dire sa récompense car il est mort musulman, c'est d'entrer au Paradis, et cela montre que le Paradis est déjà créé. Le Paradis est au-dessus du septième ciel, séparé, il y a sept cieux séparés et au-dessus, il y a le Paradis. Et l'enfer est déjà créé, il est en dessous de la septième terre. Et la tombe de Ḥabīb An-Najār est dans le marché d'Antakya, il est celui qui a cru aux envoyés de `Īçā'. Tous les Prophètes ont appelé à l'Islam, qui est la religion de vérité.

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 33 à 36

Cette terre que Allāh a fait revivre par la pluie, Il a fait sortir des graines desquelles ils mangent, graines ici de manière générale comme le blé par exemple et il a été cité ces graines-là pour montrer que ce sont des choses importantes dans la subsistance. Parce que la subsistance est en majorité basée sur cela.

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 37 à 40

Parmi les signes de la Puissance de Dieu, c'est qu'il y a la journée, ensuite il y a la nuit. Ce sont des signes, ces changements-là du jour et de la nuit, ce sont des signes créés par Allāh. Et après, il y a l'obscurité.

Interprétation du Qour'ān Exégèse soūrat Yāçīn 'āyah 41 à 47

Et parmi les signes, les bienfaits de Allāh, les signes qui montrent Sa Toute-Puissance et Ses bienfaits, c'est que Allāh a fait qu'il y ait dans le bateau de Noūḥ, les ancêtres des gens, car tous les humains descendent des fils de Noūḥ qui étaient dans le bateau, Sām, Ḥām et Yāfith. C'est un bienfait de Dieu, le fait que Allāh a sauvé leurs ascendants c'est-à-dire tous les humains descendent des trois fils de Noūḥ.